Ce matin, j’étais invitée par @lapierrebikes dans le super cadre de l’ @laerosol_paris pour découvrir leur gamme de vélos électriques. Clairement, c’est un achat très tentant (budget mis à part). Je vous raconte ce que j’ai appris : - le look est sympa, fait super quali, mais la première question qui m’est venue à l’esprit c’est : combien ça pèse ce truc, ça a l’air lourd !!! Réponse variée : entre 20 et 25 kilos. Mais surtout, Lapierre précise bien que ce n’est pas du tout un sujet sur lequel ils travaillent. Ils visent des vélos robustes et rigides qui permettent une meilleure utilisation de l’aspect électrique.- la devise c’est « plus loin, plus facilement ». L’assitance du vélo est variable, ca va de l’aide à la marche (quand tu dois faire avancer ton vélo alors que tu marches) au booster. La législation impose qu’elle n’aille pas au-delà de 25km/h toutefois.- selon eux, la notion de sport est toujours présente, tu peux bien te crâmer avec un vélo électrique. Je veux bien y croire mais je me dis qu’il faut forcément allonger les distances. - l’autonomie varie selon le relief et le cycliste mais on peut compter sur 80/100 km. Donc on est dans une utilisation urbaine. Tu ne pars pas faire le tour de l’Europe en vélo électrique. Ou tu t’arrêtes souvent...- il faut trois heures pour recharger la batterie (@boschhomefr ). Elle se détache facilement (avec une clé) et tu peux la recharger partout. Elle pèse 3kg. - faut compter entre 2500€ et 3000€ pour devenir l’heureux propriétaire de ces merveilles.Voilà ! Tentés ? Si vous en avez déjà un, je veux bien vos retours d’utilisation. Ca a changé votre vie ou c’est encore un peu gadget ? - Ciloubidouille

Ce matin, j’étais invitée par @lapierrebikes dans le super cadre de l’ @laerosol_paris pour découvrir leur gamme de vélos électriques. Clairement, c’est un achat très tentant (budget mis à part). Je vous raconte ce que j’ai appris : – le look est sympa, fait super quali, mais la première question qui m’est venue à l’esprit c’est : combien ça pèse ce truc, ça a l’air lourd !!! Réponse variée : entre 20 et 25 kilos. Mais surtout, Lapierre précise bien que ce n’est pas du tout un sujet sur lequel ils travaillent. Ils visent des vélos robustes et rigides qui permettent une meilleure utilisation de l’aspect électrique.- la devise c’est « plus loin, plus facilement ». L’assitance du vélo est variable, ca va de l’aide à la marche (quand tu dois faire avancer ton vélo alors que tu marches) au booster. La législation impose qu’elle n’aille pas au-delà de 25km/h toutefois.- selon eux, la notion de sport est toujours présente, tu peux bien te crâmer avec un vélo électrique. Je veux bien y croire mais je me dis qu’il faut forcément allonger les distances. – l’autonomie varie selon le relief et le cycliste mais on peut compter sur 80/100 km. Donc on est dans une utilisation urbaine. Tu ne pars pas faire le tour de l’Europe en vélo électrique. Ou tu t’arrêtes souvent…- il faut trois heures pour recharger la batterie (@boschhomefr ). Elle se détache facilement (avec une clé) et tu peux la recharger partout. Elle pèse 3kg. – faut compter entre 2500€ et 3000€ pour devenir l’heureux propriétaire de ces merveilles.Voilà ! Tentés ? Si vous en avez déjà un, je veux bien vos retours d’utilisation. Ca a changé votre vie ou c’est encore un peu gadget ?

Ce matin, j’étais invitée par @lapierrebikes dans le super cadre de l’ @laerosol_paris pour découvrir leur gamme de vélos électriques. Clairement, c’est un achat très tentant (budget mis à part). Je vous raconte ce que j’ai appris : - le look est sympa, fait super quali, mais la première question qui m’est venue à l’esprit c’est : combien ça pèse ce truc, ça a l’air lourd !!! Réponse variée : entre 20 et 25 kilos. Mais surtout, Lapierre précise bien que ce n’est pas du tout un sujet sur lequel ils travaillent. Ils visent des vélos robustes et rigides qui permettent une meilleure utilisation de l’aspect électrique.- la devise c’est « plus loin, plus facilement ». L’assitance du vélo est variable, ca va de l’aide à la marche (quand tu dois faire avancer ton vélo alors que tu marches) au booster. La législation impose qu’elle n’aille pas au-delà de 25km/h toutefois.- selon eux, la notion de sport est toujours présente, tu peux bien te crâmer avec un vélo électrique. Je veux bien y croire mais je me dis qu’il faut forcément allonger les distances. - l’autonomie varie selon le relief et le cycliste mais on peut compter sur 80/100 km. Donc on est dans une utilisation urbaine. Tu ne pars pas faire le tour de l’Europe en vélo électrique. Ou tu t’arrêtes souvent...- il faut trois heures pour recharger la batterie (@boschhomefr ). Elle se détache facilement (avec une clé) et tu peux la recharger partout. Elle pèse 3kg. - faut compter entre 2500€ et 3000€ pour devenir l’heureux propriétaire de ces merveilles.Voilà ! Tentés ? Si vous en avez déjà un, je veux bien vos retours d’utilisation. Ca a changé votre vie ou c’est encore un peu gadget ?

Commenter