Une famille en Chine #2

Que d’attente entre plusieurs articles. Mais quelle lenteur ici pour mettre en ligne les photos ! Tout demande une telle Ă©nergie, une telle patience, que j’avoue perdre mon calme plus souvent qu’Ă  mon tour. Je peste, je ronchonne, j’enquiquine zhom pour un coup de main, mais c’est toujours peine perdue. Il faut attendre que les octets se chargent un par un… Alors j’attends. Alors j’apprends (la patience). Tous vos commentaires aident ma motivation, je me dis que ce coup de canif dans mon mode de fonctionnement ne se fait pas pour rien. Mais quand mĂȘme, j’ai rĂ©guliĂšrement les boules de tout ce temps gĂąchĂ©.

J’imagine que vous vous demandez un peu comme se passe notre quotidien. Alors cet article sera consacrĂ© principalement Ă  nos dĂ©couvertes et notre rythme de vie chinois.
Voici donc le deuxiĂšme article sur notre installation Ă  Wuhan, en Chine.

Je rĂąle contre Internet mais il y a aussi d’autres dĂ©marches qui entament ma patience, dont la paperasse administrative. Enfin, façon de dire, parce qu’avec le travail de mon mari, on est super bien encadrĂ©s. Je n’ose pas imaginer ce que doivent endurer les expatriĂ©s qui doivent se dĂ©brouiller par eux-mĂȘmes. La vraie galĂšre du parcours du combattant dans le dĂ©dale de Minotaure qui aurait mal digĂ©rĂ© son Kafka… (en plus compliquĂ©).

Pour regarder le verre Ă  moitiĂ© plein, c’est aussi amusant de voir ce qui se passe dans les institutions Ă  l’Ă©tranger. Ici, nous sommes Ă  la prĂ©fecture. Les gens sont tous souriants et plutĂŽt de bonne volontĂ©. Un truc qui interpelle rapidement, c’est la permissivitĂ© au niveau des tĂ©lĂ©phones. Les chinois sont trĂšs Ă©quipĂ©s, tout un chacun a son smartphone. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils sont trĂšs dĂ©contractĂ©s du mobile. Tout le monde dĂ©croche par exemple. A n’importe quel moment. A n’importe quel niveau hiĂ©rarchique. Ça sonne, tu dĂ©croches. What else ? Tu es donc avec un flic et hop, il rĂ©pond Ă  son tel. Pas de souci. Pareil chez l’Ă©piciĂšre, la caissiĂšre, le serveur… De plus, niveau sonore, c’est tout autant Ă  la cool. ZĂ©ro notion d’intimitĂ© ou de respect. Le mec te parle normalement, il dĂ©croche et hop il hurle. Ça c’est vraiment une diffĂ©rence. J’ai l’impression que les chinois parlent beaucoup plus fort que nous (et pourtant, je n’ai pas une voix fluette).

VoilĂ  ma fliquette en train de pianoter. Je m’approche d’elle pour lui demander si je peux prendre une photo de ses ongles, qui m’Ă©clatent.

Pas de problĂšme, non seulement elle me laisse faire, mais en plus, elle cherche dans son tel des photos oĂč sa manucure est Ă  son avantage… ^^ J’ai des doutes sur la possibilitĂ© d’une scĂšne similaire en France, mais peut-ĂȘtre que je ne frĂ©quente pas assez les commissariats pour ça ^^!

Niveau personnalisation de l’espace de travail, c’est plutĂŽt sobre, mais certain s’emballent 😀 ! Huhu…

Parlons un peu sous. Ici tu as l’impression de te trimballer avec une vraie fortune constamment. DĂ©jĂ  tu payes quasiment tout en cash (on a rĂ©ussi Ă  avoir une carte bancaire chacun cela dit !!!  Youyouu !  Mais elle n’est pas souvent acceptĂ©e). Du coup, tu dĂ©barques avec tes liasses de billets comme si tu Ă©tais Al Pacino ! Genre tu achĂštes la boutique ^^ !

Évidement, il y a un rapport de 8 (environ) entre les yuans et les euros. En gros, 8 yuans („) = 1 euro. Donc un billet de 100 „ Ă©quivaut Ă  12,5€. Pour ma part, je n’ai vu passer que des billets de 100, de 50, de 20, de 10, de 5 et de 1 yuan (eux disent KwaĂŻ, ce qui doit ĂȘtre l’Ă©quivalent des « balles » français). Mais il doit sans doute exister de plus grosses coupures (enfin, j’espĂšre pour eux…). Pour les enfants, c’est le pied. Comme on a dĂ©cidĂ© de maintenir leur argent de poche, le fait qu’on leur donne des billets leur plait beaucoup 🙂 !

En parlant d’argent, c’est en allant au distributeur que j’ai rencontrĂ© ma premiĂšre nana en pyjama. On m’avait dit que j’allais en rencontrer plein. Alors « plein », c’est un peu fort, mais effectivement, certains chinois se dĂ©placent en pyjama pour de petits trajets, sans prendre la peine de s’habiller civilement. Et puis bien sĂ»r, ils sortent le parapluie, qui leur sert surtout de parasol en fait :).

Allez, je vous ramĂšne Ă  la maison.
Ah, il faut que vous prĂ©sente Tenron (enfin, je l’Ă©cris comme je l’entends, soit ten (genre 10 en anglais) et ron comme tout rond ^^). Je vous rassure, elle galĂšre aussi Ă  prononcer nos prĂ©noms, ElouanPrinceCharmant Ă©tant celui qui lui oppose le plus de difficultĂ©. Le « an » final, comme celui de maman, passe encore, mais le « Lou », ça coince.

Tenron est une dame d’une cinquantaine d’annĂ©es, souriante, adorable, discrĂšte et redoutablement efficace. Je pense qu’avoir une famille de 4 enfants Ă  s’occuper ne l’a pas enthousiasmĂ© Ă  la base mais que ma petite tribu a rĂ©ussi Ă  la charmer. SiloĂ«JolieFĂ©e en tĂȘte bien sĂ»r. (Alors que moi, Ă  choisir, je n’aurais pas fondu pour ma trois ans, en plein dans une phase pĂ©niblo-chiante, disons-le, j’aurais optĂ© pour les garçons, bien plus mallĂ©ables :D).

C’est surtout une excellente cuisiniĂšre. Quel bonheur de sentir les odeurs affluer dans toute la maison quand elle s’active. Au dĂ©but, elle ne cuisinait que français (je suppose que c’est ce que demandaient les autres familles françaises qu’elle servait avant). Je lui ai gentiment fait comprendre que je mangerais bien chinois moi… Alors elle s’est lancĂ©e et le premier plat auquel nous avons eu droit, ce sont ces raviolis grillĂ©s.

DĂ©jĂ  en France, je les adore. Avec le patronami, on en commande quasiment systĂ©matiquement. Mais ceux-lĂ  sont encore diffĂ©rents dans leur farce. Et les sauces sont dĂ©licieuses (celle au marron est au sĂ©same et l’autre au soja).

Elle me nomme les plats Ă  chaque fois, mais j’avoue ne pas bien les retenir. Je me contente pour le moment de les dĂ©guster ! Elle cuisine tous les Ă©lĂ©ments sĂ©parĂ©ment. Et Ă  table, on a toujours trois ou quatre assiettes garnies de choses diffĂ©rentes pour se rĂ©galer.


Elle est aussi trĂšs attentive Ă  ce que je lui dis. Un soir que je parlais de nems, en disant que les français, quand ils vont au restaurant chinois en France, ils mangent des nems. Mais d’aprĂšs ce que je sais, c’est un plat vietnamien. Ben le lendemain, j’avais des nems Ă  table. Tenron m’a dit que c’était aussi un plat chinois. Du coup, je suis perdue ^^ !

Cela dit, Ă  l’intĂ©rieur, il n’y a pas du tout les mĂȘmes choses. Dans ceux qu’elle nous a confectionnĂ©s,  pas de vermicelles de riz, pas de pousses de soja, pas de menthe
 L’un Ă©tait au porc marinĂ© et aux herbes, l’autre Ă©galement au porc mais avec un lĂ©gume inconnu et du gingembre.

Je lui ai Ă©galement parlĂ© de ma curiositĂ© vis-Ă -vis des Ɠufs de 100 ans et pareil, le lendemain elle en avait ramenĂ© un. J’ai donc goĂ»tĂ© forcĂ©ment (seule MaĂ«llePrincesse m’a suivie dans l’aventure, les autres se sont contentĂ©s de renifler l’assiette en plissant le nez). Ça a fait rire Tenron qui a dit « Ça pue comme le fromageÂ Â»Â đŸ˜€Â ! Et voilĂ , un point partout
 ^^

Visuellement, ce n’est pas ragoĂ»tant. Le blanc de l’Ɠuf s’est transformĂ© en une espĂšce de gelĂ©e marronnĂąte. Et le jaune est devenu une crĂšme liquoreuse verdĂątre. Pis effectivement ça pue. Niveau goĂ»t, c’est moins horrible que ce que je pensais, mais clairement, on ne se dit pas « tiens, j’en commanderais bien 15 douzainesâ€ŠÂ Â»Â đŸ˜€Â ! AprĂšs, ça doit ĂȘtre moins pire que d’avaler un gros ver blanc tout cru comme dans KhĂŽ lanta
 !


Si vous vous demandez comment je communique avec elle, c’est simple, Tenron parle un peu français. Mais on est vite limitĂ© par le vocabulaire. Alors le dico offert par ma maman avant de partir est mon meilleur ami. Pis on fait toutes les deux des efforts. Moi j’apprends les expressions de base Ă  la volĂ©e et elle cherche ses mots autant qu’elle peut. J’utilise aussi beaucoup des applications de traduction.

Je lui ai achetĂ© deux livres de recettes en chinois. Je crois que ça lui a fait plaisir. Mais l »autre jour, c’est elle qui m’a fait plaisir. Elle est venue avec moi acheter des marrons chauds (et nĂ©gocier les prix : 30„ le kilo)

Ça m’a fait du bien de les manger, j’avais un peu l’impression d’ĂȘtre devant la cheminĂ©e de mes parents. Pffff, qu’est-ce qu’ils me manquent. L’Ă©loignement, ce n’est pas pas simple Ă  gĂ©rer.

Du coup, je ne cuisine pas beaucoup. Mais je me suis mis au yaourt. C’est rigolo Ă  faire (et bien plus simple que ce que j’imaginais).


Mais au moins, on a des yaourts natures. Ceux d’ici sont rares et toujours sucrĂ©s.

Niveau course, aux alentours du village, il y a plein de magasins de lĂ©gumes de ce style. Ils ont l’habitude de voir les petites françaises alors les prix sont plus chers qu’ailleurs, mais ça reste correct. Pour la viande, c’est plus compliquĂ©, mais je vous expliquerai ça plus tard.

VoilĂ  pour les repas Ă  la maison.

Retournons Ă  la vie Ă  la piscine… heu au village ^^ (ben vu le temps qu’ils y passent, j’aurais du demander la maison Ă  cĂŽtĂ©).

Je rigole, ils ne font pas que ça, ils font aussi du vélo et des policiers/voleurs dans tout le campement ^^ !

Bien sĂ»r, comme tous les petits français, la rentrĂ©e a eu lieu Ă  Wuhan. Nous sommes dans une Ă©cole française, donc l’enseignement se fait en français justement. Donc pas de traumatisme particulier. L’Ă©cole est constituĂ©e de 160 Ă©lĂšves je crois, de la maternelle au lycĂ©e. ErwanouGentilLoup est dans une classe de 8, MaĂ«llePrincesse dans une classe de 12, ElouanPrinceCharmant une classe de 18 et SiloĂ«JolieFĂ©e dans une classe de 21, en double niveau. En gros, ça ne change pas grand chose niveau effectif pour les petits (on Ă©tait en ZEP en France) mais c’est clairement le pied pour les grands. Par exemple, mon grand continue son allemand, et ils sont… deux ! En anglais, c’est pareil, je crois qu’ils sont 6. Bref, la vie d’expatriĂ©s a quelques avantages scolaires.


On y va Ă  pied car l’Ă©cole est dans le village français. Pas de voiture, il faut juste Ă©viter les vĂ©los de ceux qui viennent en pĂ©dalant :). Deux minutes plus tard, on est arrivĂ©s. OK, en France, ce n’Ă©tait pas bien loin non plus mais on y a gagnĂ© en sĂ©curitĂ© ;).

SiloĂ«JolieFĂ©e a commencĂ© sa maternelle avec le sourire. Depuis, elle y met moins de cƓur au moment oĂč je la lĂąche mais ça ne dure pas selon la maĂźtresse.

Son papa est venu l’encourager comme il l’a toujours fait, Ă  toutes les rentrĂ©es.

Évidement, ce sont les plus beaux de l’Ă©cole ^^ ! Bon, la blague Ă  part, en fait, je me suis fait la rĂ©flexion que les gamins de l’Ă©cole Ă©taient tous particuliĂšrement mignons :). En revanche, on a largement perdu en mixitĂ© sociale, c’est dommage.

AprĂšs, c’est une Ă©cole comme n’importe laquelle, au dĂ©tail prĂšs qu’elle accepte des enfants de la maternelle au lycĂ©e, dans la mĂȘme cour :).

Le soir, les 3 grands rentrent tout seuls. Je gĂšre la petite uniquement.

Le truc chouette quand tu ne bosses pas, c’est que la rentrĂ©e signifie le commencement de tes vacances. En gros, j’ai mes matinĂ©es de libre (parce que la mini reste Ă  la maison pour la sieste l’aprĂšs-midi).

Le premier jour, ma marraine m’a entrainĂ©e dans un centre commercial du coin. La marraine, c’est la personne du village qui prend ta famille en charge pour t’aider Ă  t’acclimater. Son aide est prĂ©cieuse et la mienne est particuliĂšrement chouette. Niveau shopping, y a pas de grandes dĂ©couvertes, sauf peut-ĂȘtre ce magasin de pompes colorĂ©es ! J’y suis retournĂ©e depuis pour MaĂ«llePrincesse, mais la bougresse n’aime pas ! Pfff…

Ils faisaient aussi des sacs rigolos.

J’ai achetĂ© des marionnettes Ă  SiloĂ«JolieFĂ©e pour remplir un peu sa chambre, parce que lĂ , en dehors d’un lit, une armoire et une poupĂ©e, c’est le dĂ©sert !

J’ai pris des aussi des poupĂ©es genre Barbies, mais pas de la bonne came. Enfin, la miss Ă©tait contente, alors c’est l’essentiel.

Pour se dĂ©placer, c’est taxi ! Les tarifs ne sont pas chers mais faut arriver Ă  se faire comprendre. J’ai toujours sur moi une petite carte oĂč mon adresse est Ă©crite en chinois. C’est un chouille infantilisant (on se croirait en sortie scolaire ^^), mais indispensable 😀 !

J’occupe aussi mes matinĂ©es tranquille au dessin. Je cherche des modĂšles sur Pinterest et je les recopie.


Je n’ai pas perdu les bonnes habitudes du matin. Sauf que maintenant, je coiffe aussi la petite.

Et c’est rebelote pour retourner Ă  l’Ă©cole. La vie de maman au foyer en somme !

Une matinĂ©e, les filles de la base vie m’ont proposĂ© de m’emmener au marchĂ© du gros. Il s’agit d’une sorte de Rungis local, mais dĂ©diĂ© Ă  la viande. Je crois qu’il existe un Ă©quivalent pour les lĂ©gumes, mais comme ces derniers s’abĂźment vite, ce n’est pas toujours intĂ©ressant d’acheter en grande quantitĂ©.

On a donc dĂ©barquĂ© Ă  5 françaises, sous une pluie soutenue, dans un endroit… heu… spĂ©cial. Je ne trouve pas d’adjectifs. Une sorte de gros bordel organisĂ©.

De grandes halles constituĂ©es de larges allĂ©es couvertes. Et de chaque cĂŽtĂ©, des petites Ă©choppes de viandes. Au milieu, des scooter, des chariots, des colis, des chinois… ^^

Tout le monde étale la marchandise. Ici on achÚte en gros donc, alors impossible de se négocier son kilo de poulet, faut prendre  le carton à la place. Du coup, avec les copines, on se répartit les achats.

Ici un Ă©tal d’oreilles de cochons.


Là des pieds de porc et des tripes (pas à la mode de Caen) 😀 !

Oh, des queues mĂȘme pas en tire-bouchon ^^ !

Si vous voulez une idĂ©e des prix, voici ce que ça donne. Attention, ici on parle parfois de prix Ă  la livre, pas toujours au kilo. Un saumon frais, c’est 130 „ le kilo, donc une 15aine d’euros. C’est un produit de luxe ici. Comme un peu tout ce qui est inscrit sur cette liste. En revanche, on compte 20€ les 5 kilos de poulet. Pour ma part, Ă  force d’entendre que rien est cher en Chine, j’avais imaginĂ© des sommes plus dĂ©risoires encore. Mais la viande reste encore un achat important dans ce pays (comme chez nous hein…).

On parcourt les allées, en essayant de reconnaßtre les vendeurs chez qui les expats ont leurs habitudes. Pas si simple quand pour nos yeux, tout se ressemble.

Niveau hygiĂšne, contrairement aux apparences, ils ont parait-il fait beaucoup de progrĂšs. Par exemple, les produits qu’on va acheter ne sont pas ici. Ils sont stockĂ©s au frais ailleurs. Le respect de la chaine du froid commence Ă  s’installer.

Certains ont mĂȘme investi dans de grands bacs congĂ©lateurs.

LĂ  on commande nos St- Jacques, nos saumons… ^^Pas toujours facile de se faire comprendre mais les filles se dĂ©brouillent en chinois (elles). La bonne humeur rĂšgne.

Les seuls lĂ©gumes qu’on voit sont ceux des marchands ambulants. Mais ils sont destinĂ©s Ă  la prĂ©paration des plats des vendeurs. Ils achĂštent de quoi se cuisiner leur repas du midi. Du coup, ça sent parfois trĂšs bon dans les allĂ©es.

L’espace qui m’a un peu plus fait pitiĂ© c’est le quartier poissonnerie. J’ai trouvĂ© ça vraiment cracra. Et pauvre. Enfin je ne sais pas, ça m’a dĂ©rangĂ© dans mon petit schĂ©ma de petite fille riche :).
Ici un enfant devant des aquariums vides ou presque, scotché à son ordi :).

Vous pouvez voir l’Ă©tat des aquariums (et je ne parle mĂȘme pas des poissons sensĂ©s ĂȘtre vivants dans leur bocal…). Je ne suis pas BB, mais bon ce n’est pas la vision qui m’a le plus emballĂ©e.

En revanche, j’aurais bien embarquĂ© une caisse de ces crabes Ă  grosses pinces ^^ !

Je me suis Ă©galement demandĂ©e si les gens vivaient sur place car j’ai vu de nombreuses fringues Ă©tendues au-dessus des Ă©choppes.

Ici aussi, on n’Ă©chappe pas Ă  l’impression de chantier permanent.

A la rĂ©ception des produits qu’on achĂšte, on recompte toujours. Les chinois ne sont pas voleurs dans l’Ăąme, mais ils tentent toujours le coup de poker j’ai cru comprendre ! Dans ce cas, sans recompter, on aurait perdu un magret ;).

A la fin de la matinée, le coffret est chargé de produits frais. On peut repartir contentes. On reviendra dans deux ou trois mois.

Bon, on n’a pas pris de crapauds ! La prochaine fois peut-ĂȘtre ^^ !

On arrive juste Ă  temps pour rĂ©cupĂ©rer les enfants Ă  l’Ă©cole !

Quelques jours plus tard, une nouvelle sortie au bazar est organisĂ©e. Je vous en avais dĂ©jĂ  parlĂ© dans mon premier article, et je vous en parlerai encore trĂšs certainement. L’endroit est immense, labyrinthique.
Il pleuvait (comme souvent en ce moment, ce qui n’empĂȘche pas qu’il fasse chaud).

C’est un quartier trĂšs animĂ©.

J’ai repĂ©rĂ© des boutiques de cerf-volants, spĂ©cialitĂ© nationale.

Des babioles en tout genre et Ă  tous les prix. Ça donne envie de tout acheter (mais bon, une fois chez toi, tu te dis… heu mais pourquoi j’ai achetĂ© ce porte-clef hamburger moi ^^).

Le bazar est trÚs ramifié car on peut aussi se promener dans les sous-sol des immeubles (ou dans les étages). Tu rentres par une entrée qui ne paye pas de mine et hop, tu découvres un espace super grand !

Quelques photos pour l’ambiance :).

On Ă©tait dans un quartier dĂ©co… AprĂšs, on aime ou on n’aime pas hein ^^ !

(En fait on n’aime pas ^^)

MĂȘme l’art plus traditionnel, perso, ce n’est pas ma came !

On finit la matinĂ©e par son petit bol de nouilles, cuisinĂ©es au wok sous nos yeux. C’est simple, c’Ă©tait dĂ©licieux !! Tu indiques du doigt ce que tu veux manger, et 2mn plus tard, tu rĂ©cupĂšres ton bol bien chaud.

Tu t’installes sur la terrasse (un spot trĂšs couru ^^)

Et tu dĂ©gustes… Trop trop bon ! Le tout pour 5 yuans…

Et au retour, tu dĂ©balles tes paquets.. Les hooo, les aaaaah, les « c’est pour moi? » fusent ! Tu es la reine du pĂ©trole.

Un kway pour MaëllePrincesse et un parapluie pour SiloëJolieFée.

Un parapluie pour moi…

Un pour ma grande.

Pis des vernis pour la rigolade !

Des perles et des fils pour moi :).

Les perles se vendent au collier, c’est rigolo non ?

Et voilĂ  pour cet article. J’aurais pu le rallonger entre et encore, mais il a largement entamĂ© ma rĂ©sistance.

Beaucoup d’entre vous me demandent si le moral est bon. Je ne vais pas mentir, il n’est pas toujours au beau fixe. Tout n’est pas tout rose. Mes amis, ma famille me manquent. Beaucoup. Beaucoup. Beaucoup. Je ne pensais pas que ce serait si dur en fait. AprĂšs, faut que je trouve les ressources pour rebondir. Et lĂ , j’avoue que sans le patronami, les Marie, les frangines, ma mĂšre… tous ces petits boosters de ma vie, ben c’est pas Ă©vident.

Rien de grave. Juste le contrecoup de la mort de mes fantasmes d’expatriation. J’avais rĂȘvĂ© d’une autre Chine (pas mieux, mais plus facile). Maintenant, il faut que j’arrive Ă  rĂȘver en chinois vĂ©ritable.
Il faut que je prenne le pouvoir ! Go go go…

Similar Posts:

Tagged with:     , , , ,

A propos de l'auteur /


225 commentaires

  1. zazette

    bravo pour vos merveilleux enfants qui sont en effet superbes et qui donne envie d’en faire 4 (j’en parle dĂšs demain Ă  mon homme!); bravo pour votre aventure qui me fait rĂȘver parce que mĂȘme si la famille et les amis sont loin, mĂȘme si les dĂ©buts sont parfois … chaotiques et dĂ©stabilisants, quelle richesse dans une vie de vivre un truc comme ça et la partager avec la famille; bravo pour ce blog et les bidouilles oĂč on vient piquer les idĂ©es pour ĂȘtre nous aussi la reine des mamans lors des anniversaires et la fĂ©e du bricolage, alors CILOUPOWER en marche!!!!

    • Ciloubidouille

      Ton zhom va me maudire si tu l’embarques dans un dĂ©lire de famille nombreuse ^^

  2. No

    Envie de te faire un gros cĂąlin, et de te dire que ce n’est pas grave si tu as parfois envie de te laisser aller. Tu en as le droit : tu as quittĂ© ton job, tes amis, ta famille, ce n’est pas rien. Vivre loin de tout ce que l’on a connu, sans les repĂšres habituels, c’est beaucoup plus dur que l’on pense, rien Ă  voir avec des vacances Ă  la fin desquelles on sait que l’on va rentrer. Tu vas voir, un jour, tu vas rentrer chez toi, Ă  Wuhan, et rĂ©aliser que chez toi, c’est exactement lĂ  oĂč tu es, et ça te paraĂźtra incroyable d’avoir considĂ©rĂ© cette maison autrement (mais il faudra d’abord s’occuper de la dĂ©co et du merisier 🙂 !)
    Je n’arrive pas Ă  croire que tu aies eu le courage d’essayer les oeufs de 100 ans, entre l’aspect et l’odeur, jamais je n’aurais pu ! Pour le reste, miam, ça fait super envie !
    Surtout continue de raconter vos aventures, on adore ça !

    • Ciloubidouille

      Tu n’imagines pas le nombre de choses Ă©tranges que j’achĂšte, juste pour essayer ^^

  3. Zhom

    Et non, pas de coupure de plus de 100 yuans ! VolontĂ© Ă©tatique 🙂

  4. Tekila64

    Allez, Hauts les Coeurs! On pense Ă  vous, on vous envoie des sourires et des calins de France, et aussi du camembert :o)
    Merci de partager tout cela avec nous!

  5. IrĂšne

    Vraiment, quelle chance pour nous de pouvoir suivre vos premiers pas en Chine! Cet article est savoureux! Merci! Les enfants ont l’air simplement heureux…
    Que dire de ces petites baisses de forme, de ces doutes qu’on entrevoit dans la fin de ton article… Sont-ils vraiment Ă©vitables? J’en doute… et puis ils ont quelque chose de rassurant aussi pour ceux que vous avez laissĂ©s derriĂšre vous… Tu serais passĂ©e pour une sans coeur en nous disant que laisser un morceau de ta vie en France (mais un vrai gros morceau avec les Marie, le Patronami et la famille quand mĂȘme!) ne te titillait pas un peu!
    Familles et amis sont certainement dĂ©jĂ  en train de faire des rĂȘves fous de voyage vers l’Orient, et en attendant il vous reste Skype, mĂȘme si, quand on raccroche, aprĂšs avoir Ă©tĂ© si proche virtuellement pendant une conversation, on se sent d’un coup vide et seul…
    Merci encore pour ces tranches de vie que tu nous laisses entrapercevoir… Je ne pense pas ĂȘtre ta seule « lectrice » Ă  avoir hĂąte de voir tous tes projets professionnels bloguesques ou autres se mettre en place! Ces perles, ces fils, et tout ce que tu as cachĂ© dans tes malles… Ça promet tout cela!!!!
    (Pas mal le coup des commentaires bloqués pour affoler la blogosphÚre et la communauté Facebook!!! Juste quand tout le monde a envie de te rassurer, de te dire combien ce blog est essentiel et précieux, paf, tu nous baillonnes!!!)

    • Ciloubidouille

      Tu parles, c’est moi que ça a affolĂ© (et attristĂ© –> calimĂ©ro… personne ne m’aime… toussatoussa…)

  6. Kikinou

    Merci pour cette superbe vitrine de notre nouvelle vie Ă  Wuhan. Je n’ai pas encore Ă©tĂ© partout mais je ne dĂ©sespĂšre pas !!!Il est vrai que nos familles, nos amis nous manquent Ă©normĂ©ment mais saches que si tu as un petit besoin de parler, je suis lĂ  (appart 504).On ne se connais pas vraiment mais je sais que tu as des ressources…courage et bisous.

  7. Valerie

    Quel bonheur de te lire … Je t’envoie pleins de bisous de Bruxelles et vite vite un autre article :))))

  8. bree13

    ton blog a l’air d’avoir des horaires d’ouverture pour les comms 🙂
    Merci donc pour toutes ces photos qui nous font vivre pas Ă  pas, votre vie en Chine. Je suis admirative par le fait que vous arrivez quand mĂȘme assez vite Ă  vous acclimater Ă  votre nouvelle vie.
    MĂȘme si je sais que tu as du mal because le manque de ta famille et de tes amis.
    On est la pour te soutenir Ă  distance (maigre consolation). J’espĂšre que tu te fais de nouvelles amies !

  9. Petite Anne

    C’est normal, l’acclimatation, c’est toujours un peu long. C’est quand tu feras les valises retour que tu regarderas derriĂšre toi et tu te diras que ces 3 ans ont filĂ© trĂšs vite…
    Encore plein de belles découvertes à vivre!

  10. estelle

    Bonjour Cilou, merci de nous faire partager ton expa, je pense que ça peu en aider plus d’une ^^, et si ça peut t’aider continue de nous faire rĂȘver avec tes articles, comme on dit mĂȘme si nous sommes des amies virtuels, nous sommes lĂ  pour te soutenir aussi, moi perso j’ai dĂ©mĂ©nager du milieu de la France vers le sud ouest , plus de famille a cotĂ©, mes amies non plus c’est pas tjs facile, heureusement que les monstrouilles, mon zhom sont lĂ  et vive internet ^^. TU as la chance de pouvoir vivre une belle expĂ©rience (pas tjs facile), bizarrement on a tjs peur que les enfants aient du mal a s’acclimater oĂč que se soient eux tt roule le plus dur c’est pour nous maman (on reste avec toi 😛 😆 ) profite mon cousin lui il a tellement aimĂ© la chine, qu’il s’est mariĂ© avec une chinoise et a dĂ©cidĂ© d’y vivre et bosser lĂ  bas ^^… ça va bien se passer….. bon courage pour tout, reste zen pour internet et la mise en ligne de tes articles, nous seront tjs lĂ  pour te lire, la vie nous rĂ©serve tjs des surprises, garde le morale. Milles bonne pensĂ©es pour toi et ta famille. 😉

    • Ciloubidouille

      Oui pour les enfants, ça a l’air de bien se passer. Et en mĂȘme temps ouf !!

  11. tarabia

    ouf ouf, les com sont revenus. moi je veux bien lire pendant 3 ans les aventures de la famille Cilou. le temps passe si vite. les malles vont bientît arriver 🙂 . bonne continuation

  12. valou

    Je ne suis pas la reine du commentaire (dire que cela fait 7 ans que je lis tes aventures et que j’ai mis 5,6 commentaires 🙄 , pas bien, pas bien…)mais lĂ  il fallait absolument que je me dĂ©carcasse pour te dire qu’on est lĂ  😉 , j’avais bien cru voir sur facebook une baisse du cĂŽtĂ© Ciloubidouille que j’affectionne mais je te comprend, pas facile l’aventure que tu viens de commencer….dans tous les cas, merci pour le partage de ton expĂ©rience chinoise, j’adore!!!!l et moi je dis vivement les bidouilles made in china, les tests de nourriture façon Koh Lanta, et toutes ces petites choses qui font que Ciloubidouille est Ciloubidouille ..Bizzzz

    • Ciloubidouille

      Je me demande toujours ce qui motive ceux qui lisent en silence à passer en mode écriture :). En tout cas, ça me fait vraiment plaisir !!

  13. fanny.19

    merci pour ton SUPER article! on a de la chance que tu partages tes Ă©motions avec nous ( pour beaucoup de parfait inconnus ! ) c’est un mauvais moment et tout va aller mieux dans quelques temps……( bien plus facile Ă  ecrire qu’Ă  vivre )
    je me languis de te lire . Ă  bientĂŽt

  14. bycorte

    ton article est top et fait beaucoup voyager

    je n’imagine pas trop ce qu’est l’Ă©loignement. Bon courage et je suis sĂ»re que rapidement tu te feras un super rĂ©seau

    Belle journée à vous 6

  15. Ben’s

    Merci pour cet article, tu rentres suffisamment dans les dĂ©tails pour que l’on ait cet impression magique d’ĂȘtre Ă  tes cĂŽtĂ©s, en train de marcher dans les allĂ©es du marchĂ© ou sur le chemin de l’Ă©cole avec tes enfants, mĂȘme les odeurs de cuisine me titillent les narines!! De gros bisous from France, on t’envoie tout ce que l’on peut pour que tu continues tes nouvelles aventures avec cette belle Ă©nergie qui te caractĂ©rise tant. Continues de nous surprendre

    • Ciloubidouille

      Je t’ai reconnuuuuuue ^^
      Je pense souvent Ă  toi et je n’oublie pas que je te dois une rĂ©ponse 🙂

  16. MHF

    Ca refonctionne chouette 😉
    J’suis un peu pressĂ©e lĂ  tout de suite mais je te fais plein de bises…

  17. stephaniep

    oh que de changement, ça faisait longtemps que je ne t’avais pas lu.
    Je te souhaite encore pleins de jolies découvertes, et de courage pour les moments ou ça va moins bien, les enfants sont toujours aussi beau et la petite derniÚre a bien grandi non??
    C’est cool , j’ai voyager devant mon ordi !!!
    bonne journĂ©e ou bonne nuit, j’en sais rien !!!

  18. Sarah

    Merci beaucoup pour ce partage Cilou, nous voyageons tous avec toi et c’est trop cool !!!
    Comme dans Kung Fu panda : Hier est derriĂšre, demain est un mystĂšre, aujourd’hui est un prĂ©sent, un cadeau !
    Alors profite en !!
    Prends soin de toi et des tiens

  19. Sophie

    Merci pour ce super reportage, je ne sais pas quel dĂ©bit tu as, mais il m’a bien fallu 5 mn hier soir (avec 1/2 mĂ©ga) pour charger toute la page et vu le nombre de photos, je pense que j’y aurais passĂ© plus d’une heure pour ma part pour le rĂ©diger… ici en France donc je tire mon chapeau si tu as en plus encore moins que moi

  20. Sippette

    Il est vrai que vous ĂȘtes dans un pays ou tout est tellement diffĂ©rent qu’on perd ses repĂšres. Des que tu recevras tes cantines, tu pourras mieux t’approprier ton logement. Pour la famille et les amis, je compatis complĂštement mais peut ĂȘtre que tu auras quelques visites… Courage ma belle , en tout cas merci pour ton partage

    • Ciloubidouille

      Les cantines, je les attends comme le messie mĂȘme si je ne sais pas vraiment ce que j’ai bien pu mettre dedans ^^

  21. christine

    Que de dĂ©couvertes et de nouveautĂ©s. Un vrai changement culturel qui ne doit pas ĂȘtre si facile et on le ressent bien dans tes derniĂšres lignes. Mais il faut mĂ©diter, profitez de l’instant prĂ©sent et se dire que c’est une aventure hors du commun pour vous.
    Il y a eu tellement de changement pour toi : te retrouver au foyer, ne pas parler la langue, attendre les autres françaises pour se balader … Mais je suis sĂ»re que tout va s’arranger, tu es une battante !!! Et puis, je suis sĂ»re que des voyages vont se programmer et que tu vas bientĂŽt revoir des gens connus.

  22. Perrinette

    Bonjour cilou! Merci pour cet article, c’est vrai que c’est tellement bien Ă©crit qu’on a l’impression de se balader Ă  tes cĂŽtĂ©s et de dĂ©couvrir les choses Ă  travers tes mots!
    Je me demandais s’il y avait des nanas expatÂŽ qui te connaissaient avant grĂące Ă  ton blog. Ça ne m’aurait pas Ă©tonnĂ©e et je me disais que ça devait ĂȘtre trop chouette pour elles de dĂ©couvrir que ouiiii! C’Ă©tait bien chez elles que tu allais atterrir!
    Puis j’ai lu le commentaire de « kikinou » et je pense qu’effectivement elle te connaissait d’avant! Tu nous raconteras tes rencontres?
    Bon courage pour ton acclimatation et continue d’Ă©crire! Tu le fais tellement bien!

    • Ciloubidouille

      Ma soeur me demande souvent si Ciloubidouille a Ă©tĂ© dĂ©couverte… En fait, j’en sais rien. Kikinou est une nouvelle arrivĂ©e et on s’est rencontrĂ©e dans un sĂ©minaire avant de venir ici.
      Pour les autres, si elles me connaissaient d’avant, personne ne me l’a dit :).

  23. Nathalie « Mauve »

    Merci de nous faire partager votre aventure chinoise ! Je vous envoie des bises amicales de l’Ouest et des brassĂ©es de courage !

  24. bilo

    Super de te lire encore!
    tu nous ramĂšnes la Chine dans nos salons.
    Courage, le temps passe vite et bientĂŽt tu vas ĂȘtre avec les tiens!!!!
    😛

  25. Yokoflo

    Trop contente d’avoir des nouvelles 😉 mĂȘme si ce que je lis entre les lignes m’attriste un peu : tu sais, tu restes une copine, alors viens discuter. J’ai vu de jolies choses, va falloir monter une boite d’import export et se faire des swaps trop sympas ! Bref, les dĂ©buts sont durs, je m’y attendais un peu mais tu vas prendre ton rythme et tes marques et ça ira bien mieux ! Énormes bisous Ă  toi et tout le monde !

    • Ciloubidouille

      J’ai essayĂ© plusieurs fois de venir sur le forum mais ça ne chargeait pas. Mais Zhom a changĂ© des trucs et Internet a l’air de mieux fonctionner. Je croise les doigts !

  26. Sabrina

    Heureuse de lire la suite des aventures d’la famille Cilou !

    Je compatis pour le manque de la famille et des amis. C’est pas du tout facile d’apprendre a vivre sans. Avec le temps, ça s’estompe, on se recentre sur la famille primaire et on s’en sort. Ça renforce Ă©normĂ©ment les liens du couple et des enfants. On devient une unitĂ© familiale a toute Ă©preuve.

    On ne retrouve pas du tout les relations qu’on chĂ©rissait tant, mais on construit d’autres relation qui nous apportent d’autres choses, et en ça, on s’enrichit. Le cƓur a cette facultĂ© de grossir pour faire de la place a toutes les personnes qu’on aime. On ne les oublie pas, elles sont au chaud dans notre cƓur 😉

    Sinon, tes enfants sont supers ! Ils ont l’air acclimatĂ©s, c’est fou cette facultĂ© qu’ont les enfants de prendre les choses de maniĂšre beaucoup plus ludique que nous… Ils sont trop forts !

    En attendant un nouvel article, je te sers dans mes bras (mĂȘmes s’ils te sont inconnus mes bras, le rĂ©confort n’a pas de frontiĂšre) et te souhaite de rester le plus souvent possible dans les « hauts »

    Amicalement
    Sabrina

    (PS : est ce que tenron peut nous donner ses recettes ???!?! Je bave pour les raviolis grillés !!)

    • Ciloubidouille

      C’est bien dit et bien vrai :).
      Merci pour le cĂąlin… <3
      Pour les recettes, elles arrivent !

      • Sabrina

        Je crois que vu les 150 commentaires que tu as a ce jour, il faut te rendre a l’Ă©vidence, tu n’es pas SEULE en Chine….

        😉

        • Ciloubidouille

          Etre seule en Chine, ça doit tenir de l’exploit en fait ^^ ! (Mais oui tu as raison, c’est gĂ©nial !!) <3

  27. pmk

    Je n’ai encore jamais commentĂ© mais te lis depuis des annĂ©es (dĂ©ja!)…(haaan c’est pas sympa…)
    Je me suis expatriĂ©e un an Ă©tudiante. Au QuĂ©bec. Pas de barriĂšre de langue (quoique) mais aucun encadrement pour la paperasse et surtout je me suis retrouvĂ©e seule loin de tous mes proches. Je comprends ce que tu ressens, c’est excitant sans l’ĂȘtre. C’est pas du tout ce que l’on avait rĂȘvĂ© mais avec du temps, cela devient notre nouveau rĂȘve.
    Je suis revenue en France. Mais une partie de mon cƓur est restĂ©e la bas.
    En tout cas, ces billets me remplissent de nostalgie (dĂ©couvrir des modes de vie diffĂ©rents ça reste ou qu’on soit une expĂ©rience!) et me font sourire. J’espĂšre en lire plein d’autre.
    Et plein de bidouilles aussi car le plus souvent je m’empresse d’essayer…Ă  ma sauce.
    Enjoy!

  28. Valérie

    Coucou ma Cilou !!! J’ai voyagĂ© grĂące Ă  toi. Que de changements !!! Il faut du temps pour s’acclimater Ă  une culture diffĂ©rente mais je sais que tu as assez de ressources en toi pour y arriver 😉

    On est tous lĂ  (tes « amis »virtuels et ta famille, tes amis) Ă  attendre avec beaucoup d’impatience les nouvelles de la Cilou family, alors quand tu publies un nouvel article : c’est que du bonheur !!!

    Tes enfants sont magnifiques et ont l’air super Ă  l’aise dans leur nouvel environnement. C’est cool !

    Comme beaucoup, je souhaite te retrouver plus souvent dans tes moments « hauts » que dans les bas. Courage, t’es une nana fabuleuse et puis faut pas oublier que t’es une fĂ©e 😉

    Bisous de réconfort
    A trĂšs vite <3

  29. Mathilde File…

    Wahouuuu!
    Et bien le quotidien a ses multiples facettes! Le test Koh-lanta je l’aurais peut ĂȘtre fait mais pas manger l’assiette entiĂšre! šPas tĂ©mĂ©raire la nana ^^

    Tes enfants ont l’air de bien s’acclimater tout de suite, trĂšs souriant et pour SiloĂ« je compatis ma MogwaĂŻ est dans la mĂȘme pĂ©riode… Un peu l’impression d’avoir une ado en face de moi!

    Allez les baisses de formes sont lĂ  mais c’est un passage obligatoire, prend ton temps, trouve le bon tremplin, noie toi sous des tonnes de perles en attendant de nous dĂ©baller tes malles mystĂ©rieuses!!! On est lĂ , on te lit, on rĂȘve grĂące Ă  toi et on te soutient! Se voyage est une Ă©norme aventure mais il y aura une fin, en attendant essaye d’absorber le plus de choses possible lĂ  bas pour que l’expĂ©rience soit inoubliable et sans regret!

    Plein de bises pour te réconforter et pleins de bonnes ondes pour toi et ta famille!

  30. marina-andco

    Merci beaucoup pour cet article que j ai dĂ©jĂ  lu deux fois hier soir … Je reviens spĂ©cialement ce matin pour mettre un petit commentaire… j imagine ta frustration Ă  ton rĂ©veil, de voir qu’il n’y avait aucun commentaire aprĂšs avoir tellement galĂ©rĂ© pour mettre ton article en ligne. Alors encore une fois merci pour ta patience, pour ton partage honnĂȘte, sans faux semblants. Et merci pour le voyage, les images, le quotidien que tu partages avec nous. Le sourire de tes enfants est tellement beaux et puis tout le monde mĂȘme ceux qui ne t’on jamais rencontrĂ© « en vrai » savent que tu as les ressources pour vivre pleinement la Chine mĂȘme si on comprend parfaitement que la sĂ©paration et la rĂ©alitĂ© chinoise soient durs.
    bon courage !!

    • Ciloubidouille

      C’est gentil et trĂšs apprĂ©ciĂ©. Parce que oui, ça a Ă©tĂ© un peu rude ;).

  31. Delfe

    Vous vivez une aventure tellement importante, Ă  tous les niveaux.
    Pas Ă©tonnant que tu aies besoin d’un temps d’adaptation, que tu passes par des coups de blues …
    Si chacun de nos petits mots peut te redonner un tout petit peu de boost, alors c’est avec encore plus de plaisir que je laisse celui-ci !
    Merci vraiment beaucoup de prendre le temps de publier tes billets, c’est un trĂšs beau cadeau que tu nous fais.
    Je dĂ©couvre votre vie « lĂ -bas » avec beaucoup d’intĂ©rĂȘt et une vraie curiositĂ© de petite fille !
    Profitez bien de ces moments hors du temps …
    Par contre, moi, tu vois jamais je n’aurai goĂ»tĂ© aux oeufs de 100 ans ^^
    Bises !

    • Ciloubidouille

      Les oeufs dĂ©jĂ  en France, ça m’intriguait ^^ ! Maintenant je sais et je ne suis pas sĂ»re que j’en achĂšterai d’autres ^^

  32. tazounette

    super cet article cilou !!!!
    on voit un peu mieux comment vous vivez.
    et t’inquiĂšte pas je suis sĂ»re que le moral sera meilleur une fois vos cantines arrivĂ©es. D’une tu seras occupĂ©e pour un moment Ă  tout ranger lol
    et des 2 tu vas rĂ©cupĂ©rer ton matos pour bricoler, tes livres, tes accessoires de cuisine….. Enfin une grosse partie de ton chez toi (enfin chez vous 😉 ) et je suis sĂ»re que rien que ça, ça te fera du bien.

    bisou cilou !!!

  33. CĂ©cile

    Tu as les ressources pour rebondir !!!
    Merci pour la patience dont tu fais preuve pour nous donner un chouette article 😉
    Et je te suis sur Facebook, comme ça j’ai des nouvelles rĂ©guliĂšres !

  34. carineavecunc

    Coucou!!!
    Lectrice de l’ombre (enfin pas complĂ©tement, je commente de tps en tps et je me souviens d’une prise d’otage de ton blog Ă  laquelle j’avais participĂ© lors de la naissance de SiloĂ«Jolie FĂ©e!!!!), je suis ton blog depuis des annĂ©es et cet article m’a mis les larmes aux yeux. Alors je t’envoie tous mes encouragements et j’espĂšre que les nombreux messages que tu vas recevoir Ă  n’en pas douter vont pĂąrticiper Ă  te rebooster.
    Moi, qd j’ai un coup de blues, je lis ton blog…alors je vais t’en conseiller un (en espĂ©rant que tu ne le connaisses pas dĂ©jĂ …) qui te plaiera j’en suis sĂ»re et en plus il te donnera de super truc pour faire ta dĂ©co et personnaliser ta nouvelle maison… J’ai nommĂ© le blog: tetedange.canalblog.com
    Courage ma belle, je suis certaine que tu vas t’acclimater, relativise, il y a pleins de belles choses autour de toi et dans ce que tu vis et peut-ĂȘtre as-tu dĂ©jĂ  une visite de ta famille ou d’amis prĂ©vue?
    Bon courage Ă  toi et pleins de bizous Ă  toi et ta famille.

    • Ciloubidouille

      Oh oui, je m’en souviens, c’Ă©tait foufou ^^
      Merci pour le blog, j’ai dĂ©jĂ  envie de rĂ©cupĂ©rer l’idĂ©e de la moquette tapis ^^

  35. krystide

    contente de lire cet article et de voyager virtuellement !! merci de nous faire partager tout ça (surtout que ça te prend une energie et un temps fou )
    en ce qui concerne ton moral je suis sure que ca va aller , je ne peux pas savoir ce que tu ressent (je ne suis jamais partie de mon sud natal et toute ma famille y est ) mais en tout cas une telle aventure est je pense forcement intense en tout et surtout en sentiments (bons ou mauvais ) alors courage et repete : JE SUIS UNE FILLE SUPER ET CA VA ALLER !!
    a tres vite pour la suite des aventures ciloubuesques !!

  36. delph

    merci pour cette article,sa donne tres tres envie de vivre une vie d’expat,meme si ça doit etre dur au quotidien,l’ouverture au monde et la decouverte d’un pays est super enrichissant.
    merc merci merci de nous faire voyager a travers ton oeil!!!
    plein plein de bisous,continu cilou de nous faire « rever ».

  37. @ngé

    J’aime toujours te lire. MĂȘme Ă  l’autre bout du monde, tes articles sont toujours aussi chouette. Et lĂ  en plus, Ă  travers toi, on dĂ©couvre un pays, des moeurs, des plats surprenants etc. Bref tu assures ! Chapeau !

    Extra les effectifs des classes pour tes loulous. C’est un sacrĂ© avantage, tant pour les Ă©lĂšves que pour les professeurs. Tes loulous vont progresser Ă  vitesse grand V.

    Bouh la fin de ton article m’a mis la larme Ă  l’oeil. J’imagine que quand le bourdon t’envahit, l’Ă©loignement et l’absence de tes proches doit ĂȘtre pesante. N’hĂ©site pas Ă  cliquer pour papoter si besoin ;).

    Sinon je suis partante aussi pour un swap avec toi et Yoko, si ça vous dit :mrgreen:

    Je t’embrasse fort fort fort 😉

  38. Mel

    Un gros bisou CĂ©cile !!
    MĂ©lanie LG

  39. jennyfer

    Je n’ai qu’une envie : te faire un Ă©norme cĂąlin rĂ©confortant ! Une native du 23 Avril comme toi va vite rebondir ! Tout est tellement diffĂ©rent, c’est normal d’avoir des coups de blues ! Le climat y est pour beaucoup. Pleins de bisous pleins d’Ă©nergie positive.

  40. karo

    Merci Cilou de ton partage et de ta gĂ©nĂ©rositĂ©, comme toujours. Je te suis aussi sur Facebook et c’est toujours chouette d’avoir de tes nouvelles.
    Ton séjour ne fait que commencer, laisse-toi le temps.
    Mon 3 ans qui a je crois peu d’Ă©cart avec la tienne (du mois de mai) est aussi dans une phase dĂ©moniaque 👿 .

  41. martine

    😉 quel beau voyage…..avec toutes tes explications on est tous un peu en chine avec toi! merci et gros bisous de france 😐

  42. willow(isa)

    ayĂ© un petit copiĂ©-collĂ© pour te faire plaisir et te montrer que je te suis, mais putain, marche moins vite STP au milieu de cette foule, je reste coincĂ©e devant les pauvres poissons !!!! pfff…..chui pas en Ă©tat moi …. đŸ˜„
    Et dis aux chinois qu’ils arrĂȘtent de fabriquer et nous inonder de minis choses qui ne servent qu’Ă  dĂ©truire notre planĂšte et nous obliger Ă  trier nos tiroirs, nos paniĂšres, nos poches avec un ravissement 👿 ..evil dents !!!! euh…Ă©vident !!!! 😉

    Gros bisous ……je disais donc, hier soir :
    tout pareil pour les commentaires, j’Ă©tais un peu dĂ©contenancĂ©e en voyant ta mine sur la derniĂšre photo, j’aurais bien voulu te faire Ă©clater de rire Ă  ce moment lĂ  …. super reportage , ça fait un contraste entre les photos de tes enfants et leur activitĂ©s et celles des Ă©tals , des Ă©choppes , des pauvres poissons …ça donne la mesure du sentiment que l’on peut ressentir loin de ses proches et de notre confort français autant matĂ©riel que visuel et gustatif …. en revanche je mangerai bien les pĂątes au soja je suppose !!! putain, ma gourmandise prend le dessus !!!! Bon quelques blagounettes que tu connais peut-ĂȘtre pour te faire sourire un tantinet :
    Qu’est-ce qu’une luciole qui a pris du viagra ?
    – Un nĂ©on.
    Que fait Jean-Claude Vandamme lorsqu’il est dans sa voiture ?
    – Il fout l’contact !
    La maman d’Émilie n’est pas contente.
    – Regarde, le lait a dĂ©bordĂ©, je t’avais pourtant demandĂ© de regarder ta montre.
    – Mais je l’ai fait, il Ă©tait exactement 8H10 quand le lait a dĂ©bordĂ© !

  43. Si Tu Veux

    Merci, merci de nous faire partager ton aventure peu commune et pas facile… ton rĂ©cit est passionnant, sans le narcissisme qu’on trouve si souvent dans les blogs(!), tous ces petits dĂ©tails que tu sais repĂ©rer… bref, gĂ©nial, on te lit avec gourmandise.

  44. La Journaliste IT Pink & Green

    Quelle chouette billet et quelle belle aventure vous vivez lĂ … Merci de partager tout ça avec nous, on voyage ! J’ai presque eu le goĂ»t de l’oeuf marronnĂątre dans la bouche 😀 .

  45. LegacyDanielleD

    Un grand merci pour cette immersion en Chine que tu nous offres de façon si vivante, comme Ă  ton habitude. Je ne doute pas un seul instant que tu sauras faire une opportunitĂ© de toutes ces contraintes. Les malles vont arriver bientĂŽt avec un peu de France Ă  l’intĂ©rieur et ce sera dĂ©jĂ  un grand plus. Et puis tes copines françaises vont vite se rendre compte de leur grande chance d’avoir une expat comme toi prĂšs d’elles !???????????????????????? bisous, bisous

  46. dominam

    merci pour ce super reportage! J’ai l’impression de voyager aussi….! ça doit pas ĂȘtre facile , j’imagine bien!!! Mais quelle merveilleuse aventure…… !Vous ĂȘtes soutenue moralement 😆 par vos nombreux lecteurs…. on pense Ă  vous yous bon courage Ă  bientĂŽt

  47. AudreyBullebabysiteuz/anim

    Je viens de lire les articles concernant votre expat, contrairement Ă  ce que vous dites c’est ceux qui m’intĂ©resse le plus, sĂ»rement mon esprit d’aventuriĂšre! 😉
    c’est vous et votre famille les aventuriers, alors c’est peut ĂȘtre pas ce que aviez imaginĂ© mais ça va peut ĂȘtre ĂȘtre mieux!! 😀 , je suis de tout cƓur avec votre message a vous mĂȘme a la fin de votre article, go go go!! 😉
    Un bisou a chacun de vos enfants!!! Ils me manque les mercredi!! Bouhouuuu mais contente de les voir au fil de vos articles!
    Et une grande accolade pour vous!!

    Et… GOOOOOOOOOO 😉 😉 🙂

    • Ciloubidouille

      Audrey, mĂȘme sur le blog, elle continue de me vouvoyer ! Mais c’est fou ^^ (des coucous des enfants au passage)

  48. sophy

    Tes articles sont tous savoureux et ceux sur votre expatriation sont trĂšs attendus. Je pense souvent Ă  vous mĂȘme si on ne se connait pas et je vous trouve tous si positifs et ouverts. C’est une vrai leçon de vie. Pour les coups de blues sont normaux, et comme toutes j’ai envie de t’envoyer pleins d’ondes positives. Pourquoi ne pas donner ton adresse sur FB pour que l’on t’envoie tous des cartes de France?
    Gros bisous Ă  la tribu

    • Ciloubidouille

      Je pense Ă  une idĂ©e comme ça oui :). J’y rĂ©flĂ©chis.

  49. LegacyDanielleD

    Oh, les jolies fleurs que je t’avais envoyĂ©es se sont transformĂ©es en ??? Donc je traduis : un trĂšfle Ă  4 feuilles porte bonheur et un tournesol plein de soleil, celui de l’amitiĂ© de toutes celles (et de ceux) qui te lisent.

  50. Arthur mon HĂ©ros

    Merci pour ce moment d’Ă©vasion (alors que je suis censĂ©e bosser!!) Tu vas certainement avoir bcp de coups de blues (normal non, qd on est loin de tous ses repĂšres!?), mais si j’ai bien compris, tu pars pour une pĂšriode dĂ©finie. Cela va peut-ĂȘtre t’aider ds ces moments-lĂ . Alors profite, profite de tout! Ca ne fait pas trĂšs longtemps que je vais sur ton blog, mais Ă  priori, vu ta crĂ©ativitĂ©, ton imagination, etc, etc, je suis certaine que d’ici peu tes journĂ©es ne seront pas assez longues………! 😉 😀

  51. July

    Que la force soit avec toi ! Courage !
    J’ai vĂ©cu aux Antilles aprĂšs mes Ă©tudes, donc un peu jeune et sans enfant ni de zhom… je capte trĂšs bien ton cĂŽtĂ© mĂ©lancolique ! Mais ça va passer, faut tenir ! Ă  l’Ă©poque je n’avais pas Internet, juste un fax pour ma mĂšre, j’avais des dessins et des messages d’amour qui dĂ©gueulaient du fax jusqu’au sol quand je rentrai le soir aprĂšs le boulot, c’Ă©tait trĂšs rigolo ! De grosses bises et au plaisir de te lire !

  52. maryse

    J’ai adorĂ© lire ces lignes de votre nouvelle vie, avant je prenais plein d’ idĂ©es pour mes anniversaires en tant que grand-mĂšre et maintenant je m’Ă©chappe du quotidien pour vous suivre en Chine.Merci

  53. Sylvie

    Coucou
    J’ adore ce genre d’ article et j’ en suis trĂšs fan .. DĂ©couvrir une nouvelle culture et que tu nous l’a fasse partager a ce point je trouve ça gĂ©nial ..
    Par contre je serais aussi triste que toi si je devais quitter ma famille et mes amies pour aussi longtemps . C’ est vrai qu’il faut trouver la force de rebondir et voir le cĂŽtĂ© positif de tout ça .. Facile a dire et pas forcĂ©ment facile a faire..
    En tout cas je t’ envoie pleins d’onde positives . J’ espĂšre malgrĂ© tout que tu arrives a les joindres par skype( a moins que de ce cĂŽtĂ© la internet fasse aussi des siennes ) de gros bisous
    À bientît .

    • Ciloubidouille

      Skype n’est pas toujours au mieux de sa forme, mais on y arrive (le plus dur Ă©tant le dĂ©calage horaire, pas trĂšs bon…)

  54. mumubreitz

    Merci pour ce superbe article, merci de nous faire voyager avec toi.
    Bientot un atelier avec tes nouvelles copines ??
    Garde le moral, et pense aux prochaines vacances en France quand tu as un coup de blues.

    A bientĂŽt

  55. Sophie

    TrĂšs chouette ton article : continue, stp, ça nous fait aussi plaisir. Je t’envoie plein de courage pour affronter et t’adapter Ă  l’inconnu et la diffĂ©rence. Je sais que mes propos ne sont que lieux communs mais ils sont sincĂšres. Pense Ă  tes lecteurs, ils pensent Ă  toi!!! Et plein de joie et de bonheur sur toi et ta famille. Flouuuuu, voilĂ  la poussiĂšre d’Ă©toiles, tu l’as vue??? Le temps de faire le trajet jusqu’Ă  Wuhan et c’est bon!

  56. greenturtle8

    Ah ça y est ça marche ! On nous avait bloqué !!!

    Comme on dit chez moi  » Pleure un peu, tu pisseras moins », trĂšs chic oui, mais efficace. C’est NORMAL d’avoir le cafard. Tu es en plein parcours initiatique, tu vas passer le cap et tu regarderas cette pĂ©riode des dĂ©buts avec bienveillance dans quelques mois Ă  ta prochaine visite aux crapaux. Moi je me souviens de mon dĂ©part pour MontrĂ©al, oĂč j’ai eu un choc culturel bien moindre mais des coups de grizous malgrĂ© tout… je me shootais en snifant mes vĂȘtements et mes livres qui avait encore l’odeur de « ma » maison….

    Mesdames les expat voisines de notre Cilou, prenez soin d’elle, on vous la confie mais on veut la retrouver Ă©panouie et heureuse dans 3 ans !

  57. Angie

    Bienvenue chez les expats! 😆
    Cilou, lire tes com me fait penser que tu as un gros avantage dans ton statut de femme expatriĂ©e: de l’Ă©coute et du soutien par brassĂ©es! Ce n’est pas toujours facile de recevoir de l’empathie quand on est en dĂ©calage total avec « la vraie vie ». ForcĂ©ment tout va bien pour la femme expatriĂ©e! 😎 DerriĂšre ses coups de blues, elle envoie du rĂȘve alors on ne va pas la plaindre dans ses problĂšmes de riche. Combien de personnes aimeraient ĂȘtre Ă  sa place? Et combien de personnes se sentent pourtant incapables de prendre un virage qui changerait leur quotidien? C’est tout le paradoxe. Tu as eu l’audace de le faire, tu trouveras les ressources pour continuer cette aventure qui t’apportera bien plus de positif dans ta vie que ce que tu peux espĂ©rer aujourd’hui, je n’en doute pas! Ton chemin ne fait que commencer, tes multiples dĂ©couvertes aussi…

  58. Presto

    Toujours autant de plaisir Ă  lire tes articles, j’adore dĂ©couvrir la Chine Ă  travers votre sĂ©jour. En ce qui concerne les hauts et les bas du moral, les dĂ©buts sont toujours un peu difficiles (je ne suis pas allĂ©e aussi loin mais 4 ans en Guadeloupe ça laisse de traces surtout quand ça se passe moyen…) mais heureusement tu sembles bien entourĂ©e dans le village et avec ta jolie tribu pas le temps de s’ennuyer !!!

  59. isabelle

    Super article comme toujours ! De l’Ă©motion, du rire (la dĂ©co chinoise, hum, hum….)….mais Ciloubidouille heureusement que l’acclimatation est compliquĂ© (la langue, la gastronomie….) heureusement qu’il vous faut faire des efforts pour vous adapter, ça occupe l’esprit et Ă©vite sĂ»rement un trop gros spleen.
    En tout cas, nous ici, on est avec vous, on vous encourage et on attend vos bidouilles et articles avec graaaaande impatience.
    Je vous souhaite du bonheur et une adaptation rapide.
    isabelle

  60. utopie

    Contente de te lire 🙂
    Laisse toi le temps de construire une nouvelle vie de Cilou Ă  la chinoise.
    Garde ton leitmotiv’: Tu rĂ©alise un de tes rĂȘves !!! et offre Ă  tes enfants cette richesse, cette ouverture vers l’autre incroyable.
    Et en plus tu as la chance d’ĂȘtre entourĂ©e par autant de personnes bienveillantes, tu vas quand mĂȘme pas te plaindre 😉
    Et pis, le manque va certainement multipliĂ© l’Ă©motion des prochaines retrouvailles, les fĂȘtes de fin d’annĂ©e seront encore plus belles! (Vous rentrĂ© Ă  cette occasion ?) .
    J’ai pris beaucoup de plaisir Ă  te lire et Ă  voyager Ă  travers ton rĂ©cit. Merci Merci pour ce bel article plein de courage pour les dĂ©buts compliquĂ©s et toutes les petites contrariĂ©tĂ©s.
    NadĂšge

  61. 11ruedelaposte

    Je viens de lire tes deux articles chinois coup sur coup, merci, oui vraiment merci de nous faire dĂ©couvrir ce pays, sa vie Ă  travers tes yeux d’expatriĂ©e.

    Le dernier paragraphe me rend triste, mais j’espĂšre que tu va rebondir.

    Je dĂ©couvre dĂ©jĂ  plein de clichĂ©s via Instagram, mais lĂ  avec les explications c’est le top.

    Il est 11h34… tes nouilles m’ont ouvert l’appĂ©tit mais je dois rĂ©sister encore une heure

  62. Liloulys

    oh lĂ  lĂ  tout ce courage!!!! mille mille merci de nous faire partager tous ça ! quel dĂ©paysement … bon ça fait longtemps que je n’ai pas commentĂ© mais je suis tes aventures en chine +++ merci de prendre le temps d’Ă©crire tous ces articles de nous dĂ©crire vos vies vos aventures
    trùs chouette famille 🙂 plein de bisous et de courage 😉 à bientît Marie

  63. celine33

    merci je suis Ă  la trace vos aventures et m’en regale, j’imagine bien ce dĂ©paysement pas facile du dĂ©but mais qui ne dure finalement pas si longtemps, on se crĂ©e vite des nouveaux repĂšres qui finissent pas faire comme si on Ă©tait chez soi au bout de quelques semaines…je suis sure que le prochain article aura une autre conclusion .. Mais je te souhaite beaucoup de courage pour cette mise en place qui je le sais est bien dure au dĂ©but … Bon courage .. mais je suis quand meme bien envieuse malgĂ©s ces difficultĂ©s du dĂ©but de votre belle aventure familiale …
    bizz céline

  64. margottep74

    Je te suis depuis un long moment dĂ©jĂ , et lĂ  d’autant plus, courage cilou les retours en france seront encore plus fort et ce n’est pas en cdi en chine… 3 ans au final ça passe vite, et tu dĂ©couvre plein de choses que tu partages avec nous, c’est un vrai plaisir de te lire.
    plein de bisous et de courage.
    Margotte 🙂 🙂 🙂

  65. Mme Carré d as

    . Je suis super mĂ©ga contente de pouvoir te suivre tout lĂ -bas, on dĂ©couvre comme toi, ne manque que les odeurs. Je pense bien fort Ă  toi, t’envoies des ondes de courages et de douceurs. Merci de nous faire partager tout cela ?

  66. nadette83

    Bon courage et plein de gros bisous!!! Je suis certaine que tu vas rebondir trĂšs vite!

  67. supercatwoman

    Allez courage bientĂŽt ça sera toi la marraine des nouveaux arrivants et quelle chance d’avoir notre Ciloubidouille comme marraine !!!!
    biz
    cathy

  68. lilibulle

    Je suis expat en Hongrie oĂč certes le dĂ©calage est moindre avec la France, mais la langue aussi compliquĂ©e que le chinois (j’ai pris des cours) et les hongrois sympathiques comme des gardiens de prison (et hyper nationalistes). Ce que tu dĂ©cris Ă  la fin est normal et franchement, mĂȘme aprĂšs 2, 3 ou 4 ans (j’en suis Ă  ma 4Ăšme annĂ©e), ton moral a toujours Ă©normĂ©ment de hauts et de bas. Et je rejoins le commentaire d’Angie, lĂ  oĂč tu as beaucoup de chance, c’est que tu as une famille et des amis en France qui je pense te soutiennent beaucoup (ce qui est trĂšs loin d’ĂȘtre mon cas par exemple). La vie en expat est loin d’ĂȘtre un rĂȘve, surtout quand tu avais un boulot que tu aimais, un rĂ©seau social qui te comblait en France, mais je suis sĂ»re que tu rĂ©ussiras Ă  faire ton trou (et dis toi que ne pas avoir Ă  faire les courses seule et les repas, ce qui est mon cas ici est un trĂšs trĂšs gros avantage dans ta vie quotidienne). Bisous.

  69. AudreyD

    Mille mercis encore pour ce partage d’aventures, d’Ă©motions et de tranches de vies!
    Le petit coup de blues est tout Ă  fait normal… Tu as besoin de te poser les bonnes questions pour t’aider Ă  apprĂ©cier ce qui t’attend. Tu vas prendre tes marques, retrouver tes/vos affaires et tout ira mieux (en tout cas, si toi tu n’y arrives pas… personne ne le pourra!)
    Bref, on pense bien Ă  vous et bravo pour les rentrĂ©es de tes petits/grands qui ont l’air d’apprĂ©cier cette nouvelle vie!
    Et Zhom, il s’est bien habituĂ©?
    Nous attendons avec impatience tes nouveaux articles et nouvelles bidouilles.
    Plein de réconfort et de pensées à vous 6

  70. Mamanpounette

    Allez Cilou accroche toi , on est toutes avec toi !
    Juste le temps de rebondir , de te mettre un petit coup de pied aux fesses et je sais que tu vas tout dechirer

    Tu as l air bien entouree , meme si ca ne remplace pas ceux qui te manquent tant …
    On t embrasse et on t aiiiiiiiiiiiiime

  71. Mar

    Ben alors? Un petit coup de mou? Allons, allons… Bon c’est sĂ»r que quand tu as annoncĂ© que vous partiez en Chine, je me suis dit « PeuchĂšre ». Mon homme a dĂ©jĂ  essayĂ© de me vendre la chose et j’ai toujours dit non. Pourtant nous avons dĂ©jĂ  Ă©tĂ© 2 fois expatriĂ©s dans des contrĂ©es lointaines, mais pour moi l’Asie ça veut dire du monde (mais vraiment NOIR DE MONDE), ne pas pouvoir parler la langue (ou en tout cas pas assez pour dĂ©velopper une discussion complexe avec l’autochtone), et donc vivre dans un village d’expat (et donc pourquoi partir si loin si c’est pour vivre entre europĂ©ens?), sans parler de l’hygiĂšne, de la pollution, etc. Bon la rĂ©alitĂ© est bien plus complexe, c’est sĂ»r – et heureusement!- et je te remercie de la partager avec nous. Peut-ĂȘtre que tu me feras changer d’avis?!
    Alors, reprends vite du poil de la bĂȘte! Ça va passer, c’est le temps de s’acclimater (au pays et Ă  l’absence). Pour notre 1e expatriation, mon mari avait vraiment le mal du pays. Alors au bout de 6 mois, nous sommes rentrĂ©s une semaine… Ben au bout de 2 jours, il m’a dit « Bon, et c quand qu’on rentre chez nous? ». Du coup aprĂšs, nous avons profitĂ© du pays Ă  300%. Et lors de notre 2e expat, nous ne sommes pas rentrĂ©s en France avant 2 ans!!!
    Bisous et courage! Et si tu nous donnes une boite postale, on t’enverra tous une petite carte de France, ça te reboostera 😉

  72. floflo47

    Encore un chouette article, MERCI
    J’avoue, j’ai quand mĂȘme un peu honte d’avoir Ă©tĂ© si impatiente de te lire Ă  nouveau, quand on voit la galĂ©re pour Ă©crire et publier tes articles 😳 😳
    Alors comme il est dit plus haut, sache qu’ici il y a un grand nombre de personnes qui pense Ă  toi ( Ă  vous 6) et qui envoie pleins de bonnes ondes positives.
    A trĂšs bientĂŽt pour de nouvelles Cilounews ou Ciloubidouilles
    Bizz Ă  toute la famille

  73. coco

    coucou

    MERCI MERCI pour cet article (et les autres) !

    Courga ecilou on est derriere toi !!!! une nouvelle vie avec autant de changement ca doit forcement perturbĂ© mais vous etes tous les 6 et c’est ca le plus important, tes parents, amis seront tourjours la Ă  ton retour et avec toi meme en Chine !

    je pense que tu peux voir mon adresse mail… peux tu m’envoyer ton adresse en chine ?

  74. stékaché

    Merci pour cet article, avant tout Ă©mouvant mais aussi intĂ©ressant.. dĂ©paysan… merci de prendre (perdre) ce temps Ă  tĂ©lĂ©charger les malgrĂ© tout trĂšs nombreuses photos!
    TrĂšs bonne suite d’acclimatation Ă  vous tous… (et ton mari? il s’y fait Ă  sa nouvelle vie?)

  75. Estelledf

    Bonjour,
    C’est normal les coups de blues, ce n’est pas Ă©vident surtout aussi loin. Il faut arriver ĂĄ tenir le coup quitte ĂĄ se faire aider par les autres expat. CafĂ© et autres sorties permettent de se retrouver « entre copines » qui connaissent toutes le mĂȘme problĂšme et parfois ça permet de relativiser.
    En tout cas merci de nous faire partager votre quotidien, et de montrer qu’expat (mĂȘme quand tout est payĂ©, ce qui n’est pas mon cas) ce n’est pas tout rose.
    Merci et bises aux enfants !

  76. layo

    ravie d’avoir des nouvelles du bout du monde!votre nouvelle vie se met en place et ce sont les enfants qui en donneront le rythme…
    cĂŽtĂ© moral, quelques ajustements sont Ă  faire mais ça va s’Ă©quilibrer au fur et Ă  mesure des rencontres et des projets! c’est sĂ»r que mis bout Ă  bout l’Ă©loignement, le fait de ne plus bosser, le contact moyen facile avec les locaux,la façon de faire ses courses et le pompon, la pluie…au dĂ©but, ça peut jouer. mais les gens sympas rencontrent des gens sympas et dans 3 ans tu pleureras sur ton retour! j’attends avec impatience les chinoiseries que tu pourras bidouiller maintenant que tu es en « vacances »…peu importe qu’il faille quelques jours pour avoir un article, ils sont toujours aussi bien…merci pour cette dĂ©couverte du mode de vie chinois. byz

  77. MotherGa

    Je te suis via Instagram et aujourd’hui j’ai pris le temps de lire ET commenter ton article, pour t’aider Ă  garder le peps !

    Pas facile effectivement Ă  l’autre bout du monde et sans les proches, mais tu vas y arriver et dans quelques semaines ça ira beaucoup mieux !

    Plein de courage, on attend tes bidouilles made in china !

    Des bises

  78. Cris

    coucou, bon bah je ne me manifeste jamais pourtant je suis lectrice assidue depuis …?? (je t’ai connu sur MM et ça date …) mais allons y, 12 septembre, c’est surement une date important donc ça vaut un commentaire 😉 j’adoooore tes articles, ta façon de nous les prĂ©senter (car c’est pas le tout d’Ă©crire, tout le monde peut le faire, par contre le faire en partageant rĂ©ellement c’est plus ardu), la passion que l’on ressent trĂšs souvent, ce petit grain de folie qui est toujours latent et pis cette tendresse dans la narration: t’essayes toujours de tempĂ©rer le truc, mettre de l’optimisme, c’est pas plaintif, c’est sincĂšre et ça touche forcĂ©ment … je trouve cet article encore plus vrai que les autres car il dĂ©livre une Cilou parfois cachĂ©e, habituĂ©s que nous sommes parfois Ă  une (adorable)Wonderwoman qui parvient Ă  faire des trucs de dingues qu’on ne saurait reproduire meme pas avec un manuel de 500 pages 😯 une Cilou un peu paumĂ©e et en manque de repĂšres … mais c’est tout Ă  fait normal et je te remercie d’ailleurs pour la dose de confiance que tu mets dans cette relation que tu entretiens avec nous, lecteurs qui te permet de te livrer de cette maniĂšre. si je devais te dĂ©finir je le ferais par: Ă©tonnante et pleine de ressources, donc nul doute que tu rebondiras, meme si les pĂ©riodes de « bad » vont surement encore ĂȘtre nombreuses. Bizz!!

  79. Sissi

    Merci de nous faire voyager en l’espace d’une comm’
    C’est carrĂ©ment dĂ©paysant et je comprends qu’il faille du temps pour s’adapter. Je pense qu’avec le temps tu vas connaitre de plus en plus de personnes et tu n’auras plus le temps de t’ennuyer !
    Les enfants ont l’air ravis en tout cas, bref c’est une chouette expĂ©rience pour vous tous !
    Biz !

  80. anne

    Merci pour ce recit , courage pr tes moments de cafards.
    je vois que tu as du courage pour decouvrir la cuisine chinoise …Moi …beurk…j’aurais bcp de mal ! ! !!

  81. virginini

    ah je viens de passer un agrĂ©able moment…superton blog…et bravo de nous faire partager cet exil!!! en tout cas ça donn epresque envie d’y aller!

  82. Fofo

    Courage, courage, courage ! Quand tes caisses arriveront et que tu pourras recommencer Ă  bidouiller, je suis sĂ»re que ce sera plus facile. En attendant, tu as quelques bons gros bouquins sous la main ? (Je t’en envoie, si tu veux.)

    Et merci pour cet article, merci pour le temps passé à le rédiger et le télécharger, je trouve tout ça vraiment passionnant !

  83. Alexia

    …..La distance….. quelle Ă©preuve…

    Certes, loin des yeux ne signifie pas loin du coeur, mais c’est redoutable dans les moments de cafard, de doutes.
    J’espĂšre au moins que Zhom n’est pas dĂ©bordĂ© par ses nouvelles fonctions en Chine, car si en plus tu dois composer avec son investissement dans ses nouvelles fonctions, ça doit faire beaucoup en effet.

    Il n’en demeure pas moins que tu as tes loulous sur lesquels tu peux compter, ils doivent te solliciter suffisamment pour faire dĂ©filer les journĂ©es.
    Et puis j’imagine qu’avec ton esprit vif et curieux, tu dois « chiner » (c’est le cas de le dire) des idĂ©es, des projets, des amĂ©nagements…

    Pense à ce que tu vas en retirer à ton retour, des cours de cuisine chinoise, une adaptabilité hors paire et surtout la JOIE DE REVENIR !!!
    Allez courage, ça va le faire !
    😆

  84. Claire

    Bon courage pour la suite !
    A ce que j’ai cru comprendre, tu n’es pas la seule expat’ Ă  avoir un peu de mal Ă  t’acclimater…

    Mais y’a pas de raison que tu n’y arrives pas !!

  85. Lylette

    Bonjour Cilou,

    Cela fait quelques annĂ©es que je suis ton blog et tes aventures, j’adore la personnalitĂ© qui se dĂ©gage de tes articles, bref je suis une grande fan et je me dĂ©cide aujourd’hui Ă  t’Ă©crire un mot.

    Ma famille et moi avons Ă©galement Ă©tĂ© expatriĂ©s en Chine, Ă  Suzhou. Nous y sommes restĂ©s 3 ans. Lorsque j’ai lu ton premier post sur votre arrivĂ©e et votre installation Ă  Wuhan je me suis revue lĂ -bas, j’en ai eu les larmes aux yeux…tout ce que tu dĂ©cris est identique Ă  ce que nous avons vĂ©cu, lorsque je vois tes photos je sens les odeurs, j’entends, bref j’y suis…

    Les premiers temps ne sont en effet pas faciles, mais tu as l’air d’avoir dĂ©jĂ  beaucoup de connaissances et ton Ayi a vraiment l’air formidable, quelle chance. L’Ă©loignement te pĂšse, c’est normal…peut-ĂȘtre aurez-vous la chance d’accueillir des amis ou de la famille, ce sera tellement beau de leur faire dĂ©couvrir ce monde!
    Je t’avoue qu’au dĂ©but de notre sĂ©jour, j’Ă©tais contente d’avoir achetĂ© l’intĂ©grale de « Desperate Housewives »!!!

    A prĂ©sent (cela fait cinq ans que nous sommes partis de Chine) je vois cette expĂ©rience de vie comme une chance inouĂŻe; j’en ai profitĂ© entre autres pour apprendre Ă  cuisiner chinois, Ă  parler le chinois, qui n’est pas si difficile qu’on peut le croire, Ă  Ă©crire et lire les caractĂšres (ça c’est dĂ©jĂ  plus costaud!!!), nous profitions de nos vacances pour visiter le sud-est asiatique, ainsi que les merveilles de Chine.

    Bref, tu verras que 3 ans ce n’est rien, ça file et lorsque vous retournerez en France rien n’aura changĂ©, les amis seront toujours lĂ  et ce sera comme si vous n’Ă©tiez jamais partis, sauf que vous aurez tous un truc en plus, vous aurez toutes ces anecdotes, ces souvenirs en commun, cette magnifique aventure que vous aura tant apportĂ© et vous serez heureux!

    Je te souhaite le meilleur pour votre sĂ©jour, que tu continues Ă  t’Ă©clater dans tes bidouilles, Ă  prendre aussi bien soin de ton entourage et de toi…

    Je pense trĂšs fort Ă  toi et Ă  ta famille

  86. MissBrownie

    Vraiment trÚs intéressant ce billet !
    HĂąte de lire la suite de tes aventures !
    Je regrette que mon frĂšre n’ait partagĂ© aucune de ses expĂ©riences de vie en Chine en rentrant. On n’a mĂȘme pas vu de photos … A chaque fois, il dit « La prochaine fois ».
    Il Ă©tait logĂ© dans des familles d’accueil Ă  PĂ©kin et le portrait qu’il brossait des personnes chez qui il Ă©tait hĂ©bergĂ© n’Ă©tait super … surtout celui des femmes.
    Actuellement, il cherche Ă  y retourner en garçon au pair. Enfin s’il trouve au Japon, ce sera encore mieux pour lui.

  87. dadou47

    Merci pour le partage de ta vie dans ce nouveau pays
    comme les autres je te fais parvenir mon soutien et je suis sure que trĂšs bientĂŽt le moral sera au beau fixe
    Un coup de blues c’est normal au dĂ©but mais tu vois, on est toutes avec toi avec le cƓur On ne te connais pas mais depuis le temps que nous suivons ton blog, tu fais partie de notre univers
    Bisoussssssssssssssssss

  88. claire

    Merci de ce message.
    Mais si, c’est promis, ça va aller!
    Tu commences dĂ©jĂ  Ă  Ă©tablir des liens alors que tu pourrais en ĂȘtre encore au stade oĂč tu restes enfermĂ©e chez toi Ă  ne plus bouger…
    ça va aller, promis (et les cantines seront bientÎt là!!!!)
    En tout cas, c’est vachement de suivre votre vie par les photos avant d’avoir les sous-titre dans un article, qui, mĂȘme s’il est dur Ă  faire, est gĂ©nial Ă  suivre… ça vaut le coup, vraiment!

  89. Barbara

    C’est tout Ă  fait normal ce que tu ressens. Les dĂ©buts dans un nouveau pays sont toujours stressants et plein de bouleversements. Je me rappelle surtout des problĂšmes administratifs, du dĂ©paysement, de l’Ă©loignement des siens. Puis, petit Ă  petit, on fait siennes toutes les diffĂ©rences de notre pays d’accueil, et les choses de font de mieux en mieux.
    Accroche-toi Ă  tes enfants, dans ces moments, ce sont eux qui te pousseront Ă  avancer.
    Bon courage et merci de nous tenir informés de ta belle aventure humaine.
    Plein de bisous

  90. Sophie D

    Les malles sont arrivĂ©es? Parce que ça c’est un super booster de moral! Un peu comme le PĂšre NoĂ«l qui passerait pour toute la famille! On les ouvre et on se dit « mais oui j’avais pris ça, ça ne sert Ă  rien mais c’est Ă  moi! »
    Courage, la saison des pluies aussi va se terminer!
    Un abrazo mexicano!

  91. Bougri

    Courage!

    Nous attendons avec impatience tes articles, et les apprĂ©cions d’autant plus que nous savons quelles galĂšres tu endures pour les mettre en ligne.

    Merci de nous faire vivre tes (vos) découvertes de la chine et de ses particularités.

    Je vote pour que tu crĂ©es une sociĂ©tĂ© d’import-export pour les petites chaussures colorĂ©es et les parapluies. Pourquoi y’en a pas chez nous? Y’a pourtant dĂ©jĂ  plein de trucs fabriquĂ©s en chine!
    Par contre, pour l’import des crapauds, bofbof! 😀

    Plein de bonnes zondes!

  92. fanny

    J’adore ces posts chinois…

    Perso je n’ai pas d’expĂ©rience d’expat (quoique, Sud de la France –> rĂ©gion parisienne ça compte ? :-)) mais il y a pas mal de couples dans mon entourage proche qui ont vĂ©cu ça (Inde, CorĂ©e, Maroc…), Ă  chaque fois des nanas qui suivaient leur mari (comme quoi le MLF a encore du taf) et Ă  chaque fois, elles sont toutes passĂ©es par des gros coups de calgon au dĂ©but. Puis ne voulaient plus partir Ă  la fin…
    Dans tous les cas courage ! C’est tjs difficile de sortir de sa zone de confort, mais en gĂ©nĂ©ral on en ressort grandi 🙂

    Sinon rien Ă  voir avec le riz cantonais, mais j’ai un enfant de la mĂȘme cuvĂ©e que SiloĂ« (mai 2010) et qui est aussi dans une phase trĂšs chianto-pĂ©nible, et ben rien que savoir que pour les autres c’est pareil, ça met du baume au coeur. C’est bĂȘte hein ?

    Allez, may the force be with you, petit jedi…

  93. Cleme008

    j’adore vos articles

    je rĂȘve de partir travailler Ă  l’Ă©tranger, merci pour toutes ces photos qui nous montre l’authenticitĂ© des villes lointaines

    merci

  94. Sophie D

    Et pour les photos il y a la solution « mosaique » de Picasa qui permet de mettre plein de photos (moins grandes bien sûr) pour un coup en octets moins élevé!

  95. Typh

    Merci de nous faire partager votre aventure. Je suis certaine que le morale va revenir au zĂ©nith trĂšs bientĂŽt c’est sur!!! Les cantines vont tres bientot arriver alors pourquoi pas organiser un grand goĂ»ter avec tes nouveaux voisins ? Avec de jolies dĂ©corations de beaux gĂąteaux ….. Je suis certaine que tu vas faire cela avec Ă©clats et bonne humeur.

    Bon courage cilou, j’adore ton blog j’adore ta façon de bricoler et tes post un vrai rayon de soleil …milles mercis cilou

    Une pensée de france

    Bises

  96. obébé

    On attendait ce second article avec impatience !
    Merci !
    Bon courage pour les moments tristounets …et pour le chargement des photos sur ton blog ! 😉

  97. machinchoz

    HĂ© ho… normal d’ĂȘtre perdue… Fais toi confiance tu vas finir par trouver le petit plus qui n’existe que lĂ  bas et lĂ …. tu vas nous Ă©pater comme toujours. Courage la belle! Et si ça peut te rassurer, en Normandie la connexion internet doit ĂȘtre « made in china »! allez, des bises!

  98. julie

    C’est avec un plaisir immense que je lis vos articles… je vous trouve merveilleuse ! imaginez vous ( et je suis loin d’ĂȘtre la seule) que vous faites partie de mes moments d’Ă©vasion prĂ©fĂ©rĂ©s. Quand je viens vous lire, je sais Ă  l’avance que ça va ĂȘtre un moment agrĂ©able ! Vous respirez l’intelligence, le partage, l’amour maternel, la simplicitĂ©, la crĂ©ativitĂ©, et j’ en oublie ! Merci et je vous souhaite des milliers de bonheur. Soyez bĂ©nie ainsi que votre famille.

  99. Lily

    Continue Cilou! Cela nous fait du bien de te lire Ă  des milliers de km, et quelle joie de dĂ©couvrir avec toi toutes ces diffĂ©rences culturelles. La vie d’expat’ n’est pas toujours facile, mais tu as l’air bien entourĂ©e. Nous attendons avec impatience tes projets bricolĂ©s grĂące aux trouvailles du grand bazar!
    Au plaisir de te lire

  100. Lila Rose

    MĂȘme si trĂšs pĂ©nible, s’il te plait continue Ă  nous Ă©crire de beaux post comme celui-ci, j’adore
    Que la force soit avec toi !

  101. MĂ©lanie

    Bonne continuation, c’est toujours un plaisir de te lire. A trĂšs bientĂŽt !!! 😉

  102. Horchata

    merci pour cet article, un vrai rĂ©gal! c’est manifestement un Ă©norme boulot au vu des Ă©cueils informatiques. la vie d’expat demande un temps d’adaptation, mais tu vas vite rebondir et reprendre les commandes, et on sera toujours lĂ  pour partager cette expĂ©rience, grĂące Ă  toi on va voyager dans un fauteuil, alors merci encore 🙂

  103. Flounette

    Des lustres (plusieurs années en fait) que je te suis sur ton fabuleux blog sans jamais commenter car je ne suis pas une grande bavarde et super timide.
    Ce soir je le fait car tu m’as fait pleurer!!!
    Courage et continue a nous régaler.

    une grande fan

  104. Marielle

    Merci beaucoup pour cet article. C’est chouette grĂące Ă  toi de dĂ©couvrir ainsi la chine.
    je t’envoie plein d’ondes positives pour la suite de cette aventure.

  105. Jess

    Me revoilĂ  ici.
    J’ai eu beaucoup de plaisir en lisant cet article, de dĂ©couvrir un peu plus des aspects de votre vie. Je me rappelle Ă  Madagascar m’ĂȘtre sentie comme la reine de la mafia en me baladant avec mes billets de 1000 Frcs malgaches (1 f français environ selon les cours). J’imagine la joie des 4 fantastiques Ă  dĂ©penser leur argent de poche dans des choses complĂštement inconnues.

    A la fin de ton article, j’ai eu un petit pincement au coeur, surtout en voyant que les commentaires Ă©taient fermĂ©s… et puis ce matin, au rĂ©veil, de voir tes tiroirs arc-en-ciel pleins de MPAB (matiĂšres premiĂšres Ă  bidouilles), je me suis dit que tu devais retrouver un peu le moral.
    C’est bien normal, quand on est expat, mĂȘme si on a emmenĂ© sa famille avec soi, d’avoir des coups de blues.

    Est-ce qu’on a une adresse oĂč on peut t’envoyer des petits colis de pĂątĂ©, rillettes, saucissons ?
    Vos familles et amis ont déjà programmé des visites ?

    Je t’embrasse et merci de prendre le temps d’Ă©crire comme tu le fais, malgrĂ© ton quotidien de mĂšre au foyer bien chargĂ© 🙂 (je croise les doigts pour que les siestes de SiloĂ« soient longues !)

  106. fred

    Ah ça y est, je peux laisser un commentaire ! et je ne vais pas ĂȘtre originale : merci, mille mercis pour le temps que tu as passĂ© Ă  Ă©crire tout ça, Ă  mettre des photos qui nous permettent de voir un peu tout ce qui t’Ă©tonne tant lĂ -bas, de revoir tes enfants, ces beautĂ©s 😎 et de te revoir, toi, mĂȘme si tes yeux sont tristounes. Je comprends cela. Accepte cette tristesse, ne te dis pas que zut, quand mĂȘme, blablabla… Fais avec, vis avec, et raccroche-toi Ă  tout ce qu’il y a de bon autour de toi, Ă  ce que tu vas rapporter Ă  ta famille quand tu rentreras… Et puis fais-toi dorloter quand tu en as l’occasion. Des bises, encore des bises !

  107. Armona78

    Et moi qui angoisse quand mon Amour me parle de dĂ©mĂ©nager Ă  500 km de chez nous …
    La derniĂšre photo est trĂšs Ă©mouvante, ça donne envie de te faire un gros cĂąlin pour te rĂ©conforter (oui c’est bizarre, on ne se connaĂźt pas !!!)

    Bises normandes 😉

  108. KittyMAC alias malicedle

    Sympa cette ballade avec toi, j’adore tes posts on a vraiment l’impression d’y ĂȘtre, de s’instruire (Ben oui maintenant qu’on sait a quoi ressemble un Ɠuf de 100 ans…. lol)
    Tu as achetĂ© plein de jolies choses et couleurs tout ça devrais te rebooster ! En tout cas nous on est lĂ , je n’ai jamais autant laissĂ© de com sur ton blog depuis 6 ou 7 ans que je te suit, mais comme ça tu vois que chaque jour nous avons tous une pensĂ©e pour toi. Merci encore de nous faire partager ton expĂ©rience! Bonne journĂ©e allez ce soir c’est le week end, coooooollllll

  109. Chine

    Bonjour de Chine,

    Il faut du courage pour poster sur hellocotton, vu que je dois passer par VPN pour 80% des blogs par ici. La vie en Chine est fascinante et compliquĂ©e et surtout trĂšs Ă©puisante. Tout est difficile (payer l’Ă©lectricitĂ©, commander un plat au restaurant etc et c’est pas un problĂšme de langue, c’est parce que le service c’est zĂ©ro pointĂ©… )c’est la survie en Chine… pour traverser la route, prendre le taxi, aller au supermarchĂ©… lĂ  oĂč j’habite y’a mĂȘme pas une Ă©cole française alors… (les nems c vietnamien mais les vietnamiens viennent de Chine, il ne faut pas leur dire ça, ils n’aiment pas trop). Mais en tant qu’Ă©tranger, on a nos avantages (d’ailleurs, je ne parle jamais chinois car je ne veux pas que l’on me traite comme une chinoise c’est Ă  dire mal… ) on peut quitter le pays quand on veut, voyager… bon courage dans le pays oĂč l’argent est roi

  110. Chine2

    L’administration chinoise c’est la cata, ils sont trĂšs technologies (c’est vrai qu’ils sont capables de vendre leur rein pour avoir le nouveau ipad), bodycheck Ă  l’hĂŽpital c’est une aventure.. n’hĂ©sitez pas Ă  aller voir les hĂŽpitaux publiques, les gares etc… oui, lĂ  oĂč y’a du linge, y’a des gens qui y habitent. Les gens en pyjamas c’est frĂ©quent, les enfants qui jouent par terre (trĂšs sale par terre)Ă  22 heures c’est frĂ©quent, ici c’est le pays de mamies qui s’occupent de l’enfant unique de la famille ou encore des ayi. nous ça fait des annĂ©es que l’on vit en Chine continentale, pas d’aides, parmi les chinois… ça change beaucoup des expats qui vivent entre eux et qui connaissent finalement pas grande chose de la Chine ;o)

  111. 100défauts

    moi j’ai hĂąte de voir comment tu as customisĂ© tes « beaux » meubles en merisier. avec ton goĂ»t tu as sĂ»rement rĂ©ussi Ă  faire qquechose de sympa !

  112. Gloglo

    Bonjour Cilou & co,

    Des annĂ©es que je lis chacun de tes articles et que j’ai l’impression de te connaĂźtre mais je n’ai jamais pris la peine de laisser un commentaire, et puis lĂ  en laissans ton dernier article je me suis dit que c’Ă©tati Ă  mon tour de te dire qu’on est lĂ , qu’on te souhaite beaucoup de courage.
    Quelle belle expĂ©rience pour vous tous, que de dĂ©couvertes! ALors oui, cela ne doit pas ĂȘtre facile d’ĂȘtre loin des siens, surtout que tu as l’air trĂšs attachĂ©e Ă  ta famille et tes amis mais Ă  mon avis ils seront bientĂŽt lĂ  pour venir vous voir et puis 3 ans ça passe vite.
    Je te souhaite bon courage et je compte sur toi pour continuer Ă  nous faire rĂȘver.
    Bisous depuis la Belgique.

  113. gbi

    Merci pour ce retour …. et bon courage Ă  toi et Ă  ta famille.
    Remets toi vite à tes bidouilles et continue de sortir pour découvrir la ville et apprendre la langue. Tu deviendras autonome dans quelques temps.
    Si tu ne sais pas quoi faire … une idĂ©e ? je recherche une idĂ©e/thĂšme pour l’anniversaire de ma 2Ăšme louloute … 😉

  114. Titel

    C’est quand la famille est venue nous voir la premiĂšre fois que j’ai enfin arrĂȘtĂ© de vouloir rentrer… Courage, c’est normal d’avoir des regrets… C’est dur de laisser les siens…

  115. kyka

    On est tous avec toi ptite Cilou, merci de nous faire partager tout ça! Je guette chaques articles, si cela peut t’encourager.Ce qui me fait patienter sont les photos que tu publies. Est ce qu’on mange du riz la bas?Les parapluies sont magnifique! Il fait chaud encore? Ici l’automne pointe son nez… pfffff!!!! Ou sont les tee-shirts? RangĂ©s au fond du placard….. 😉

  116. Isikitten

    Super,
    un article…. je voyage en Chine, trop bien!
    Je te dirais bien ‘bienvenue dans mon monde technologique’ car je suis dans une ville oĂč le cablage est trĂšs vieux, les armoires de rĂ©partition sont vieilles et largement surchargĂ©es… rĂ©sultat, ça rame comme c’est pas permit pour internet (pas de TV possible par box avec un dĂ©bit comme celui-lĂ !!)
    … mais cela cumulĂ© Ă  tous les autres changements, dur, dur, j’imagine
    une fois encore, j’admire ton incroyable courage face Ă  tout ça
    alors tiens bon ! on est lĂ , on pense Ă  toi et Ă  ta famille, on voyage par procuration grĂące Ă  toi.
    mille merci pour celĂ 
    et puis le moral devrait ĂȘtre reboostĂ© Ă  l’arrivĂ©e des malles, non ?
    tu vas rĂ©cupĂ©rer un peu de ton univers, la maison va se remplir, les enfants vont retrouver leurs jeux…. et toi les tiens !! ; )
    on ne remplacera pas ta famille et tes amis mais on est un peu le cadeau bonus… tous ces gens qui pensent Ă  toi et qui rĂȘve grace Ă  toi!
    aujourd’hui, ici (en France) au milieu de cette journĂ©e grise, froide et pluvieuse, avec mon moral trĂšs attaquĂ© par une situation professionnelle pourrie, j’ai voyagĂ© en chine … quel bonheur !!
    merci Cilou d’avoir eu le courage de poster toutes ces photos. Encore merci de partager…
    VoilĂ , gros calin virtuel (si je puis me permettre ; ) et gros bisous Frenchy !!
    Courage

  117. CĂ©line

    Oui c’est bien ça ! Je suis partie en Chine pendant la lecture de cet article mais je suis trĂšs impatiente de la suite.
    merci et

  118. CĂ©line

    Oui c’est exactement ça ; j’ai voyagĂ© en Chine le temps de la lecture de ton article et j’avoue que c’est avec impatiente que je scruterai le prochain article ( tes photos et ton style sont prenants). Pour l’expatriĂ© que j’ai Ă©tĂ© ( surtout en Afrique) , les dĂ©buts Ă©taient toujours difficiles ( une maison impersonnelle, du personnels de maison charmant mais il faut s’habituer Ă  cette prĂ©sence extĂ©rieure au quotidien, des magasins diront nous diffĂ©rent comme l’alimentation…) mais les fins de sĂ©jour Ă©taient trĂšs douloureuses aussi. Nous savions que nous allions retrouver la France et notre chĂšre famille mais aussi quitter nos nouveaux ami(e)s et cette nouvelles vie dans laquelle, finalement, nous nous Ă©tions bien adaptĂ©s. Alors on fera le point dans 3 ans ! Mais pour l’instant prends le pouvoir !!!

  119. Scarole

    Merci Cilou, mĂȘme Ă  l’autre bout du monde, tu gardes ta plume alerte, ton oeil curieux et observateur, ton humour, ton appareil photo prĂȘt Ă  dĂ©gainer et nous faire partager mille dĂ©couvertes, images et anecdotes Ă  l’appui ! Ta description du marchĂ© en gros me rappelle celui de Tokyo. Mais chut : les Japonais sont pas copains avec les Chinois…

    Normal que le moral descende un peu vers les chaussettes de temps en temps : en Italie depuis un an, j’ai dĂ©jĂ  pu me frotter au sentiment d’isolement, loin de la famille et des amis ; et rager pour les heures passĂ©es dans des administrations, et dĂ©crypter petit Ă  petit une sociĂ©tĂ© qui ne fonctionne pas tout Ă  fait comme celle que nous connaissons, basĂ©e davantage sur la transmission orale… alors en Chine, le dĂ©paysement doit ĂȘtre encore plus grand. Et se heurter Ă  la rĂ©alitĂ© aprĂšs l’avoir fantasmĂ©e est toujours un peu secouant.

    Et puis, tu n’en parles pas trĂšs longtemps, mais voir rentrer sa petite derniĂšre Ă  l’Ă©cole, c’est une sacrĂ©e Ă©tape aussi. Je parle en connaissance de cause, Camille (la jumelle virtuelle de SiloĂ«JolieFĂ©e puisqu’elles sont nĂ©es le mĂȘme jour 😉 ) est entrĂ©e CE MATIN alla scuola materna, avec son petit tablier rouge trop mignon, et j’ai dĂ» essuyer une larme au coin de mon oeil sans qu’elle le voie !

    On voit que tu rĂ©cupĂšres du temps libre de maman au foyer sans enfants, car… tu rĂ©ponds Ă  plein de commentaires 😉 Tu vas pouvoir rĂ©aliser plein de projets pour lesquels tu manquais de temps ! Et comment Zhom vit-il cette aventure ?

    Bon courage pour patienter devant le sablier t’indiquant que la prochaine photo mettra 3 jours, 15h et 18 minutes Ă  se charger sur le blog ! C’est super gentil de continuer Ă  nous « alimenter » : pour beaucoup d’entre nous, l’addiction Ă  la CilousphĂšre est plus forte qu’au Nutella !

  120. bbloisirs

    merci pour ces « impressions chinoise », je comprends que tout ne doit pas ĂȘtre toujours rose, mais profite des petits bonheurs quotidiens et de ta merveilleuse famille.
    bon courage et je me permets de t’embrassser

  121. Scarole

    PS : Quand mĂȘme, une cuisiniĂšre Ă  domicile qui te fait dĂ©couvrir toute l’Ă©tendue de la gastronomie chinoise, ça fait rĂȘver…

    Du coup, ça m’a inspirĂ© l’envie de mettre un peu de sauce soja au dernier moment, aprĂšs le parmesan bien sĂ»r, sur mes cappelletti au prosciutto crudo. Que les Italiens me pardonnent ce crime de lĂšse-ravioli, vive la mixitĂ© culinaire ! 🙄

  122. Poopie Louly

    La patience est mĂšre de… beaucoup d’Ă©nervement !!! Rien Ă  te dire pour te rassurer ; ça doit ĂȘtre hyper, giga, trop mĂ©ga, c…………..iiiiiiiiiiiiiiiiiiii…………ant !!!!
    Question manque, tu vis ce que vivent tous ceux qui partent loin de chez eux -et qui pour certains laissent des parents pauvres, malades parfois mĂȘme affamĂ©s… et qui n’y reviendront que dans XXX annĂ©es et peut-ĂȘtre jamais. Donc en tant qu’expatriĂ©s… Essaie de te dire que c’est comme des vacances prolongĂ©es ou un truc dans le genre. Je ne veux pas pleurer sur ton sort mais je compatis largement !
    Allez courage, CĂ©cile ! Tu vas nous filer le blues !
    Dis ? elle est oĂč la Ciloubidouille qui nous faisait pleurer de rire ?
    On en re-veut !

  123. lapetitevache2

    merci de nous faire plonger dans votre nouvelle vie en Chine !
    Le parapluie et les chaussures multicolores, j’adoooore ! la vie loin des tiens doit ĂȘtre trĂšs dur. moi, qui ne veut pas partir dans le bas de la France et m’eloigner de ma famille… Etre Ă  des milliers de kms pfff ! mais je suis sĂ»re qu’avec ta joie de vivre, ton entrain, tes merveilleuses idĂ©es, tu vas faire plein de connaissances et rencontrer des tas d’amis !! 🙂

  124. Supercalifragilistic

    Bonjour,

    Un grand merci pour toute l’Ă©nergie dĂ©ployĂ©e et le temps passĂ© pour la rĂ©daction et l’envoi de cet article.
    Je lis rĂ©guliĂšrement ton blog depuis que j’ai dĂ©couvert que presque chacune de mes requĂȘtes sur google m’y renvoyait (et comme je ne suis pas vraiment hyper futĂ©e j’ai mis un certain temps Ă  me rendre compte que c’Ă©tait toujours le mĂȘme blog) : dĂ©corer une chambre de chevalier : paf ciloubidouille, pyjama party fille 9 ans : paf ciloubidouille, anniversaire fĂ©e : des paf et des re-paf partout qui me mĂšnent toujours chez toi.

    Tu nous as donc tous emmenĂ©s sans le savoir dans tes valises, ça va faire du monde Ă  nourrir, j’espĂšre que Tenron a de la ressource !!

    As-tu senti le souffle de toutes les pensées tournées vers Wuhan ?

    Je vais dĂ©couvrir la Chine la semaine prochaine j’imagine dĂ©jĂ  ramener des vernis Ă  ongles, et des chaussures colorĂ©es dans mes valises…

    Comme d’autres si tu as envie de recevoir du courrier de France, ou d’organiser un swap, n’hĂ©site pas Ă  m’envoyer un mail, on ne se connait pas mais il y a un dĂ©but Ă  tout.

  125. Djaj

    Hello,
    ces billets sur l’expatriation de fascinent… Ils sont Ă©crits Ă  chaud, avant que tu t’y sois faite, et c’est tellement plus rĂ©aliste et honnĂȘte qu’un « on s’y fait vite » !
    Bien sĂ»r qu’on s’adapte, mais jamais sans heurts…
    Donc que te dire, Ă  part te transmettre toute mon admiration, toute ma comprĂ©hension aussi, et te dire que allez, courage, si tu reviens en France pour les fĂȘtes ce n’est plus si loin….

  126. Noucknouck

    Tes articles sont attendus et dévorés comme une petite madeleine !
    On ne se connait pas mais on te suit avec plaisir en Chine par le biais de ta petite famille et on découvre une autre façon de vivre !
    Merci, merci, merci Ă  Internet de nous permettre ça (mĂȘme si ça rame…) ! 🙂

  127. Isabelle

    Coucou Cilou,
    Je reviens vers toi apres deux mois de « vacances », quelle surprise de te savoir si loin avec ta jolie famille !!
    Je comprends bien ce que tu ressens, j’ai ete « expat » pendant six ans au Texas,les premiers moments ont ete tres durs…mais quand je repense a cette periode de notre vie,c’etait vraiment bien de l’avoir fait !!
    Alors bravo a vous pour avoir eu le courage de franchir le pas !!
    J’adore la derniere photo…je t’embrasse fort
    Isa
    PS: merci a toi de partager ton quotidien…

  128. véro

    Ca y est, je me lance 1er message pour te dire que c’est un trĂšs grand plaisir de te lire! On en veut encore! Continue d’Ă©crire ça fait du bien! Je te souhaite de trĂšs belles rencontres….

  129. Carolane

    Coucou Cilou, ça fait maintenant plusieurs annĂ©es que je suis assidĂ»ment ton blog et ton facebook, pis ton pinterest aussi, toujours en quĂȘte de super bidouilles et d’inspi ! J’imagine que la Chine, ça doit pas ĂȘtre facile facile, mais quelle superbe expĂ©rience de vie !
    Je te souhaite beaucoup de courage, et de garder cette belle joie que tu nous met dans tes articles 😉
    Pour ma part, j’adore tes articles sur la Chine, un pays qui m’a toujours fascinĂ©e, et quel bonheur pour moi de dĂ©couvrir a travers ton regard ce quotidien ! Je te souhaite une bonne continuation !
    Amicalement, Carolane

  130. emilie

    J’attendais ce deuxiĂšme article avec impatience et il est Ă  la hauteur de mes espĂ©rances! Je dĂ©couvre une partie infime de la Chine Ă  travers tes yeux, et je me rĂ©gale de tes photos et commentaires. Continue, j’adore!
    Le bouleversement est immense, et les petits coups de moins bien tout Ă  fait normaux, il faut un temps d’adaptation je pense.
    Je me disais, crois-tu que Tenron tient un blog sur les bizareries des Français !? Ce serait drÎle, non !!!
    Bisou

  131. Malo

    Merci Ă  toi de partager Ă  chaud ton expĂ©rience, tes dĂ©couvertes, tes impressions… Ça nous permet de voyager. Trop cool internet (mĂȘme si ça rame 😉 ). On voit aussi que ce n’est pas toujours rose, mais on dĂ©couvre aussi que tu as dĂ©jĂ  rebondi. Pas facile d’ĂȘtre si loin de ses proches, ses amis, ses repĂšres…
    Chez nous, notre Elouan (7 ans 1/2) se prononce comme « é-lou-anne » mais il est vrai que nous ne sommes pas bretons…
    Au plaisir de lire la suite de votre aventure familiale.

  132. sandrine01

    quel plaisir de pouvoir avoir de vos nouvelles en chine 😛
    je te lis trĂšs trĂšs souvent mais n’ose pas mettre de commentaire mais lĂ  je te sens tristoune alors un petit coucou de France je pense trĂšs souvent Ă  vous et je vous trouve courageux bisous Ă  vous

  133. bicyclette

    Bonjour Cilou,
    Tous ces commentaires devraient te motiver dans la longue galĂšre de la publication d’un prochain article…
    POur le moral, c’est comme les marĂ©es, ça monte et ça descend. Je suis aussi partie Ă  l’Ă©tranger (seule Ă  l’Ă©poque) et je connais les oscillations entre fascination de la nouveautĂ© et envie que tout soit facile comme « à la maison ». Si ça peut t’aider, je suis partie pour 18mois et finallement je suis restĂ©e… 6ans!!comme quoi les coups de blues en font partie. Surtout partage les, n’ai pas peur de dire quand tu es déçue. Un jour toute cette expĂ©rience fera partie de ta vie et de celle de tes enfants,, vous vous construisez tous les 6 lĂ  bas. Et ta famille en France ils ont les mĂȘmes coups de blues sans les dĂ©couvertes incroyables…
    Cette derniĂšre image m’a beaucoup touchĂ©e, courage…
    Et un grand merci pour nous faire partager toutes tes aventures.

  134. Mel

    Merci pour ces rĂ©cits de « Ciloubidouille en Chine », je prends rĂ©ellement plaisir Ă  les lire et je les attends avec impatience chaque jour ! ça me rappelle quand j’attendais toute excitĂ©e de trouver mon magazine de Mickey dans la boite aux lettres il y a quelques annĂ©es, impatiente de lire de nouvelles aventuuures. Il faut ĂȘtre forte pour son public mamzelle Ciloubidouille ! Pas le droit de baisser les bras, hein !? Dans quelques temps vous aurez un petit cercles d’amis avec qui vous aller vivre de formidables moments, et ces dĂ©buts d’expats ne seront qu’un mauvais souvenir. Courage et faites nous rĂȘver avec toutes ces belles oreilles de cochon :)))

  135. Dr Housse

    Bonjour Cilou, courage! Peut-ĂȘtre que le plus dur c’est le changement de rythme entre mĂšre entreprenante dĂ©bordĂ©e par ses trois vies et mĂšre au foyer en situation de dĂ©pendance… Dis toi qu’on attend dĂ©jĂ  avec impatience des tutos d’Halloween, pis les calendriers de l’Avent, pis NoĂ«l, sans compter toutes les fĂȘtes chinoises pour lesquelles tu vas nous trouver des bidouilles… Merci pour la patience avec laquelle tu as postĂ© toutes ces photos (et je propose que tu floutes celle qui dĂ©taille le patronyme de zhom, juste pour ta tranquillitĂ© d’esprit quand des hordes de cilounautes vous assailleront pour participer aux cĂ©lĂšbres Cilou Partys Ă  votre retour). Amicalement

    • Ciloubidouille

      Hannnn purĂ©e… merci !! AyĂ© c’est rectifiĂ© ! Merci !!

  136. Laëtitia

    Quel article… merci de ce partage, et merci de me faire voyager au travers de tes mots.

  137. agnĂšs56

    ChĂšre Cilou,
    Merci de tous tes efforts pour partager ta nouvelle vie avec nous : c’est passionnant !
    Sans la moindre originalitĂ©, bon courage ! et s’il te plait, continue !
    J’ai passĂ© moi-mĂȘme prĂšs de 7 ans au Portugal et mes enfants sont nĂ©s lĂ -bas, je retrouve un peu de mes sensations d’alors en te lisant.
    Si tu as envie de spĂ©cialitĂ©s bretonnes, fais-moi signe, mais je ne sais pas si les dĂ©lais d’acheminement sont longs ou trĂšs longs 😛
    Je vais maintenant explorer un peu tes articles sur les anniversaires, mon 2e, Ă  force de regarder par dessus mon Ă©paule pendant que je te lis, m’a demandĂ© une petite fĂȘte chevalier !

  138. Slyn

    Un ptit commentaire, qui comme tu le dis, te pousse Ă  continuer !
    Merci pour cette dĂ©couverte de l’autre bout du monde !

  139. BijouE

    Ça y est…. Vous y ĂȘtes….
    Un peu accaparĂ©e par ma petit vie, je pensais Ă  vous sans avoir pris le temps de venir aux nouvelles. Ça y est : j’ai refait le plein des news les plus fraĂźches grĂące aux 2 articles « vis ma vie » hyper concrets !
    Qq larmes aussi au passage, mais contente de voir que la famille prend doucement ses marques. QUELLE AVENTURE !!!
    Prenez soin de vous et gardez bien haut le moral…
    Bizzzz forts, forts from Bijoux Family

  140. MaĂŻwenn

    Bonjour !

    Eh non, pas de coupure supĂ©rieure Ă  100 yuans. Quand on a payĂ© un an de loyer d’avance j’ai eu l’impression de me balader avec tout mon compte en banque sur moi.

    Une petite question sur l’argent de poche si ce n’est pas indiscret : ces 250 yuans, c’est pour un seul enfant ? par mois ?

    Ca ne m’Ă©tonne pas que votre Ayi ait craquĂ© pour SiloĂ©. En gĂ©nĂ©ral les Chinois adorent les petits enfants. En France on ne verrait jamais une tablĂ©e de mecs, la quarantaine, arrĂȘter de discuter pour regarder un petit bonhomme qui s’amuse. Ici c’est normal ! Alors une petite blonde comme SiloĂ©, elle ne peut avoir qu’un succĂšs fou !

    Bon courage !

  141. Celou

    De ma part aussi plein d’ondes positives pour balayer les coups de blues comme par temps de mistral.
    La prĂ©sentation de tes expĂ©riences est super intĂ©ressant. Ca nous fait effectivement voyager. Les parapluies ont un look d’enfer, et ici aussi, en rĂ©gion parisienne, on aurait bien besoin d’en avoir d’aussi beaux pour Ă©gayer les paysages tout gris.
    Moi dĂ©sormais, ce que j’attends c’est que tu nous racontes si la soirĂ©e de bienvenue aux nouveaux expats s’est bien passĂ©e.
    Un de mes anciens collĂšgues a dĂ» faire partie du comitĂ© d’accueil ;-).
    Amicalement et dans l’attente des nouvelles aventures.

  142. poulette

    Beaucoup de courage et de sinceritĂ©, de tout ce qu’on peut lire entre les lignes. J’aime toujours autant te lire, merci encore de partager tout cela avec nous

  143. Ortisse

    Chouette les commentaires sont ouverts. Merci pour ces articles sans complaisance, oui la vie d’expat c’est pas toujours rose et pas souvent simple mĂȘme si avec le temps ça devient un peu plus facile. J’aime vraiment dĂ©couvrir la vie de ta famille en Chine, alors merci de d’affronter toutes ces difficultĂ©s pour nous ouvrir une fenĂȘtre sur ce pays qui me parait si exotique!

  144. Danslalune

    Que de changements dans ton quotidien ! Une langue et une Ă©criture nouvelles, tout autour de toi ; une ville comme tu n’en as jamais vue ; un microcosme français au beau milieu d’une immense civilisation ; des mentalitĂ©s et des comportements diffĂ©rents et inconnus ; des conditions d’hygiĂšne autres que les nĂŽtres ; un climat, diffĂ©rent, aussi ; un emploi du temps changĂ©, puisque tu ne travailles plus ; un accĂšs Ă  Internet et aux bidouilles limitĂ© (as-tu retrouvĂ© tes 2 caisses ?) ; un environnement social et affectif qui n’est plus dans ton quotidien (patronami, copines, famille…) ; etc ;etc ; etc…
    Mais qui n’aurait pas un coup de calgon Ă  ta place ?!! Il faut le temps de digĂ©rer l’adaptation ! Tout ça est beaucoup !

    En attendant, tu vois un pays et tu vis une expĂ©rience inĂ©dite. Et tu nous fait voyager avec toi. Et tu vois avec tout ces commentaires que tes fans te suivent toujours sur ton blog, et pensent toujours Ă  toi. A des milliers de kilomĂštres les uns des autres, en levant les yeux, les hommes voient les mĂȘmes Ă©toiles, vivent sous le mĂȘme ciel. Il y a beaucoup de monde avec toi.

    Pour ma part, je ne serais pas Ă©tonnĂ©e, vu toute ta crĂ©ativitĂ© dans ton blog, que tu prennes un tournant et que la Chine t’inspire des choses encore plus ingĂ©nieuses et inventives qu’avant ! J’ai hĂąte !

    Bien Ă  toi,

    Danslalune

  145. catherine

    un coup de mou, je pense que c’est absolument normal..le temps de prendre de vrais repĂšres! ce billet est vraiment instructif!
    courage pour la suite..et des bises bretonnes pour toi que je ne connais qu’Ă  travers ce blog..tu sembles si « proche » de nous!

  146. Cocarala

    Merci pour ces nouvelles et continue c’est un vĂ©ritable plaisir d’avoir ces tranches de votre vie chinoise.

  147. caroB

    bonjour cilou et toute sa famille !
    j’aimerai copier les « copines » ci dessus, car elles expriment bien mieux que moi ce que je ressens Ă  la lecture de ce (long) post. que de changements en si peu de temps, et il est clair que la culture et le quotidien en Chine n’a que peu de points communs avec le notre… donc beaucoup de dĂ©couvertes, d’acclimatation, et si j’en crois les beaux sourires de tes enfants, spa si mal rĂ©ussi pour un dĂ©but !!!! ça fait quoi, un petit mois maintenant que vous etes Ă  wuhan?!
    j’espĂšre que tu crĂ©eras de nouvelles racines, non pour remplacer celles qui te manquent tant, mais juste pour que tu trouves ton Ă©quilibre de jeune expat !!
    plein de courage et au grand plaisir de te relire, les pĂ©ripĂ©ties d’une tribu en chine me fascine… par contre, je deviendrai vĂ©gĂ©tarienne en une semaine :-))
    Ă  bientĂŽt
    caro

  148. mcmc

    Hello je consulte souvent ton site, je suis fan de tes bidouilles et je pique souvent des idées.
    Les familles qui osent m’impressionne. L’Ă©loignement et les dĂ©buts sont difficiles mais ça ne dure pas … alors courage. 😉
    Merci de nous faire partager ton aventure.
    Je connais une autre famille qui a osĂ©… l’aventure est diffĂ©rente mais elle est aussi sympa Ă  suivre : http://tortucar.canalblog.com
    Bonne continuation

  149. Mimilagrenouille

    Ce que tu es belle sur cette photo!
    Merci de nous faire voyager encore. Franchement, ça donne envie de venir vous faire coucou. Je te fais plein de bisous pour ton moral. Tu viendrais pas un peu papoter chez les dtdr pour qu’on te soutienne un peu? 😉

  150. kkhuete94

    Merci cilou pour cette article je viens de faire un aller retour pour la chine. Courage. nous t’envoyons pleins d ondes positives. Merci encore de partager

  151. Mariew

    Merci ciloubidouille pour ces articles.
    Je les attends avec impatience et je les lis avec grand plaisir.
    C est certainement difficile d etre eloignee de ta famille et de tes amis mais vous remplissez votre tete et votre coeur de tant de souvenirs, vous vivez tous une suberbe aventure.

    Pour moi, vient la saison des anniversaires et je vais me plonger dans tes archives…..il y aura un anniv sur le theme detective et un autre a ferme

    Bon courage et amusez vous bien

    Amities
    Mariew

  152. maroussiah/alice

    bonjour.je regarde ton blog de tmeps en temps. un petit mot pour te dire que tous les expat’ vivent ça. j’ai eu ma « dose » en guyane….depaysement garantie. dommage pour nous, mon ainĂ© a eu des complications tres graves et nous n’avons pas cessĂ© de l’emmener dans l’hosto le plus proche (16ou 17X en deux ans).aussi, la bas la langue n’etait pas une barriere, comme en chine! profite du temps prĂ©sent, une experience superbe! 🙂

  153. Ingrid

    Bonjour Ciloibidouille,
    Merci pour ton blog, je te suis depuis quelques annĂ©es, je pense souvent Ă  toi et plus particuliĂšrement depuis que j’ai dĂ©couvert ton voyage en Chine.Je viens de prendre connaissances de tes derniers articles : merci de nous donner de tes nouvelles et de nous faire partager ton aventure.
    Je t’envoie plein d’Energie positives !!!!
    Tu es une courrageuse, une combattante et je suis persuadée que tu vas nous en mettre plein les yeux ;-).
    Avec toute mon amitié

    Ingrid

  154. Chlomaje

    Plein de courage dans cette aventure et surtout plein de gniac pour avancer et trouver les bons cĂŽtĂ©s de l’expat dans un monde si diffĂ©rent. Ils existent ces bons cĂŽtĂ©s, il suffit juste de se laisser le temps et de penser que les personnes restĂ©es en France pensent Ă  vous et vous aiment.
    Le plus beau est Ă  vos cĂŽtĂ©s : vos enfants, votre famille, votre mari. C’est en eux que vous trouverez la force.
    Courage et haut les coeurs ! Une crĂ©atrice telle que vous va forcĂ©ment trouver comment exploiter cette nouvelle aventure…. avec un peu de temps et de patience.

  155. aurel

    Aller Cilou…
    Si tu savais le nombre de fois oĂč, rien qu’Ă  te lire, tu m’as remontĂ© le moral!! A mon tour de t’envoyer plein de bisous!! Courage et felicitations pour tout ce que tu as dĂ©jĂ  fait!!

  156. Mireille

    Je dĂ©couvre votre blog et en mĂȘme votre dĂ©part pour la Chine : dĂ©ment !!! partir avec 4 enfants, quelle organisation. J’ai adorĂ© vos deux articles sur votre installation lĂ -bas, je voyage avec vous. Je suis sĂ»re que vous allez vous plaire, vous avez Ă©normĂ©ment de ressources, d’Ă©nergie positive, mais s’il vous en faut un peu plus en ce moment pour ce temps d’adaptation, je vous envoie ce qu’il me reste depuis la rentrĂ©e (assez peu soyons honnĂȘte) mais j’ai tellement envie de vous suivre dĂ©sormais que je tiens Ă  ce que vous trouviez votre place en Chine. A trĂšs vite sur votre blog.

  157. delph

    Bonjour et merci pour le partage : tu nous emmenes dans tes valises en quelque sorte. J’adore ! Pas facile l’expatriation, personnellement je connais surtout l’Afrique et les EAU, mais terriblement enrichissant y compris et surtout pour les enfants. C’est une tranche de vie inoubliable qui nous construit, mĂȘme si cela implique des sacrifices tel que l’éloignement de sa famille et ses amis. Je trouve que cela forge une formidable capacitĂ© d’adaptation. Finalement le plus difficile sera peut ĂȘtre de retourner Ă  la vie « française »… . Bonne aventure !

  158. nanite

    coucou Cilou… ça fait maintenant un certain temps que je me plonge avec dĂ©lice dans tes articles sans jamais oser Ă©crire alors lĂ  je me lance pour te dire merci, tu es mon petit soleil sur internet. Bricolages, idĂ©es , bonne humeur, un vrai booster pour les jours gris!! Ta tribu et toi vivez des moments certes difficiles mais qui fabriquent des souvenirs pour la vie et surtout pour tes loulous qui dans cette expĂ©rience vont partager une complicitĂ© merveilleuse !! Je t’envoie tout plein de merci, bisous et d’Ă©nergie… Ă  bientĂŽt!!

  159. Anne-Sophie

    Coucou Cilou !

    Un petit mot pour te souhaiter plein de courage ! Tu es peut-ĂȘtre loin de ceux que tu aimes, mais nous sommes TOUS derriĂšre toi et avec toi, et nous sommes bien plus encore que ceux qui laissent des commentaires 🙂
    Merci d’enjoliver notre quotidien avec ta pĂȘche, ta crĂ©ativitĂ© et ta gentillesse. Courage pour les moments durs, ne t’inquiĂšte pas, ça ne va pas durer et bientĂŽt ils seront mĂȘme un moteur pour encore mieux apprĂ©cier et savourer les moments avec ceux que tu aimes.

    Gros bisous !

  160. saramdam

    premiĂšre fois que je laisse un message ici; mais pour le coups, ĂȘtre sous marin c’est bien mais ça ne traduit pas mon amour pour tes posts, tes idĂ©es, tes histoires… sais-tu qu’on rĂ©alise toutes un bout de rĂȘve Ă  travers toi? on le vit en toi, et c’est un cadeau magnifique que tu nous fais lĂ … Ă  travers tes tristesses d’expatriĂ©es, reçois nos remerciements les plus Ă©normes et les plus sincĂšres… merci CĂ©cile, et du courage, du courage! quelles histoires tu pourras raconter Ă  tes petits enfants!!!

  161. Claire

    Bonjour,
    Je n’ai jamais laissĂ© de commentaires mais je suis ton blog que j’aime beaucoup, depuis longtemps.
    je reagis a la lecture de ce post, car je connais bien la sensation dont tu parles, j’ai moi meme ete expat en argentine, au mexique et je vis actuellement en ecosse (donc on pourrait dire « semie » expat par rapport a la distance !)
    Je voulais juste dire que, c’est normal de passer par ces moments d’abattement, qui sont tres forts au debut mais QUI PASSENT (si si), le 1er mois est en general horrible (TOUT est complique), puis on prend ses marques petit a petit, et les moments de blues disparaissent on on devient capable d’apprecier cette grande experience, d’une richesse unique. Grosses bises et bonne adaptation Claire

  162. Shirel

    VoilĂ  des annĂ©es que je n’ai plus laissĂ© de messages par ici mĂȘme si j’y passe quasi heu … quotidiennement :op !
    ton message m’a touchĂ©, beaucoup touchĂ© ! tes sentiments, le manque de la famille et des amis … et pourtant je ne suis expatriĂ©e qu’en … Suisse ! Pays absolument charmant mais teeeeeeeeeellement diffĂ©rent de ma Belgique natale ! Comme d’autres l’ont dit : ça passe ! Ca prend du temps, mais ça passe ! Arme-toi de patience, donne toi Ă  fond dans une activitĂ© et surtout delecte nous de tes articles !
    grosses pensées
    Shirel

  163. kands

    Coucou Cilou!!
    Je suis ce blog depuis longtemps, et je n’Ă©cris que trĂšs peu. Mais j’ai bien vu dans cet article que tu avais rĂ©ellement besoin du soutien de tes lecteurs/trices!!!!
    Je pense que le blues de l’expat’ est une Ă©tape obligatoire qui te permettra de trouver tes marques dans ce pays culturellement… diffĂ©rent!!
    Bon courage, profite au maximum de ton zhom et de tes petites merveilles, puisque eux sont avec toi.
    Des bises
    Kands

  164. wam

    5 min devant mon PC, je prends le temps d’Ă©crire un mot…
    Ca fait longtemps que je te suis, maintenant. Tu fais partie de la famille, presque. Je parle de toi Ă  ma famille, Ă  mes amis. Je donne des nouvelles.
    D’une certaine façon, tu as contribuĂ© Ă  changĂ© ma vie : ta simplicitĂ©, ta bienveillance, ton cĂŽtĂ© fonceur, dĂ©complexĂ©, positif, chaleureux font que je me dis, ah oui, moi aussi. Le but n’est pas d’ĂȘtre parfait, mais d’essayer et de s’amuser. Alors, je me suis lancĂ©e. Dans la cuisine, les anniversaires (Ă  ma hauteur, hein), les pochettes en bas de pantalon 😉 , les serre-tĂȘte de princesse, les petits sablĂ©s aux sucres de couleur…
    Alors, sache que oui, tu es apprĂ©ciĂ©e. Pas un jour sans pansĂ©e pour toi et ta famille. Et que oui, c’est normal d’ĂȘtre dĂ©boussolĂ©e en arrivant dans un nouveau pays. Mais tu vas rebondir, c’est sĂ»r !
    Et j’adoooooooooooooore ces articles exotiques (je suis/j’Ă©tais [un peu moins maintenant] une pas mal grosse voyageuse. Mais je ne connais pas la Chine continentale)
    Bises et gros hugs

  165. maui

    bouh …
    Je suis toute remuée par les derniÚres notes.
    Si les octets usent de ta patience, voici une proposition de plume. Pour le reste, je vois courage, dĂ©couverte, beautĂ© des enfants, dĂ©paysement, manque, curiositĂ©s, Ă©change, ….
    Merci pour ce partage, ce voyage.
    bises Ă  vous 6
    PS : en France aussi il pleut mais les parapluies ne sont pas aussi originaux 😉

  166. Popeye113

    gĂ©nial de visiter la chine de cette façon…
    Garde le moral.
    Et bonne continuation Ă  toi et Ă  ta petite bande.

  167. sarah

    C’est un vrai bonheur de te lire et dĂ©paysant Ă  souhait, merci !!! ? 🙂

    Je te lis depuis longtemps sans oser rĂ©pondre ( pff je sais pas quoi rĂ©pondre d’intĂ©ressant) . Mais comme tu t’es arrachĂ© les cheveux ( et ceux de ton chĂ©ri ) pour nous livrer ce bel article, je prends mon courage Ă  deux mains pour te faire un petit mot. 🙂

    On comprends mieux pourquoi tu as dĂ» pĂ©daler des jours durant pour que ton article vole jusqu’Ă  nous 😀

    Pour l’avoir vĂ©cu, les dĂ©buts sont souvent difficiles. Il faut prendre ses marques, trouver des repĂšres, s’adapter Ă  une culture diffĂ©rente, Ă  une langue parfois nouvelle ( oĂč on ne comprends rien nulle part et c’st dĂ©stabilisant et frustrant mĂȘme si c’est aussi parfois rigolo), et se faire Ă  la distance, au dĂ©calage horaires et aux contraintes qui en dĂ©coulent pour partager avec nos proches ?

    Et puis tout doucement on s’y fait, et on profite du sĂ©jour qui passe Ă  toute vitesse pour revenir avec une montagne de jolis souvenirs, de belles rencontres ( qui Ă  leur tour nous manquerons ) , de paysages Ă©poustouflants, de surprises et d’anecdotes.

    A mon Ă©poque ( on dirait une vieille mamie hihihhi mais bon c’Ă©tait en 2001), tout le monde n’avait pas internet alors on a formĂ© papy, mĂ©mĂ© et hop ! mais les copains eux ne l’avaient pas forcĂ©ment ou pas Ă  la maison alors dur dur de maintenir le lien . Pas de skype ni de tĂ©lĂ©phone illimitĂ©, chaque minute passĂ©e au tĂ©lĂ©phone Ă©tait comptĂ©e. ( et comme je ne suis pas du tout bavarde…)

    Maintenant ce n’est pas la mĂȘme Ă©chelle et c’est plus facile, mais ma soeur a dĂ» partir Ă  plus de 1000 kilomĂštres aprĂšs 2 ans Ă  5 km ( et des annĂ©es pour arriver Ă  s’installer Ă  cĂŽtĂ© l’une de l’autre ) , pas trop de sous pour faire les trajets plus de 2-3 fois par an ( et c’est dĂ©jĂ  super chouette, sinon c’Ă©tait la guyane 😉 ), pas les moyens de m’installer Ă  cĂŽtĂ© , et un petit croc de 20 mois qui n’aime pas du tout que maman soit au tĂ©lĂ©phone alors ça change et c’est toujours dur, mais ca va quand mĂȘme beaucoup mieux qu’au dĂ©but 🙂 ( mais je verse toujours une larme en dĂ©couvrant les derniĂšres photos, de voir Ă  quelle vitesse il pousse et tout ce que je rate, tous ces moments de complicitĂ© que l’on avait et que l’on ne partage plus..bouh!) On partage diffĂ©remment ( des petits colis ( lorsqu’ils sont partis Ă  Londres, ça m’avait coĂ»tĂ© 2 bras de faire parvenir mes surprises), des photos grĂące Ă  un groupe facebook pour partager par la mĂȘme occasion avec mes parents, mes grand parents – j’ai formĂ© papy tu te souviens, je lui ai montĂ© au moins 200 fois qu’il fallait cliquer sur envoyer pour faire partir le mail Ă  l’Ă©poque mais maintenant il se dĂ©brouille super bien et est accro Ă  des groupes de discussions 😀 , des mails, des textos, et puis on travaille trĂšs activement Ă  la tĂ©lĂ©portation mais malheureusement c’est vraiment loin d’ĂȘtre au point notre truc. TrĂšs trĂšs loin mĂȘme ^^

    Enfin je blablate mais tout ça pour te faire un gros bisous en attendant que ton mal du pays et de tes petits boosters s’attĂ©nuent ? 🙂

    NB Euh, tu as vraiment mangĂ© ces  » oeufs » ? ( d’ailleurs, es tu sure que ce sont bien des oeufs ? ^^)

  168. sarah

    C’est un vrai bonheur de te lire et dĂ©paysant Ă  souhait, merci !!! ? 🙂

    Je te lis depuis longtemps sans oser rĂ©pondre ( pff je sais pas quoi rĂ©pondre d’intĂ©ressant) . Mais comme tu t’es arrachĂ© les cheveux ( et ceux de ton chĂ©ri ) pour nous livrer ce bel article, je prends mon courage Ă  deux mains pour te faire un petit mot. 🙂

    On comprends mieux pourquoi tu as dĂ» pĂ©daler des jours durant pour que ton article vole jusqu’Ă  nous 😀

    Pour l’avoir vĂ©cu, les dĂ©buts sont souvent difficiles. Il faut prendre ses marques, trouver des repĂšres, s’adapter Ă  une culture diffĂ©rente, Ă  une langue parfois nouvelle ( oĂč on ne comprends rien nulle part et c’st dĂ©stabilisant et frustrant mĂȘme si c’est aussi parfois rigolo), et se faire Ă  la distance, au dĂ©calage horaires et aux contraintes qui en dĂ©coulent pour partager avec nos proches ?

    Et puis tout doucement on s’y fait, et on profite du sĂ©jour qui passe Ă  toute vitesse pour revenir avec une montagne de jolis souvenirs, de belles rencontres ( qui Ă  leur tour nous manquerons ) , de paysages Ă©poustouflants, de surprises et d’anecdotes.

    A mon Ă©poque ( on dirait une vieille mamie hihihhi mais bon c’Ă©tait en 2001), tout le monde n’avait pas internet alors on a formĂ© papy, mĂ©mĂ© et hop ! mais les copains eux ne l’avaient pas forcĂ©ment ou pas Ă  la maison alors dur dur de maintenir le lien . Pas de skype ni de tĂ©lĂ©phone illimitĂ©, chaque minute passĂ©e au tĂ©lĂ©phone Ă©tait comptĂ©e. ( et comme je ne suis pas du tout bavarde…)

    Maintenant ce n’est pas la mĂȘme Ă©chelle et c’est plus facile, mais ma soeur a dĂ» partir Ă  plus de 1000 kilomĂštres aprĂšs 2 ans Ă  5 km ( et des annĂ©es pour arriver Ă  s’installer Ă  cĂŽtĂ© l’une de l’autre ) , pas trop de sous pour faire les trajets plus de 2-3 fois par an ( et c’est dĂ©jĂ  super chouette, sinon c’Ă©tait la guyane 😉 ), pas les moyens de m’installer Ă  cĂŽtĂ© , et un petit croc de 20 mois qui n’aime pas du tout que maman soit au tĂ©lĂ©phone alors ça change et c’est toujours dur, mais ca va quand mĂȘme beaucoup mieux qu’au dĂ©but 🙂 ( mais je verse toujours une larme en dĂ©couvrant les derniĂšres photos, de voir Ă  quelle vitesse il pousse et tout ce que je rate, tous ces moments de complicitĂ© que l’on avait et que l’on ne partage plus..bouh!) On partage diffĂ©remment ( des petits colis ( lorsqu’ils sont partis Ă  Londres, ça m’avait coĂ»tĂ© 2 bras de faire parvenir mes surprises), des photos grĂące Ă  un groupe facebook pour partager par la mĂȘme occasion avec mes parents, mes grand parents et puis on travaille trĂšs activement Ă  la tĂ©lĂ©portation mais malheureusement c’est vraiment loin d’ĂȘtre au point notre truc. TrĂšs trĂšs loin mĂȘme ^^ ( mais bon, promis si ça se concrĂ©tise, je te fais signe !)

    Enfin je blablate mais tout ça pour te faire un gros bisous en attendant que ton mal du pays et de tes petits boosters s’attĂ©nuent ? 🙂

    NB Bon par contre il y a des dĂ©couvertes culinaires qui ne me font pas rĂȘver. Du tout ^^

  169. cécile

    juste quelque mots pour te souhaiter bon courage dans cette grande aventure familiale.
    je suis ton blog trĂšs rĂ©guliĂšrement sans forcement laisser de commentaire, alors je me dis qu’il est peut ĂȘtre temps de me manifester pour te donner un peu plus de baume au cƓur, mĂȘme si ca ne remplacera pas ce qui te manque.
    a bientĂŽt via ton blog et profites bien de cette aventure familiale

  170. TASSIN

    Hello Cilou,
    du fond de mon lit, angine, j’ai parcouru ton blog ( je te dis tu parce que grĂące ton Ă  blog, c’est comme si je te connaissais un peu Et puis je suis Ă  peine plus vieille- si un peu, je crois) avec beaucoup d’intĂ©rĂȘt. Moi aussi, maman de 4 enfants, je t’admire d’avoir fait ce grand voyage vers l’inconnu. Respect. Je travaille aussi et je suis admirative devant l’Ă©nergie que tu dĂ©ployĂ©s Ă  dĂ©montrer tes expĂ©riences culinaires ou « bijoutieres »… Les photos sont sympa, je suis partie en Chine avec toi…. Merci de partager ça. Prends le bon cĂŽtĂ© des choses… Ă  Paris aujourd’hui il pleut, il vente et il fait gris… mais froid! Bon courage pour cette nouvelle vie!
    Aline

  171. Crica

    Je te souhaite plein de courage dans ton aventure!! Ca doit pas etre simple tous les jours, mais en mĂȘme temps c’est une vraie aventure et d’un cotĂ© une chance de le vivre.
    Continue a dĂ©couvrir et Ă  nous faire partager tous cela c’est juste gĂ©nial!!!!

    MERCI MERCI

  172. Aude

    Bonsoir Cilou!

    Il me semble que vos vacances d’Ă©tĂ© Ă©taient au Portugal. Du coup, peut-ĂȘtre as-tu entendu parlĂ© de la saudade…
    Je te souhaite de dĂ©couvrir ce sentiment. En effet, c’est un genre de nostalgie heureuse. Bien plus agrĂ©able et sain que la nostalgie. Je l’ai dĂ©couverte petit Ă  petit au Portugal oĂč je vis depuis 7 ans. La nostalgie que j’avais de la France, de ma famille, de mes amis, des courses au marchĂ©, des ballades au jardin, etc et la tristesse associĂ©e se sont petit Ă  petit transformĂ©es en saudade et en un souvenir heureux de toutes ces choses qui manquent (les odeurs, les sons, les couleurs, les sensations sont Ă  prĂ©sents de bonnes choses dont j’aime me souvenir).

    Bon courage. Comme de nombreux commentaires le disent, c’est une question de temps.

    Grosses bises.

    Aude

  173. Sophie

    Sous marin Ă©galement depuis longtemps, j’ajoute mon com aux centaines d’autres pour te souhaiter du courage.
    Je ne doute pas que toute cette chaĂźne de coms qui arrive jusqu’Ă  la Chine va te booster!

  174. Madule

    Bravo, j’apprĂ©cie ton regard franc, sans jetage de pierres ni Ă  prioris !
    C’est agrĂ©able Ă  lire du coup, ça me rappelle des souvenirs et c’est bon. 😀

    Merci 🙂

  175. bois

    bon courage a toi, c’est une merveilleuse aventure qui s’offre a toi et a ta famille, avec toutes ses richesses et ses deceptions, profitez en bien car la vie est trop courte.
    bises
    Christelle

  176. Ann

    Ça sent un peu le neo colonialisme tout de mĂȘme…village français, communautĂ© fermee et petit personnel local…

  177. minacamille

    Bonjour,
    Je vous souhaite bon courage pour ces premiĂšres semaines d’adaptation. Je ne doute pas que vous y parveniez, entourez comme vous l’ĂȘtes, et compte tenu de l’attitude positive qui est la vĂŽtre. Merci de partager avec nous votre dĂ©couverte, votre expĂ©rience, et de nous permettre de voyager aussi un peu. Serait il possible d’envisager un trafic de parapluies et de vernis Ă  ongle entre la Chine et la France ???? GBBC (« Grosses bises et bon courage » et non « gros bonbons chinois ») 😉 Virginie

  178. soso

    Bonsoir,
    Moi aussi une trafic de bidouilles et de parapluies made in china me tenterait bien…. je vous suis depuis presque deux ans et votre site m’aide beaucoup moi qui n’ai aucune imagination.
    Nous parlons aussi d’expatriation mais dans des conditions bien moins roses et j’avoue que je ne suis pas bien chaude pour du long terme avec nos Loulous.
    Encore bravo à vous 😛 Sonia

  179. Meile

    GĂ©nial ça me donne envie de retourner Ă  Taiwan (connais pas la Chine), mĂȘme les galĂšres, mais la diffĂ©rence c’est que j’Ă©tudie le chinois (enfin j’ai le temps d’apprendre 3 langues pendant ce temps). J’ai hĂąte de savoir la suite !

  180. Anouk

    Merci pour le partage!
    Gros bisous

  181. Ti Koala

    Merci pour cet article.
    J’adore suivre tes aventures. Je trouve trĂšs courageux de tenter cette expĂ©rience et je suis sĂ»re que le temps fera les choses et que vous finirez par prendre vos marques.

    Bonne continuation, un bisous Ă  tes loulous !

  182. Nes

    Merci!! Je m’arrĂȘte de temps en temps sur ton blog, je n’ai pas pu m’empĂȘcher de t’Ă©crire pour te souhaiter bon courage!! Le deuil se fait petit Ă  petit mais bon on trouve des automatismes, les petites joies des enfants de chaque jour…bonne continuation et puis Ă  bientĂŽt.

  183. stef

    Merci pour ce bel article Cilou. Je trouve trĂšs courageux de ta part, d’avoir franchit le cap. Une grande aventure, pour toi et toute ta petite famille. Tu sais quoi on est lĂ , on t’attendra. Pleins de bisous Parisiens remplit de froid et de pluie aujourd’hui ^^

  184. tinou

    Je viens de voir sur MoBlog les magnifiques photos de Karakul.
    Paysages et montagnes splendides, les yourtes, le lac…
    J’imagine que pour les petits et grands le dĂ©paysement est garanti !
    Profitez bien de tout !

  185. Aleshanee

    Je commente pratiquement jamais, alors que voilĂ  plus d’un an que je lis assidĂ»ment ton blog. Tes articles sont tellement bien Ă©crits, on a l’impression de vivre en Chine avec toute ta petite famille (qui est magnifique!!). Dur de s’expatrier et d’ĂȘtre loin des siens, je n’en doute pas une minute. Allez, courage, je sais que tu dois autant manquer Ă  ceux que tu aimes, vos retrouvailles n’en seront que plus intenses !

  186. Lililou

    Merci pour ce magnifique partage, nous voyageons grĂące Ă  toi !
    Tes photos sont superbes, particuliĂšrement la derniĂšre…

  187. cariner91

    Merci Cilou, pour ces articles sur la Chine.
    Ca me laisse nostalgique de mes sĂ©jours Ă  Canton (Guangzhou) + au Sud oĂč je suis allĂ©e (avec Zhom) 2 fois pour nos filles.
    Je comprend ton dĂ©paysement et la difficultĂ© d’adaptation Ă  long terme (mĂȘme si pour nous c’Ă©tait diffĂ©rent, nos sĂ©jours duraient 2 Ă  3 semaines). Mais lorsqu’on arrive en Chine, on a l’impression d’ĂȘtre sur Mars 😯 LOL tous nos repĂšres disparaissent face Ă  la diffĂ©rence de culture. Mais j’ai adorĂ© mes 2 expĂ©riences Chinoise et j’essayerais d’y retourner d’ici quelques annĂ©es en famille avec les filles ! Bon courage pour ton adaptation, ça devrait venir en douceur… Et heureusement qu’il y a Skype !!! Ca change la vie !!

  188. Ptitange30

    J’aime bien dĂ©couvrir ce pays Ă  travers tes photos, mais c’est vrai que ça doit pas ĂȘtre facile tous les jours. Je ne sais pas si j’aurai eu ton courage, surtout avec les 4 enfants. Mais ça vous fera de beaux souvenirs une fois les premiĂšres difficultĂ©s passĂ©es !
    Continue Ă  nous faire rĂȘver, depuis le bout du monde !
    Bises

  189. Carole

    Merci pour ce bel article ! Un plaisir de voyager un peu en te lisant. Un air de dĂ©jĂ  vu aprĂšs notre voyage au Vietnam cet Ă©tĂ©. Ta petite famille semble ravie c’est chouette !

  190. Madame Bazaar

    Allez, courage!! tu vas te faire des ami(e)s, et tout de suite, ça paraitra plus facile!! J’ai dĂ©barquĂ© au Maroc il y a 10 ans… j’ai suivi « l’amour ». 10 ans , 1 mariage, et 2 enfants plus tard, les choses qui m’avaient dĂ©couragĂ©es au dĂ©part, c’est maintenant ma vie. C’est sĂ»r que c’est diffĂ©rent pour toi, et je n’ai pas la barriĂšre de la langue (tout le monde parle français dans mon entourage, au boulot), mais tu vas te faire des amis et dĂ©couvrir ton environnement, et tout ira mieux!
    En tous cas, quand je vois toutes tes photos, ici et sur IG, je vois de grandes ressemblances entre lĂ  bas et ici au Maroc: les marchands ambulants, les bricoles Ă  pas cher dans les souks, les conditions d’hygiĂšne parfois douteuses dans certains endroits.
    Mais on s’y fait!
    Allez, hauts les cƓurs!!!

  191. Chantale

    Au niveau de la permissivitĂ© sur le portable, cela m’étonne quand mĂȘme de la part de ces Chinois 😐 . Ils sont d’habitude reconnus pour leur grande rigueur. Ou s’agirait-il d’une mĂ©prise de ma part, fallait-il penser Ă  leurs voisins japonais ou corĂ©ens ? Je ne sais plus. Que penser aussi des gens qui se promĂšnent dans la rue en pyjama ? C’est culturel, on va dire. Par contre, oui, j’ai remarquĂ© aussi que les Chinois se protĂšgent toujours avec leur parapluie, pour prĂ©server la peau j’imagine.

  192. MĂ©lissa

    Bonjour CĂ©cile !

    J’ai trouvĂ© votre site grĂące Ă  mon Biba dans la rubrique des « Bons Blogs » et je suis sous le charme du vĂŽtre ! Il est excellent, je voyage Ă  travers vos images, et vos textes sont toujours plein d’humour.

    Pour ma part, je viens Ă  peine de commencer le mien (onsinstallealyon.unblog.fr), certes le dĂ©paysement n’est pas total comme de Paris jusqu’en Chine, mais on ne connait rien de Lyon non plus 🙂

    Je continuerai Ă  vous lire, c’est promis !

    MĂ©lissa

Postez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Idées de voyages

Nos vacances Ă  l’Ă©tranger (l’Ecosse en famille)
Posted in: Angleterre, Au fil des saisons, Boßte à idées, Ecosse, Eté, Extérieur, Humeur du jour, Sorties, Voyages

L’annĂ©e derniĂšre, avec l’arrivĂ©e rĂ©cente de SiloĂ«JolieFĂ©e, nous n’Ă©tions pas partis bien loin. Aussi, pour les vacances de cet Ă©tĂ©, on Ă©tait bien dĂ©cidĂ©s Ă  s’envoler vers des contrĂ©es aussi reculĂ©es qu’ensoleillĂ©es. On voulait faire dĂ©couvrir d’autres coins de la planĂšte Ă  nos 4 bretons. AprĂšs moult tergiversations avec notre voyagiste prĂ©fĂ©rĂ© [comprendre ma soeur, […]

IdĂ©es d’anniversaire

Faire une surprise Ă  un adulte en utilisant des applications connues
Posted in: Anniversaire, BoĂźte Ă  idĂ©es, BoĂźtes Ă  messages, Divers, FĂȘtes, IdĂ©es cadeaux, Newsletter, Objets, Papier, Pour tous, Techniques

Les surprises, c’est la vie. Je crois fermement qu’Ă  l’aube de nos 95 ans, quand on racontera notre existence Ă  notre descendance au coin d’un feu de cheminĂ©e, ce dont on se souviendra, ce seront les moments de joie. On fera le bilan et tous les rires, toutes les Ă©motions, tous les cĂąlins, tous les […]

Idées de bricolage

Serre-tĂȘte de princesse
Posted in: Accessoires, Anniversaire, Au fil des saisons, Bricolage, Bricolage, FĂȘtes, IdĂ©es cadeaux, Objets, Papier, Pour les enfants, Pour les enfants, Printemps/PĂąques, Techniques

SiloĂ«JolieFĂ©e a deux ans aujourd’hui. Elle a rĂ©ussi Ă  trouver sa place avec une facilitĂ© dĂ©concertante parmi nous. ErwanouGentilLoup craque totalement pour sa petite sƓur et peut passer des heures Ă  chercher Ă  l’amuser. MaĂ«llePrincesse rivalise d’ingĂ©niositĂ© pour l’intĂ©grer Ă  ses jeux et la faire rire. ElouanPrinceCharmant est d’une patience infinie face au petit bulldozer […]