Fabriquer une boîte à petits bonheurs

Je suis bien contente de commencer l’année par cet article. Alors oui, il aurait été certainement de meilleur ton de débuter par un bilan, mais je n’ai pas (encore) pris le temps de le faire. En revanche, je planche depuis plusieurs jours sur ce projet et je suis ravie de le voir se concrétiser ! Parce qu’il me plait beaucoup et parce qu’il m’a demandé un peu d’énergie à un moment où j’en manque.

C’est un cadeau que je compte offrir à mes 3 compères de bullet journal parce qu’il correspond à des discussions que nous avons eues sur l’amélioration de notre épanouissement personnel. Vous savez ce truc à la fois tendance, à la fois important, à la fois un peu flou, à la fois relégué au fin fond de nos priorités du quotidien, à la fois utopique et accessible.
Sur Internet ou dans les magazines, tous les concepts fleurissent, promettant de nous aider à trouver l’équilibre, l’apaisement… le sourire quoi : la slow life, le morning miracle, le lâcher prise, les moments de gratitude, les phrases motivantes, la positivité, la persistance, la résilience.

Moij’ai tranché ! Pour mes amis, ce sera une boîte à petits bonheurs. Un endroit où à chaque fin de semaine, on peut noter la ou les choses qui nous ont le plus plues ou fait du bien. C’est une démarche que je pratique souvent. Quand c’est un peu la panique ou quand j’ai besoin de mes lunettes roses, je me pose et je réfléchis à tout ce qui fonctionne, à toutes les chances que j’ai croisées, aux petits plaisirs de ma journée. Parfois j’en publie quelques un sur Instagram et vous avez pu voir qu’ils peuvent être tout minus. Mais ils me font du bien et c’est ça qui est structurant.

Pour ce projet, j’ai eu besoin de créer des enveloppes (en acheter des pas chères sur Internet était possible mais la livraison s’annonçait très tardive (fin janvier), et en boutique, inversement, c’était hors de prix. Presque 1€ la mini enveloppe chez Loisir et Création, faut être rentier…).

J’ai donc dépiauté le Paper book de Flow que j’avais reçu en cadeau. C’est un livre rempli de jolies feuilles détachables et d’autres petites surprises ! Un très bel objet que je vous conseille.

A l’aide de ces feuilles, j’ai pu fabriquer mes enveloppes. Le pliage m’a été appris par une de mes frangines et je ne sais pas d’où il sort. Pinterest sans doute. Je vous le montre, ça peut vous servir !

Comment fabriquer une jolie enveloppe en papier ?

Faut partir d’une base carrée. Donc si vous avez une feuille A4, il faut plier le coin jusqu’à le ramener en face et créer un triangle. Vous découpez la bande de papier qui reste et hop, vous avez votre carré de papier.

Pour mieux comprendre les pliages, j’ai utilisé un papier avec une couleur différente de chaque côté (bleu et rose). Voici les étapes pour fabriquer la jolie enveloppe !

1 : Vous pliez en diagonale votre carré pour former un triangle.

2 : Vous marquez très légèrement le milieu du triangle en ramenant les deux pointes l’une sur l’autre. Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle permet de déterminer parfaitement la moitié de l’arrête. Ensuite, vous rabattez la pointe du triangle vers ce milieu. Attention, vous ne pliez pas les deux épaisseurs de papier, juste celle du dessus.

3 : Ensuite vous récupérez les pointes du triangle pour les plier en portefeuille, l’une sur l’autre.

L’idée est que chacune soient pliées à la même longueur et pour cela, vous utilisez soit votre règle si vous êtes un peu psychorigide, soit votre pifomètre si vous êtes peu exigeante comme moi… ^^ Choisissez votre camp.

Vous devez obtenir un truc qui commence à ressembler à une enveloppe.

4 : Vous prenez le pli supérieur et vous le repliez vers la gauche (si c’est celui de gauche et vers la droite si c’est celui de droite), de façon à ce que la pointe rejoigne le coin de l’enveloppe.

5 : Vous récupérez le nouveau petit triangle ainsi créé et vous le dépliez de façon à pouvoir appuyer dessus et le transformer en carré.

Voilà ce que vous devez obtenir.

6 : Il ne vous reste plus qu’à replier le rabat de l’enveloppe en suivant la pliure déjà existante.

La pointe du rabat se glisse dans le petit carré que vous venez de créer. Et voilà, vous avez votre mini enveloppe toute mignonne.

Je vous montre deux autres exemples d’enveloppes terminée. N’hésitez pas à jouer sur les impressions du papier, selon de quel côté vous commencez, il y a moyen de faire ressortir davantage un côté que l’autre.
Ma sœur s’en sert pour glisser les sous des gens qu’elle emploie. C’est plus sympa qu’une enveloppe lambda non ?

Sachant que dans une année, il y a 52 semaines et que je préparais trois lots, je vous laisse calculer le nombre d’enveloppes que j’ai dû fabriquer !

Heureusement j’ai eu de l’aide ! Ces deux-là sont hyper efficaces (et toujours partants pour m’aider dans mes délires…). Merci les gentils !

On s’est organisés, on a fait de le Fordisation pour optimiser la fabrication et on a bien dépoté !

Ça fait un paquet d’enveloppes ! Et c’est très plaisant à voir s’accumuler (et hop, un petit plaisir ^^).

Il ne me restait plus qu’à composer trois lots en les classant toutes du même sens… Ça faisait des petits lots adorables !

Je les ai fait tenir avec des bouts de ficelles momentanément.

Voilà pour la partie enveloppe. J’aurais pu m’arrêter-là. Parce que souvent sur Internet, on voit une version hyper simple de ce projet. Un joli pot, des petits papiers qu’on glisse dedans toutes les semaines et qu’on déplie l’année achevée. C’est exactement la même idée mais sous une forme différente. J’aime bien aussi d’ailleurs.

J’ai voulu fabriquer intégralement la boîte dans laquelle j’allais ranger mes enveloppes, parce que j’avais envie d’une forme particulière. En surfant sur Pinterest, je suis tombée sous le charme de cette boîte trooop jolie :
Et quand j’ai réfléchi à comment mettre en boîte mes enveloppes, je me suis débrouillée pour combiner les deux concepts !

J’ai rassemblé mon matos : du carton bien rigide (moi je prends des calendriers de bureau), un pistolet à colle, du papier à gommer, du papier déco, du vernis colle et des petits Playmobil.

Pour fabriquer une boîte en carton, c’est pas très dur. Moi j’y suis allée au pifomètre encore une fois, parce que je ne retrouvais plus ma règle. Donc j’ai découpé au cutter des lignes moyennement droites, moyennement perpendiculaires. Franchement, parfois je me dis que je suis la pire blogueuse diy de la galaxie ^^ ! Je suis celle qui ne privilégie JAMAIS la qualité. Z’êtes bien gentils de me suivre, parce qu’on est tout sauf carré par ici !

Bref, j’ai fait des rectangles de taille vaguement identique pour monter la boite. Et j’ai fait tenir les éléments entre eux avec mon pistolet à colle.

Je ne vous fais pas de tuto hein, c’est une boîte. Un fond et quatre côtés. Pour que l’ensemble soit un poil solide, je l’ai enrubanné de papier gomme.

Ah oui, pour la hauteur, faut que ça dépasse les enveloppes hein…

Jusque-là, rien de bien différent. J’ai alors rajouté une sorte d’estrade. J’ai découpé 4 épaisseurs de carton bien épais que j’ai collé entre eux.

L’idée était de faire une petite estrade pour ce Playmobil enfant. Vous allez me dire, pourquoi pas un Playmo adulte ? C’est encore un clin d’œil à une discussion d’un de mes comparses de retour de chez son psy. Il me racontait que quand on est enfant, on doit trouver le chemin vers l’adulte qu’on sera, sans trop morfler. On a des frustrations qu’on est bien en peine de régler. On avance comme on peut, mais rien ne disparait. L’adulte qu’on devient porte toujours ces frustrations en lui. Elles se sont parfois parfois transformées en nœuds et nous empêchent d’avancer librement, elles nous freinent. Alors quand on est grand, il serait pertinent de faire le chemin inverse : rebrousser chemin vers l’enfant qu’on était et voir ce qu’on peut faire pour lui. Dénouer les nœuds. Et retrouver le chemin du plein bonheur.

Et voilà mes trois boîtes construites. Un emplacement pour les enveloppes, une estrade et une figurine :). Ça prend forme.

Place à la déco. J’ai servietté les trois boîtes avec du papier joli que j’avais en stock.

Voilà les trois belles. Une grise à petits pois rouges, une verte à fleurs jaune doré, et une dernière grise à carrés rouges.

Restait à fabriquer un couvercle. J’ai opté pour du SUPER simple. (C’est comme du simple mais avec une cape ^^). (Cette blague me fera toujours rire)
J’ai tracé les contours des boîtes sur un bout de carton d’un centimètre plus grand que celles-ci.

Et pour faire un rebord, j’ai englué au pistole à colle, en plusieurs fois pour donner un peu de hauteur.

Je n’ai pas oublié de faire un petit trou pour laisser passer la tête du Playmo.

Enfin, j’ai servietté également les couvercles.

Restait à m’attaquer à la touche finale… Le chapeau de la bonne humeur. Un bout de papier plié, des cure-pipes dorés. Un peu de colle. Et hop !

Voilà ce que ça donne. Un Playmo à chapeau de fête, une boîte remplie de 52 enveloppes et un couvercle qui laisse passer juste le chapeau rigolo !

J’adore le résultat ! Mais vraiment ! Ça me fiche le sourire rien qu’à les regarder ces boîtes ! Je suis hyper contente d’être allée jusqu’au bout malgré le niveau de fatigue de ces derniers jours.

Coucou les enfants ^^ ! (Désolée, je vais vous inonder de photos débiles, j’ai mitraillé ^^).

Et vous ? Ça vous plait ? Ça vous parle ? Ça vous donne envie de vous lancer ? Pas forcément en réalisant ces boîtes hein… Le principe de noter ses 52 bonheurs de la semaine ?

De mon côté, je vais également jouer le jeu, écrire mes bonheurs et les glisser dans un pot. Ou via un autre système. Je réfléchis à une autre idée qui me plairait bien également.

Pas sûr que la colle de ces Playmo tienne l’année, mais c’est pas bien grave. Mes amis répareront au besoin ou rangeront discrétos l’enfant qui est en eux ^^ !

N’hésitez pas à me laisser vos impressions. Je suis curieuse de les lire.

 

* * * *

Voici le dessin de bienvenue à l’année 2017 de mon bullet journal. Ça aussi c’est une joie du quotidien que de tenir ce carnet et de dessiner en même temps.

 

* * * *

Je termine en vous souhaitant une excellente année 2017, remplie de petits bonheurs. Prenez soin de vous.



Fashion_728x90

A propos de l'auteur /


59 commentaires

  1. Chrys KJ

    moi, je te veux comme copine !
    happy année pleine de bonnes idées que je vais continuer à te piquer et ainsi me permettre de voir les étoiles dans les yeux de ceux qui reçoivent mes créations (mes petits bonheurs à moi :))… un GROS merci à toi car cela fait qq années qu’ça dure maintenant 🙂

  2. lapetitevache2

    J’adore l’idée !!!! ici, avec mon fils, on se dit un « p’tit bonheur chaque jour » , le soir dans le lit avant de s’endormir, pour trouver le positif de la journée. Ca me donne envie de les noter et les mettre dans une boîte…. je vais y reflechir tiens ! 🙂

  3. Marie et Eric

    Pleins de bonnes idées à ce que je vois ! Merci pour les informations et bonne année. Je note l’idée des boites a petites bonheurs 🙂

  4. Laurette

    Tout ce que je suis incapable de faire! De l’approximatif, sans préparation méthodique, dans un état de fatigue avancé (d’après ce que tu dis), mais du tellement joli et touchant au final!! Bravo! Tes amis sont gâtés…
    La partie sur le psy et l’enfance fait écho avec la conversation que j’ai eue récemment avec une amie : c’est justement ce procédé qui l’a grandement aidée récemment, après une longue période difficile… Elle s’est bien recentrée grâce à cette méthode, et sait maintenant vers quoi elle va…
    Et sinon, chez nous, rituel des « kifs » en famille : pendant le dîner, chacun énonce tour à tour trois des bons moments de sa journée, et personne ne commente ou ne juge. Ce n’est pas grand chose, mais c’est super! Et pour les quelques jours où l’on a l’impression de ne rien trouver, le fait d’entendre les autres raconter leurs choses positives finit par nous inspirer… Et ma fille de 16 ans a son »carnet de kifs », elle note les siens chaque soir.
    Merci de partager tout ça avec nous!

  5. Nakin’

    ça fait une éternité que je ne suis pas venu commenter ici, même si j’ai assidûment suivi tous tes articles depuis plus de 3 ans
    quelle très bonne idée cette boite à petits bonheurs, en effet, on en a bien besoin, et je me dis que après une journée comme aujourd’hui (bien pourrie) trouver des petits bonheurs aide à faire passer la pilule… Merci, merci pour le concept
    Une très Belle Année à toi et aux tiens, continue de nous faire rêver avec toutes tes bidouilles, et le reste…

  6. Samhaine

    Quelles jolies idées ! La boîte est super, et les enveloppes adorables. Perso je note les petits et grands bonheurs sur un agenda, le soir, mais là – ça a nettement plus de classe 🙂
    Bravo pour ces trois réalisations – je pense qu’une des premières belles choses qui seront notées dans ces petits papiers sera « j’ai une amie exceptionnelle »…

  7. Kawin

    J’AAAADOOOOOOOOOREEEEEEEEEEEEEE!!!!!!
    Je ne sais pas si tu liras ce message arrivant à la traîne mais j’adore (tiens c’est un petit bonheur ça)… J’aime et cela vaut un petit commentaire totalement déstructuré…
    J’adore le livre/cahier/flow je ne sais pas comment l’appeler, je l’ai vu dans une librairie et j’ai failli le prendre, le prix m’a retenu mais il ne faut pas que je le recroise 😉
    J’adore les boîtes playmobilées…
    J’adhère évidemment aux petits bonheurs. Nous c’est notre rituel du vendredi à l’apéro: 3 choses de la semaine nous ayant déplu et 3 nous ayant plu…

    • k

      Pffff…. Je suis faible ;-(! Ça y est je l’ai recroisé 😉 😉 😉

Postez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Idées de voyages

3 jours à Shanghaï entre copines
Posted in: A côté, Au fil des saisons, Cuisine, En Chine, Extérieur, Hiver/Noël, Newsletter, Sorties, Voyages

J’en ai parlé souvent mais une des grandes joies de l’expatriation, ce sont les voyages. En février dernier, des filles de mon village proposaient une virée à Shanghai, sans mari ni enfants. Bon, elles avaient déjà mon accord au simple mot de Shanghai mais la notion de virée entre filles a fini de peaufiner mon […]

Idées d’anniversaire

Anniversaire de dragonnier #fiesta
Posted in: Anniversaire, Au fil des saisons, Boîte à idées, Bricolage, Bricolage, Décoration, Fêtes, Jeux, Masking tape, Objets, Papier, Pour les enfants, Printemps/Pâques, Serviettage/Pochoirs, Techniques

L’œuf de dragon était prêt à éclore. ELouanLeDragonnier, perché au sommet du radiateur, attendait ses amis avec une ferveur teintée d’impatience. Un par un, ils finirent par arriver au lieu de rendez-vous. Débarrassés de leurs cuirasses de voyage, les apprentis dragonniers se précipitèrent sur la table remplie de victuailles. Ils poussèrent des petits cris de […]

Idées de bricolage

Calendrier de l’avent en boule
Posted in: Au fil des saisons, Bricolage, Bricolage, Décoration, Hiver/Noël, Idées cadeaux, Objets, Papier, Pour les enfants, Pour les enfants, Techniques

Un soir de la semaine dernière, j’ai vu mon grand revenir dans le salon en marmonnant le fameux « j’ai pas sommeil »… ErwanouGentilLoup a pourtant un titre de médaillé olympique toute catégorie au championnat du « 1-2-3 Sommeil ». Genre il pose la tête de l’oreiller, tu le bordes et il dort. Je pense que si je le […]