Ciloubidouille

Je ne sais pour quelle raison obscure je ne me suis pas occupée de faire le bilan de janvier. Alors m’y voilà. Un couché de soleil inspirant, un atelier bullet journal au @lepavillondescanaux , une galette des rois grenouilles, deux frangines et futures femmes extraordinaires, une carte de voeux prête à germer, des collants bavards, une scène de goûter chez moi, un merveilleur petit garçon de 13 ans et des plantes tout aussi causantes que beaucoup de mes photos ici. Elles ne sont souvent qu’une continuité de ce que j’ai envie de vous dire. En janvier comme avant, j’utilise Instagram pour noter des reflexions et illustrer mon chemin sur cette planète. Narcissique ? Possible, je m’en fous. Je vise ce qui me fait du bien. Le reste est entre les ramifications de mon cerveau ! #cilou2019 #mercilavie

Je ne sais pour quelle raison obscure je ne me suis pas occupée de faire le bilan de janvier. Alors m’y voilà. Un couché de soleil inspirant, un atelier bullet journal au @lepavillondescanaux , une galette des rois grenouilles, deux frangines et futures femmes extraordinaires, une carte de voeux prête à germer, des collants bavards, une scène de goûter chez moi, un merveilleur petit garçon de 13 ans et des plantes tout aussi causantes que beaucoup de mes photos ici. Elles ne sont souvent qu’une continuité de ce que j’ai envie de vous dire. En janvier comme avant, j’utilise Instagram pour noter des reflexions et illustrer mon chemin sur cette planète. Narcissique ? Possible, je m’en fous. Je vise ce qui me fait du bien. Le reste est entre les ramifications de mon cerveau ! #cilou2019 #mercilavie

Une réaction au sujet de « Je ne sais pour quelle raison obscure je ne me suis pas occupée de faire le bilan de janvier. Alors m’y voilà. Un couché de soleil inspirant, un atelier bullet journal au @lepavillondescanaux , une galette des rois grenouilles, deux frangines et futures femmes extraordinaires, une carte de voeux prête à germer, des collants bavards, une scène de goûter chez moi, un merveilleur petit garçon de 13 ans et des plantes tout aussi causantes que beaucoup de mes photos ici. Elles ne sont souvent qu’une continuité de ce que j’ai envie de vous dire. En janvier comme avant, j’utilise Instagram pour noter des reflexions et illustrer mon chemin sur cette planète. Narcissique ? Possible, je m’en fous. Je vise ce qui me fait du bien. Le reste est entre les ramifications de mon cerveau ! #cilou2019 #mercilavie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *