Ciloubidouille

20 ans... Ca fait 20 ans qu’on a signé nos noms au bas d’un parchemin. J’avais 22 ans et lui 24. On s’est tapés pas mal de réflexions sur le fait de se marier jeunes. Pis finalement, on est là. Zéro conseil à vous donner, sauf peut-être engueulez-vous ? Enfin, ici, clairement le ton monte rarement, on ne fait pas dans la grande scène de ménage. Mais disons que la contrariété est très vite exprimée pour être très vite évacuée. J’ai l’impression que ça aide à vivre sans caillou dans la chaussure. Après, j’en sais rien, je n’ai testé que cette méthode-là. Si ça se trouve, il y a des couples qui ne se parlent jamais et qui fonctionnent encore mieux ^^ ! Bref... Moi je suis contente d’avoir croisé ce jeune homme dans un avion en partance pour Seattle. Heureuse de ces débuts épistolaires, de ces aller-retours Paris/Arles... 20 ans après, je suis toujours aussi admirative de qui il est. Je trouve que des hommes comme lui, c’est rare. Oh il est parfois maladroit, rétrograde et un poil relou... autant que les défauts qu’il doit me trouver (et en 20 ans, on en trouve). Mais c’est le papa du siècle, le mari amoureux, attentif, respecteux, encourageant, aidant, investi qu’il me fallait. Et ca donne envie de resigner au bas du parchemin encore un peu. J’prends l’entrée et puis le plat du jour, c’est l’amouuuuur ^^ ! (Toi et moi dans le même bermuda...)

20 ans… Ca fait 20 ans qu’on a signé nos noms au bas d’un parchemin. J’avais 22 ans et lui 24. On s’est tapés pas mal de réflexions sur le fait de se marier jeunes. Pis finalement, on est là. Zéro conseil à vous donner, sauf peut-être engueulez-vous ? Enfin, ici, clairement le ton monte rarement, on ne fait pas dans la grande scène de ménage. Mais disons que la contrariété est très vite exprimée pour être très vite évacuée. J’ai l’impression que ça aide à vivre sans caillou dans la chaussure. Après, j’en sais rien, je n’ai testé que cette méthode-là. Si ça se trouve, il y a des couples qui ne se parlent jamais et qui fonctionnent encore mieux ^^ ! Bref… Moi je suis contente d’avoir croisé ce jeune homme dans un avion en partance pour Seattle. Heureuse de ces débuts épistolaires, de ces aller-retours Paris/Arles… 20 ans après, je suis toujours aussi admirative de qui il est. Je trouve que des hommes comme lui, c’est rare. Oh il est parfois maladroit, rétrograde et un poil relou… autant que les défauts qu’il doit me trouver (et en 20 ans, on en trouve). Mais c’est le papa du siècle, le mari amoureux, attentif, respecteux, encourageant, aidant, investi qu’il me fallait. Et ca donne envie de resigner au bas du parchemin encore un peu. J’prends l’entrée et puis le plat du jour, c’est l’amouuuuur ^^ ! (Toi et moi dans le même bermuda…)

2 réactions au sujet de « 20 ans… Ca fait 20 ans qu’on a signé nos noms au bas d’un parchemin. J’avais 22 ans et lui 24. On s’est tapés pas mal de réflexions sur le fait de se marier jeunes. Pis finalement, on est là. Zéro conseil à vous donner, sauf peut-être engueulez-vous ? Enfin, ici, clairement le ton monte rarement, on ne fait pas dans la grande scène de ménage. Mais disons que la contrariété est très vite exprimée pour être très vite évacuée. J’ai l’impression que ça aide à vivre sans caillou dans la chaussure. Après, j’en sais rien, je n’ai testé que cette méthode-là. Si ça se trouve, il y a des couples qui ne se parlent jamais et qui fonctionnent encore mieux ^^ ! Bref… Moi je suis contente d’avoir croisé ce jeune homme dans un avion en partance pour Seattle. Heureuse de ces débuts épistolaires, de ces aller-retours Paris/Arles… 20 ans après, je suis toujours aussi admirative de qui il est. Je trouve que des hommes comme lui, c’est rare. Oh il est parfois maladroit, rétrograde et un poil relou… autant que les défauts qu’il doit me trouver (et en 20 ans, on en trouve). Mais c’est le papa du siècle, le mari amoureux, attentif, respecteux, encourageant, aidant, investi qu’il me fallait. Et ca donne envie de resigner au bas du parchemin encore un peu. J’prends l’entrée et puis le plat du jour, c’est l’amouuuuur ^^ ! (Toi et moi dans le même bermuda…) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *