Change bébé - Ciloubidouille

Change bébé

Chez nous la salle de bain est si petite qu’on ne peut pas mettre de meubles. Or pour changer les fesses de mon troiz, il faut bien un coin d’eau à proximité. Tout le matériel a donc élu domicile dans la cuisine et le vaste plan de travail a du céder une partie de son territoire au matelas de change. Souci… c’est pas très joli ce truc. Et comme ElouanPrinceCharmant n’est pas prêt de se passer de couches, le temporaire risque de durer encore longtemps ;). Inspirée d’un très beau travail de couture aperçu ici, j’ai décidé de customiser à mon tour mon matelas en plastoc !!

 Bon, pour que vous comprenniez bien les enjeux dramaturgiques et shakespeariens (pour le moins) de l’emplacement de mon matelas, je vous le montre avant… C’est pas jojo, je vous l’accord mais ça a le mérite d’être à la hauteur de nos grands dos et de pouvoir être déplacé dans le cas où Valérie Giscard d’Estaing viendrait faire le réveillon chez nous. On ne sait jamais hein…

 

Je ne vous ferai pas l’affront de vous demander où j’ai acheté ce magnifique matelas gonflable… Je ne suis même pas sûre de pouvoir prononcer le nom du produit d’ailleurs 😀 !

 

Hier soir, j’ai déballé mon sac de Mondial Tissus où j’avais mis mes deux coupons de tissus idoines (comme la vie est bien faite :D) ! Vous pouvez contempler ci-dessous mon éponge couleur “vert d’eau” je crois. Enfin, la photo ne rend pas bien les teintes car je m’y suis mise tard dans la soirée, donc j’ai du utiliser le flash ;).

La première étape a consisté à mettre mon matelas en sandwich entre deux couches d’éponge et j’ai découpé le tissu à la bonne taille.

 

 

Enfin j’ai cru le faire en tout cas et j’ai eu une petite frayeur quand j’ai mis bout à bout les bords de la serviette. Le fond était plus large que le dessus… Arg… Pis j’ai réfléchi avec tous les neurones rescapés de trois grossesses, on s’est réunis dans la tour de contrôle avec Buzz l’éclair et on s’est rassurés en se disant que c’était normal parce que le matelas est en trois D et qu’il fallait bien un petit décalage pour faire la hauteur… En vrai je ne sais pas si c’est la vérité mais bon, on s’en est contenté…

 

J’ai ensuite sorti la machine à coudre (en vrai, elle m’attendait sur la table gentiment hein…) et j’ai cousu les côtés entre eux, envers contre envers, pour faire un immmmmmense gant de toilette 😀 ! Je n’ai pas eu besoin de stopper les fils du haut car c’était déjà fait (j’avoue j’ai même chois le sens du pliage pour ça, on est fumiste ou on ne l’est pas :)).

Voici le résultat une fois le “gant” retrousé du bon côté :

 

Ensuite j’ai voulu tester ma capacité à broder le tissu. J’ai donc découpé un poisson de mon autre coupon de tissu et je l’ai brodé sur une chûte d’éponge :). Le résultat n’est pas pro mais ça rend quand même pas mal. Pour mémoire, j’ai resserré l’écartement des zig-zags à 0.8 et j’ai agrandi la largeur du point à 4.5. Je crois qu’il faut avoir une “Brother” pour comprendre mon charabia 😀 !

 

 J’ai découpé un rectangle du tissu à la dimension de l’intérieur de mon matelas et je l’ai brodé sur l’éponge (en prenant bien soin de ne pas coudre les trois épaisseurs de tissus ensembles). J’ai choisi un tissu aux motifs aquatiques 😀 !

 

Le revoilà avec mon matelas dedans, à la lumière du jour :).

 

Et enfin le revoilà pour la photo avant après ;).

 

Voili voilou ! Faut que j’en refasse d’autres maintenant que j’ai assimilé le principe.

21 Commentaires

Commenter