Bonbons de foie gras - Ciloubidouille

Bonbons de foie gras

Et oui… on ne se refuse rien ! Mais bon, on n’a pas tous les jours trente ans non plus hein 😀 ! Aussi quand j’ai entendu une cops parler de bonbons de foie gras, je me suis sentie supra concernée . Déjà le mot “bonbon” et moi, on est copains. Mais si en plus, on rajoute “foie gras”, là, c’est un peu la symbiose…

Allez, je vous montre ma régalade de lundi dernier.

 

Alors pour faire des bonbons de foie gras, je ne vous cache pas qu’il faut du foie gras. Cru. Ou mi-cuit à l’extrême limite, me glisse-t-on à l’oreille. Comme cet aliment coûte quand même pas mal de billets de sous, pour limiter la casse, je me suis contentée d’aller chez Picard et d’opter pour les 4 escalopes (en promo en plus !!). Ils vendent bien aussi le lobe entier mais bon, on était en petit comité, pas besoin de plus. J’ai décongelé à la sauvage . Le sachet dans de l’eau tiède pendant 15 minutes, c’est amplement suffisant pour ce qu’on veut faire.

 

J’ai sorti de derrière les fagots ma pâte filo (mais ça fonctionne aussi avec des feuilles de brick). J’ai découpé des rectangles de 8 cm sur 12 environ. J’ai déposé au bord une noix de foie gras. Du sel, du poivre.

 

Restait qu’à rouler le tout sur lui-même, en serrant légèrement pour ne pas que le morceau de foie gras flotte. Pas comme là (faut dire que je cuisine avec des aides de camp pas toujours hyper rigoureux, hein fiston ;)…) :

 

 

Pour former le bonbon, j’ai utilisé des morceaux de ficelle. J’ai bien tenté de m’en passer mais ça ne fonctionnait pas.

 

On fait chauffer le four à 220°C et une fois la pièce bien chaude, on enfourne pour 3 petites minutes (ou moins si on aime le foie gras plus crêmeux).

 

Problème, au sortir du four, c’est galère à retirer la ficelle. Du coup, je les ai laissé et au lieu de gober le bonbon goulument pour l’apéro, il a fallu jongler avec la ficelle. C’est moins drôle. D’ailleurs, si quelqu’un a une meilleure solution, je prends !

 

A part ce détail technique, d’un point de vu gastronomique… heu… c’est juste… waouuuuuuu !  Croustillant, fondant, parfumé… mmmmmmmm…. Un vrai goût de trop peu en fait 😀 !

 

Je les ai servis en apéro mais je pense que la prochaine fois j’en ferai une entrée, avec une salade verte un peu chic, ce sera parfait.

31 Commentaires

Commenter