Boucles d’oreille râtées

Ben vi… La bidouille c’est comme pour Garchimore, « Des fois, cha marche et des fois, cha marche pô » !! J’ai relevé un défi audacieux (c’est un joli mot pour ne pas dire stupide :)) et je vais vous expliquer toutes les bonnes raisons de ne pas faire comme moi…

Ca commence par des galets…

 

Déjà ça part d’une idée saugrenue : monter de fins galets en boucle d’oreilles. Ben les galets… c’est galère !

On m’a fait une lumineuse réflexion une fois mon bidouillage terminé. Qui aurait envie de faire supporter à ses charmants lobes le poid d’un galet, fut-il slim fast ? Hors-mis une peuplade d’amazonie qui apprécie de d’étirer sa peau jusqu’à en faire des fils de scoubidoux, je veux dire ? Moi qui ne porte pas de colifichets à mes oreilles, je ne m’étais pas posée la question… Comme quoi, on peut avoir des idées de créations à revendre et zéro sens pratique  !

Bref, passons ! Ne remuons pas le carambar dans la carie…

Je sélectionne les galets les plus fins, les plus plats et j’entreprends de les trouer, condition sine qua non pour les accrocher par la suite ! Je dégaine donc ma Dremel.


Premier constat : ça chauffe… Comme ce premier galet est vraiment fin, la mèche résiste…

 Regardez ce beau trou… Je ne le sais pas encore, mais c sans doute la seule chose que je vais réussir de toute ma soirée !!

 

Deuxième galet… Arg, un maousse costaud… Cédric me conseille de mettre des gouttes d’eau afin de refroidir la pierre pendant que je la lime (le premier qui pense à un truc cochon a un gage ). Grossière erreur… Peut-être que ça refroidit la pierre, je veux bien l’admettre, mais ça éclabousse surtout. Et moi qui ne m’étais pas changée, je le regrette bientôt amèrement…

 

Pour me venger, je commence par grave un dessin tribal qui représente mes enfants. Ce croquis étant saissant de réalisme et de profondeur, je juge utile de rajouter leurs prénoms en dessous. Histoire que le spéléogue qui trouvera cette pierre dans 10000 ans ne songe pas à un squelette de cheveux morts fossilisés… Ou à un reste de spagettis…

 

Mon premier essai presque concluant achevé, je m’attaque aux boucles à proprement parlé. Sur celle de gauche, je grave « Cap d’être grand-mère ».

 

Sur les trois autres, les prenoms de mes cousins, Xavier, Sylvain et Yves, qui sont les fils de ma marraine, heureuse future détentrice de ces maaaaaagnifiques boucles d’oreille !

 

Là encore, je me heurte à un échec. Sur les photos, avec le flash, on arrive à lire. Mais dans la vie, la vraie, celle d’Auchan, ben niet popof… Que niniche… Mon cerveau embrumé dégotte une solution ! La peinture ! Peignons mes amis. Afin que la couleur emplisse les silons et les fasse ressortir ! Sur le coup, je me serai embrassée tellement je trouvais cette idée extraodinaire…

 

Mais les faits sont cruels… Résultats proches du nul…

 

Mais bon, je suis bretonne, donc têtue . Assumant ma nullité, je décide d’aller au bout de mon travail… et je monte les galets sur les montants des boucles. Tiens essayez de dire ça très vite en boucle :

« je monte les galets sur les montants des boucles », « je monte les galets sur les montants des boucles », « je monte les balets sur les montants des boules »… Pas facile hein ??

Je vous rassure à faire, c pas plus simple… Encore pour le gros, ça va !

Mais pour les petits galets, la cata…

Arg, le fil est trop gros pour le trou.

Et puis il se tord très difficilement.

Je pince pourtant fort pour bien les mouler à la structure….

Et ce qui devait arriver arrive… Un des galets se romp en deux… Je crois que c’est à ce moment là de la soirée que j’ai dit un truc comme « P… de B…… de MMMMM…. » soit « Pas de Bol ce Matin…. »

 

Bref, un beau gâchi de temps et d’énergie pour un résultat proche du néant créatif… Mais ce ne fut pas totalement inutile. La preuve, j’en ai fait un post pour mon blog 😉 !

                                                    

Similar Posts:



Fashion_728x90

A propos de l'auteur /


16 commentaires

  1. WonderMom

    Moi je suis sûre que tout n’est pas à jeter dans cette expérience et que les galets en colier ça peut le faire !
    Un seul, style pendentif attaché avec un joli lien en cuir de couleur…
    Allez Cilou, tu vas rattraper le coup 😉

  2. sonia

    salut cilou
    je suis d’accord avec wondermam, un pendentif ou meme un porte cle, ou un carillon, tiens.ah au fait hier mon padre est venu manger je lui est servi tes rouleaux aperitif version sauce tomate, jambon c’était très bon!
    merci à toi.
    a plus, bisous.

  3. dousseur

    c’est tout mimi, mais j’aime pas trop ce vert, moi!

    essaie le pendentif, oui!!

  4. Angé

    Moi j’adore le pendentif ;). D’ailleurs, je pense que je vais te piquer l’idée, si tu veux bien, mais en faisant un truc dessiné sur de la fimo.
    Et sinon j’ai bien le vert.
    Tes boucles auraient pu être très sympas. Et l’article est un régal, comme d’hab!

  5. Poucecaillou

    D’abord ton article permet de détendre nos neurones et de faire travaille nos muscles maxillaires.
    Et puis, autant je trouve ton idée de boucles d’oreilles assez surnaturelle autant la réalisation du pendentif est épatante.
    Merci !

    Pouce

  6. Super

    Mdr… Moi je sais d’où viennent les galets …

  7. Gwenie

    PTDR !!! T’en as de drôles d’idées toi ! Merci pour ce moment de détente !

  8. Flo

    Oui des galets en pendentif ou en porte clé ca peut etre génial !

    Tu peux également trouver de très beaux galets déjà troués par la mer !!! On en a ramené un stock de Vendée et on les a transformés en boutons de porte : une vis dans le trou et hop on tire la porte de l’armoire de la salle de bains par le galet !

  9. K@ro

    Bon c’est vrai que c’est raté, mais au moins on a passé un bon moment avec ton récit 😀 :))))

  10. loungta

    Sympa ton idée 😉
    Je fais depuis 30 ans des colliers de galets… mais j’évite le plus compliqué car j’utilise des galets percés naturellement.
    Nan je te dirai pas où je les trouve :-p

  11. Séverine-69

    Oui tu as bien fait de nous faire partager cette expérience « râtée » ; j’ai bien ri 🙂 ! Effectivement tout n’est pas perdu, tu peux essayer le collier de galets 😉 !

  12. Corinne

    Bon, c’était bien tenté, même si cela n’a pas été concluant… de toute façon tu as bien fait de mettre le tout sur ton blog, pour partager ton expérience et nous faire hurler de rire avec tes commentaires…. Avec toi, on apprend en se marrant !

  13. Claramel

    Trop drole!!!
    A recycler en pendentif 😉

    Pour ma part j’avais fait peindre un galet a ma fille (2 ans), puis j’avais moi-meme dessine dessus mes 2 enfants et ecrit leurs prenoms: et voila ca a donne un supeeeebe presse-papier offert au papa pour la fete des peres.
    Reaction de l’interesse: « C’est quoi ce machin??? Pourquoi c’est mal peint? »

    Haaaa les zhoms……….
    La prochaine fois je lui acheterai de l’eau de cologne, na!

  14. Jonell

    Salut !

    Ca fait 2 jours que j’ai découvert ton site.. Et c’est génial !!

    Heu… hier j’ai écris un messag, mais j’avais pas mis mon pseudo (oublié), et du coup, j’ai pas pu envoyer le message.. Et comme il aurait fallut que je réécrive tout… ben, j’ai laissé tombé ! Mais je le réécrirai dans le post approprié dans la journée : promis ! 😉

    Tout ça pour dire que si tu veux confectionner des boucles d’oreille, oublie les galets, et opte plutôt pour des coquillages.
    En plus, ça peut amuser tes enfants de les ramasser : après, l’idéal, c’est de les trouver en double. Tu peux ensuite, soit les laisser couleur naturelle, soit les colorer.

    J’ai une copine qui est allée en Australie, et qui a ramné à chacune de ses amies une paire de boucles d’oreille faite maison, avec les coquillages de la-bas ! !Et c’est très chouette !

    Alors, simplement, tu ne les perce pas, hein ! Parce que sinon, ça risue de ressembler à de la coquille d’oeuf !!

    En fait, elle a acheté des crochets pour boucle d’oreilles, comme toi, mais elle en a pris des qui avaient déjà une chainette au bout (à moins qu’elle n’ai rajouté la chainette elle-même).
    Et après, elle a collé (avec ton super pistolet à colle chaude, tu devrais t’en sortir 😉

    Bon, d’accord, tu ne peux pas non plus graver dessus…
    Mais tu peux peindre si tu veux.

  15. Ciloubidouille

    Ca c’est du message ! Merci Jonell du temps que tu as pris pour me lire et m’écrire ! Ton astuce des coquillages est à exploiter ! Vivement que je retourne en Bretagne ! Merci beaucoup !

  16. Jonell

    Alors, ça y est, j’ai pris le temps de photographier les fameuses boucles d’oreille dont je parlais…

    J’espère que le lien pour montrer la photo marchera !

    Il y en a une à l’endroit : pour qu’on voit ce que ça donne. Et une autre à l’envers : pour montrer que c’est collé. Et ça tient très bien : ça va bientôt faire un an que je les ai, et je les porte régulièrement !

Postez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *