Made in China : expatriation Ă  Wuhan

J’ai longtemps cherchĂ© une façon de vous l’annoncer. Un petit texte drĂŽle, original. Si je faisais une vidĂ©o en stop motion ? Si j’organisais une devinette gĂ©ante ? Une chasse au trĂ©sor. Un poĂšme ? Mieux, une chanson ! Bof. Finalement, je crois que je vais faire simple et efficace, ça me correspond mieux. Alors voilĂ … L’annĂ©e de mes 36 ans a l’air de vouloir ĂȘtre pleine de changements, de grandes dĂ©cisions. Et dans un sens, elles vous concernent un peu.

Pouf pouf pouf…

Je m’en vais. Loin. En Chine pour ĂȘtre prĂ©cise. Zhom est envoyĂ© au pays du soleil levant pour son boulot et on part avec lui bien sĂ»r.

En dĂ©cembre dernier, il est rentrĂ© avec une Ă©trange annonce : on lui proposait un poste en Chine. Nous avions alors les vacances de NoĂ«l pour rĂ©flĂ©chir et donner notre dĂ©cision. Zhom avait Ă©tĂ© chassĂ© plusieurs fois ces derniers temps pour du boulot super sympa dans le Sud mais j’avais refusĂ© qu’on dĂ©mĂ©nage (je me fiche complĂštement du soleil moi, ce qui compte, ce sont mes amis et ma famille). Du coup, imaginez la Chine, encore plus loin d’eux… Zhom m’a aussitĂŽt proposĂ© de refuser. Sauf que dans ma tĂȘte, ça n’a pas Ă©tĂ© aussi simple. Refuser un job en France, fastoche. Mais refuser le dĂ©paysement, l’Ă©tranger, l’aventure…

J’ai toujours rĂȘvĂ© d’apporter Ă  ma famille un expĂ©rience d’expat, qui Ă©tait la seule raison raison valable pour que j’accepte de m’Ă©loigner mes miens. Oh bien sĂ»r, j’avais plutĂŽt envisagĂ© de m’installer Ă  New-York, Ă  Londres, ou mĂȘme Ă  Amsterdam, Ă  Barcelone… ^^ La Chine, ça n’a jamais Ă©tĂ© dans mon top 10 20 50… Mais zhom et moi, on le sait, si on veut s’offrir une parenthĂšse Ă  l’Ă©tranger, les possibilitĂ©s ne sont pas infinies. On a commencĂ© par regarder les annonces de job en dehors de l’Hexagone. Mais pas Ă©vident de postuler pour des postes qui demandent un niveau d’anglais ou d’espagnol supĂ©rieur Ă  celui qu’on a (mĂȘme si on n’est pas nuls). Alors forcĂ©ment, face Ă  cette offre tombĂ©e du ciel (on n’avait rien demandĂ©), on s’est mis Ă  cogiter, peser le pour, soupeser le contre, et au final, on a dit oui. Parce que c’est une chouette orientation de carriĂšre pour mon mec, parce que j’avais envie de dĂ©velopper d’autres projets, et parce que c’est une des plus belles expĂ©riences qu’on pourra offrir Ă  nos enfants. Les confronter Ă  autre chose qu’Ă  leurs quotidiens tranquilles de mini-bobos parisiens, les faire voyager, leur permettre d’apprendre une langue Ă©tonnante… Nous faire sortir tous les 6 de notre zone de confort. L’Ă©cole de la vie, c’est ainsi qu’on la dĂ©finit non ?

Nous partons fin aoĂ»t pour une durĂ©e de trois ans. Autant vous dire qu’en ce moment, nous ne sommes qu’administration. Enfin, je suis aussi maman solo parfois car Zhom doit faire des AR vers notre terre d’accueil. On trouve notre rythme, je pense. Pas toujours Ă©vident, mais c’est marrant de voir que les enfants sont bien plus souples que nous. Oh on en doutait hein mais lĂ  c’est sĂ»r. Ils y sont dĂ©jĂ . Certainement parce qu’ils ne sont nulle part d’autre que dans un pays fantasmĂ©… ^^ Mais c’est toujours mieux qu’un manque de motivation. Au moins, ils sont super enthousiastes et ça fait plaisir.

Zhom aussi est heureux de se lancer dans une nouvelle aventure. En fait, la seule qui a le cƓur super partagĂ© c’est moi (je schĂ©matise, parce ce n’est pas simple pour Zhom non plus, mais ce n’est pas SON blog ici, hihihi). Un comble puisque c’est moi qui ai poussĂ© au crime ^^ ! Pourtant, si ce dĂ©part est source d’exaltation, il est Ă©galement un peu source de tristesse, de sacrifice, d’inquiĂ©tude.

  • Je quitte ma famille. Oh on reviendra le plus souvent possible, et les miens viendront me voir autant qu’ils peuvent. Mais quand mĂȘme… Mes parents, mes frangins, mes frangines, leurs enfants qui vont grandir loin de nous, les nĂŽtres loin d’eux, mes grands-parents qui vont vivre des centaines de leurs derniers jours sans moi, mes tantes, mes oncles, mes cousins, mes cousines, mes beaux-frĂšres, mes belles-sƓurs, Eric, Barbara, Lila… Je sais que je ne pars « que » 3 ans, et qu’eux-mĂȘmes, Ă  leur Ă©poque (ou mĂȘme maintenant), ils ont fait des choix similaires. Je sais qu’il y a Skype, les mails, les rĂ©seaux sociaux, mais il n’en reste pas moins que ce n’est pas la partie la plus rigolote de cette dĂ©cision.
  • Je quitte mes amis. Les Marie, le Patronami, Pouce, Sandrine, Elsa, OphĂ©lie, FrĂ©dĂ©rique, Vincent, je ne verrais plus BĂ©nĂ©dicte, MĂ©lanie ou AngĂ©lica dans les rues de ma ville, ni MĂ©lanie, AngĂ©, CĂ©line, Mona, un peu plus loin, ni les copines des forums, des blogs, les collĂšgues (mĂȘme les ex collĂšgues ^^)… ce sera difficile de rencontrer mes lecteurs, ou de chercher Ă  voir les nanas dont je suis les blogs… pour faire simple, toutes les personnes que je chĂ©rie ou qui m’intĂ©ressent. Ben lĂ  encore, ce n’est pas la fĂȘte du slip. Mais inversement, je me dis que je vais peut-ĂȘtre leur consacrer plus de temps que maintenant via les mails, courrier et autres façons de communiquer ?
  • Je quitte mon job. Je dĂ©missionne. Je ne vais pas vous la jouer mĂšre courage, mais vous savez, mon job est important pour moi. MalgrĂ© 4 enfants, j’ai toujours travaillĂ©, pas de congĂ© parental, c’Ă©tait inenvisageable dans ma tĂȘte. Du coup, je vais passer d’un rythme trĂšs soutenu Ă  un gros vide. Je vais laisser ma reconnaissance sociale, mon ambition en mode Pause pour trois ans. Et je vais ĂȘtre au chĂŽmage en rentrant. Je sais que beaucoup adorerait avoir cette opportunitĂ©, et moi aussi je vois bien les avantages de bichonner ma famille quelques temps. Mais disons que ça ne figurait pas dans mes perspectives immĂ©diates de dĂ©veloppement personnel ^^ ! Et je vous assure que ça me fiche un coup. Sans parler qu’au boulot, depuis que j’ai pris ma dĂ©cision, les choses bougent dans un sens qui s’annonce super intĂ©ressant et que je vais donc passer Ă  cĂŽtĂ© de plein de nouvelles expĂ©riences. Pour ces mĂȘmes raisons, je crois que le Patronami a un peu les boules aussi mĂȘme s’il n’est qu’encouragement et comprĂ©hension. Je me rĂ©pĂšte, ce n’est pas la mort du petit cheval, mais une partie de moi sait que j’ai mis un coup de pied dans pas mal de projets pro. AprĂšs, nul ne sait de quoi est fait l’avenir. C’est peut-ĂȘtre un mal pour un bien. A moi de savoir rebondir :).
  • Je m’inquiĂšte pour mon blog. Vais-je rĂ©ussir Ă  le poursuivre sans mes outils, sans mon matos, sans mes adresses accessibles ? Je ne veux pas faire Ciloubidouille en Chine, mais je vais quand mĂȘme devoir me dĂ©brouiller avec ce que je trouverai sur place :). Tout le monde me dit que je vais dĂ©nicher des myriades de choses Ă  bricoler et je veux bien les croire. NĂ©anmoins, en attendant, je me pose des questions sur la praticitĂ© de mon quotidien de bidouilleuse. Cet inconnu ne me rassure pas.

Parler que des aspects nĂ©gatifs ne serait cependant pas juste, car il y a des tas d’aspects positifs Ă  ce dĂ©part. Moi qui cherche toujours Ă  me renouveler, c’est une occasion en or. J’ai listĂ© quelques projets Ă  mener Ă  bien (en fait, il y en a plein d’autres sur mon petit cahier, mais chuuut, c’est mon jardin secret).

  • En Chine, il faudra que je travaille sur mes blogs. RĂ©flĂ©chir Ă  leur donner une nouvelle dynamique, amĂ©liorer l’existant et peut-ĂȘtre me fixer des challenges : apprendre Ă  faire des jolies photos, refaire le design de mon blog, me crĂ©er une signature visuelle, lancer une version anglaise de Ciloubidouille, publier davantage, mieux entretenir mon rĂ©seau. Ça n’a l’air de rien, mais y a de quoi m’occuper.
    Objectif : revenir au bout des 3 ans et regarder si oui ou non je peux vivre de mon blog. Pas tant par des billets sponsos (il en faudrait trop) que par des piges Ă  gauche et Ă  droite, des partenariats. Ça va ĂȘtre intĂ©ressant de se confronter Ă  cette rĂ©alitĂ© et se donner les moyens de ses ambitions.
  • J’ai le projet ambitieux d’Ă©crire un livre. Oh pas un livre de blogueuse oĂč je mettrais en forme le contenu de mon blog, ni un livre de maman oĂč je donnerai des conseils, car des tas de filles plus compĂ©tentes sont passĂ©es avant moi sur ce crĂ©neau. Non, moi j’ai envie d’Ă©crire une histoire pour adulescents. Bien sĂ»r, lĂ  aussi des tas d’autres filles compĂ©tentes ne m’ont pas attendues, mais tant pis, je suis dĂ©jĂ  plus motivĂ©e ^^ ! Pour vous dire la vĂ©ritĂ©, ce livre est dĂ©jĂ  bien avancĂ©. Mais si on part du fait que le travail est une activitĂ© chronophage, je devrais ĂȘtre plus efficace sans mon job Ă  entretenir ^^. Enfin, je l’espĂšre. Actuellement, j’Ă©cris dans le mĂ©tro, 15/20 minutes le matin, 15/20 minutes le soir. Je vous assure que ce n’est pas la meilleure façon d’avancer et de rĂ©diger de maniĂšre hyper construite. J’ai souvent l’impression de faire un cadavre exquis avec moi-mĂȘme. On a dĂ©jĂ  vu plus abouti comme maniĂšre de travailler.
    Ça pourrait ĂȘtre un projet secret, comme il l’a toujours Ă©tĂ©. Mais si je vous en parle, c’est pour me booster. Un peu comme une liste de to do publique, scrutĂ©e par X tĂ©moins. Un engagement virtuel. Oki, il n’y aura pas de Tsunami si je ne rĂ©alise pas ce projet. Juste une grosse dĂ©ception personnelle, ce qui n’est pas loin d’ĂȘtre trĂšs moche aussi ^^. Mais si vous m’attendez au tournant de ces 3 ans en me disant « Alors ? Tu en es oĂč ? », il est possible que ça me motive.
  • Rien Ă  voir avec la choucroute, mais je le note aussi ici. Quitte Ă  faire un billet personnel, autant y aller jusqu’au bout. Je compte mettre Ă  profit ces trois annĂ©es pour faire un pacte de non agression avec mon corps. Lui permettre de retrouver la mobilitĂ© d’autrefois en perdant quelques kilos, mais SURTOUT lui promettre d’apprendre Ă  manger normalement. Dans la mĂȘme lignĂ©e, me mettre au sport. C’est dit. C’est Ă©crit.

VoilĂ  pour les objectifs persos. Je termine par le contre-coup de cette dĂ©cision : le temps qui file trop vite. J’ai envie de faire des tas de choses, de profiter des gens avant mon dĂ©part… Pour l’essentiel, pas la peine que je vous explique, bichonner la famille, les amis, etc… Mais y a aussi des trucs dĂ©biles :D. Les trucs sur lesquels je trainais, Ă  la cool, et qui me semblent super urgents maintenant. Genre j’aimerais manger dans tel restau. Aller dans telle boutique. Visiter telle ville. Tester telle chose. Pis prendre le temps de manger avec des gens d’Internet que je ne connais pas bien mais qui m’intriguent/m’intĂ©ressent.
Pour ne parler que des blogueuses (mais il y a plein d’autres gens que je voudrais rencontrer qui n’ont pas forcĂ©ment de blog), ça va ĂȘtre compliquĂ©. Je ne suis dĂ©jĂ  pas bien intĂ©grĂ©e dans des tas de communautĂ©s parce qu’on ne me considĂšre pas comme une blogueuse Maman, ni une blogueuse Mode, ni une blogueuse Cuisine, ni une blogueuse coiffure/voyage/politique/littĂ©raire/sportive… On me case dans les Bricoleuses, mais sans avoir le charisme et la beautĂ© toute professionnelle des Stars du DIY. Chuis pas beaucoup invitĂ©e dans les Ă©vĂ©nements, bref… Tout ça pour dire que pour rencontrer les nanas que je lis, faut utiliser son bĂąton de pĂšlerin. Ça demande du temps et un culot qui ne m’est pas Ă©vident.
J’ai toquĂ© Ă  la porte quelques unes, mais elles n’ont pas bcp de temps non plus, alors au bout de 2/3 relances, je laisse tomber. Je ne suis pas super forte au « Salut, tu veux ĂȘtre ma copine ? ». Pourtant, mon prochain Ă©loignement fait que l’envie d’ĂȘtre quand mĂȘme la copine monte. Je me dis bĂȘtement que ça me permettrait plus facilement de garder un lien. CrĂ©tin ?
J’ai peur que mon dĂ©part en Chine fasse un gros vide dans mon rĂ©seau d’amis ! Pas les vieux de la vieille hein, ceux-lĂ  ils ont intĂ©rĂȘt Ă  faire acte de prĂ©sence, mais les tout neufs. Ceux avec qui je cause sur Facebook, Twitter, ou par mail… Loin de yeux, loin du cƓur… ^^ Enfin rien de grave non plus.

Enfin voilĂ , j’ai pas mal papotĂ© mĂȘme si je n’ai pas dit le quart des trucs qui me traversent la tĂȘte. Je vais arrĂȘter-lĂ . Vous savez l’essentiel. La famille Ciloubidouille part en Chine pour trois ans. Et c’est la fĂȘte !

PS : j’ai une question quand mĂȘme. Je compte bien raconter un peu mon quotidien lĂ -bas, mes voyages, etc… Mais je m’interroge sur la façon de le faire. Est-ce que j’intercale des articles touristiques entre mes articles de bidouille ? Est-ce que je crĂ©e un troisiĂšme blog ? Est-ce que je rajoute un onglet sur Ciloubidouille dĂ©diĂ© Ă  ce pĂ©riple ?
Vous avez une idĂ©e ? Des exemples de blogs avec la mĂȘme problĂ©matique pour m’aider ?

 

Edit :

Je fais une premiÚre réponse en vrac mais je vais revenir vers vos petits messages mercredi soir certainement.

La maison : On la garde. On avait signĂ© pour les travaux avant d’avoir la proposition, mais de toutes les façons, on les aurait lancĂ©s quand mĂȘme. Nous allons mettre notre chambre dans les combles et laisser la nĂŽtre Ă  MaĂ«llePrincesse.
Pourquoi on la garde ? On ne va pas la vendre vu qu’on revient dans trois ans. Pis moi je compte revenir pendant les vacances d’étĂ© et certainement celles de NoĂ«l. Je ne vais pas squatter chez ma famille alors que je dispose d’une maison. La seule solution qu’on se garde sous le coude, c’est celle de la louer Ă  la semaine, pour des touristes. Mais lĂ  encore, on se laisse une annĂ©e tranquille et on verra l’annĂ©e suivante si ça nous botte encore de sous-louer.

OĂč on va ? Pas Ă  Shanghai
 Pas Ă  PĂ©kin
 Pas Ă  Hong-Kong
 Pas Ă  Canton
 Non non, nous on va vraiment en Chine. A Wuhan (prononcez ourane), petit bled de 10 millions d’habitants, la 12Ăšme ville de Chine, genre le Reims local quoi ! Personne ne parle français, trĂšs peu anglais et pour le cantonnais, ça n’a pas l’air d’ĂȘtre gagnĂ© ^^ ! Eux, ils parlent leur langue, le « Ouranais » donc. Joie
 Je vais pouvoir m’inscrire au concours de Mime Marceau Ă  mon retour :) .

Internet : on va prendre un accĂšs VPN donc on ne sera pas soumis Ă  la censure normalement. Je devrais avoir accĂšs aux rĂ©seaux sociaux et Ă  mes petites applications adorĂ©es. Mais je ne pense pas qu’on bĂ©nĂ©ficiera d’un super dĂ©bit (snif).
Et sinon oui mon blog va continuer. Ce sera la bouée de sauvetage de ma normalité ^^ !

 

Edit 2 :

Les enfants seront scolarisĂ©s dans une Ă©cole française, avec des petits français. Mais il y aura des cours de chinois obligatoires. Pour eux comme pour moi :). J’espĂšre arriver Ă  apprendre cette langue.



Fashion_728x90

A propos de l'auteur /


324 commentaires

  1. caroline

    enjoy it !!!!
    quelle chance ! je serais prete Ă  donner un rein pour vivre ce que tu vas vivre !!!!! je suis sure qu’Ă pres le premier stress, tu vas y arriver et faire ton trou.
    et pour le boulot : pas de stress, tu reviendras plus forte, changĂ©e, enrichie ; le monde continue de tourner sans nous , tu as deja su concilier carriere et enfant, ce que je n’ai jamais reussi , je fais peut etre un metier qui suscite bcp d’envie mais au bout de 15 ans, je tourne en rond et le temps que j’ai consacrĂ© aux autres, je ne me le suis jamais accordĂ©e ! mes freres sont tous partis Ă  l’etranger un comme militaire l’autre pour ses etudes puis son job ; on a ainsi virtuellement voyagĂ© en suede, Ă  boston (tu peux t’y acheter un string « harvard » si tu veux), Ă  papeete, Ă  lifou, Ă  djibouti, Ă  washington , Ă  maurice, Ă  rodrigue, Ă  haiti, en irak (euh …) …. mais la chine, on connait pas . j’attends donc tes billets avec une joie non dissimulĂ©e.
    et pour le blog … la roue tourne aussi, il y a ceux qui ont la carte et puis les autres et ceux, comme moi, tout en bas, qui font un blog lu par 30 personnes maxi par jour (j’aimerais bien moi aussi que black et decker me fasse tester une perceuse contre un billet sponsorĂ© , non mais !!)

  2. liligribouille

    Bonjour Cilou

    Je viens de voir ton post.
    C’est super !!!
    C’est vrai que l’inconnu est toujours stressant …

    Je suis partie pour le boulot de mon homme en expat (Ă©claire malheureusement car cela n’a durĂ© que 6 mois: restructuration de la boite ) Ă  Amsterdam avec mes 2 filles.
    C’est effectivement beaucoup moins loin que la Chine et certainement beaucoup moins dĂ©paysant de par la culture.
    C’est vrai que c’est dur de laisser ses copains sa famille ses habitudes mais tu verras le monde des expats est petit et tu pourras te faire trĂšs vite un cercle de connaissances et d’amis soit par l’Ă©cole soit par des associations d’expat.
    En 6 mois je me suis fait beaucoup plus de connaissances et d’amis que depuis que je suis dans le sud en 1 an.
    Les enfants s’adaptent vite …
    Je ne te cache pas qu’il y aura toujours des hauts et des bas et que tu n’auras pas le « mal du pays » mais vivre Ă  l’Ă©tranger est tellement enrichissant pour toute la famille et donne une certaine ouverture d’esprit.
    j’espĂšre continuer Ă  te lire sur ton blog (mĂȘme si cela faisait trĂšs longtemps que je ne t’avais pas laissĂ© un petit com !) et te souhaite plein de bonnes choses pour cette nouvelle vie qui s’annonce.
    A trĂšs bientĂŽt

  3. vanouillebzh

    Et bien….en effet pour l’annĂ©e des 36 ans …….un bien gros changement…..on ne se connait pas mais je te lis rĂ©guliĂšrement et c’est comme si c’Ă©tait une amie qui partait pour 3 ans dans d’autres contrĂ©es…Ca va ĂȘtre une super expĂ©rience pour vous tous…mais c’est vrai que franchir le cap de la dĂ©cision n’a pas dĂ» ĂȘtre une mince affaire….mais c’est fait et il faut aller de l’avant… Pour ton blog, intercaler des articles de tes pĂ©riples lĂ -bas parmi tes bidouilles me semble judicieux…tu verras…ce sera suivant tes envies…. Voili, voilou…..j’ai fait derniĂšrement un prĂ©sentoir Ă  bagues….inspirĂ© de ta bidouille..trois mini pots avec de la mousse de fleuriste (vieux rose, vert pomme et gris souris)…ça fait son effet sur ma commode……!!!Merki!Merki!Merki…..et si je n’ai pas l’occasion de te le dire d’ici lĂ ….Good travel and have a good time!!!!! Bye Bye

  4. gwen

    waouh ! fĂ©licitation, choix courageux ! c’est si difficile de sortir de sa zone de confort, je suis admirative !
    l’occasion d’un compliment n’est-ce pas : alors, je n’ai pas de blog, je ne laisse jamais de commentaire, mais je te lis rĂ©guliĂšrement par intermittence (12 posts d’un coup sinon rien) parce que ton blog dĂ©borde d’Ă©nergie dynamisante, d’une bonne humeur pleine de blagues et de fantaisie, toujours contagieuse, gĂ©nĂ©reuse, un truc entre macgyver, ma sorciĂšre bien aimĂ©e et des farces de korrigans ? le tout avec une sacrĂ© bande de potes en plus.
    en gros ciloubidouille c’est pour moi un modĂšle genre la vie quotidienne dans la joie (!)
    bon je suis naze pour les compliments.

    alors BONNE AVENTURE !

    -hors bricolage mais dĂ©cidemment trĂšs inspirant ta façon de te lancer dans la vie, dingue l’effet ciloubidouille !

  5. babou

    coucou,
    c’est le moment de foncer .. les enfants sont dans le bon crĂ©neau d’Ăąges ! ils est plus difficile de les dĂ©raciner dans leur pĂ©riode « lycĂ©e » – nous sommes partis 2 ans en polynĂ©sie avec nos 3 enfants .. c’est aussi une autre culture mĂȘme si ca reste un territoire français (avec aussi beaucoup de chinois 🙂 ). Une vĂ©ritable parenthĂšse dans notre vie
    3 ans c’est il me semble la pĂ©riode idĂ©ale .. il faut bien une annĂ©e pour s’adapter (et lĂ  c’est tout de mĂȘme un sacrĂ© changement) puis le temps fait qu’on finit toujours pas crĂ©er des liens et des amitiĂ©s (surtout si nous avons des enfants !)
    et puis partir en famille .. quel bonheur
    je vous souhaite d’apprĂ©cier cette parenthĂšse et de ne pas oublier les fidĂšles anonymes qui suivent rĂ©guliĂšrement les bidouillages de ciloubidouille

  6. Tysae

    Bonjour Cilou,
    Je prends le temps de t’Ă©crire un petit mot entre deux siestes de ma petite fille nĂ©e il y a un mois.
    Quand j’avais environ l’Ăąge de Maelle, je me souviens avoir inscrit sur un papier deux souhaits : celui de faire en sorte que ma vie soit extraordinaire et celui de garder jusqu’Ă  mon dernier jour ma capacitĂ© d’Ă©merveillement!
    J’y parviens plus ou moins bien; mais toi, tu incarnes ce rĂȘve de petite fille et tu me fais garder Ă  l’esprit qu’il est rĂ©alisable pour peu qu’on s’en donne les moyens! Merci, merci, merci !
    Je suis donc de tout coeur avec toi pour cette nouvelle page asiatique! De mon cĂŽtĂ©, mon « homme bucheron » rĂȘve d’aller vivre au Canada; Franchirons-nous le pas un jour? Je n’en sais rien…
    En tous cas, j’attends la sortie de ton livre avec impatience 😉

  7. marion

    bonjour cilou, je te suis depuis pas mal de temps mais c’est la premiĂšre fois que j’Ă©cris sur ton blog. bon, bien sĂ»r, j’adore tous ce que tu fais, ce que tu Ă©cris et tout et tout… (comme tout le monde !!) mais ça va au delĂ  de tout ça… j’ai l’impression que tu es sur tous les fronts (maman, copines, femme, bidouilleuse, sƓur, fille, etc) et tu y arrives Ă  merveille !!! je t’admire pour tout ça. parfois, quand je rencontre quelqu’un, je me dis : « la vache, j’aimerai pas habiter dans sa tĂȘte, c’est compliquĂ© la dedans ! » , avec toi, c’est l’inverse : j’adorerai habiter dans ta tĂȘte, ça a l’air trop sympa !! quoi qu’en ce moment, ça doit pas ĂȘtre simple avec le dĂ©mĂ©nagement, mais je crois en toi ! tu peux le faire ! allez, je te souhaite d’ĂȘtre heureuse dans cette nouvelle aventure.
    Ă  trĂšs bientĂŽt j’espĂšre!

  8. milochegr

    bonjour cilou,
    je te lis réguliÚrement et avec tjrs un grand plaisir
    je suis une mauvaise fille qui ne laisse jamais de commentaires car je trove « bravo, c’est super, j’adore » un peu plat par rapport Ă  tes idĂ©es
    mais lĂ , j’ai l’occasion de te dire que tu vas vivre une super expĂ©rience
    * ma niĂšce est partie deux ans en chine, ils sont rentrĂ©s l’Ă©tĂ© dernier et ne rĂȘve que de repartir
    * pour tes bricoles, tu vas trouver un tas de matos gĂ©nial; c’est la caverne d’ali baba Ă  prix mini
    * ma fille ainĂ©e a soufflĂ© ses 7 bougies hier avec ses copines, alors j’espĂšre dans trois ans pouvoir lui offrir ton livre (c’est bon t’en a dĂ©jĂ  vendu 1!)
    * pour ce qui est de ta famille, tu vas dĂ©velopper une nouvelle relation et donc enrichir celle que tu as aujourd’hui; la seule difficultĂ© c’est de faire un bisous Ă  sa grand-mĂšre sans ĂȘtre persuader de pouvoir encore la serrer dans ses bras
    * pour ce qui est des amis, la vie est ainsi, il y a le noyau dur et ensuite ça tourne mais mieux vaut profiter du temps avec ceux que l’on apprĂ©cie plutot que d’en avoir des tonnes (je pense)

    alors si je vois une seule inquiĂ©tude pourtoi Ă  avoir, ce pourrait ĂȘtre « que mettre dans ma valise ? » ce Ă  quoi je te rĂ©pond, pas de fringues tu trouveras tout sur place

    profites de cette derniĂšre ligne droite et amuses toi bien de l’autre cĂŽtĂ© de la planĂšte 😉

  9. bricabag

    Coucou Ciloubidouille!
    VoilĂ  un moment que je suis tes aventures, bricolages, inventions, trouvailles et Ă  chaque fois je m’Ă©merveille devant tes crĂ©ations. Tout ton univers m’a donnĂ© envie de m’y mettre aussi un peu et depuis bientĂŽt un an j’ai un blog appelĂ© bricabag.
    http://bricabag.wordpress.com/
    NĂ©anmoins je reviens souvent Ă  ta source et t’admire pour tout ce qui tu entreprends.
    C’est marrant parce qu’hier je suis venue lire cet article et cela m’a rendu nostalgique comme si une amie que je connaissais bien s’en allait.
    Tout comme les autres le disent dans leurs commentaires, tu vas vivre quelque chose d’exceptionnel qui te remplira la tĂȘte de nouvelles idĂ©es, crĂ©ations, nouveaux univers.
    Bon d’accord la famille, les amis seront loin mais mĂȘme si ce n’est qu’un palliatif, skype et internet aident beaucoup. Etant plus jeune, je suis partie longtemps au Venezuela et c’Ă©tait encore l’Ă©poque des cyber cafĂ© quand la connexion Ă©tait bonne. Maintenant ma petite soeur est partie un an en Nouvelle ZĂ©lande puis plus de 6 mois en Australie et je dois dire qu’entre les mails et skype nous nous donnons des nouvelles aussi souvent que si elle Ă©tait en France. MĂȘme peut-ĂȘtre plus. Et puis si ta famille peut venir, c’est chouette!
    Bon courage pour l’apprentissage de la langue mais je crois qu’en comparaison avec le français, ce sera peut-ĂȘtre plus facile 😆 .
    Donne nous des nouvelles de tes aventures en chine.
    Si tu as 2 minutes pour aller voir mon blog, me donner ton avis, des conseils, je suis preneuse. Tu es un modĂšle pour moi.
    Bonne continuation Ă  toi.
    Ma Tilde

  10. Ninisoleil

    Bonjour a toi Ciloubidouille, je crois que je n’ai jamais pris le temps de mettre des messages sur ton blog mĂȘme si je te suis depuis presque 4ans… Je me sentais un peu intimidĂ©e face Ă  toutes ces belles idĂ©es si bien prĂ©sentĂ©es et par la gĂ©nĂ©rositĂ© de tes partages.
    Tu m’as redonnĂ© l’envie de bricoler et de crĂ©er de mes mains, de faire des choses pour mes amies et pour mes loulous ( j’en ai 4 aussi de 13 ans Ă  4 ans) alors que mes grossesses m’avaient misĂ©s Ă  plat.
    Tu es pour moi un pÂŽtit rayon de soleil ou une fĂ©e qui vient illuminer d’un zeste de crĂ©ativitĂ© mon quotidien. Tu voies c’est une sorte de thĂ©rapie pour moi donc je ne te classerai pas uniquement dans les blogs bricolages 😉 car petit Ă  petit cette maniĂšre d’ĂȘtre Ă  Ă©tĂ© contagieuse !!!…
    Merci donc pour tout cela.
    Sinon, je pars aussi avec ma famille en expatriation pour 3ans en aoĂ»t pour Tahiti 🙂
    Pourtant ça me semblait impossible de vivre cela un jour mĂȘme si j’en rĂȘvais dans un petit coin et voilĂ . Qu’elle est merveilleuse cette vie oĂč les rĂȘve peuvent s’incarner !!! Reste Ă  la rendre encore plus riche de toutes les idĂ©es qui passent par la tĂȘte, les mains et le reste du corps aussi ( car maintenant que la crĂ©ativitĂ© est revenue dans ma vie je ne la lĂąche plus et je l’expĂ©rimente aussi Ă  travers la biodanza, le landart 😀
    À bientĂŽt et pour le blog je vois bien un onglet Ă  part … Les chinoiseries de Cilou !
    Belle aventure Ă  toi et aux tiens ma belle ciloubidouille !
    Virginie pm

  11. catherine

    Trois de mes enfants ont Ă©tĂ© « expatriĂ©s » (le plus court, 2 ans et quelque, le plus long, 4 ans 1/2) , je peux te dire que ça leur a Ă©tĂ© bĂ©nĂ©fique..dans tous les sens du terme..le retour fut un peu « sensible » mais la suite fut plus simple..avec un rĂ©el enrichissement social (pas Ă©conomique 😉 ..)
    je te souhaite un bon sĂ©jour en Chine avec toute ta famille, tout se passera bien, j’en suis sĂ»re, tu as une personnalitĂ© hors du commun, Ă  mon avis!
    bonne journée!

  12. elnaja

    Veinarde!!!!
    Je viens de rĂ©cupĂ©rer « enfin » mon ordi, et ma premiĂšre connexion a Ă©tĂ© pour ton blog…
    Franchement j’espĂšre que tu va profiter Ă  1000% de cette expĂ©rience qui va t’ouvrir sur de nouveaux univers, toi , tes loulous et ton zhom…
    Envoie nous des petits billets sur ton blog qui sait cela nous donneras peut ĂȘtre envie d’aller y faire un saut…
    Bonne fin de journĂ©e et profites au maximum….

  13. Virginie

    Je suis triste de votre dĂ©part… j’aime bien venir vous lire, dĂ©couvrir Ă  quoi votre imagination vous a encore poussĂ©e, quelle idĂ©e saugrenue a encore germĂ© dans votre esprit inventif et si plein de joie de vivre… Je suis heureuse pour vous de cette nouvelle aventure qui vous attend, et dont je ne doute pas qu’elle vous nourrisse et vous enchante… Vous l’abordez dĂ©jĂ  de maniĂšre tellement positive, en essayant d’en tirer le maximum avant mĂȘme de vous ĂȘtre installĂ©e dans votre nouvelle vie ! Un onglet supplĂ©mentaire sur le blog de Ciloubidouille serait parfait, offrant la possibilitĂ© de voir les deux en un seul clic (le premier restera-t-il alimentĂ© par de nouveaux articles ?)… Je vous souhaite Ă  vous et aux vĂŽtres une merveilleuse parenthĂšse chinoise… Si parfois vous vous sentez seule, ne doutez pas que nombre d’anonymes dans mon genre vous soutienne, vous envient et attendent votre retour avec impatience…

  14. lilisun

    Je relis ton post alors que vous ĂȘtes en route vers de nouvelles aventures… prodigieuses, pour sĂ»r.
    Tu vas voir, le chinois, c’est coton Ă  apprendre… mais vous allez le faire dans les meilleures conditions possibles : sur place !!!
    Vous avez une chance incroyable, et mĂȘme si aujourd’hui les coeurs sont lourds, demain vous reviendrez en ayant vĂ©cu l’expĂ©rience d’une vie…

    Bonne chance Ă  vous six, profitez, profitez, profitez !!!

  15. CĂ©line and Co

    Merci+++++++++ pour tes photos qui nous font dĂ©couvrir ta nouvelle vie!!! dĂ©solĂ©e, pas de recettes avec les crevettes dĂ©shydratĂ©es (j’habite au bord de la mer, alors pas besoin de les assĂ©cher 😛 😛 😛 )

  16. delphine

    sympa de nous mettre toutes ces photos……Je suis une fan de votre blog depuis pas mal d’annĂ©es maintenant et je tenais trĂšs sincĂšrement Ă  vous souhaiter « bonne route » dans ce nouveau pays……Plein de belles choses Ă  dĂ©couvrir et vivre avec votre petite famille 😉

  17. NESSKITA

    hello de france !

    merci de poster toutes ces photos de chine : les premiers regards sont prĂ©cieux. Avec le temps, on doit s’habituer un peu. Le boulot semble dĂ©jĂ  loin non ?? en tous cas, toute la famille semble resplendir. impatiente de lire ton prochain article… En attendant, j’apprends beaucoup de ta philosophie de vie ; ton blog est un bon plan anti-crise et anti-ethno centrisme. biz

  18. Anne Laure

    Bonjour !

    Je lis tes articles depuis un petit bout de temps, parfois je lis mĂȘme les anciens puis les nouveaux, puis ceux au milieu, bref un peu l’organisation bizarre. Je te lis depuis mon iPhone, pas vraiment pratique et les articles semblent looooongs ! Mais qu’est ce que c’est chouette de lire trucs et astuces, moments drĂŽles et originaux ! Bravo, je continue Ă  lire ce blog et bon courage pour la connexion internet qui a lait quasi-inexistante. Vive la Chine et les nouilles !

  19. hellau

    quelle surprise de dĂ©couvrir ce « dĂ©mĂ©nagement »… merci de nous faire partager ce long voyage… je vous envie … 😉

  20. Agat

    Un gros choc! cela fait des annĂ©es que je te lis. ( je te tutoie dĂ©solĂ©e) Je suis depuis 6 mois moi mĂȘme « expatriĂ©e »( je devrais dire immigrĂ©e), dans un autre contexte, un autre pays, sans enfants ( avec un compagnon qui pour l’instant n’a pas pas pu suivre le navire) Mais c’est fou! Je ne te lis pas rĂ©guliĂšrement. Mais avec beaucoup de plaisir, je remonte le fil des semaines ou mois que j’ai manquĂ©s quand l’envie me prend d’organiser des choses spĂ©ciales et de voir tes derniĂšres trouvailles. Eh bien, voilĂ  ce que j’apprends aprĂšs la bataille, je m’en excuse je vois que la date remonte a environ 10 mois! C’est exceptionnel de vivre une pareille expĂ©rience dans le cocon privilĂ©giĂ©e de l’expatriation…

    Je suis soufflĂ©e. Je ne sais mĂȘme plus ce que je voulais Ă©crire tellement l’Ă©motion me gagne.

    Bref, je vais m’arrĂȘter lĂ  car ça n’a plus grand intĂ©rĂȘt. Profite bien toi et ta jolie et douce famille de ces 3 ans! Au plaisir

  21. Sandra

    J ai lu ton post de cette semaine et en fouillant je retombe sur celui la… Hasard? Relis le je suis sĂ»re que ca va te rebooster;)
    Bon courage et continue ce blog qui me fait passer pour une super maman avec mes (t’es) bidouilles

  22. Stéphanie

    Je te cite:
    « J’ai le projet ambitieux d’écrire un livre.
    … Mais si vous m’attendez au tournant de ces 3 ans en me disant « Alors ? Tu en es oĂč ? », il est possible que ça me motive. »
    Alors, moi, j’ai une question 😉 :
    Alors, tu en es oĂč?
    Je trouve que tu avais un chouette projet. J’espĂšre que tu vas le concrĂ©tiser…

Postez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Idées de voyages

IdĂ©es d’anniversaire

PrĂ©paration anniversaire « atelier cuisine » #1
Posted in: A cĂŽtĂ©, Anniversaire, Au fil des saisons, Buffet, Cuisine, DĂ©coration, FĂȘtes, Gateaux rigolos, IdĂ©es cadeaux, Maison, Objets, Papier, Peintures, Pour les enfants, Printemps/PĂąques, Salon, Techniques

La thĂ©matique de l’anniversaire a Ă©tĂ© changĂ©e maintes fois dans l’annĂ©e. MaĂ«llePrincesse a beaucoup rĂ©flĂ©chi, a consultĂ© ses copines, a choisi un thĂšme, a voulu le troquer contre un autre Ă  la derniĂšre minute. J’ai suivi ses pĂ©rĂ©grinations en souriant. Vous savez ce sourire un peu particulier des parents qui regardent leurs enfants grandir. MaĂ«llePrincesse… […]

Idées de bricolage

Pochettes surprises pour enfants
Posted in: Au fil des saisons, Bricolage, Divers, EtĂ©, FĂȘtes, IdĂ©es cadeaux, Masking tape, Papier, Pour les enfants, Pour les enfants, Techniques

Avec les vacances arrive le temps des jolies colonies de vacances. Que de bons souvenirs liĂ©s Ă  tous ces camps auxquels j’ai participĂ©, en tant que colon ou comme animatrice. J’ai adorĂ© ces parenthĂšses enchantĂ©es oĂč je devenais une fille unique, oĂč je ne devais pas rendre de compte Ă  mes parents, Ă  mes frĂšres […]