Gâteau de Pâques

Pour Pâques, ma grande famille s’est réunie pour partager cette jolie fête ensemble. Mes frangins, mes frangines, leurs petits korrigans, mes parents et grands-parents, des amis de la famille… j’aime beaucoup cette fête, tant pour sa signification chrétienne, que pour la gaité colorée et gourmande qu’elle dégage.

Comme on était nombreux, chacun se chargeait d’apporter un plat. Je me suis proposée pour les desserts, surtout qu’on profitait de cette réunion de famille pour aider une petite Louise à crachouiller sur sa première bougie et un grand Cédric à souffler sur le feu de ses 33 flammes. J’ai donc confectionné deux gâteaux et je vous propose dans cet article de lire le récit du premier. Le seconde arrivera dans l’article suivant.

Le premier parle de Chocolat…

 Pour ce gâteau, c’est simple, je me suis inspirée de la recette d’Amuse Bouche. Elle est certainement bien plus technique et précise que moi dans son article :)…

Il s’agit d’un gâteau à plusieurs étages. Du coup, faut que la couche du bas soit un peu résistante. J’ai donc commencé par faire le biscuit aux amandes. J’ai bien suivi les proportions du blog, mais j’ai trouvé ça un peu léger en épaisseur. La prochaine fois, je doublerai les ingrédients.

 

Biscuit aux  amandes :
- 60 g de poudre d’amandes
- 130 g de sucre en poudre
- 15 g de farine
(une cuillère à soupe quoi)
- 50 g de blancs d’oeufs montés en neige (bon je vous épargne le pesage, ça correspond à deux de mes oeufs).
- 1 cc de chocolat en poudre non sucré (moi je ne l’ai pas rajouté, je n’en avais pas).

 

Tu mélanges le tout et tu obtiens une pâte que tu étales au fond de ton plat. Moi j’ai utilisé un cercle, mais un plat lambda, ça va très bien. Enfin non, plutôt opter pour un moule mou, histoire que ça se décolle bien. Parce qu’une fois cuit, ce biscuit, il colle de la folie, même au papier sulfurisé.

Le voilà, à sa sortie de four (15 minutes max à 180°), légèrement bronzé. Un coup de couteau et hop, il se détache parfaitement du cercle. Ca déjà fort bon dans ma cuisine.

Pendant que ça refroidit, j’enchaine sur la préparation de la seconde couche. Je vous colle les instructions du blog d’Amuse bouche :

 

Feuilleté praliné
- 200 g de pralinoise (Poulain 1848)
- 90 g de crêpes dentelles gavottes (9 paquets)
- 40 g de poudre de pralin

 

J’ai un peu galéré à trouver de la pralinoise. Finalement, je me suis rabattue sur la plaquette de choco prise en photo tout là haut… Excellente à déguster nature d’ailleurs… Je l’ai fait fondre au micro-ondes selon la super technique du trois fois 30 secondes avec un bon remuage intermédiare à chaque fois. Ca donne un choco bien brillant.

J’ai sorti un paquet de Gavottes. Enfin des crêpes dentelles pour l’occasion.

Attention étape défoulante : le broyage de crêpes… On en met deux dans la main.

Et on écraaaaaaaaaaaase en criant « banzaiiiiiiii » :D ! On se sent fort, on se sent roi…

Zhou, on touille avec le chocolat fondu (j’ai laissé les noisettes entières…). A ce stade, faut se faire violence pour ne pas manger le contenu du bol à la petite cuillère. La tête la première j’entends…

MMmmmmmMMMMmmmmm…

Mais comme j’avais des gens qui comptaient sur le gâteau, j’ai résité et j’ai étalé ma mixture sur le biscuit aux amandes, que j’avais préalablement déplacé dans un plat en plastique mou. Ah, une étape importante qui ne se voit pas très bien mais qu’il ne faut pas oublier pour autant. Si vous mettez vos yeux bioniques, vous pouvez apercevoir à l’intérieur du moule, autours des bords, une feuille de rhodoïd. Elle a à peu près la même circonférence que celle de moule. C’est pour obtenir des bords propres :).

Ensuite, je m’attaque à la mousse au choco.

Mousse au Chocolat
- 75 g de sucre en poudre
- 1 oeuf + 3 jaunes
- 200 g de chocolat à pâtisser
- 30 cl de crème liquide

Je mélange le sucre avec les jaunes d’oeufs et je blanchis le tout au batteur.

 

A côté je fais fondre mon chocolat au micro-ondes, toujours en trois fois trente secondes. Et je rajoute cette sauce à celle du dessus.

Je monte mes 4 blancs en neiges.

Je mélange les blancs à la sauce choco/sucre/jaunes.

Enfin, je monte ma crême fraiche liquide en chantilly et hop, je rajoute le tout au mélange.

Il me suffit dès lors de verser ma troisième couche.

Je lisse bien en faisant un dessin de yaourt onctueux. Vous pouvez tracer ce que vous voulez mais sachez que ça va se figer au frigo, donc que ça restera. Ne négligez pas cette étape si vous comptez laisser le haut de votre gâteau tel quel :). Une jolie empreinte de main ferait du plus bel effet, remarquez.

Zhoù, une nuit au frigo. Parce oui, c’est un gâteau pratique qui peut se confectionner à l’avance. Au dessus, vous pouvez apercevoir le deuxième gâteau dont je vous parlerai demain :). Teasing, quand tu nous tiens…

Voilà la bête au sortir du frigo le lendemain. Vous devez comprendre un peu mieux à quoi sert la bande de rhodoïd :).

Justement, en parlant de cette dernière, ça va bien me servir pour la déco finale. Sur la photo en dessous, vous pouvez deviner sur mon plan de travail la même bande, lavée de son chocolat, prête à être réutilisée. Bon, je reconnais que ce n’est pas fastoche à voir. C’est un rhodoïd caméléon.

Dessus, j’écris Jolie Louise avec un stylo. Puis je retourne la bande.

Je fais fondre quelques carrés de chocolat blanc et je repasse sur les lettres (à l’envers) afin d’écrire JOLIE LOUISE en choco.

Le dessin n’est pas nickel mais bon, à la petite cuillère hein… faudrait que je trouve une douille ;). Je rajoute quelques gouttes de colorants alimentaires dans le reste de sauce. Bien mal m’en prend. Ca fait figer instantanément le chocolat. Du coup, j’applique de vagues tâches colorées sur le reste de la bande, mais sans conviction ni grande inspiration artistique.

J’attends un peu que ça sèche. Je fais fondre des carrés de chocolat noir cette fois-ci et j’en recouvre toute ma bande, en débordant largement du plastique.

Pour cela, j’utilise un pinceau qui est plus pratique pour bien appliquer le chocolat dans les recoins.

La dernière étape est la plus gratifiante. A peine le chocolat noir fini d’étaler, je prends la bande de rhodoïd et je la colle comme un ruban tout autour du gâteau. Ca adhère facilement. Et on peut enfin voir l’endroit des décos :). Un passage rapide au frigo pour figer tout ça.

Il ne reste plus qu’à enlever le rhodoïde. Ca part très facilement, comme la protection d’une étiquette. Et là, quand tu regardes le résultat, tu as l’impression d’avoir le pouvoir de Robuchon entre tes doigts, la fierté gourmande de Maïté, l’âme de Jamie en toi…

 

Je fignole la déco en rajoutant quelques décos de Pâques ! Bon, je n’ai pas de photos de mon gâteau au meilleur de sa forme. Parce qu’il a voyagé sur la plage arrière de la voiture et il a légèrement fondu… et je ne parle pas des doigts aventuriers de mon neveu qui a voulu goûter les petis oeufs que j’avais disposé en forme de nid…

Mais bon, c’est joli quand même non ?

Louise m’a remercié de mille « Grands dieux ma tante, tout ça pour moiiiiii ?? » :D ! Oui, à un an, elle parle très bien !

Allez, une photo des tranchées pour finir. On devinez assez bien les trois couches (et on voit même les noisettes). C’était croquant et moelleux à la fois ! Merci Amuse Bouche pour la recette ! Et merci pour tous ces articles d’explications de l’utilisation du rhodoïde :) !

A propos de l'auteur /


39 commentaires

  1. apparencia

    oh qu’elle est mimi cette jolie Louise !! et qu’il est beau ce gateau a étages ! je suis sûre qu’il était délicieux !
    Où peut on trouver cette fameuse bande de Rhodoïd ?
    Bravo pour ce joli gateau de Pâques ! :-)

  2. isa

    rho! ca a l’air trop bon…. je m’en vais de ce pas « post-iter » ce tarticle poru l’essayer au plus vite…

  3. TheYoupiTouch

    puree, je lis ca a l’heure du gouter ! au secours, ou est mon mars/nuts/kitkat ??
    faut que j’essaye ! et le rhodoid, ca s’achete ou ??

  4. nutella

    Top le rhodoid !!!!Ca ouvre plein de possibilités !

  5. creadidi

    sublime ce gâteaux de Pâques, vivement le prochain !!

  6. Leeloup

    Superbe ! Moi ça fait quelques temps que je teste le windows color sur mes gâteaux mais j’utilise de vulgaires pochettes de classeur !!! qui d’ailleurs marchent très bien pour décorer le dessus d’un gateau mais pour le tour ??? alors j’ai la même question que les lectrices précédentes : tu l’as trouvé où ta bande de rhodoïde ?

  7. Az

    Ca a l’air booon ! La touche finale avec le tour (rhodoïd hein ?), chapeau !!

  8. Julie

    BRAVO !!! je dis ça parce que déjà 1 : c’est super !! Et la déco avec le rhodoïd aussi, ça donne trop bien autour du gateau!!! et 2 : moi j’ai aussi essayé une recette d’ »Amuses Bouches » pour Pâques et… j’ai tout foiré !!!!!! C’était celle dans la catégorie enfant, Fred (il me semble!) la Tortue!! Ben ma tortue, j’ai même pas pu la démouler tellement j’ai tout foiré!! Et le roulé! Et la mousse au chocolat qui était plutôt de la catégorie des crèmes au chocolat !!! T_T
    Bref un véritable désastre! Enfin le goût était bon mais ça ne ressemblait vraiment à rien de rien!! et ça tenait même pas debout!! SNIF! Je n’ai pas de sang Ciloubidouillesque dans mes veines!T_T

  9. anna

    encore un delice a tester!!!!!!!et l’idée de la déco au rhodoide est geniale!!!

  10. goumandeve

    merci pour cette idée !!
    je pense que les restes de lapins et cocottes en chocolat avec des gavottes ca ferait une deuxieme couche sympa (recyclons !)
    pour le chocolat blanc je le glisse dans un cone fait avec du papier cuisson et schotch ou un sac congelation que je perce (mais mieux vaut faire un trou assez gros sinon ca coule de travers) à la cuillere je me risquerais meme pas je tremble trop !!
    vivemment le deuxieme gateau style charlotte si j’ai bien vu !! miam !!

  11. anne

    c’est joli, c’est joli…
    certes. et pis ça fait chouette, tout de suite: on sent la maitrise, la pro, tout ça tout ça… d’ailleurs il y a eu moultes immédiates demandes d’explications de secrets…
    donc c’est joli? et surtout c’est ? c’est?? BON!!

    MerciCilou… j’ai bien fait de venir pour le dessert, on m’y reprendra!!! ;-)

  12. Marie-Pierre

    Superbe, magnifique, merci pour la démo avec le rhodoïde ;)
    je cours lire le post du second gâteau…

  13. Mona

    Bon j’adore la framboise et le cocolat , va falloir que je fasse les 2 y a pas le choix !

  14. lucie béluga

    très cool l’explication du rhodo, ça a l’air succulent!!

  15. zouloute

    Ouhahou !!!!!!! Quelle super idée le rhodoid !!! J’avais fait un trianon dans le même genre mais ça rendait pas si bien, bravo !!!

  16. Camélie

    J’adore ce genre de gâteau qui mélange les sensations : moelleux, croustillant… et l’idée déco est vraiment géniale encore une fois BRAVO

  17. Sev

    Bravo pour ce magnifique gateau qui à vraiment l’air très apétissant.
    La petite Louise est trop mignonne et elle en a de la chance d’avoir une tata aussi douée.
    Sinon même question: on trouve ou le rhodiod

  18. fred

    Haaaaan mais elle est trop douée cette Cilou, elle me file des complexes ! moi qui n’ai même pas réussi, faute de temps, à faire quelque chose de potable pour Amélie qui a fêté ses trois ans hier… Je me rattraperai plus tard, il le faut ! pourquoi pas avec une de tes recettes ?… Je file voir la suivante !!

  19. clealise

    Encore une fois Cilou , BRAVO !!!!

    J’adore cette façon simple et claire que tu as pour expliquer les choses.

    Encore un superbe gâteau à tester

    merci, merci !!!!!

  20. bony

    AH !!!

    Grand dieu c’est une torture ce post …

    Comment résister à l’envi de faire ce gateau quand on voit que finalement c’est pas le diable à réaliser !

    Bon et ben va falloir noter tout ça sur la liste des prochaines courses !!!

  21. Sylvie

    il est 16h40 et ce gâteau m’a l’air tellement bon que s’en est cruel !! jamais pensé à cette utilisation pour le rhodoïd bon je file chercher ma tablette de chocolat peux plus résister !!

  22. valérie de bussy

    le rhodoid pour les bords propres, pour faire monter des préparartion qui débordent de verrines, ok, mais là, j’avais jamais songé au décor « collé ». bravo!

  23. Fanny-Manon

    Je sais pas si j’ai déjà posté sur ton blog Cilou, bien que j’en sois une lectrice assidue ! Il devrait être remboursé apr la sécu, en tant qu’anti-jours moroses super-efficace, détonnant, génial, drôle. Bref, en un mot comme en cent : j’adore !

  24. Catherine

    Bonjour Cilou ! Je bave devant ce gâteau depuis plusieurs jours (ouais chuis une cérébrale de la cuisine ^^ Je le fais et refais dans ma tête pour être sûre de ne pas me louper ^^) … Mais une chose m’intrigue … Pourquoi, alors que tu as un cercle, tu passes pas l’étape moule_bleu_souple ? Et si tu avais gardé ton cercle c’était pas bien ? Je n’ai jamais rien fait avec un cercle encore (je le reçois demain ^^) alors je m’interroge parce que là ça me semblait l’occaz de le tester.

  25. Ciloubidouille

    En fait le cercle aurait parfaitement convenu mais il était déjà utilisé pour un autre gâteau :).

  26. Catherine

    Ah bah je comprends mieux, tu m’enlèves un poids là ^^
    Merci de ta réponse :)
    Ah et puis je tiens à te dire que c’est vraiment super de mettre des photos étapes par étapes. D’autres blogs mettent des photos seulement une fois leur oeuvre terminée. Oui mais quand tu mélanges tout et que t’obtiens un truc moche/trop liquide/Grumeleux/Vomi_like/ (rayer les mentions inutiles) et bein c’est rassurant de voir que l’initiatrice de la recette a le même truc dans son plat à cette étape là ^^
    Bonne continuation :)

  27. schutz

    Ca fait une semaine que j’ai découvert votre site et je me régale de vos jeux de mots, mon chef me demande pourquoi je rigole (si si même au boulot je me connecte , accroc quoi..). Ce week end donc (je suis Alsacienne d’où l’accent)j’ai voulu tester la déco rodo sur mon gâteau phare au chocolat : j’ai tout fait comme sur la photo sauf que grooose erreur (tjrs l’accent désolée)comme le chocolat fondu redevenait solide en moins de deux j’ai eu la superbe idée de rajouter un peu de crème : effectivement ça restait mou-elleux à souhait mais au moment de décoller; le chocolatquinevoulaitpasdurcir restait bien collé sur le rodomachin, bref c’était joli tout plein, ça a fait de l’effet et on a découpé le gateau avec le rodoquivoulaitpasdécoller. Mince c’est comment que je vous envois la photo de mon chef d’oeuvre ?
    Merci pour tous vos précieux conseils ! VALY

  28. Myte

    Bonsoir
    Forcément quand on m’a dit que je devais faire un dessert de noel autre qu’une buche, je me suis tournée votre blog et du coup bien motivée pour faire vos deux gateaux de paques (celui ci et celui framboises/citron) mais juste une question : pour ces doses, ca fait combien de part ?

  29. aline

    bonjour
    merci pour cette délicieuse recette que j’ai faite le lundi de Pâques . Et c’était super bon et réussi !
    J’ai doublé les quantités pour le biscuit aux amandes pour qu’il soit plus épais .Petite déco en pâte d’amande et sucre glace sur le dessus et le tour était joué .J’étais très fière de moi ;-) !!!
    Mille mercis et bonne continuation à votre blog.

  30. Pingback

Postez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *