Guimauves maison - Ciloubidouille

Guimauves maison

C’était un défi personnel, un truc qui me rongeait de l’intérieur, une envie folle de faire… mes propres guimauves ! Et depuis que j’ai acheté mon thermomètre à confiserie, c’est devenu à ma portée. Parce que je ne vous cache pas que j’avais essayé sans hein… mais mon appareil photo a refusé de stocker le résultat dans sa mémoire :). Il devient snob 😀 ! Bref, je vous montre mon deuxième essai, qui loin d’être parfait, se rapproche bien plus de ce que doit être de la guimauve :).

 

On dirait des nuages non ??? Bienvenue au pays des Bisounours 😀 !

J’ai tiré la recette de mon livre fétiche, “Les douceurs de l’enfance” chez Hachette. Je vous montre la photo des guimauves que j’aurais du obtenir. On en est loin mais je suis comme Coubertin, je me dis que l’essentiel c’est de participer :).

 

Alors l’histoire des guimauves, ça commence par 4 feuilles de gélatines…

 

Faut les faire fondre au bain marie qu’ils disent. Là c’est un bain Ciloubidouille, parce que je n’ai pas de Marie chez moi 😀  [c’était le 1/4 d’heure blague nulle, je m’excuse :D]

 

Je suis prête. 250 gr de sucre en poudre pataugent dans 75 gr d’eau et 25 gr de sirop de glucose. Z’ont l’air contents.

Préalablement j’ai monté 2 blancs d’oeufs en neige (avec une cuillère de sucre). Bref, tout ce petit monde attend sagement que la chaleur monte jusqu’à 130°C.

 

L’ambiance monte en pression… On y est presque !!!

 

Ayéééééééééééé, on y est. Je verse progressivement cette sauce (légèrement jaune) sur les oeufs en neige, en continuant de mélanger.

 

Pis on rajoute la gélatine fondue et les 3 cuillères de sirop de fraise (ici sirop de… guimauve :D) ! On peut même teinter avec du colorant alimentaire. Ici c’est superflu, le bleu fera l’affaire.

 

Moi je n’ai pas de moule à roulés, je les fais dans mon lèche frite. Du coup, j’ai la mm technique pour les guimauves, je saupoudre ma plaque de fécule de pomme de terre. Mais honnêtement, si vous avez un moule rectangulaire assez grand, avec des rebords larges, c’est parfait. Ca fait des guimauves plus hautes ;).

 

Il ne reste plus qu’à étaler la préparation le plus régulièrement possible :). Resaupoudrer de fécule de pomme de terre. Et attendre 3heures que ça refroidisse complètement. On peut enfin découper en carré, en rectangle, etc…

 

Un petit zoom gourmand pour ménager le suspens…. Ca n’a pas encore séché.

 

Et voilà les guimauves. Elles ne sont pas parfaites mais ce sont des vraies guimauves quand même !

 

Regardez y a même l’élasticité… Miammmmm !

 

Dès que j’ai trouvé THE moule, je m’y recolle, parce que c’est quand même trop bon :).

20 Commentaires

Commenter