Présentoir à bijoux Cactus - Ciloubidouille

Présentoir à bijoux Cactus

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Pis aussi celui de mon mari. Pis celui de ma mère, de mon père, de ma belle-mère et de mon beau-père ! Même celui de nos frères et sœurs. Oui, oui ! Tout ce petit monde fête le 14 septembre comme le jour précis où nous sommes devenus parents, arrières grand-parents, oncles et tantes. ErwanouGentilLoup a 10 ans !! Ce qui explique un peu le rythme décousu de mes articles, on a pas mal de préparatifs en cours (et je ne vous parle pas de la rentrée, du baptême de ma SiloëJolieFée, de son adaptation à la crèche, etc.). A partir de lundi prochain, le train devrait ralentir à la maison, on n’aura plus 36 millions de trucs à préparer [mode naïf ON]. En attendant, je peux vous parler de Noël. Et là, je sens que vous êtes perdus 😀 ! En fait, je veux vous montrer une bidouille promise à ma soeur à Noël dernier. Je viens seulement de la finir. De quoi s’agit-il ? Et bien d’une… “oeuvre” pour ranger ses bijoux. Je lui avais déjà fabriqué un présentoir, mais suite à des réaménagements, elle a besoin d’un système qui prenne moins de place. Voici donc ce que je lui ai proposé et qui semble lui plaire.

Pour la petite histoire, un jour que je surfais, je suis tombée sur une exposition d’un artiste, David Starck, qui créait d’immenses cactus en carton. J’ai tout de suite adoré le principe et je me suis promis d’essayer d’en réaliser un dans un avenir proche. Du coup, quand ma soeur a eu besoin d’un nouveau présentoir à bijoux, je me suis dit que ces cactus pourraient drôlement faire l’affaire.

Quand je gribouillais le prototype de mon cactus, mon mari m’a quand même fait remarquer que je dessinais vraiment mal les bites… Ce qui n’est pas faux hein, attendu que c’est un cactus 😀 !

Bref, une fois décidée, j’ai sorti le carton filé par l’amie Laurence. Et j’ai commencé à découper des ronds. Beaucoup de ronds… Le bol que vous voyez-là m’a servi de gabarit.

Autant vous dire toute de suite, ce n’est pas une activité qui se réalise en deux temps, trois mouvements. Ah non, faut rajouter des heures des chorégraphie 😀 ! Parce que si chaque planche me fournit 15 ronds, en hauteur, ça ne fait pas vraiment grandir rapidement mon cactus !

Et je ne vous parle pas des ronds un peu tordus qui servent de base aux ramifications du cactus. Le principe est simple. On commence par modeler une forme.


Puis à l’aide de ce premier rond, on agrandit légèrement la courbe du deuxième rond. En ainsi de suite jusqu’à ce qu’il pousse un bras à notre cactus.


Au bout d’une grande soirée, on a péniblement obtenu ce début de cactus. Y a du carton partout dans la baraque, on a vidé ses réserves de colle et pété les dernières lames de son cutter. Mais on est content, parce que mine de rien, ça a de l’allure.

[On est bien d’accord, tout le monde à compris que j’avais collé les ronds un par un, les uns sur les autres hein….?]

Du coup, à ce rythme, j’ai du y passer quelques soirées pour fabriquer mon cactus en carton.

Pis un jour, est venu le moment de le mettre en terre. J’ai pris un cache-pot en plastique, je l’ai rempli de polystyrène histoire d’avoir moins de plâtre à mettre et j’ai fait couler le plâtre en question.

Une fois le plâtre sec, il ne me restait plus qu’à coller à son tour le Cactus sur son socle.

Enfin, la petite touche perso, celle qui transforme ce “cactus en carton” en “présentoir à bijoux”… les petits pics ! Je les ai achetés en face de chez Mora, dans une boutique appelée la Bovida. J’en ai plantés un peu partout sur ma fausse plante.

Y a de quoi y suspendre des boucles d’oreille, des colliers, des bracelets… Pis on peut en rajouter presque à volonté !

Comme ça :

Ou comme ça :

Et voilà la bête de plein pied ! Je suis assez fière de moi. Oki, ce cactus n’est pas parfait, mais il a quand même du style :). Pis franchement, c’est original comme support à bijoux non ?

Normalement, je ne devrais pas tarder à recevoir une photo de mon cactus recouvert de jolis bijoux ! J’ai hâte de voir ce que ça donne.

Edit : voici les photos de ma sister :

Alors, ça vous plait à vous ?

63 Commentaires

Commenter