Mes trois livres des vacances. Trois policiers. Trois sortes d’écriture. (En vrai j’en ai lu deux autres mais je vous les épargne). Aucun des trois ne m’a emballée mais mon préféré c’est « les oubliés du dimanche ». L’histoire croisée de deux familles reliée par la protagoniste, une jeune fille de 23 ans qui travaille dans une maison de retraite et qui recueille le récit de la vie d’une des vieilles pensionnaires. C’est doux, un peu naïf aussi parfois, mais je suis entrée dans ce livre avec plaisir. « Promesse » est un univers très différent, avec un trio de policiers improbables qui ne m’a pas convaincu, même si fait sourire parfois. J’avais envie de plus de danois, de partir à la rencontre des habitants de ce coin-là. Mais finalement, ils tuent de la même façon que nous :). Le dernier livre m’a déçu parce que ça partait d’ube idée sympa je trouve : faire le parallèle entre la vie de parents d’élèves et l’organisation d’un meutre ! On sait que le premier milieu est parfois violent ^^ ! Mais l’auteure a choisi de faire ça au milieu de femmes qui n’existent pas, creuses et stupides, dans un milieu snob et cliché à la Wisteria Lane, qui règlent leurs « conflits » à coup d’invitations d’anniversaire et d’exclusion. Navrant. Idée gâchée... #lecturedumoment #ciloulit - Ciloubidouille

Mes trois livres des vacances. Trois policiers. Trois sortes d’écriture. (En vrai j’en ai lu deux autres mais je vous les épargne). Aucun des trois ne m’a emballée mais mon préféré c’est « les oubliés du dimanche ». L’histoire croisée de deux familles reliée par la protagoniste, une jeune fille de 23 ans qui travaille dans une maison de retraite et qui recueille le récit de la vie d’une des vieilles pensionnaires. C’est doux, un peu naïf aussi parfois, mais je suis entrée dans ce livre avec plaisir. « Promesse » est un univers très différent, avec un trio de policiers improbables qui ne m’a pas convaincu, même si fait sourire parfois. J’avais envie de plus de danois, de partir à la rencontre des habitants de ce coin-là. Mais finalement, ils tuent de la même façon que nous :). Le dernier livre m’a déçu parce que ça partait d’ube idée sympa je trouve : faire le parallèle entre la vie de parents d’élèves et l’organisation d’un meutre ! On sait que le premier milieu est parfois violent ^^ ! Mais l’auteure a choisi de faire ça au milieu de femmes qui n’existent pas, creuses et stupides, dans un milieu snob et cliché à la Wisteria Lane, qui règlent leurs « conflits » à coup d’invitations d’anniversaire et d’exclusion. Navrant. Idée gâchée… #lecturedumoment #ciloulit

Mes trois livres des vacances. Trois policiers. Trois sortes d’écriture. (En vrai j’en ai lu deux autres mais je vous les épargne). Aucun des trois ne m’a emballée mais mon préféré c’est « les oubliés du dimanche ». L’histoire croisée de deux familles reliée par la protagoniste, une jeune fille de 23 ans qui travaille dans une maison de retraite et qui recueille le récit de la vie d’une des vieilles pensionnaires. C’est doux, un peu naïf aussi parfois, mais je suis entrée dans ce livre avec plaisir. « Promesse » est un univers très différent, avec un trio de policiers improbables qui ne m’a pas convaincu, même si fait sourire parfois. J’avais envie de plus de danois, de partir à la rencontre des habitants de ce coin-là. Mais finalement, ils tuent de la même façon que nous :). Le dernier livre m’a déçu parce que ça partait d’ube idée sympa je trouve : faire le parallèle entre la vie de parents d’élèves et l’organisation d’un meutre ! On sait que le premier milieu est parfois violent ^^ ! Mais l’auteure a choisi de faire ça au milieu de femmes qui n’existent pas, creuses et stupides, dans un milieu snob et cliché à la Wisteria Lane, qui règlent leurs « conflits » à coup d’invitations d’anniversaire et d’exclusion. Navrant. Idée gâchée... #lecturedumoment #ciloulit

Commenter