Ciloubidouille
6 juillet 2008

Colorant alimentaire en poudre

 Je partage une passion avec mon boss, celle du plaisir d’aller farfouiller dans les magasins de cuisine pour y trouver l’ustensile méga intéressant qui ne servira qu’une seule fois dans notre vie mais qu’on est bien contents d’avoir quand même :). Lui, comme c’est un chef,  il prolonge sa passion avec les téléphones, les ordis, les nanas (pas taper, pas taper), les montres, etc… Mais moi, rien que la cuisine et les loisirs créatifs, c’est suffisant pour ma petite vie. L’autre jour, au cours d’une de nos excursions diurnes, on est tombé nez à nez avec ces poudres de colorants alimentaires. Une argentée, une rouge métallique et une orange. Elles ne m’ont pas fait de l’oeil longtemps parce que je les ai vite mises dans mon panier.

Maintenant, je vais vous dire ce que j’en pense… ‘tention, ça brille !

 Déjà, pour les St Thomas que vous êtes, je vous montre l’étiquette : oui c’est bien un truc qui se mange. Ca a la couleur du métal, le goût du métal mais ce n’est pas du métal. La poudre dedans est plutôt volatile dont faut pas ouvrir la boîte en plein courant d’air. Sauf si c’est pour un déguisement :p.

J’ai commencé par tester les poudres de perlinpinpin sur des sablés. J’ai fait une pâte rapidos et j’ai découpé dedans des formes classiques. Je suppose que ça fonctionne aussi bien avec les pâtes vendues dans le commerce, c’est juste que moi, je n’y retrouve pas assez le goût du beurre salé…

 Pour passer à l’étape deux, c’est à dire le saupoudrage de poudre, je me suis armée d’un pinceau et d’un peu de lait. J’ai badigeonné tous mes sablés du liquide afin que la poudre colle à la pâte. Pis c’est sensé faire briller en prime, comme le jaune d’oeuf.

Après j’ai trempé mon pinceau directement dans le pot et hop, étalage sur la voie publique. On se sent un peu magicienne quand on pratique ce genre de cuisine. Ca fait un peu poudre de fée non ?

Je vous montre la version rouge métallique pour les coeurs… La photo ne rend pas hommage aux reflets mais dans la vraie vie, c’est assez glams…

Quant à ma poudre orange… heu… comment dire… Je plonge mon pinceau dedans et j’en ressors après un magnifique… vert dégeu ! Quand je vous disais qu’on se sentait magicienne (sorcière oui) ! Et oui, au contact de l’eau, la poudre change de couleur. Le pire c’est que c’est fait exprès puis que sur la boîte il y a bien écrit… vert ! Je me suis laissée entrainée par ce bel orange sans me douter qu’il s’agit d’un leurre. Et visiblement l’orange, au contact d’un liquide, ça fait du vert ! Le pire c’est qu’il ne s’agit pas un joli vert d’eau hein… non, un méchant vert « herbe tondue ». Sur le coup, j’étais un peu deg mais maintenant, j’ai déjà de futures idées pour l’utiliser.

Ensuite, j’ai voulu varier les effets. Au lieu de recouvrir le sablé en le peignant totalement, j’ai juste tamponné du bout des poils, histoire de faire comme des morceaux de feuilles d’or. Ou comme la varicelle, selon votre degré de poésie.

J’ai même rajouté des éléments de déco à certains sablés, éléments achetés le même jour, dans le même magasin… (Non je n’ai pas honte).

Au sortir du four, je suis mitigée.

Les rouges et les argentés rendent vraiment bien. Ca fait gâteaux de pro. Pis accessoirement, ça sent super bon dans ma maison.

J’ai l’impression d’avoir fait une fournée céleste. Là encore, du fait de mes photos nocturnes, les reflets métalliques ne se voient pas, mais croyez-moi sur parole, ça brille.

Un petit zoom. Ca fait gâteaux de princesse non ?

Les rouges ont la classe je trouve. Bien installés dans une boîte, ça pourrait faire un joli cadeau.

Mais les verts… comment dire…. Ben ils sont toujours aussi moches ! J’ai emmené tous mes gâteaux au boulot, histoire de les montrer à mon chef. Ben, il était d’acc avec moi, ça n’inspire pas confiance de manger une pâtisserie de la sorte. Blanche Neige, elle n’aurait jamais croqué dans un truc pareil !

Allez, je vous remets une photo des autres gâteaux afin de reposer vos yeux. Enfin, je rassure tout le monde, comme ça n’a aucun goût, ils ont tous eu une vie courte et heureuse en contribuant à nous nourrir même quand on n’avait plus faim et que ce n’était que de la gourmandise… Les verts compris !

Emportée dans mon élan, quelques jours plus tard, je me suis lancée dans la customisation de chouquettes ! J’ai pris de la poudre rouge, à laquelle j’ai mélangé du sucre glace, afin de sucrer mes chouquettes en remplacement des traditionnels cristaux de sucre. Là pas besoin de lait, c’est suffisemment humide. Au début, la poudre reste visible.

Ensuite, elle s’humidifie à son tour. C’est assez joli à voir, on dirait comme du métal en fusion, le volcan en moins.

Et à la sortie du four, miraculoum, les chouquettes ont un côté métallique très chouette, plutôt recherché. J’ai juste regretté le goût trop fade car je n’avais pas du charger assez en sucre glace et du coup, ça manquait de sucre.  A l’avenir, je mettrais aussi les cristaux. Ca fera tout aussi joli.

Voilà pour mon ressenti. Des poudres faciles à utiliser et qui ont un rendu vraiment chouette. C’est assez cher car le pot coûte dans les 10 euros mais bon, je pense que je ne suis pas prête de les liquider, ça ne se vide pas vite. Finalement, les colorants du commerce ne sont pas gratuits non plus et ont une utilisation assez limitée, classique. Alors si vous en trouvez en solde par exemple, ça peut valoir le coup.

J’ai bien envie de les tester sur des îles flottantes, sur les plats de Noël (une belle dinde argentée, la classe), sur les macarrons comme le fait ma copine du Blogrimoire, pis sur mes gâteaux rigolos, comme ma chaussure. Et vous, ça vous tente ?

42 réactions au sujet de « Colorant alimentaire en poudre »

  1. Oh, pas mal tes chouquettes rouges… les sables aussi. Bon, ya juste que par chez moi, si je sors ce genre de truc de magicienne, personne veut y gouter, ça fait pas assez naturel… pfff. Mais quand même, tes chouquettes elle me font super envie !

    a bientôt.

  2. Trop joli le rouge! Ca fait hyper féérique et ça donne envie… MIAM MIAM!
    L’argenté aussi il a la classe mais c’est vrai que le vert/ex-orange il donne pas trop envie 😉
    A +

  3. question bête, mais c’est très bon pour la santé ces trucs là? c’est composé de quoi exactement? J’ai réussi à lire : E 555 et E 171 je ne les connais pas ces deux là. En tout cas le rendu avec le rouge est très joli, pour le vert, c’est vrai que ça fait un peu sablés aux épinards… Pas franchement aguicheur! Et avec la troisième tu n’as rien fait encore? Ca m’étonne de quelqu’un d’entreprennant comme toi.

  4. Et ils ne vendent pas sur internet ces gens là ?
    J’adore le rendu… (tant que je ne sais pas ce qu’il y a dedans…)

    Waow ! On peut éditer ses coms !
    Je le fais juste pour le plaisir ! hihi !

  5. C’est super ces colorants,et peut être que le vert pourra te servir quand tu réalises un de ces supers gateaux…..d’anniversaire pour réaliser en gateau de l’herbe ?????

  6. Ouah, des biscuits de lune ! T’es pas sympa, Cilou. Maintenant, j’ai une liste de 3 pages de trucs à aller acheter chez Mora… je vais devoir prendre mon porte-monnaie entre 4 zyeux et lui expliquer qu’il va bientôt devoir suivre une cure d’amaigrissement pour cause de petits gâteaux hallucinants.
    C’est ouvert tout l’été, Mora ?

  7. Les gâteaux étaient bons et la déco très pro mais je me souviens d’un détail sur les verts, leur faculté à colorer les doigts et la langue en orange 🙂

  8. ben moi je suis pas sûre, vu qu’hier on parlait de la bouffe qui n’a plus rien de naturel et des conséquences sur la santé …. pour une fois je laisse ma part ….je trouve qu’on fait de supers trucs visuellement parlant et c’est le cas pour les argentés, mais j’ai pas confiance dans les produits …la chimie toujours la chimie …..

  9. Alors perso j’adhère !
    C’est super chouette et effectivement vu les pots maousses, tu auras atteint la date de péremption avant d’avoir tout utilisé !

    Pis pour la chimie et les B40012, moi, je m’en fous. Je suis completement imunisée car depuis toute petite, jem ange des bonbons qui piiiiiiiiiiiquent!

  10. Féériques tes sablés Cilou même si le prix est un peu élévé je crois que c moi aussi le genre de produit sur lesquels je craque malgrés une liste des ingrédients relevant parfois plus du gel douche que de l’alimentaire.

    Sinon petite question : Pourquoi n’as tu pas introduit le colorant directement dans ta pâte à sablé? je suis curieuse de savoir si l’effet irisé serait présent aprés cuisson pour des sablés bijoux????????????????????

  11. et tu trouves encore de la place pour stocker tt ça dans ta cuisine???lol
    j’aurai été bien curieuse de voir le rendu en vrai!je pense rarement à utiliser des colorants

  12. Bonjour Cilou !

    J’en ai l’eau à la bouche dis-moi !!! Super idée … Et super four aussi ..
    Moi, j’adore tes préparations culinaires, quelqu’elles soient … aussi parce que j’ai un four à gaz qui est une véritibale horreur pour tout transformer en brûlé bien dégeu :o(

    Dis-moi, si tu as un four électrique, et vu que je vais bientôt refaire ma cuisine, pourrais-tu me donner sa marque et référence ?

    MERCHI :o)

    Flo.

  13. Waouh!!! super comme colorant!!
    moi je les aurai surement utilisé dans la pate comme les colorants alimentaires liquide classique que j’employe souvent ou dans un glaçage
    ça donne envie en tout cas!!
    bravoooooooooooo

  14. Bon pour le colorant vert, je suis d’accord avec les commentaires ci-dessus, c’est vrai que ce n’est pas terrible, et que ça fait penser aux épinards. Et moi, les chouquettes aux épinards ça ne me tente pas du tout.

    Les autres couleurs métalliques, je trouve ça rigolo et original. Ca doit en effet être chouette pour des « gâteaux rigolos »

  15. Je me serai aussi faite avoir pour le colorant orange/vert….
    Sinon ça ressemble trop à de la poudre à embosser et j’aurai peur de confondre les pots…. 😉 je suis trop blonde des fois !!!! Mais sinon l’argent et le rouge rendent vraiment trop bien sur les gateaux.

  16. alors mora en ligne là :

    http://www.mora.fr/fr/index.asp

    sinon, le vert, pour des sablés en forme de sapin pour noël? avec le rouge, ça peut faire ambiance « classique » rouge et vert de noël.

    sinon, des feuilletés aux épinards/poireaux/courgettes recouvert de vert brillant?

    et pour le côté « malbouffe », ben on assume sa « folie » ou pas en fait!

    je fait gaffe à pas mal de chose, je ne bois pas de coca par exemple, je cuisine et mange quasi jamais de plats tout prêts, mais les colorants qu’on ajoute dans ses préparations, ben ça donne un air de fête aussi!

    même si on peut aussi colorer avec d’autres ingrédients!

    donne nous encore plein d’autres idées Cilou!

  17. hé t’as vu Cilou ???, pour une fois que j’ai donné un avis plus mitigé, ça m’a permis de voir aux commentaires suivants que beaucoup font comme moi : je lis quasi tous les commentaires que tu reçois en plus de tes articles …… alors ?!? elle est pas belle l’audience ?????

  18. Pas de souci Willow, je suis attentive à tous les types de commentaires :). Le but c’est de connaitre vos avis, pas d’avoir que des louanges.

    Val : tu as bien raison. Mon père dit qu’il faut varier ses poisons :).

  19. le rouge génial pour Noël ou la saint Valentin !! lol. L’argenté pour une fête disco et le vert pour dire aux enfants  » tu vois, il vaut mieux manger des légumes, les couleurs sont plus belles !! » lol. J’aurais bien aimé les voir en vrai pour me rendre compte du rendu, tu ne veux pas m’en envoyer quelqu’uns ??? lol

  20. Pas la peine d’incorporer la poudre à la pâte, ça ne rendra rien, les pigments disparaissent mélangé à la pâte (c’est valable pour les colorant irisé, les autres se mélangent à la pâte).
    A ma connaissance les colorants que tu as utilisé s’appliquent sur les trucs une fois qu’ils sont cuits, soit au doigt, soit dilué dans une goutte d’alcool pour une application au pinceau. Je pense que cela permet d’en mettre un peu moins, et ton vert sera bien propbablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *