Ciloubidouille
28 octobre 2014 Guirlande lumineuse d’Halloween

Guirlande lumineuse d’Halloween

Petit article pour vous présenter une guirlande d’Halloween encore plus rapide à faire qu’à lire. L’idée de cette déco m’est venue en regardant des photos d’une boutique sur Instagram. La personne avait créé une sorte de chandelier dans le même style. J’aurais pu me lancer dans le même délire, mais je manque de temps. Et vous aussi j’en suis certaine. Alors j’ai adapté le principe à la guirlande et ça fonctionne aussi très bien. Le plus compliqué pour vous va être de récupérer une dizaine de têtes de poupées type Monster Hight ou même Barbie. Plus elles ont des têtes de lendemain de fête, mieux c’est ! Et si vous ne voulez pas vous retrouver qu’avec des corps par la suite, pas de souci, c’est un emprunt ! Rassurez vos enfants, Barbe Bleue rendra les têtes décapitées dès que les frangins de sœur Anne auront déboulé. Nous ne sommes pas que des barbares !

Quant à moi, ces têtes, je les ai achetées ! Si si, sur Taobao. A chaque fois que je vous parle d’un site internet où j’ai déniché tel ou tel truc, il s’agit de Taobao en fait. Alors il me semble que c’est le moment de vous faire un petit point sur ce qu’est ce site marchand. C’est plus pour votre culture, car vous ne pourrez pas facilement y faire vos courses, vous allez voir. Je fais le point à la fin de l’article pour ne pas perturber le tutoriel qui est HYPER compliqué et où il faut rester SUPER concentré !

Les têtes sont arrivées dans un état de post beuverie, les cheveux hirsutes et froissés. Je ne suis pas responsable de cette vision apocalyptique pour toute blogueuse mode, mais comme ça m’arrangeait, je n’ai rien fait pour les rendre magnifaïque, ma chééérie !

J’ai utilisé une guirlande électrique qui fonctionne sur pile mais rien d’obligatoire. Ça dépend de ce que vous voulez faire de la guirlande ensuite.

Attention, c’est la partie complexe du tuto. Accrochez-vous aux neurones post grossesses qui vous restent. Vous rassemblez deux loupiotes et vous les rentrez dans la tête de la trépanée.

Et vous continuez ainsi de suite avec les femmes trop curieuses de Barbe Bleue.

Reste plus qu’à allumer le courant… Et zhou… une illuminée !

Ma guirlande n’est pas facile à prendre en photo mais voilà en gros le résultat. Elle ira accueillir les petits monstres qui oseront frapper à ma porte pour me quémander des bonbons ! Niark !

On peut aussi les rassembler pour en faire une couronne de porte. Je vous laisse gamberger là-dessus, mais je suis certaine que vous saurez improviser.

Vu qu’on a une guirlande indépendantiste, on peut s’en faire un collier, façon têtes réduites ! Bref, des tas de possibilités halloweenesques qui brillent dans la nuit.

 

Et voilà. Revenons-en à Taobao. Je vais tenter de tout simplifier mais si l’économie numérique n’est pas votre dada, vous pouvez arrêter la lecture de l’article ici :).

*******

Si vous êtes comme moi au moment de mon arrivée en Chine, vous n’avez certainement pas entendu parler de ce site marchand chinois. Ce qui est fou car c’est un des plus gros sites du monde en fait. Depuis 2013, la Chine a dépassé les USA dans le classement des plus gros marchés de l’e-commerce, avec un CA d’environ 200 milliards de dollars. Les prévisions tablent sur un CA de 500 milliards de dollars en 2015. Et je ne vous détaille pas le taux de croissance de ce secteur qui est de +70% sur la période 2009/2012 en Chine, versus 13% aux USA. Ça calme.

Le mot Taobao, en chinois, signifie « trouver un trésor ». C’est la caverne d’Alibaba (et vous verrez plus bas que ce n’est pas que pour le jeu de mot). En gros, sur Taobao, tu trouves tout ce que la planète produit. Des plantes, des animaux, de la nourriture, des habits, de la techno, des voitures, des produits beauté, des bijoux, des tableaux, des meubles, des gadgets, des instruments de musique, des déguisements, des machins sexuels, des objets designs et leurs reproductions bas prix, de l’électroménager… TOUT TOUT TOUT. On peut aussi y dégoter des services : restauration, animations, taxis, prestations diverses… TOUT je vous dis.

Pour la petite histoire, le site Alibaba, plateforme BtoB destinée à relier les entreprises marchandes entre elles , est créé en 1999. Succès immédiat qui permet au site de se développer en externe (rachat d’autres sites, comme Sina Weibo, l’équivalent de Twitter dont il possède aujourd’hui 30%) et en interne par la création du célèbre Taobao en 2003. Taobao permet désormais aux utilisateurs de vendre et d’acheter entre eux, comme le propose EBay. Sa simplicité d’utilisation, l’absence de commission (le business modèle est plus axé sur la publicité et les propositions de services), l’abondance de marchandises, etc. ont emballé immédiatement les chinois. Actuellement, l’hégémonique Taobao représente 94% du marché CtoC. Il est le 14ème site le plus consulté au monde !
Souvent, on cite Taobao, car il s’agit du site emblématique d’un ensemble de structures digitales de ce groupe Alibaba. Oui, comme les 40 voleurs. Mais c’est l’ensemble de tous ces sites qui trustent allégrement le marché. Si ces chiffres ne vous parlent toujours pas suffisamment, je peux rajouter que Alibaba dépasse déjà le volume de ventes d’Amazon et d’eBay combinés (monde hein, les deux).

Pour comprendre, il faut creuser un poil.

Le marché chinois est un système particulier. Déjà par son réseau Internet, qui est d’ailleurs plutôt un intranet. Pour faire simple, si par manque de chance, un américain trébuche sur la prise qui alimente l’Internet mondial et débranche tout (le con), la Chine, ça ne lui fera ni chaud, ni froid, vu qu’elle a sa propre prise. D’ailleurs, il y a quelques années, ils n’ont pas hésité à faire une petite démonstration de force. Une nuit, de 4 à 6h du mat, ils ont coupé toutes les connexions extérieures. Pour voir. Genre le test grandeur nature. Et bien, en dehors de tous les mecs qui bossent avec l’extérieur qui n’ont pas compris ce qui se passait, leur intranet a tenu le coup sans souci. Voire avait une puissance décuplée par l’absence de concurrence dans les tuyaux ! On parle de serveur racine, il y en a 13 dans le monde (et a priori, celui qui est en France est à Jussieu si j’en crois ce que me raconte un pote !!). Avant la Chine utilisait ces serveurs, mais depuis le 1er septembre 2006, les chinois possèdent leur propre DNS racine. Il y a donc un réseau mondial et un réseau chinois. Si un site internet chinois veut être visible du reste du monde, il doit en faire la demande auprès des autorités chinoises compétentes. Et inversement, si la Chine refuse de laisser passer un site étranger, elle peut le censurer sans aucun soucis, comme elle l’a fait pour Google en 2010 ou pour Instagram, depuis un mois inaccessible en Chine sans VPN. (Ce qui explique aussi mes soucis supplémentaires de connexions, si je peux me permettre de ramener ces énormes décisions politiques à ma petite personne). Cette barrière numérique est surnommée the Great Firewall, en clin d’oeil à la Grande Muraille de Chine. C’est elle qui contraint tout le monde, dont les géants occidentaux, à respecter les normes locales s’ils ne veulent pas être bloqués.

Du coup, qui dit autonomie, dit créations de systèmes équivalents aux nôtres. Xiaomi a pris la place d’Apple, Tencent/WeChat celle de Whatsapp, Baidu celle de Google, Facebook se fait largement dominer par Sina Weibo (qui est pourtant plus une sorte de Twitter) et PayPal s’incline face à Alipay (Alipay, Alibaba, tiens ça se ressemble, c’est marrant, quelle coïncidence ^^)… La liste est infinie presque, surtout quand on connait la propension des chinois à reproduire ce qui les intéresse. Et donc, concernant Ebay, ils ont Taobao !

Mais tout ceci n’explique que partiellement d’où vient le succès phénoménal du groupe Alibaba et de Taobao, ce qui est un peu le but de mon laïus du moment ! J’espère ne pas vous avoir perdu en chemin.

Je n’ai bien-sûr pas la réponse totale à cette question. Mais déjà on peut avancer qu’un réseau internet fermé proposé une population assez importante (hum hum ^^), ça aide pour avoir un bon trafic. Mais ça ne suffit pas à dominer le monde et à faire braquer les yeux de tous les entrepreneurs sur eux.
Un autre argument est que la société de consommation chinoise s’est développée en même temps qu’Internet. Autant vous dire que si il y a une population qui baigne dans le numérique (et qui a les doigts carrés comme dirait ma mère), ce sont les chinois. Ils sont ARCHI connectés. Moi, en comparaison, j’ai l’air d’être un dinosaure, et pourtant, je suis une vraie droguée.
Dans le pays de l’enfant unique, tout le monde a besoin de sortir du cadre familial pour se forger sa propre famille, son propre réseau. Le réseau, c’est une notion hyper importante en Chine. Autant professionnellement qu’affectivement. Alors les chinois communiquent, échangent, commercent, vivent numérique.

 

Qu’est-ce que offre Taobao et qui plait tant aux chinois ?

De bons prix. Ça parait bête mais c’est un truc fondamental. En chine, tu ne peux PAS vendre un objet le même prix en ligne que dans un magasin. C’est du non-sens. Internet, c’est fait pour le discount, les promos, les bonnes affaires. Forcément, ça attire. Et moi, je trouve ça super logique aussi. J’aimerais bien qu’on comprenne ça en France. Au final, Taobao est même largement préféré aux sites officiels des marques.
La confiance. Là encore, ça doit paraître mièvre, mais c’est une notion de base du commerce en Chine. Ils n’ont pas oublié l’homme dans l’histoire. Quand tu achètes un produit sur une boutique en ligne de Taobao, il y a toujours ou presque quelqu’un en ligne pour répondre à tes questions. Rien de virtuel finalement, juste des humains qui communiquent et font des affaires d’une façon différente. Pourtant tous les vendeurs de Taobao ne sont pas des professionnels, mais ils sont tous connectés à leur compte pour pouvoir te répondre. Je trouve ça épatant. Il y a une qualité de service inégalée (même si je suppose que cette remarque doit faire tiquer ceux qui luttent pour une baisse de la consommation et à la séparation temps libre/travail).
La réciprocité. Ca existe chez nous aussi, mais ici c’est de base. Tu notes ton vendeur et ton vendeur te note. Si tu ne notes pas ton client, il n’est pas payé (et toi tu vas en prison ^^). Autant te dire qu’ils font TRES attention à ce que tout se passe bien. Et ils adorent les clients qui (comme moi  ^^) ont déjà un statut de confiance élevé. Tout fonctionne sur un système de grade.

Explications des différents grades de Taobao :
Cœur rouge : 4 – 250 points.
Diamant bleu : 251 – 10 000 points.
Couronne bleue : 10 001 – 500 000 points.
Couronne dorée : plus de 500 000 points.
– Chaque nouvelle évaluation positive donne 1 point au vendeur.
– Chaque évaluation négative lui enlève un point.

Malgré ces chiffres fous, vous n’imaginez pas le nombre de boutiques qui ont des couronnes dorées ! Tu peux acheter les yeux fermés chez elles !

Paiement à la livraison possible. Perso, moi je m’en fiche, mais les chinois en raffolent.
Maximum d’informations : quand en France, on recherche les sites épurés au design sobre et raffiné, les chinois veulent de l’information en pagaille. C’est simple, quand tu ouvres la home page de taobao, au début, ça pique un peu les yeux… (Bon, à ça se rajoute que c’est écrit en Hanzi –> caractère chinois, ça n’aide pas ^^). Mais force est de constater qu’on s’y habitue et qu’on finit par apprécier d’avoir 15 photos pour détailler sous toutes les coutures le pot de thym à 3 yuans que tu veux acheter ^^ ! Ça n’évite pas toutes les erreurs de casting et de commande, mais ça en évite un sacré nombre.

A titre personnel (mais bon, je ne dois pas être la seule), ce qui est compliqué pour utiliser Taobao, c’est la barrière de la langue. Et puis leur système de paiement. Il faut prouver que tu habites en Chine, que tu as un compte bancaire chinois… C’est très difficile pour un étranger de s’enregistrer sur Alipay (le système de paiement de Taobao). Pis de toutes les façons, les envois à l’international sont refusés. Il faut forcément passer par un intermédiaire vivant en Chine. En tant qu’expatriés, on peut parvenir à inscrire notre compte bancaire, à condition de montrer patte blanche. Mais je ne connais personne qui y soit parvenu sans se faire aider par un chinois à certaines étapes.

 

Voilà en gros une rapide présentation de ce site qui propose certainement les 3/4 des choses qui se trouvent dans nos boutiques ^^ ! J’espère ne pas vous avoir trop bassiné.

Si je n’ai pas été claire ou si vous avez besoin de précision, n’hésitez pas.

 

32 réactions au sujet de « Guirlande lumineuse d’Halloween »

  1. C’est absolument affreux ! extra pour Halloween beurk beurk beurk !
    Ici les enfants préparent aussi à fond Halloween école US oblige !
    Sinon super intéressant ton aparté sur Taobao.
    Et je voulais te dire que j’ai vraiment vraiment bien saisi ton souci suite à nos 8 jours en Chine. c’est tellement rageant de subir la censure ainsi. Je trouve ça hyper paradoxal d’ailleurs de voir un pays qui s’est tant développé et qui reste super fermé sur ce point. Ici en Inde on a des pbs d’accès à internet mais aucune censure et finalement je râlerais moins qd ça ne marchera pas car ça finit par marcher.
    Donc Taobao waouh ! Je crois que mon mari a déjà acheté sur un site chinois, Lightinthebox si ma mémoire est bonne.
    Bon alors encore merci pour cet article fort instructif (mais vraiment très très beurk !!!)

  2. Chouette guirlande !
    Pour taobao, ailleurs qu en Chine, on peut passer par Ali express, qui doit être du même groupe et où on trouve tout. Je l ai decouvert en arrivant en Nouvelle Calédonie. Ils livrent partout et souvent gratuitement mais pas forcément rapidement.

  3. Très chouette la guirlande. C’est, comment dire… spoooooky….

    Et puis alors merci pour le « cours ». Non, vraiment, je suis sérieuse. C’était très intéressant, et j’ai appris plein de choses en lisant la 2eme partie!!

  4. Dommage pas le temps d’en faire une d’ici Halloween, l’année prochaine car je trouve ça trop trop super!!!!!!!
    J’ai trouvé les têtes sur Aliexpress qui appartient en effet à alibaba….j’ai d’ailleurs trouvé pas mal des trucs que tu nous as montré la seule différence c’est la durée du transport tu dois attendre entre 2,3 ou 4 semaines avant de recevoir ton colis, il faut donc être organisé et prévoir bien à l’avance ta commande….Sinon, c’est chouette que tu nous fasses encore partager tes idées toujours aussi géniallissime!!!!!!!

  5. Bouhhhh j’ai tout lu bien studieusement pour m’apercevoir seulement à la fin qu’il n’était pas possible d’utiliser ce merveilleux site hors de Chine… 😥

  6. merci pour ce cours d’economie virtuelle chinoise ! meme si on ne peut pas y acceder depuis ici, c’est super interessant de savoir comment ca marche ‘ailleurs’…
    merci merci !
    et bravo pour ta guirlande, au fait ! :o)
    Sylvie la GB

  7. Très sympa cette guirlande mais point de poupées à décapiter encore ici

    Oui j’allais dire comme qqunes de tes lectrices, en France on peut passer commande sur aliexpress et j’ai eu confirmation plus haut que c’était du même groupe, ce qui ne m’étonne pas

    J’y ai déjà commandé, différents vendeurs, système d’évaluation, frais de port pr la France gratuits (à sélectionner ds les critères de choix) mais voilà faut s’y prendre à l’avance, et pas cher !!

  8. J’ai tout bien lu jusqu’à la fin et j’imaginais déjà les achats que je pourrais faire. Pis là, Douche froide ! Pas de livraison a l’étranger…

  9. Génial l’idée ! mais génial aussi de pouvoir commander rien que des têtes, parce que tu as déjà essayé d’enlever la tête d’une VRAIE Barbie !!! C’est une galèèèère ! J’ai testé pour vous, pour tenter le OOAK et la réfection de visage, ben c’est la mierda !
    Mais ton résultat est super chouette… merci une fois encore Cilou !

  10. ah ah ah monstrueuse!!

    merci pour l’humour et l’article partie tuto ET partie info( oui dommage!)

    plus Halloween ici
    en plus des rdvs ce jour là
    sinon je me demande si les enfants du centre aéré (les seuls à encore éventuellement passer » auraient osé sonner

    une année au coup de sonnette j’ai déclanché musique bizarre et lumières ils n’en menaient pas large!!

  11. Quelle horreur cette guirlande ! Mais il me semble que c’est l’effet recherché…
    Merci pour l’info sur le géant chinois. Je suis impressionnée par la qualité des explications.

  12. Wow, j’adore, non seulement on a une chouette idée de guirlande fo-folle mais en plus, on apprend plein de trucs! Entre autres, je comprenais jamais comment les chinois contrôlaient leur internet… ça y est, j’ai capté l’idée! 🙂 Merci!

  13. J’avais prévu de faire cette guirlande qui était tout à fait à portée de mes petites mains mais j’ai été prise par le temps.
    Mais oui, il y a trop d’idées sur ce site 😉 ! J’ai fait la toile d’araignée, des farandoles de citrouilles, fantômes et cie. J’ai évidé un melon et puis j’ai fait pas mal de plats sur le thème.
    Je garde donc cette idée lumineuse sous le coude pour l’année prochaine.

    Merciiii et maintenant, en avant Noël. Tu vas nous en faire de nouveaux calendriers de l’avent, de nouveaux sapins, hein ? Allé, sitepléééé …

    Bizzz

  14. Elle est terrible cette guirlande ! Pour Halloween plein de souris ont envahi mes escaliers….mes 2 chats n’y comprennent rien! Merci Cilou pour la jolie idée ! Et aussi pour toutes ces explications sur le système chinois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *