Cookies aux céréales - Ciloubidouille

Cookies aux céréales

 Je ne sais pas vous mais moi je n’aime pas les céréales molles. Ben vi, faut que ça croustille. C’est d’ailleurs pour ça que je ne les trempe pas dans le lait, je les mange natures (ou accompagnées de Nutella fondu… j’ai même pas honte ). Mais bon, parfois, je les oublie un peu dans le placard et elles ramollissent. Oh, pas énorme hein mais assez pour que je fasse ma difficile. Comme toutefois je me refuse à jeter de la nourriture, ben j’ai cherché sur le Net une façon de les accommoder différemment. Les premières recherches m’ont menée droit vers des roses des sables, petite gâterie fort délicieuse mais qui pourtant ne rend pas la rigidité aux céréales molles. Diantre ! En approfondissant, je suis tombée sur une recette de cookies aux céréales…

Je l’ai testée, adaptée et depuis, je l’ai adoptée ! Un pur bonheur…

Je précise toute de suite que les filles (et les gars) qui comptent les points WW vont un peu pleurer… C’est plein de beurre, de sucre, etc… Que des bonnes choses en grandes quantités.

On commence par faire fondre une plaquette de 250 gr de beurre salé au micro-ondes (ou alors, pour les puristes, on attend qu’il ramollisse pour le réduire en pommade à la fourchette) et on le mélange avec 120 gr de sucre. Moi je n’avais plus de sucre roux, alors j’ai pris le blanc. Le racisme, c’est trop débile.

 Ensuite, on rajoute un oeuf entier et un chouille de sel. Si en prime on a deux korrigans volontaires, forcément ça aide… Et sinon, ça se voit qu’ErwanouGentilLoup a bu son bol de lait au chocolat juste avant ?

MaëllePrincesse prend son rôle de tourneuse très au sérieux…

Il est temps de rajouter 250 gr de farine et le contenu d’un sachet de levure chimique. Une fois que la pâte est bien molle, on verse environ 125 gr de céréales (ou son reste, en vrac). Ici se sont des Clusters (un truc comme ça) mais ça fonctionne avec toutes les céréales je suppose. Même qu’avec certaines, ça doit pouvoir faire des cookies intéressants tiens maintenant que j’y songe… On peut aussi rajouter des pépites de choco, des éclats de noix de coco, de la banane séchée, etc. As you like babe !

On mélange le tout sans trop écrabouiller les céréales, sinon c’est moins drôle.


Arrive la partie activité manuelle. On renverse le contenu (collant) de la pâte sur une surface farinée et on forme un long boudin de 4 cm de diamètre, qu’on coupe en deux parce que sinon il est trop grand. Je me suis beaucoup aidée de la farine parce que ça accrochait au plan de travail.

Reste à envelopper ces boudins de film plastique et de les mettre au congélateur pendant une trentaine de minutes. Pendant ce temps là, on préchauffe le four à 180°.

Quand le long boudin s’est rigidifié, on s’arme d’un grand couteau et on le tronçonne comme dans un bon film d’horreur ! On peut crier en même temps mais c’est juste pour l’ambiance… Un centimètre d’épaisseur, c’est parfait.

Reste plus qu’à disposer les cookies sur la plaque (mettre une feuille de papier sulfurisé avant, c’est mieux pour le décollage + nettoyage après) et les enfourner pour 10/15 minutes de cuisson.

On laisse refroidir avant de déguster… même si l’odeur tue tout… même si notre ventre crie “moi preuuuums”…

Parce que bon… le résultat est… mmmm… hannn… houlalaaaaa…

Regardez, on ne croirait même pas que c’est maison !

Photo de famille de la première fournée. On en a mangé plein dimanche et aujourd’hui j’ai ramené le reste au boulot. Ils ne se sont pas vus mourir…

Conclusion : les céréales ont retrouvé tout leur croquant (encore plus ceux qui avaient attendu le lendemain dans une boîte en fer qui avait d’ailleurs déjà hébergé de mirifiques cookies bio…). Donc c’est un bon plan pour éviter de jeter vos céréales ramollies.

53 Commentaires

Commenter