Ciloubidouille
10 mai 2018 recette de crumble aux gavottes

Crumble aux gavottes : une variante crousti-fondante

Un crumble aux gavottes, c’est la garantie de deux choses bonnes dans ton assiette non ? Ça fait longtemps que je n’ai posté de recettes ici. La dernière c’est ma galette des rois Totoro ! Pourtant ce n’est pas faute de cuisiner. Alors je reviens en force avec cette délicieuse recette de crumble amélioré. J’espère que ça vous donnera envie de vous lancer.

Gavottes forever

Pour les malheureux romains qui n’auraient jamais pu franchir les portes d’un village breton, je vous explique ce qu’est une gavotte… Il s’agit d’une merveilleuse spécialité bretonne. Une parmi tant d’autres certes, mais celle-ci doit figurer dans mon top dix de la gastronomie celte ^^ ! On parle d’une crêpe croustillante, feuilletée même, parfaite pour accompagner une boisson ou pour être mélangée à ta pâte à tartiner !

La petite histoire raconte qu’une crêpière de Quimper avait oublié une de ses crêpes sur son billig (le nom breton de la poêle à crêpe #apeuprès). Pour ne pas la perdre, elle décide de la sucrer et la rouler sur elle-même. Conquise par le croquant et la légèreté, elle comprend qu’elle tient quelque chose. Des années plus tard, sa recette est reprise par la biscuiterie Gavotte qui depuis 1920 enroule de fines crêpes 8 fois sur elles-mêmes afin d’obtenir ce millefeuille de dentelles croustillantes.

Vous en avez une version recouverte de chocolat sous les yeux.

crumble aux gavottes - tapissez le fond du plat

La recette du crumble aux gavottes :

J’ai envie de dire : tu prends du crumble, tu prends des gavottes et hop. Mais vous allez râler de l’approximation des ingrédients je suis sûre. Alors voici plus de précisions !

  • 100 gr de sucre
  • 100 gr de farine
  • et 100 gr de beurre salé
  • plein de gavottes (je n’ai pas pesé)

Tu commences par réaliser le sablage du crumble. Moi je mets le sucre et la farine dans le robot. Je rajoute le beurre coupé en cube et roule ma poule. Une fois que j’ai obtenu l’aspect granuleux, je peux rajouter les gavottes. Celles-ci sont natures.

crumble aux gavottes - Rajoutez les gavottes au crumble

Ça s’émiette en deux secondes. On obtient ce mélange que perso je pourrais manger à la petite cuillère. C’est la base du crumble aux gavottes.

crumble aux gavottes - croustillant

La cuisson :

J’ai choisi de faire un crumble avec des pommes, mais si vous êtes plus banane, poire ou fruits rouges, ça fonctionne aussi.
Donc par dessus ma couche de gavotte au chocolat qui habillait le fond de mon plat, j’ai disposé mes morceaux de pommes.

crumble aux gavottes - Pommes

Il ne me restait plus qu’à saupoudrer mes fruits de mon mélange spécial « crumble aux gavottes ». Ensuite, zhou, 25 bonnes minutes dans un four préchauffé à 200. Le temps de cuisson dépend pas mal aussi de vos fruits. Il faut laisser le temps aux pommes de devenir fondantes.

crumble aux gavottes - Avant cuisson

Tadammmm

Et hop, miracle de la gastronomie bretonne : le crumble aux gavottes ! C’est le moment de gloire mitigé. A la fois, t’es contente de ton idée et tu trouves ça drôlement bon. Et de l’autre côté, c’est aussi le moment où tu dois dire « les enfants, maman va aller s’allonger dans l’herbe pas tondue pour faire des photos de son crumble aux gavottes ».

crumble aux gavottes

Mais la blogueuse culinaire que je suis, styliste à ses heures de talents perdus, ne se refuse jamais une petite honte pour nourrir son blog et in fine ses enfants.
Et c’est là où subtilement je rajoute que NON, ce n’est pas un billet sponso. Le seul dealer de gavottes que j’ai, c’est ma gentille maman, qui remplit son coffre de boîtes dès qu’elle fait un pèlerinage breton pour les distribuer ensuite à tous ses enfants, voire aux pièces rapportées si elles lui ont réparé son fer à repasser !

crumble aux gavottes - croustifondant

Bref, on s’est régalés. Et même qu’on en refera ! C’était craquant à souhait, pis fondant aussi… Miam !crumble aux gavottes

Et vous ? Vous êtes aussi du genre à twitter un peu vos recettes classiques ?

20 réactions au sujet de « Crumble aux gavottes : une variante crousti-fondante »

  1. Preum´s dis donc !
    Pas évidentes à trouver ici les gavottes mais dès que j’en ai sous la main … Zou j’essaie cette recette ! J’adore les crumbles, que ce soit en version sucrée ou salée.
    Merci pour ce partage !

  2. Euh chez moi on dit bilig ( ou billig pour la marque commerciale ) . Mais qu’importe l’orthographe pourvu qu’on ait l’ivresse du goût ! Bonne idée une fois de plus

  3. Génial, je suis carrément tenté ! Mais j’adore à la base le crumble…
    Alors pas d’hésitation. Très chouette article, plein de bonne humeur et de gourmandise: très Ciloubidouille quoi !

  4. j’adopte ! ici, on trouve assez facilement des gavottes en supermarché, donc trop fac’ comme diraient les enfants ! aussi, je retiens la couche de gavottes SOUS les fruits, j’avais jamais fait ça (= mettre qqch sous les fruits) … super pour absorber le trop plein de jus avec les fruits rouges !

  5. Ah ben forcément, une aussi belle cuisine ça booste l’inspiration ! ^^
    Les gavottes… Je pourrais manger un paquet entier à moi seule (ben quoi, c’est que du vide à l’intérieur, non ?)
    Merci pour cette belle idée, et vive la cuisibidouille !!

  6. Ooh, les gavottes/crêpes dentelle , surtout nappées de chocolat au lait, miam miam. J’ai du mal à ne pas manger toute la boîte en une fois !
    Bonne idée, les gavottes nature dans le crumble, il faut que j’essaie ça

  7. Miam… Tiède avec une boule de glace dessus, ça doit être… terrible ! il va falloir que je teste ! Ce ne sont pas les gavottes qui manquent par ici 😉 Des bisous beurrés, Cilou !

  8. Super ce crumble ! Je vais tester ! Il sera sans doute mieux que celui que je prends au supermarché (bon avec mes compétences culinaires, c’est pas gagner tout de même)

  9. Oh là là, un dessert terriblement gourmand ! Le magasin d’usine est tout près de mon lieu de vacances et je sais qu’on peut y trouver les gavottes cassées à prix bradé, idéal pour cette recette !

  10. En bonne bretonne que je suis … je n’en achète jamais… pourquoi j’en sais rien
    peut être parce que j’ai le souvenir des 1000 miettes qu’une seule gavotte te met partout (d’ailleurs pour la petite histoire la maman d’une copine offrait des gavottes à son beau père en maison de retraite car elle trouvait le personnel infecte… donc elle se vengeait avec les gavottes et leurs miettes… ça m’avait beaucoup fait rire à l’époque car cette dame est plutôt très très sympathique et toujours prête à aider son prochain).

    Mais tu me donnes envie d’en acheter et de tester cette version du crumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *