Il est descendu au bord de l’Erdre pour que je puisse prendre la photo de ses 13 ans. A ma demande, il a sauté sur ce tronc d’arbre glissant en essayant de ne pas se vautrer. Je me suis fait la réflexion que c’était vraiment un chouette môme, de ceux qui n’obéissent qu’en gardant un libre arbitre. Plus tard, je lui ai raconté sa naissance. Je ne pensais pas avoir d’autres enfants après lui et je voulais une fille. Je n’avais pas demandé le sexe, comme à chaque fois et sa naissance a été une vraie rencontre, le début d’un grand amour maternel. Je l’ai regardé poser son regard sur intelligent sur le monde et j’ai adoré. J’adore toujours. Il m’a demandé pourquoi je tenais tant à avoir une fille. Je lui ai dit que statistiquement, les filles restaient plus proches de leurs parents que les garçons. Il est intervenu : « c’est un message subliminal ? ». J’ai répondu que c’était un message tout court. Il s’est marré et m’a fait un câlin. 13 ans de ce petit être, c’est 13 ans de chance. Et c’est la naissance d’une infinité de mes sourires de maman. Joyeux anniversaire ma lumière. Joie sur toi mon Elouan. - Ciloubidouille

Il est descendu au bord de l’Erdre pour que je puisse prendre la photo de ses 13 ans. A ma demande, il a sauté sur ce tronc d’arbre glissant en essayant de ne pas se vautrer. Je me suis fait la réflexion que c’était vraiment un chouette môme, de ceux qui n’obéissent qu’en gardant un libre arbitre. Plus tard, je lui ai raconté sa naissance. Je ne pensais pas avoir d’autres enfants après lui et je voulais une fille. Je n’avais pas demandé le sexe, comme à chaque fois et sa naissance a été une vraie rencontre, le début d’un grand amour maternel. Je l’ai regardé poser son regard sur intelligent sur le monde et j’ai adoré. J’adore toujours. Il m’a demandé pourquoi je tenais tant à avoir une fille. Je lui ai dit que statistiquement, les filles restaient plus proches de leurs parents que les garçons. Il est intervenu : « c’est un message subliminal ? ». J’ai répondu que c’était un message tout court. Il s’est marré et m’a fait un câlin. 13 ans de ce petit être, c’est 13 ans de chance. Et c’est la naissance d’une infinité de mes sourires de maman. Joyeux anniversaire ma lumière. Joie sur toi mon Elouan.

Il est descendu au bord de l’Erdre pour que je puisse prendre la photo de ses 13 ans. A ma demande, il a sauté sur ce tronc d’arbre glissant en essayant de ne pas se vautrer. Je me suis fait la réflexion que c’était vraiment un chouette môme, de ceux qui n’obéissent qu’en gardant un libre arbitre. Plus tard, je lui ai raconté sa naissance. Je ne pensais pas avoir d’autres enfants après lui et je voulais une fille. Je n’avais pas demandé le sexe, comme à chaque fois et sa naissance a été une vraie rencontre, le début d’un grand amour maternel. Je l’ai regardé poser son regard sur intelligent sur le monde et j’ai adoré. J’adore toujours. Il m’a demandé pourquoi je tenais tant à avoir une fille. Je lui ai dit que statistiquement, les filles restaient plus proches de leurs parents que les garçons. Il est intervenu : « c’est un message subliminal ? ». J’ai répondu que c’était un message tout court. Il s’est marré et m’a fait un câlin. 13 ans de ce petit être, c’est 13 ans de chance. Et c’est la naissance d’une infinité de mes sourires de maman. Joyeux anniversaire ma lumière. Joie sur toi mon Elouan.

Commenter