Couronne de l'avent en carton - Ciloubidouille

Couronne de l’avent en carton

 Oui je sais, on est encore loin de Noël :). Mais figurez-vous que cette année, j’ai décidé de m’y prendre un peu à l’avance. Parce que sinon, ça va se terminer comme les autres fois, je vais avoir des tas d’idées et zéro temps pour les réaliser. Donc je commence dès maintenant. Vous allez voir en prime que cette idée là, si vous ne voulez pas l’utiliser comme une couronne de l’Avent, ben vous pourrez toujours la décliner en miroir décoratif, en cadre photo, etc. Bref tout plein d’autres projets… pour les cadeaux de Noël 🙂 !

 Pis bon, ça coûte moins cher que gratuit mon fils 😀 ! Alors zéro scrupule, on se lance !

 Avant toute chose, rendons à César ce qui appartient à César, j’ai trouvé l’idée dans ce très joli livre de Noël : Créations pour Noël, de Véronique Méry, aux éditions Fleurus, vendu à 15,5 euros.

Pis, une fois n’est pas coutume, je vous montre à l’avance ce que je souhaite réaliser. Il s’agit donc d’une couronne décorative, faite exclusivement en carton. C’est du beau, du bio et de l’éco ! Elle n’est pas belle la vie ?

Alors, petit indien, si tu veux toi aussi ta couronne, il va donc falloir que tu te procures du carton. Attention, du bon carton. Le solide, celui avec les petites cannelures à l’intérieur de lui-même inside en lui. The beautiful one. Tu dois pouvoir faire ma bidouille avec un carton pourrave mais à mon avis, l’intérêt va vite être limité !

 Avec ton cutter, ami Indien, de fines bandes de carton, tu découperas. Dans le livre, les bandes étaient plus épaisses remarque, mais moi, je suis une Punk, je ne suis jamais les recettes 😀 !

 En vrai, de la patience il te faudra. Parce que beaucoup de tiges tu devras accumuler. Et même qu’à un moment, ça te gonflera menu menu la fordisation du boulot. Tu voudras alors changer le sens du carton, histoire de casser le rythme. Et une grosse boulette tu feras parce que dans l’autre sens, tu n’auras plus les cannelures. Et tes tiges seront nettement moins jolies…

 Bon j’arrête avec les sioux et maïtre Yoda, on a du boulot. Faut enrouler sur elles-mêmes toutes les tiges. D’ailleurs, ne pas hésiter à le faire une première fois à vide avant de coller car le carton ne se plie pas forcément aisément.

Mais une fois que le carton a une bonne forme d’escargot, on peut utiliser le pistolet à colle chaude pour coller le carton sur lui-même.

Et on recommence jusqu’à plus soif. Le mieux c’est d’embaucher les copines (hein les Marie), sinon tu y passes la nuit. Y en a qui roulent et d’autres qui collent. Les autres mangent.

Sur cette photo, on voit bien que le petit roulé en haut à droite, il est différent. En fait il s’agit d’une des tiges que je n’ai pas découpée dans le bon sens. Du coup, il n’a pas la cannelure visible. J’ai quand même décidé de les garder car ça fait un peu comme une rose, je trouve.

Reste plus qu’à mettre la couronne en forme. J’utilise une assiette pour que le trou central ait une belle forme ronde. Puis je colle les ronds un par un au pistolet.

 

Et hop, voilà le résultat ! La photo est un peu naze mais en vrai, c’est super joli. Là en plus c’est brut de chez brut, mais il doit y avoir des moyens d’obtenir d’autres effets en bombant la couronne, en y ajoutant des perles, szq plumzq, des figurines, des petits trucs qui brillent ou qui font Noël quoi 🙂 !

 

Un petit zoom pour la forme. Je vous assure que cette courronne est vraiment belle accrochée à un mur.

 Mais suspendue dans le vide, elle en devient féérique vous ne trouvez pas ??? Moi j’adore ! Je sens que je vais vite renouveller l’opération. Et vous, ça vous tente ?

99 Commentaires

Commenter