Ciloubidouille
5 avril 2016 Cactus en laine cardée

Cactus en laine cardée

Il y a des projets qui trainent dans ta tête, un peu comme des amis imaginaires que tu n’oses pas aborder. Tu sais qu’ils sont là, ils ont l’air cool, mais t’as pas trop le temps de te lancer, tu n’as pas l’énergie… Parce que ces projets ne sont pas vitaux, ils sont comme des petites tentations créatrices, comme des gourmandises, comme de bonnes intentions. Alors tu es raisonnable. Tu privilégies le plus urgent. Tu procrastines aussi un peu. Tu ne renonces pas, penses-tu, tu remets juste à plus tard. Heureusement, il y a les amis – pas imaginaires -, ceux qui peuvent t’aider à avancer, à cocher des croix dans ta liste… Ils sont nombreux en fait, et tous différents. Faut savoir comprendre les perches, les saisir et se lancer !
Dans mon petit village de Chine, j’ai des copines qui m’embarquent dans des projets qui ne sont même pas sur ma liste, c’est te dire !! Genre pour mes projets de plaids collaboratifs, dont je vous ai parlés. Ou celui des nappes que je fais actuellement et dont je vous toucherai quelques mots à la fin de cet article, car vous êtes nombreux à me poser des questions dessus.
Mais aujourd’hui, je vais vous raconter ma première expérience de laine cardée. Des années que ça m’intriguait cette technique, j’avais envie de me lancer pour comprendre le principe. Alors j’ai acheté du matériel, que j’ai laissé dormir pendant de longs mois. Il y avait un gros bloc de mousse épaisse, des outils à pointe métallique et des protections en cuir pour les doigts.
laine cardée

Dans ma folie, j’avais aussi acheté trois kits, de ceux qu’on trouve si facilement en Chine. Ils sont super forts pour ça les chinois. C’est plutôt plaisant de se mettre à bricoler, en sachant que tu as tout ce dont tu as besoin dans ton kit. Moi qui suis plutôt du genre à commencer une recette sans vérifier si j’ai les ingrédients, ça m’évite certaines déconvenues. ^^
laine cardée

Quand ma copine m’a relancée sur cette histoire de laine cardée dont je lui avais parlé a long time ago, on s’est données rendez-vous et on a ouvert un des kits. Objectif : fabriquer un petit cactus en laine cardée !
Voilà ce qu’il avait dans le kit : 4 couleurs de laine (dans des proportions différentes), un cure-pipe jaune et un pas à pas en photo (et légendé en chinois^^). J’avais commandé le matériel à part.

laine cardéelaine cardée

laine cardéelaine cardée

On a bien regardé l’ensemble et puis on s’est lancées. On a détaché un morceau de laine, on l’a roulé pour former un vague boudin.

laine cardée

On l’a posé sur le bloc de mousse et on a commencé par piquer avec un des outils. Pour vous la faire courte, il ne s’est rien passé. La laine est restée dans cette forme, alors qu’on pensait qu’elle allait s’enrouler sur elle-même pour se solidifier… et on s’est retrouvées comme deux poules devant un gâteau sans œuf et sans gluten. Alors on a été demander de l’aide à un ami (Internet). Déjà Wikipédia nous a donné un premier indice : la laine cardée tire son nom d’une technique ancestrale : pour obtenir une belle laine utilisable, bien peignée comme celle-ci, il faut la carder (la démêler en gros). De nos jours, c’est automatisé, mais à l’époque des dragons et des licornes, les jeûnes pâtres utilisaient les bouquets de chardon (la plante) pour lisser les fibres de la laine de leurs moutons.
laine cardée

Puis ma copine, qui est un peu dans la couture et qui est surtout bien maline, a eu l’illumination. On n’utilisait pas les bons outils. Celui qu’on avait choisi était une pointe métallique toute lisse. Alors que les autres avaient de légères aspérités sur plusieurs centimètres. Pas facile à prendre en photo (surtout que j’ai délaissé le reflex, je ne fais plus que des photos à l’iPhone). Bref… Ce fût la solution. A partir du moment où on a changé de pique, la laine n’est entremêlée…

laine cardée

Et ce qui ressemblait à des fibres de barbe à papa a commencé à se modeler au fur et à mesure de nos picotements !
La méthode est simple. Avec l’aiguille, on pique un peu partout dans la laine et on la rabat. C’est assez long mais rien d’insurmontable (on a réalisé l’ensemble de cet atelier en deux heures).

laine cardéelaine cardée

On arrive à obtenir ces sortes de gouttes ou de larmes vertes :).

laine cardée

Pendant que mon amie façonne ces parties du cactus, je m’occupe de la fleur. Je prends le cure-pipe, je le coupe à la taille que je souhaite.

laine cardée

Puis, je l’entoure de laine jusqu’à le recouvrir totalement.
laine cardée

Ensuite, même technique. On pique la laine pour qu’elle s’agglomère et qu’elle s’agrippe au cure-pipe. Puis, je rajoute de la laine à une extrémité pour former la base de la future fleur.
laine cardéelaine cardée

Voilà le résultat de cette étape. Je prends alors un bout de laine rose pour créer la fleur.

laine cardée

Même technique qu’avant. Avec l’aiguille, je fourre la laine rose pour qu’elle tienne à la structure verte. C’est étonnant de voir à quel point les deux vont se mixer pour former un ensemble solide, sous l’action de l’aiguille magique. Il aurait fallu que je fasse une vidéo pour ce « tutoriel » mais bon… je ne suis pas experte non plus. Vous en trouverez des tas sur Internet.
laine cardéelaine cardée

Dernière étape de cardage : habiller le pot du cactus. Je parle de « cardage » mais en fait, je ne suis pas certaine qu’il s’agisse du bon terme. Le cardage, comme expliqué plus haut, c’est le fait de peigner la laine. Alors comment appelle-t-on cette technique qui consiste à emboutir les fibres à l’aide de l’aiguille à picots ? Vous savez vous ?
Bref, dans le kit, ils fournissaient aussi un petit pot en céramique et de la bourre synthétique pour le remplir, ce que j’ai fait. Ensuite, j’ai travaillé ma laine jaune pour qu’elle forme un carré arrondi qui s’emboite parfaitement sur le dessus de mon pot. J’ai tout collé pour que ça tienne bien : la bourre et la laine.

laine cardéelaine cardée

Pendant ce temps, mon amie rassemblait à la base les morceaux du cactus en les piquant entre eux. Ça tient assez bien mais on a quand même tout englué pour plus de sécurité !

laine cardéelaine cardée

Il ne restait plus qu’à placer notre plante dans son pot ! On a planté quelques aiguilles le temps que la colle sèche. C’est rigolo, on dirait que notre cactus fait une séance d’acuponcture ! ^^ Ça ne manque pas de piquant (hu hu hu #roucasserie).
laine cardéelaine cardée

Tadaaaaam ! Et voilà notre cactus, tout doux, tout mignon ! Franchement, on était super contentes du résultat avec ma cops, parce que quand on a commencé, on ne savait pas bien à quoi s’attendre !

laine cardéelaine cardée

Ca nous a donné envie de se lancer dans d’autres projets ! Je vais déjà finir mes deux autres kits et certainement que j’en commanderai d’autres ! C’est tout à fait le genre d’activités que tu peux faire dans le métro, devant la télé, avec des copines en buvant un thé… Pis ça défoule. On se disait que c’est le genre de mouvement que tu ferais avec une poupée vaudou. Faut projeter ses soucis dans la laine et hop, tu la piques comme une folle. Un exorcisme ^^ ! C’est moins cher qu’un psy et ça fait du bien pareil (j’imagine, je ne suis jamais allée chez un psy) !

laine cardée

Alors ? Est-ce que ça vous plait ?

laine cardée

laine cardée

Voilà pour le tuto du jour. Un grand merci Florence. Ce projet ne traine plus dans ma tête, mais il a été remplacé par des tas d’autres copains. Je ne sais pas si j’y ai gagné au change ^^ ! (En fait, si, je le sais… on gagne toujours à avancer).

********************************

Je continue par quelques nouvelles ? En ce moment, j’ai une baisse de moral. Parce que je me suis entrainée comme une folle pour faire le semi-marathon de Wuhan, moi qui n’avais jamais fait de sport de manière régulière. J’ai choisi la course parce qu’ici, tout le monde court ou presque, c’est impressionnant. Je me suis trouvée des copains pour me coacher et je pense pouvoir dire que j’ai bien progressé. Facile notez, je partais de zéro. Mais maintenant, je peux partir pour 10km sans que ça me pose de souci, et cela à une moyenne de 10km/heure, tranquille. Je ne vous envoie pas du rêve hein, je vous dis juste que je suis contente de moi. C’est important aussi non ?
Sauf que je me suis blessée au mollet. Impossible de participer à ce semi ! J’ai déjà loupé la course de Nanjing, celle qu’Erwan a couru et où il est arrivé 5ème. Je dois avouer que la pilule est dure à passer. J’y ai passé une énergie de dingue à m’entrainer. C’est super frustrant de ne pas pouvoir aller au bout de ma démarche, alors que je vois que tout le monde continue de mettre ses baskets. Je me sens sur le banc de touche et je ne le vis pas bien. A ça, se rajoute comme par hasard, un rhume carabiné qui allie avec talent fièvre et grosses migraines… Génial pour t’aider à retrouver le moral et à te sentir en pleine forme… Je me jette sur le chocolat mais comme je ne bouge pas, je grossis. La joie !! Pffff….
Je me fais une cure de vitamines pour compenser. Des fruits bien-sûr. Un smoothie tous les matins.

laine cardée

Mais surtout, je dois vous faire un aveu. La vie d’expat n’étant pas tous les jours simple, je prends de la drogue. Je me dope (un peu) pour mieux remonter la pente !
laine cardée

Je sens que vous m’enviez, alors, je vous donne la recette pour vous faire un rail de coke maison ! C’est facile. Vous prenez des bonbons Vichy, vous les réduisez en poudre. Il ne reste plus qu’à tracer une ligne avec et tremper les fraises dedans ! Délicieux !^^

Pour les pilules bleues, les M&Ms font parfaitement l’affaire. C’est rigolo non ? Pour un premier avril ? Ou pour faire parler la belle-mère ou les copains au dessert hein, ça marche aussi !
laine cardéelaine cardée

Je vous montre aussi mes tartelettes au citron de samedi. Pas de quoi en faire un article alors quelques photos ici ça ira bien.

laine cardée

Des fleurs en meringue (plutôt ratée ma meringue d’ailleurs, j’avais trop battu mes blancs, ils ont grainé).
laine cardée

J’ai piqué mes fleurs dans une fraise, planquée sous une couche de lemon curd et recouvert de poudre de Oreo pour figurer la terre. Voilà un petit pot de fleurs à déguster 🙂 !

laine cardée

Photo pas très glamour de ma tartelette, mais c’est pour mieux comprendre les différentes couches :).
laine cardée

 

**************************************************

Je vous avais dit aussi que je vous parlerais de mon projet de nappe collective. Quand on avait fait notre plaid l’année dernière, on s’offrait des carrés de broderies et on les assemblait à la fin pour composer une couverture. J’ai mis l’article à jour d’ailleurs, vous pouvez vous y rendre pour voir les photos de mon plaid fini !

Là on est partis sur un concept identique mais différent ^^ ! Chacune d’entre nous a sa nappe. Tout le monde choisit son thème et on peut en avoir des différents. Cette année, une fille a opté pour les poissons, une autre pour les fées, une pour les broderies japonaises, une pour les mots brodés qui sont liés à la légèreté, une autre pour les lampions. Moi j’ai choisi le thème des maisons. Chaque fois qu’on récupère une nappe, on doit rajouter un truc en rapport avec le thème demandé. On peut broder à la main, à la machine, coudre des bouts de tissus… Il faut simplement respecter les consignes éventuelles (code couleur, style) ou les emplacements (au centre, sur les côtés, dans des cases prédéfinies…)… Ensuite, tout est permis !

Je n’ai pas grand chose à vous montrer. Mais ça devrait faire l’objet d’un article. Un jour. Plus tard. Procrastination, mon amour.

Ca c’est ce que j’ai fait pour la nappe sur les mots brodés.

img_4171.jpeg

Voici un échantillon de lanternes réalisées par les filles du groupe. La mienne c’est la bleue au milieu. La copine qui a choisi ce thème a voulu reprendre le principe des carreaux autonomes, comme pour le plaid. img_0535.jpeg

Voici la fée réalisée sur la nappe du même thème. Ici, on devait rester dans des zones déterminées.

 

 

img_0534.jpeg

Et ça, c’est ma participation à la nappe poisson. De la peinture tissu et de la broderie par-dessus. img_0536.jpeg

**************************************************

Dernier sujet qui concerne mon expatriation. Vous êtes aussi nombreux à me poser la question de mon retour. Je rentre en France cet été, définitivement. J’aurai fait mes trois ans en Chine et il est temps pour moi (pour nous) de passer à d’autres aventures. Là encore, je crois qu’un jour je vais me fendre d’un article complet à ce sujet mais d’ici-là, juste pour que vous le sachiez, en juillet, on sera en France. Et on est tous heureux de ça.

 

Voilà un article un peu brouillon. Mais qui dit quand même des choses. A bientôt les zamis !

47 réactions au sujet de « Cactus en laine cardée »

  1. Ravie de te lire un peu!
    C’est très sympa, ces cactus. Moi qui cherchais une idée pour l’anniversaire de mon fils, ça vient un peu tard (thème cowboys, dimanche, je voulais faire des cactus, mais si j’ai le temps, ils seront juste en papier…).
    Très originales, tes tartelettes! Et ces broderies sont charmantes!
    J’imagine ta déception de n’avoir pas pu courir. Et tu as toute mon admiration, je suis incapable de courir cette distance (je crois que j’aurais moins de mal à la nager…). As-tu cherché du côté de la symbolique de la douleur au mollet?
    Allez, plein de bisous et de courage pour ces derniers mois!

  2. Ca fait 2-3 jours que je viens traîner mes guêtres par là, je suis contente j’ai dû sentir qu’un article était en préparation… ^^ C’est toujours un réel plaisir d’avoir de tes nouvelles, de découvrir tes bricoles (je ne connaissais pas la laine cardée, ça rend super bien mais je suis pas sure que j’arriverais à faire quoi que ce soit des bouts de laine…). Sinon je suis sincèrement désolée pour toi pour cette histoire de blessure et de semi marathon. C’est rageant, en effet. Je ne suis pas sportive pour un sous mais je comprends ta déception ! Puisque tu rentres très prochainement en France, ça sera peut-être l’occasion d’y courir ton premier semi, du coup ? 🙂 Bises (je me permets!)

  3. alors la laine cardée je n »ai jamais tenté….il faudrait tient..

    aie pour la blessure c’est clair que tu dois être déçue!

    Alors ondes remonteuses de moral…

  4. Merci pour cet article et les nouvelles, les bonnes et les autres… Vous devez être trop impatients de rentrer, et en même temps vous avez vécu de belles expériences, des chouettes voyages tout çà… Et rien ne t empêchera de faire un semi en France 😉

  5. Merci pour cet article, j’apprécie toujours autant de te lire.
    Tu sais, je pense que tout ce travail que tu as réalisé n’est pas pour rien, même si le but n’est pas accompli ça t’a permis de faire du sport, de rencontrer des gens, de découvrir des beaux paysages…c’est déjà énorme !

  6. Wouahou 4 bidouilles pour le prix d’une! Merci Cilou, je suis passée sur ton blog cet après midi, espérant être passée à côté d’un nouvel article….j’avais besoin qu’une bidouille illumine mon ciel gris aujourd’hui …et ce soir , voilà l’article! Merci pour la pause qui fait du bien! On est connectés, il pleut chez vous mais dans mon coin de France aussi.
    Je t’envoie aussi une dose de courage pour ces temps où tu ne peux pas faire de sport, je te comprends tellement, j’ai une tendinopathie qui ne passe pas depuis des mois… des bises!

  7. Très joli les lanternes Je comprends ton envie de rentrer en France j ai habité 4 en chine à la fin j en avais un peu marre de la pollution et de tant de monde mais mon bébé est métisse chinois bretonne lol

  8. C’est chouette aussi un post avec plein de nouvelles.
    La blessure, c’est le danger du sportif et, malgré l’aléa du direct, je trouve vachement bien que tu aies réalisé un de tes souhaits de très longtemps et en particulier quand tu es arrivée en chine qui était de t’occuper plus de ton corps… dommage pour le semi, ici et maintenant; il en existe plein d’autre ailleurs dans quelques temps …

  9. J’allais oublier…. oui à la procrastination, profite de tout ce que tu peux faire avec tes amis de là-bas, tu auras bien le temps plus tard de déprocrastiner (ou pas!!!)

  10. Plein de news et plein de bidouilles dans un seul article, chouette chouette ! j’adore la laine cardée ! et si un jour tu prends la temps, je veux bien voir/savoir comment tu as fait ton plaid, avec les carrés recupérés ! On a suivi ton exemple avec des copines par ici, et on s’est lancé ds un plaid cooperatif aussi, on se regale, mais maintenant (bientot) (un jour) (surement), va falloir se lancer dans l’assemblage final ! et ca, c’est une autre paire de manche !! j’adore aussi le projet de nappe ! Super sympa a faire qd les copines bidouilleuses sont ds les parages, geographiquement parlant ! pas notre cas ici, on est reparties sur toute la france (et meme un peu à l’etranger), mais je garde cette jolie idée ds un coin de ma tete, qd meme !
    bon courage pour la blessure ! mais je trouve ca tellemnt chouette de pouvoir se lancer sans peur et sans souci pour 10km, comme ca, tranquille, que franchement, tu devrais etre fiere de toi ! et des semi marathons, y en aura plein d’autres !!
    et vous avez l’air d’etre tous contents de rentrer en france, c’est cool ! pour l’avoir vécu (l’expatriation puis le retour en FR), je sais un peu ce que vous devez vivre, et je vous souhaite un chouette retour !! pour moi, le plus difficile aété le retour, j’espere que ca sera cool pour vous !
    on a hate de suivre la suite de vos aventures, en tt cas !!
    🙂
    Sylvie la Gb

  11. Très contente de lire un nouvel article ! Je ne cours pas personnellement, mais il paraît que la course Cancale- St Malo le 1er week-end de septembre est très sympa… Bon moral pour les derniers mois !

  12. Super article cilou !
    j’adore le sujet sur la laine cardée car je me suis toujours demandé comment ça marchait et ça me semblait super compliqué alors qu’en fait ça a l’air assez simple donc merci ! 😀 (bon ok si vraiment j’avais voulu savoir tout ça urgemment j’aurai pu aller sur le web lol)
    pour ta baisse de moral je comprends tout à fait et j’imagine ta déception ! 🙁

    pour votre projet de nappe j’adore ! je vais d’ailleurs aller de ce pas voir ton plaid terminé 😀

    et pour ton retour en france : cool !!! 😀 j’imagine la joie que ça doit être !!!! pouvoir revoir ta famille, tes amies plus souvent, internet sans limite lol et peut-être qu’on aura plus d’articles de bidouilles !!! 😀

    Allez souris ma cilou, la vie est belle 😉

    gros bisous 🙂

  13. Génial la laine cardée ! J’avais vu passer des photos de ce genre de réalisations et je me demandais en qu’elle matière c’était!
    Aie pour le mollet je compatis mais c’est les dangers du sport. Moi j’aime le sport depuis toujours et quand je suis blessée j’en profite pour faire des étirements doux (sauf de l’endroit de la blessure) pour gagner en souplesse ou pour faire des petits exercices de précision pour avoir l’impression de continuer a progresser !
    Courage et profite bien des derniers moments en Chine !

  14. Ça fait plaisir cet article! Merci pour les idées et les nouvelles! Hâte de lire ton article sur votre expat’, quelle superbe expérience pour toute la famille… Quoiqu’il se passe vous en ressortez forcément plus riches. À très vite pour de nouvelles aventures, te lire est toujours un vrai plaisir, merci pour ça. Continue ta cure de vitamines et zou!

  15. Oh ben c’est chouette de nous faire 5 articles en un… Quelle chance 🙂
    Il est tout mignon ton cactus, je ne connaissais pas du tout cette technique. Merci pour le tuto !
    J’imagine sans peine ta déception et ta frustration, pour ton projet de semi-marathon… C’est déjà énorme de t’être lancée comme tu l’as fait. Et je suis sûre que tu sauras créer l’occasion de prendre ta revanche 😉
    Retour en France à l’été… Une grande joie de retrouver ta famille je parie. Profite bien de tes derniers mois chinois. Je souhaite un bon rétablissement à ce relou de mollet.

  16. Je t’embrasse fort ! Bon pas sur le mollet car je sais que tu détesterais ca toi aussi 😀
    J’ai hâte d’être en juillet. Au fait on part quelque part ?

  17. Un nouvel article !! Gniiii !!!je prends toujours autant de plaisir à te lire … Vous avez vécu des expériences formidables durant ces 3 ans !!! Quelle richesse pour tes enfants !!! Je suis admirative de ton énergie , de ta faculté à t’entourer de personnes aussi créatives que toi !!! Quelle énergie aussi de se mettre à courir pour faire un demi marathon… En Chine … J’espère que ton retour en France va te redonner le goût de refaire plein plein d’articles … hauts les cœurs !!!

  18. Quel bonheur de te lire ! On a beau ne pas se connaitre ( en se croisant tous les
    Jours / bon tu comprendras ) qu’ on a cette sensation de te connaitre malgrés toit et de savoir que tu n’avais pas lair detre en grande forme.
    Jimagine ta deception pour le semi . Cela aurait marqué un but à ces 3 années en chine . Ceci dit cela a du te donner le gout à la pratiqie de la course et je suis sur que tu continueras ici à ton retour .
    Je trouve super ce projet de nappe et plaid . Par contre en ce qui concerne la laine je ne connaissais pas .
    Il te reste si peu de temps à profiter et à tirer les derniers bénéfices de cette expatriation profites de cette chance . Aprés tu auras la tête dans les cartons , l’excitation du retour , la joie de retrouver amis et famille et de te lancer dans de nouveaux projets « made in france ». Prends soin de toi cilou .

  19. merci pour toutes ces nouvelles actus articles infos etc

    (si super jolies les tartes au citron )
    extra les remèdes médoc ;o)

    mais surtout bon courage pour le moral et les blessures

    allez allez ça ira mieux bientôt
    quand on est pas au top physiquement on voit forcement moins les choses en rose

    à bientôt bon courage

  20. Des idées qui trottent dans la tête , qui sont là et surgissent de temps en temps (je fais …. j’attends un peu…. c’est le moment…) j’en ai aussi beaucoup …
    Et quand on met une en œuvre, après des hésitations « finales » c’est super et on est très fière !!!!
    La laine cardée est pour le moment une idée dans la tête , un jour….
    Déjà tu peux barrer cela sur ta liste !!!!! Chouette…
    Dans ton état de mal être du moment tu as un objectif : les préparatifs de ton retour.
    Et les courses 10 KM sont pas mal en France aussi avec les soirées qui vont avec après…Ta préparation te servira ici aussi.
    Plein de choses à toi et ta famille.

  21. Merci pour cet article!
    C’est vraiment choupinou ????
    Quelle déception de ne pas faire la course ???? je ne courres pas. Je ne sais pas faire…

    J’ai la folie de la tarte au citron en ce moment. Je la fais en verrine et je suis devenue fan du lemon curd ????????????

  22. Bonjour Cilou ! Super ce long post ! La laine cardée j’ai essayé un peu mais je trouve ses possibilités un peu limitée… A voir, tu nous rediras !
    Comme je te comprend pour le marathon! C’est une grosse déception. Allez, une fois le gros rhume passé, tu verras tout ça avec de nouveaux yeux !
    Wahou, les 3 derniers mois en Chine! J’imagine ton envie de rentrer en France et de passer à autre chose. L’expatriation c’est bien (voyages, nouvelle culture,…) mais c’est rare de trouver un endroit où l’on se sent chez soi !
    J’adore vos projets collaboratifs, quelles belles idées !
    Allez, bises de Barcelone et animo !!!

  23. Contente de te relire. J’attendais un article avec impatience… Bon, pas beaucoup de kits ici malheureusement, mais je continue à travailler les chutes de pagnes… Bonne fin de séjour en Chine, et bon courage pour les préparatifs du déménagement !!!

  24. Cool pour le retour en France, ce fut une belle experience mais je suis sure que vous allez etre heureux de rentrer. Mon frere s’est expatrié (sauf qu’eux sont partis pour 5 ans et ont tout vendu ici lors du départ…) et je veux bien ton retour sur cette experience.
    Pour la blessure je compatis ! Mon mari s’est mis aussi a courir et le medecin lui a dit que les blessures peuvent etre dus à trop d’entrainement …. Ton corps te dit peut etre de « lever le pied » (sans jeu de mot 🙂 )
    bises

  25. Les projets qui traînent dans la tête, je connais et le moral dans les talons, je connais aussi (pas facile d’habiter Bruxelles ces derniers temps). Mais c’est toujours un plaisir de te lire et de voir tes belles réalisations, même si cela ne fait que remplir ma tête de « ça je vais aussi faire ». Super pour ton retour en France. Magnifique expérience pour vous tous mais où peut-on être mieux que chez soi. Je te confirme en tout cas que nous sommes nombreuses à sourire lorsqu’on voit apparaître dans notre boiîte à message le mot magique « Ciloubidouille ».
    On ne se connaît pas, mais ce n’est pas grave.Bisous.

  26. Merci pour ce billet! Je suis navrée d’apprendre que ton projet de course soit tombé à l’eau. Le marathon de Paris l’année prochaine peut-être? 🙂
    Pour la laine, il me semble que j’avais testé une fois à l’aiguille mais en vrai j’ai beaucoup plus testé le feutrage (je dirais que c ‘est ce terme qu’il faudrait utiliser (?) ) mouillé avec le savon et l’eau tiède. C’est marrant à faire et ça a l’avantage de te laisser des mains de bébé!
    « Déjà » le retour! Je vois encore la photo de l’alignée de valises devant chez toi avant votre départ. Ca passe toujours vite quand ce sont les autres qui sont concernés! J’ai hâte de ton retour en ton pays avec le secret espoir que ton blog prenne un petit coup de peps aussi (c’était pour la minute « je te mets la pression mine de rien »). Tu vas sans doute bientôt commencer les cartons j’imagine! Je lirais avec plaisir un petit bilan de ta vie d’expatriée en Chine si tu en a le courage après votre retour.

  27. Ca me fait plaisir de lire de tes nouvelles.
    Si ton corps t’a « lâchée » juste avant ces courses c’est qu’il essayait sûrement de te faire passer un message 😉
    Prends soin de toi ! Bisous !

  28. Alors, cela ne guérit pas ton mollet :-((, mais je me suis fendue d’une petite enquête sur la laine cardée. :-)) Petite, hein, mais enquête quand même. Histoire de se changer les idées…
    La laine est dite cardée quand elle est naturelle, lavée puis peignée (par une carde). Ensuite, pour lui donner du volume, on peut la feutrer (avec de l’eau et du savon) ou la piqueter (technique par laquelle on densifie la laine en emmêlant les fibres). C’est cette dernière méthode que vous avez employée. Voilà pour l’exposé scientifique, il m’en fallait un ce soir…
    Ce n’est pas simple, cette situation, mais jalonner le temps de projets de toutes sortes, du petit plaisir facile à exécuter à l’idée qui se construit dans le temps et la durée, c’est ce que tu fais le mieux, alors ne laisse pas ton mollet te dire le contraire ! Je vais d’ailleurs de ce pas appliquer ce principe à moi-même… Bisous !

  29. Toujours autant de plaisir à venir lire tes articles. Il est mignon comme tout ce cactus.

    Dur la blessure… ça doit en effet tirer sur le moral.

    Le retour en france va vite arriver avec un nouvelle belle page de vie qui s’ouvre encore.

  30. Merci Cilou pour ce nouveau partage de bricolage, de bonnes idées et de « coup de mou » ! L’essentiel c’est que tu aies pris du plaisir à faire du sport…
    Et le temps des  » derniers » en Chine est donc arrivé : dernier anniversaire, dernier carnaval…. Que le temps a passé vite !
    Fab

  31. J’ai appris quelque chose. Je n’avais jamais entendu de la laine cardée. Je ne suis pas certaine d’avoir tout compris mais le résultat est étonnant.
    Vos patchworks sont très beaux. Un coup de coeur pour ta lanterne.
    J’adore les meringues en forme de fleurs. Je pense que je vais les tenter d’ici peu.
    Biz et sur l’article des déguisements j’ai oublié de mentionner que tes loulous sont vraiment très beaux !

  32. Oh, chouette, Ciloubidouille rentre et aura bientôt un vrai accès internet ! 🙂
    Et elle n’aura bientôt plus besoin du rail de Vichy! 😉
    Plus qu’à profiter des derniers mois et se réjouir!

  33. Je vais tester le rail de coke, ça a l’air trop bon!
    Bon rétablissement pour ton genou et bon courage pour ton moral.
    Quelle belle idée pour le plaid et la nappe collective, bravo!
    Gros bisous

  34. Bonjour ou bonsoir Cilou.
    C’est toujours un véritable plaisir de lire tes articles. C’est à la fois créatif, joyeux et dépaysant, un immense merci.
    Continue bien.

  35. Merci pour cette découverte de la laine cardée ! Il a l’air tout doux ce cactus ! Plein d’ondes positives pour passer ce vilain moment où rien ne va comme on veut, courage, le mois de juillet arrive !

  36. Perso pas très fan de la laine, meme si le resultat est plutôt mignon, je ne m’y aventurerai pas (ouf un projet de moins à réaliser) Le dessertest juste incroyable !!! excellent. Désolée d’apprendre qu’un blessure t’empeche de realiser ta course,mais ce que je retient c’est que l’on peut partir d un niveau 0 pour atteindre 10KM !!!!! j’ai plus qu’à me motiver ;o)

  37. Eh ben ça c’est du chouette article avec tout plein de jolies choses dedans ! Pas sûre que j’aurais la patience avec la laine cardée… Et puis j’ai déjà une liste de « à faire » à rallonges 🙂
    Merci Ciloubidouille pour ces inspirations !

  38. Évidemment ,quel que soit le sujet de l’article j’ai toujours plaisir à le lire ; merci pour ces bons moments ! C’est original, inventif, dynamique , touchant , et c’est dans la vraie vie ! La vie vous réservera sûrement ici ou ailleurs de belles surprises . Show must go on !

  39. Partir de zéro pour un semi-marathon, chapeau bas ! En quelques mois, je suis passée de zéro à 8 km, mais depuis, je stagne lamentablement (et je ne suis pas à 10 km/h en plus).
    Et merci pour l’idée des tartelettes/pots de fleurs ! Ma fille (future paysagiste) fête ses 18 ans samedi, je vais essayer d’en faire du coup (bon faut juste que j’apprenne à faire des meringues)
    Je me réjouis également de votre retour, même si c’est la fin d’une belle aventure, car ça signifie une connection meilleure et donc plus d’articles, peut-être ? Et puis retrouver la famille et les amis, ça va vous faire du bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *