Ciloubidouille
7 janvier 2007

Galette des rois

Je précise tout de suite dans quel camp je me situe : chez nous la galette est à la frangipane, et rien d’autre :). Je ne dis pas que je ne succomberais pas à la gourmandise si je me trouvais devant toute autre forme de galettes mais la reine de mon coeur, ben c’est celle-ci…

Je vous donne la recette, et comme je tente de tenir compte de vos commentaires, je vous mets d’emblée les ingrédients… Je suis vraiment trop mirifique comme fille… Oki, je ne sais pas si « mirifique » va vraiment dans le contexte mais j’adore ce mot 😀 ! Et personne ne me l’offre, alors je me sers…

Alors pour ma recette de la galette, il vous faut :

2 rouleaux de pâte feuilletée (du commerce parce que bon, on n’est pas des bêtes…) 

60 g d’amande

60 gr sucre

60 gr de beurre

un oeuf

une cuillère à café de maïzéna et une cuillère à soupe de rhum (attention c’ezt pas l’inverse mm si ça surprend au début)

 

Voilà, ça c’est la recette du livre. J’avoue que je ne l’ai pas vraiment suivie cependant… (pas taper, pas taper…). Déjà, j’ai doublé les proportions. D’ailleurs, la prochaine que je fais, je triple… Pis surtout… hum… comment dire… j’ai oublié les oeufs… … Bin quoi… C »était très bon quand même… ouf… 🙂

Passons, je vous montre ce que j’ai fait, à vous de broder autour et d’améliorer !

 

 

Le principe de base réside dans un rouleau qu’on installe tout de suite sur sa plaque, sinon gaffe au transport ensuite … Pis on fabrique la frangipane. On mélange le beurre mou (ou fondu si on n’a pas su dompter son micro-onde) et le sucre.

 

On rajoute la poudre d’amande (ou les amandes concassées si on a envoyé zhom chercher de la poudre et que le rayon a été dévalisé…), de la maïzéna, du rhum, de la vanille… Certaines devraient même en profiter pour mettre les oeufs mais bon… Je dis ça, je dis rien…

 

Reste plus qu’à étaler sur le rond de pâte feuillée en laissant 1 à 2 cm de libre sur les bords.

 

On pose par dessus le deuxième rouleau de pâte et on fait adhérer les deux pâtes par des pressions du doigt tout autour. On essaye de ne pas apuyer trop sur la tranche, sinon ça lèvera moins. C’est hyper susceptible une pâte feuilletée, faut faire attention à comment on la tripotte… On peut faire des petits dessins fantaisistes de la pointe du couteau. Et zhou, au four pour trente minutes de folie à 180°C… Mon four jubile à l’avance de l’odeur qui va l’emplir…

 

A mi parcours, je me penche pour admirer la bête… je me félicite intérieurement de son joli feuilletage quand un détail m’apparait… j’ai complètement zappé de bagigeonner la pâte de jaune d’oeuf. Et c’est quand mm franchement tristoune sans le brillant de l’oeuf. Je suis perplexe. Si j’ouvre le four, est-ce que ma pâte va redescendre comme un soufflé ?? Suspens… je décide de tenter l’expérience. Je suis joueuse ce soir… Je bagigeonne et renfourne.

 

Bonne initiative. Ma galette n’a pas perdu de sa hauteur mais elle a gagné en couleur ! Chic !

 

Sur mon livre de cuisine il était écrit que 2 minutes avant la fin de la cuisson, il fallait soupoudrer de sucre glace pour faire briller la galette. Curieuse, je m’optempère : j’obtiens donc une galette des neiges…

 

C’est un style hein ??? Ben on a intérêt à aimer parce que deux minutes de four plus tard, ça n’a pas bougé, ça a toujours la même tête… Arg… Du coup, je sors ma botte secrète : un conseil laconique de mon boulanger qui m’a dit que lui mettait du sirop… (j’ai bien cru que je lui demandais de s’arracher une dent en lui soutirant cette info cruciale ). Je fabrique donc un sirop en diluant trois gouttes d’eau à un peu de sucre glace (ou l’inverse) et je l’applique au pinceau. Sur le coup, big succès. D’une ça retire la neige et deux, ca brille comme le gloss de ma pitite frangine… le flash dans l’oeil assuré…

Mais 30 minutes plus tard, c’est Waterloo morne plaine… Finito les paillettes de Noël… adieu brillance, on t’aimait bien…

Voilà la petite photo finale de ma galette qui a connu les méandres de ma première fournée. Mais comme le mois de janvier commence, je vais me rattraper. Si je trouve THE truc pour faire briller, je vous passe un petit coup de fil, on fait comme ça ?

34 réactions au sujet de « Galette des rois »

  1. Bonjour !

    Je sous-marine depuis un moment, mais là je ne peux plus résister et comme ca ne se fait pas d’écouter aux portes sans rien dire…juste un petit mot pour dire bravo pour cette magnimirifique galette, et pour toutes les autres bidouilles qui me font craquer et rêver. Très très bonne année !

  2. Moi aussi j’adore la bonne galette à la frangipane !
    Et puis je suis sûre que ta galette était meilleure finalement avec des amandes que tu as broyées toi-même, non ?
    Je la trouve très jolie au final en tout cas, enfin tu sais la cuisine et moi, ça fait 2 ! 😀
    Bravo en tout cas, ça met l’eau à la bouche.

  3. Je lis très souvent ton blog, j’ai déjà essayé d’y mettre un commentaire mais ca avait échoué, j’avais donc abandonnée l’idée mais là je fond! Trop miam ta galette, et c’est avec les essais erreurs que c’est le meilleur!
    J’en profite pour te souhaite à toi et ta famille, une bonne et heureuse année et continue de nous livrer tes petits secrets créatifs!

  4. Ouinnnnnnnnnnnnn Ouinnnnnnnnnnnnnnnnnnn comment on fait d’aussi jolis bords qui lèvent … pourtant même zhom est venu regarder … mais rien à faire ça lève pas … du coup on vient de regarder pour un new four (le notre n’en peut plus) MEERRRRCIIIII CIIIILOUUUU !

    … et encore merci !

  5. Elle a effectivement super bien levée !!!

    Par contre pour une « vraie » bonne galette, tu pourrais préparer une sorte de crème patissière que tu mélange en proportion 1/3 pour 2/3 avec ton fourrage actuel. Je t’assure, c’est un régal …

    Bises

  6. La fève… oui… c’était aussi un part de mes oublis… Mais rattrapable puisque qu’une simple insertion sous la galette et hop 😀 !

    Angé : c’est vrai que le côté craquant de la galette du aux amandes, ben c’était plaisant ;).

    Elsa : je ne suis pas fan des frangipanes à la crême pâtissières, ça fait plus mille feuille aux amandes à mes yeux ;).

    Mountaine : très bonne idée le four. Honnêtement c’est une part importante de la réussite des recettes 🙂

  7. bravo pour cette jolie galette et un bravo général sur ton blog, une mine, tout donne envie ;))))
    juste un eptit commentaire, si tu es bien avec ton boulanger, tu peux lui acheter directement de la pâte feuilletée, pur beurre, de la vraie et c’est encore meilleur (testé et approuvé chez nous)

  8. qd je bossais en restauration collective, pour faire briller les pâtes feuilletées, on étalait au pinceau après cuisson, un peu de gelée de pomme ou de coings chauffée (sans bouillir) et avec qques càs d’eau…

  9. Merci K@ro pour l’astuce, ma grand-mère fait pareil…sur ses tartes aux pommes 🙂 !

    Marie-Pierre : Je ne sais pas si je suis si bien avec mon boulanger vu que je fais mon pain moi-même… mais tu as raison parce que la vraie pâte feuilletée, miam… je fais souvent mes pâtes (brisées, sablées) mais celle-là, je ne sais vraiment pas faire. Peut-être que je pourrais faire des tests, ça me ferait un bon sujet d’article 🙂 !

  10. Tu vois ce qu’il serait bien c que nous puissions goûter toutes tes recettes avant de nous lancer à notre tour.
    Oh, je te vois venir, ce n’est pas un manque de confiance envers ce que tu fais mais plutôt heuuuuuuuuuuu, comment dire, de la gourmandise, oui, j’avoue lol

    Franchement, ta galette donne envie de fêter l’épiphanie tous les jours mdr

    BiZouuuuuuuuuuuuuu

    Sophie qui est super contente de pouvoir ENFIN m’exprimer sur ton blog que je trouves merveilleux.

  11. J’ai failli ne pas appuyer sur la touche « Plus » pour aller lire comment réaliser un de mes desserts préférés….par peur de grossir, juste en lisant… J’ai pas pu résister !!!! Juste avec les photos, j’ai déjà pris des kilos !!! mais d’une manière générale, je ne peux pas résister à tes commentaires drôlatiques, notamment sur tes expériences… c’est vrai que toi, à la différence de moi, tu oses, tu te lances….et le résultat miri-magnifique est au rendez vous. Bravo Cilou !!!!

  12. Bon je sais ton article date d’y a 1 an mais bon la galette c’est la période, sans doute as tu trouvé ton astuce pour faire briller ces délicieuses petite choses.
    Ton principe de sucre glace est bon juste que ce n’est pas 2 mn avant mais 15 avant c’est à mi cuisson puis des que tu sors ta galette tu prends un pinceau un peu humide et tu mouilles ta galette ca fait fondre le sucre (ce qu’il en reste) et la fait briller.

    Sinon le sirop classique sucre glace et de l’eau bouillante. (50g pour chaque ingredient)

    Jai visite ton site et tu as de merveilleuse idees celle du plateau au petit beurres resine c’est géant, actuellement je termine un pêle même photos en serviettage avec effet 3D, mon prochain kdo un plateau faut juste que je trouve la résine.
    bonne année

  13. Ta recette de galette est bien la meilleure de toutes celles que j’ai essayé. Mon mari veut que j’aille en vendre devant la porte, il pense que l’on va faire fortune ! Merci.

  14. Rhaaa! la vache! Je tombe sur ce blog parce que je consulte les décos maison pour les bûches! Et à force de suivre les liens, je me retrouve sur cette magnifique galette que je compte bien faire très vite! MER-CI !!! 🙂
    Et hop! in my favorite, le blog! Joyeuses fêtes!

  15. salut , j’ai lu ton blog et j’ai quelques conseils , pour ton beurre met le a temperature ambiante et creme le avec le sucre ( soit le malaxer ) , puis rajoute les autres ingrediants, pas vraiment besoin de salir un recipiant pour le faire fondre, et la frangipane moi j’ai appris a le faire avec de la creme patissiere et c’est tout aussi bon la maizana peut etre remplacer par de la farine. le melange de la creme d’amande que tu fait plus la creme patissiere donne la frangipane ….. je te donne les proportion pour une galette pour 4 a 6 personnes suivant comment tu la coupe 😉 pour la creme d’amande : 50g de beurre
    50g de sucre , 50g de poudre d’amande ,50g oeufs ( suivant sa taille ) 5 g de poudre a flan ( peut etre remplacer par de la farine ) 3 g de rhum et petit plus 1 g de vanille

    pour la creme patissiere : 500g de lait , 60 g de sucre a mettre a choffer , a faire a part blanchire les jaunes d’oeufs avec du sucre ( 65g de sucre , 60g de j’aunes d’oeufs) 45 g de poudre a creme ( peut etre remplacer par de la farine) le lait et le sucre qui a chauffer mettre la moitier dans la preparation oeufs , sucre poudre ou farine et remettre le tout a cuire 3min laisser refroidire et melanger la creme d’amande et la creme patissiere et le reste bha vous savez faire pour la galette , je me suis permis d’ecrire la recette car ayant fait de la patisserie pendant 2 ans pourquoi ne pas partager la recette de galette que j’ai apprise voila en esperant que sa vous plaira et vous servira . 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *