Ronds de serviette - Ciloubidouille

Ronds de serviette

Parfois, pour faire une table originale, il ne faut pas grand chose. Voici deux exemples de ronds de serviette comestibles, qui apporteront une touche de drôlerie à vos assiettes ! Enfin par ici, ça a plu ;). Et c’est rapidos à faire. Que demande le peuple ? Les explications ! Ah oki :D, allons-y…

 

 

Avec la première photo, vous aviez certainement deviné l’objectif. Vous avez besoin d’un morceau de fil de fer et de dragibus (mais ça doit fonctionner pareil avec des bananes, des fraises Tagada, des crocodiles même, etc). Vous enfilez vos bonbons préférés dans le fil comme s’il s’agissait de perles. Il ne vous reste plus qu’à entortillonner le fil autour de votre serviette préalablement roulée et hop, voici le résultat.

 

Dans la foulée, j’ai réussi un beau ratage, alors je vous le montre 😀 ! Je voulais faire des porte-couteaux assortis mais comme ce n’est pas évident de faire tenir un couteau sur des Dragibus, j’ai voulu les coincer dans un tube ;). L’idée était bonne je suppose mais mon matos pas adéqua. Le seul tube transparent que j’avais était extrêmement dur et impliable. J’ai voulu obturer les orifices avec de la colle chaude mais même celle-ci n’a pas eu raison de la forme initiale du tube… La prochaine fois, je crois que je prendrais de la toile cirée transparente et que je broderais les fermetures ! Ca fera plus fini, plus soigné que mon bourelet de colle…

 

Autre concept. Là j’ai choisi les Magnificat… vous savez ces bonbons extraordinairement bons ??? Au caramel et au beurre… Mmmmm…

J’ai aussi eu besoin d’un bout de ruban.

 

J’ai commencé par mettre le ruban en place pour connaitre mon besoin exact de Magnificat. Puis je les ai alignés au pistolet à colle, dans leurs embalages hein, faut pas gâcher 😀 !!

 

Voilà le principe :

 

Et hop, mise en scène rapide pour vous montrer le rendu. Ca le fait non ? Ca ne fait pas riche riche, mais ça fait aisé :).

 

Pour les gourmandes, en furetant sur le Net, j’ai vu que certaines utilisaient les Magnificat en cuisine… et là, d’un coup, ça m’ouvre des miriades de possibilités…

10 Commentaires

Commenter