Ciloubidouille

Je vous présente Nipalou, le lapin nain de Siloë (et de Maëlle, mais la grosse demande vient de ma petite dernière). Loiiiiiiin d’être un geste spontané, on est sur le « dossier » lapin depuis longtemps ! On ne voulait pas l’acheter en animalerie (ou l’acheter tout court). Alors on attendait que la ferme d’en face de la maison nous contacte en cas de bébé. La saison des amours n’ayant pas été fertile, je me suis tournée vers @leboncoin en quête d’un lapin dans le besoin d’une seconde famille. Après pas mal de recherches, on a fini par adopter Nipalou, un lapin nain mâle de 1 an. Il dort dehors, c’était ma condition sine qua non. J’ai récupéré deux des clapiers en béton de ma grand-mère qui élevait ses lapins pour les manger. Et là, on s’organise pour qu’il puisse régulièrement se dégourdir les pattes. Je vais installer un enclos mais je me demande pour la hauteur. Ca saute haut ? Ca creuse profondeur ? Quels sont vos conseils (bouffe, aménagement de sa cage, coin propreté, manipulation de la bête, jeux...) pour nous aider à offrir une chouette vie à Nipalou ? #lapinnain #lapin #nipalou #adopterunlapin

Je vous présente Nipalou, le lapin nain de Siloë (et de Maëlle, mais la grosse demande vient de ma petite dernière). Loiiiiiiin d’être un geste spontané, on est sur le « dossier » lapin depuis longtemps ! On ne voulait pas l’acheter en animalerie (ou l’acheter tout court). Alors on attendait que la ferme d’en face de la maison nous contacte en cas de bébé. La saison des amours n’ayant pas été fertile, je me suis tournée vers @leboncoin en quête d’un lapin dans le besoin d’une seconde famille. Après pas mal de recherches, on a fini par adopter Nipalou, un lapin nain mâle de 1 an. Il dort dehors, c’était ma condition sine qua non. J’ai récupéré deux des clapiers en béton de ma grand-mère qui élevait ses lapins pour les manger. Et là, on s’organise pour qu’il puisse régulièrement se dégourdir les pattes. Je vais installer un enclos mais je me demande pour la hauteur. Ca saute haut ? Ca creuse profondeur ? Quels sont vos conseils (bouffe, aménagement de sa cage, coin propreté, manipulation de la bête, jeux…) pour nous aider à offrir une chouette vie à Nipalou ? #lapinnain #lapin #nipalou #adopterunlapin

8 réactions au sujet de « Je vous présente Nipalou, le lapin nain de Siloë (et de Maëlle, mais la grosse demande vient de ma petite dernière). Loiiiiiiin d’être un geste spontané, on est sur le « dossier » lapin depuis longtemps ! On ne voulait pas l’acheter en animalerie (ou l’acheter tout court). Alors on attendait que la ferme d’en face de la maison nous contacte en cas de bébé. La saison des amours n’ayant pas été fertile, je me suis tournée vers @leboncoin en quête d’un lapin dans le besoin d’une seconde famille. Après pas mal de recherches, on a fini par adopter Nipalou, un lapin nain mâle de 1 an. Il dort dehors, c’était ma condition sine qua non. J’ai récupéré deux des clapiers en béton de ma grand-mère qui élevait ses lapins pour les manger. Et là, on s’organise pour qu’il puisse régulièrement se dégourdir les pattes. Je vais installer un enclos mais je me demande pour la hauteur. Ca saute haut ? Ca creuse profondeur ? Quels sont vos conseils (bouffe, aménagement de sa cage, coin propreté, manipulation de la bête, jeux…) pour nous aider à offrir une chouette vie à Nipalou ? #lapinnain #lapin #nipalou #adopterunlapin »

  1. Bonjour,
    Quelques conseils, en vrac:
    Le lapin apprécie la compagnie. Si tu n’envisages pas de lui offrir une copine (pas de mâle si il n’est pas castré, pour éviter les bagarres) et que tu n’en veux pas dans la maison, il faut vous organiser pour passer du temps au calme avec lui, comme n’importe quelle autre bestiole. Qu’il’pleuve, qu’il neige ou qu’il vente. Surtout si il était dans une famille à l’intérieur d’une maison.
    Ils n’aiment pas trop être portés, ça dépend de leur vécu.
    Si il est en confiance, il vous suivra pas à pas, et vous donnera des petits coups de museau dans les chevilles. Ou il peut s’installer contre toi pour une petite sieste.
    Pour un enclos dehors, il faut qu’il ait suffisamment de place pour faire le fou ( tu verras, ça vaut son pesant de cacahuètes 🤣). Et il faut faire attention aux intrusions éventuelles de chiens, pas trop de risques avec les chats, et attention aussi , le danger peut venir du ciel! Je ne laissais pas le mien sans surveillance trop longtemps.
    40 à 50 cm de haut me semblent raisonnables si c’est un vrai nain.
    Et oui, ça creuse bien et vite.
    Veille à ce qu’il ait regagné son clapier avant que la nuit tombe: il’y a plein de petits prédateurs qu’on imagine pas trouver en ville, comme les fouines, qui lui feront un mauvais sort avant que tu aies le temps de dire ouf.
    Il faudra bien isoler le clapier pour qu’il n’ait pas froid cet hiver, si tu persistes à le laisser dehors.
    Ils aiment les grattouilles sur la nuque et la tête.
    Côté nourriture, il faut voir ce qu’il aime: éviter la salade, qui risque de causer des diarrhées. Et lui proposer des graines sèches, ainsi que des bâtonnets de bois de fruitiers pour user ses dent et de l’eau bien sûr.
    Il faut penser à couper ses griffes de temps en temps. Si elles deviennent trop longues, cela déforme les orteils et c’est douloureux. A 2 avec une pince spéciale. Ou demander au véto $$$
    Si tu as d’autres questions’, tu peux me faire un mail.

  2. Et j’ajouterais, d’expérience (malheureuse) : les lapins sont émotifs ! Un simple chien qui court autour de leur cage pour jouer, une voiture qui démarre à l’improviste, peut provoquer une crise cardiaque fatale…

  3. Hahaha chez nous aussi on a enfin des lapins. Après 12ans d’intenses supplications, je me suis soudain sentie prête pour un lapin. (Pas un chien, que ce soit bien clair) On les a recueillis aussi, c’est l’opportunité qui m’a fait sauter le pas.
    Ce sont deux femelles. (Déjà mamans comme ça pas de bonne blague sans quelques semaines)

    Ils ont un mini enclos de 70 Cm de haut pour le moment et ils n’ont pas encore sauté si haut ni creusé. Mais on les enferme dans leur clapier pour la nuit.
    On cherche encore les prénoms. Les enfants rêvaient d’un jean-Paul mais comme c’est des femelles ils doivent d’abord faire un petit deuil avant de trouver autre chose. En plus elles sont deux…la tâche est ardue mais on y arrivera.

    Je suis preneuse pour les plans nourriture. Je n’ai pas trop d’idées pour varier leurs menus.

  4. Pour les menus, il faut partir sur une base de graines sèches ou d’aliments secs, que tu peux compléter avec de la carotte, mais aussi de la tomate, du chou (pas trop souvent) des herbes aromatiques comme la menthe ou le persil (pas trop non plus, meme s’ils aiment beaucoup), et des fruits: le mien adorait la banane et la clémentine. En fait, il faut lui donner ce que tu as de frais dans ta cuisine, lui proposer de petites quantités pour voir ce qu’il aime et comment son système digestif réagit.
    Je rajouterai pour l’anecdote que celui que j’avais quand j’étais ado mangeait les pétales roses tombés à terre (sans traitements, hein!) qu’il faisait une taille au ras de la bordure à une plante nommée corbeille d’argent, et qu’il dénichait les fraises des bois avant moi ^^
    Ah, et du foin à volonté , bien sûr. Et du pain sec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *