Ciloubidouille

L’étudiante - Hier soir nous sommes partis marcher à Paris en famille. L’idée était de profiter des quais, naïvement. Sauf que c’était vraiment blindé. Alors on a décidé de crapahuter jusqu’à la future école de Maëlle, vers Raspail. C’était une belle soirée dorée de soleil, où on a mangé des kebabs et des glaces. J’ai pu découvrir l’endroit où ma fille travaillera les prochaines années. Mais surtout, je l’ai vu joyeuse, pleine d’envies. Il est quand même formidable le temps des études post bac non ? Je lui souhaite de profiter de toute la ponctuation des pages qu’elle écrira. Les virgules pour respirer, les points d’interrogation pour découvrir, les points d’exclamation pour se laisser surprendre et ceux de suspension pour le mystère de toutes les graines qu’on plante :). Ce que tu es suffit mon immense fille !

L’étudiante – Hier soir nous sommes partis marcher à Paris en famille. L’idée était de profiter des quais, naïvement. Sauf que c’était vraiment blindé. Alors on a décidé de crapahuter jusqu’à la future école de Maëlle, vers Raspail. C’était une belle soirée dorée de soleil, où on a mangé des kebabs et des glaces. J’ai pu découvrir l’endroit où ma fille travaillera les prochaines années. Mais surtout, je l’ai vu joyeuse, pleine d’envies. Il est quand même formidable le temps des études post bac non ? Je lui souhaite de profiter de toute la ponctuation des pages qu’elle écrira. Les virgules pour respirer, les points d’interrogation pour découvrir, les points d’exclamation pour se laisser surprendre et ceux de suspension pour le mystère de toutes les graines qu’on plante :). Ce que tu es suffit mon immense fille !

Une réaction au sujet de « L’étudiante – Hier soir nous sommes partis marcher à Paris en famille. L’idée était de profiter des quais, naïvement. Sauf que c’était vraiment blindé. Alors on a décidé de crapahuter jusqu’à la future école de Maëlle, vers Raspail. C’était une belle soirée dorée de soleil, où on a mangé des kebabs et des glaces. J’ai pu découvrir l’endroit où ma fille travaillera les prochaines années. Mais surtout, je l’ai vu joyeuse, pleine d’envies. Il est quand même formidable le temps des études post bac non ? Je lui souhaite de profiter de toute la ponctuation des pages qu’elle écrira. Les virgules pour respirer, les points d’interrogation pour découvrir, les points d’exclamation pour se laisser surprendre et ceux de suspension pour le mystère de toutes les graines qu’on plante :). Ce que tu es suffit mon immense fille ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *