Oeufs en Fimo - Ciloubidouille

Oeufs en Fimo

Je suis retournée à l’école récemment .

Enfin… dans l’école de mon grand pour un nouvel atelier artistique ;). Objectif : faire les cadeaux pour les parents. Par ici, on ne fête ni les mamans ni les papas, mais on vise l’entre deux : la fête des parents.

Les enfants ont donc réalisé deux objets. Je vous montre le premier, celui qui m’a pris le plus de temps en leur compagnie : une journée entière pour 5 groupes de 4 enfants. Je vous dévoilerai la seconde création l’article prochain ;).

 Déjà je tiens à remercier ma cops Marie-Hélène qui s’est fait suer à gober à vider plus de 60 oeufs !! Elle faisait des cakes pour une big fiesta et a accepté de ralentir sa cadence pour souffler dans les ballons 😀 !

Pis bien sûr Angé, chez qui j’ai pris l’inspiration !

 Photo de mon petit matériel avant de partir en classe. Les oeufs donc, ma machine à pâte qui est désormais consacrée à la Fimo, une boite pleine d’emporte-pièces, petits et moyens, et un tablier. En voiture Simone !

 

Je commence par leur demander de choisir chacun une couleur de pâte. Je vérifie que celles-ci s’accordent relativement ensemble. Je leur explique le fonctionnement de la machine à faire des pâtes et chacun tourne la manivelle pour obtenir un large et fin ruban de pâte. Je me charge de l’enrobage autour de l’oeuf, parce que c’est fragile ces petites bêtes là !

 

Je vérifie l’état général des mains histoire qu’ils ne salissent pas trop la pâte ! Et zhou, chacun a le droit à un peu des couleurs des autres pour faire des décorations sur l’oeuf.

 

Ils utilisent les petits emporte-pièces parce les moyens sont trop finalement trop gros. Chacun sa technique, chacun sa vision du “beau”. Je les laisse complètement faire et les résultats sont très très différents.

 

Par contre, au début, tout le monde commence soft…

 

Ils sont assez concentrés parce qu’ils savent que ça risque de casser facilement.

 

La preuve… Et je vous le donne en mille, c’est de qui ??? ErwanouGentiloup qui veut faire le kéké pour montrer à tout le monde que LUI, il sait… Comme ça m’a un chouille gonflé (les deux autres qui ont aussi écrabouillé leur oeuf ont eu le droit de le refaire mais lui, il était le troisième… pas de bol pour ma patience…), du coup, j’ai tout mixé en une grosse boule et il est le seul à avoir un oeuf légèrement marbré  !

 

Une fois la robe terminée, il ne reste plus qu’à faire un pied avec une boule de pâte, souvent composée des chûtes de leurs manipulations. J’écrase l’oeuf dessus et hop, c’est stable.

Je vous montre les nouvelles collections ! Cette année, les oeufs seront heu… bariolés !

 

C’est sympa rose/chocolat non ? Le troisième en partant de la gauche est super joli je trouve ! Et le 4ème rigolo comme tout !

 

Plus acidulé ? Dans ce groupe, ils voulaient faire des clowns , je ne sais pas pourquoi ! Ils se sont bien débrouillés je trouve.

 

Version estivale, ça rend bien également.

 

Et le dernier groupe qui a choisi des couleurs similaires au groupe n°3. Celui de gauche est celui de mon fils… Celui de Woodlen, on dirait un super héros je trouve 😀 !

 

Les voilà, en rang serré dans mon four. J’ai préféré les cuire chez moi parce que la Fimo, ça demande un peu de précision niveau chaleur (20 mn à 125° par exemple). Ca m’aurait saoulé que tout notre travail crâme ! Vous pouvez aussi apercevoir du coup les autres bidouilles qu’on a fait dans la foulée ;). Patience pour les gros plans…

 

Dès que ça a refroidi, je vire les crânes d’oeuf 😀 ! Comme ça, ça fait de mini bols pour cure-dents. Je rembarque le tout et refile le bébé à la maîtresse qui est super contente du résultat.

 

Elle a raison, ils se sont bien débrouillés !

 

Bonne fête à toutes les mamans 🙂 !

29 Commentaires

Commenter