Diantre party 2 - Ciloubidouille

Diantre party 2

Je vous en ai parlé lundi dernier, j’ai participé à la Diantre party 2. Mon rôle était minime hein, moi je m’occupais simplement des gâteaux. Pour célébrer les 5 auteurs présents pour les dédicaces, j’ai cuisiné un gâteau pour chaque livre, en essayant de rester dans leurs thématiques. Du coup, ça donne des trucs un peu… heu… conceptuels 😀 !

J’ai bien rigolé à les fabriquer, bien rigolé à les transporter, bien rigolé à les faire goûter… Est-ce que vous allez rigoler à les découvrir ?

Pour les réaliser, je suis partie sur un immense flan aux oeufs (trop trop trop méga bon), une brioche aux pralines roses, un gâteau au carambar, un marbré et un gâteau à la carotte.

Allez, on commence les présentations. Le livre de Perrine Dorin s’intitule “Bob et Samantha ou l’invention de la brosse à dents”. Le thème n’a pas été trop dur à trouver :). Je lui ai donc confectionné une brosse à dents géante, à l’aide de mon cake marbré, géant lui aussi. J’ai recouvert le tout de pâte à sucre blanche.

J’ai rajouté des Mikado au chocolat blanc pour les poils et hop le tour était joué. Je ne suis pas certaine en revanche que ma brosse lutte activement contre les carries mais bon… :p

Nexxxxxt 😀

Le livre de Cäät s’intitule la head company. Le héros, Jean-jacques, a perdu sa tête, mais pour de vrai. Il est littéralement décapité.  Du coup, il se retrouve dans des situations incongrues où il doit par exemple fumer avec les fesses… C’est la raison pour laquelle j’ai osé le gâteau fesse de mec poilues… Ca fait un peu bourses molles mais bon, c’est le gâteau qui a été dévoré le plus vite, preuve que ça n’a rebuté personne ! Le rose, c’est de la pâte d’amande :). Et les poils des morceaux de réglisse. Miam miam non ? :p

La douce Fafé raconte dans son livre “Tu me cherches ?” l’histoire d’une ado qui a perdu son portable. En fait, quelqu’un l’a récupéré et lui fait suivre une étrange chasse au trésor pour le lui rendre. Ce recueil pour ado m’a fait sourire et trouver l’idée du téléphone n’a pas été trop compliqué. J’ai laissé ce gâteau dans son moule car il s’agit du flan aux oeufs. Par dessus j’ai coulé une fine épaisseur de chocolat blanc que j’ai teinté en argenté.

J’ai moulé des touches en chocolat au lait, en garnissant le fond de mes mini tartelettes.

Enfin, j’ai demandé à l’auteure de me “dédicacer” l’écran.

Pour le très chouette livre de Nicoz (mon préféré), intitulé “J’aime, j’aime pas”, j’ai sélectionné une planche ou elle dit “J’aime pas me laver, mais j’aime faire des prouts dans mon bain” :). Du coup, j’ai bidouillé une baignoire à base de gâteau aux Carambar puis j’ai imprimé sur du papier photo sa planche en l’agrandissant au maximum. Il ne me restait plus qu’à planter le décor :). Merci Pingoo pour le coup de main technique du papier photo.

J’ai pensé au petit canard jaune en pâte d’amande et au chocolat blanc teint en bleu pour l’eau du bain.

Pour le livre de Gally “Mon gras et moi”, j’ai voulu reproduire l’ennemi numéro un : le hambuger ! Voici sa version sucrée : un gâteau au yaourt saupoudré de grains de sésame, un rond de chocolat au lait mélangé à des céréales natures et durci au frigo, de la pâte d’amande verte pour la salade et du gel alimentaire rouge pour le ketchup. Pendant la soirée, ils ont été nombreux à croire qu’il s’agissait un vrai hambuger. Ma plus belle réussite de gâteau rigolo je pense.

Pourtant c’était mal parti. J’était lancée sur un gâteau aux carotte, mais il a eu un léger souci au démoulage… bref, il a fini en cassolette et a disparu en un clin d’oeil à partir du moment où je l’ai posé sur la table.

Enfin, pour accompagner le livre de Gally, je lui ai fabriqué un Nutellor… des bras en pâte Fimo phosphorescents, un petit couteau, une étiquette mi numérique mi dessinée, voilà un nouveau genre de fanart 🙂 !

Il ne me restait plus qu’à me rendre à la fête ! Et quelle fête ! Des livres magnifiques, même pas chers.

 

Des badges à gogo !

Des oeuvres très chouettes accrochées au mur.

Et des auteures concentrées pour nous faire des dédicaces qui tuent ! Gally, à gauche. En haut Nicoz, en bas Fafé. Elles sont douuuuuuéééééeess ces filles !

 

Bon la rançon du sucès, c’est la queue. Mais ça vaut la peine !

 

Regardez mes dédicaces 😀 ! Gally et Perrine ici.

 

Fafé et Cäät ensuite.

 

Et enfin Nicoz :).

 Plein de photos de la fiesta ici. Elles viennent de ce délicieux Rod :p

Je crois que les auteurs ont apprécié mes gâteaux :). Les visiteurs aussi j’ai l’impression, vu leur disparition rapide. Et vous ? Ca vous aurait tenté ?

 

Sinon, n’oubliez pas de vous inscrire à mon swap conserve et de venir rigoler avec nous samedi :).

46 Commentaires

  • Venue à la recherche d’une idée pour occuper intelligemment 3 loulous aujourd’hui, jour de grève (et aussi parce que tu es dans mes favoris ;-)), je repars morte de rire devant tes gâteaux !!! Bravo, c’est géant, quel talent !!!!

  • la brosse à dent est top !

    et comme toi, j’adore le bouquin de nicoz : j’aime / j’aime pas

    je l’avais découvert chez un pote le mois dernier, et j’ignorais que c’était diantre qui l’éditait. Maintenant je sais 😉

  • ah mais moi on me backlink pas … moi je merite pas. j’aurais pas du dire “delicieuse” tiens 🙂 et j’aimeais que tu m’expliques ton sous entendu sur le billet du hiboo “je l’ai vu à l’oeuvre” … 🙂

  • bien sur que m’aurait tentée !!!! enfin Cilou !
    ils sont tous extras ..le second me faisait aussi penser à ta deuxième version de c…molles ….et j’ai bien ri, je suis sure qu’ils se sont esclaffés aussi .
    Te reste plus qu’à confectionner un cadre, une paplique ou autre pour placarder dans ta maison toutes tes supers dédicace….

  • Je crois que , comme les autres, je les aurais bien appréciés aussi tes gateaux rigolos !!! Et même si le hamburger m’a fait saliver, j’ai beaucoup aimé la brosse à dents 🙂 : )

    Et comme beaucoup, j’aurais bien aimé être là

    Bravo pour ton imagination et tes réalisations !!!

  • Tu devrais organiser un sondage pour savoir lequel les internautes préfèrent. Perso même si je les aime tous j’ai un faible pour les fesses poilues (qui me font peut être penser à celles de mon homme !!!) et j’étais morte de rire en voyant ton sens du détail entre les deux fesses !!!
    Fallait oser, Cilou l’a fait !!!

    Comme tu n’es vraiment pas quelqu’un qui se prend au sérieux et que j’adore ça, j’aurai adoré venir te rencontrer à Paris samedi ou participer à ton périple dans le cimetière des mosaîques !!!
    Une chose est sûre, je serai une des premières à venir faire dédicacer ton livre quand tu l’auras écrit !!!
    Encore bravo pour tes gâteaux. Mon dernier, la citrouille que l’on trouve dans le livre que tu as présenté dans un précédent post et que j’ai acheté grace à toi (tout comme la fontaine au choc), merci Cilou !!!

  • Euh, ya stage de cuisine avant le 29 novembre ??? j’ai un gâteau rigolo en commande… et je me sens un peu… pas à la hauteur !!!! sniiiiiiiiiif.

    @ bientôt et merci Cilou de ces jolies photos de gâteaux qui me font envie.

  • Il est presque minuit et je viens d’éclater de rire bruyamment (doucement je sais pas de toute façon, mais personne s’est réveillé) à la vue du gâteau fesses poilues !! J’adore !! (le gâteau, pas les …..) Bravo une fois de plus pour ton imagination qui ne cesse de nous faire rêver. Bizz

  • Moi aussi, je trouve ta version du hamburger géniale ! En tous cas, ça ne peut pas être diététiquement pire que celui de Ronald…
    Pas trop galère à couper, le chocolat fondu-redurci ?

  • Arrrrgh, Cilou, j’ai pas de compte gmail (et pas vraiment envie d’en créer un, je navigue déjà entre 4 messageries…) : je ne pourrai pas venir demain, il y a un baby-empêchement de dernière minute, je suis dég’ ! Bises tout plein à tous les swapeurs, passez un très bon moment… (je pleurerai devant les photos)

  • Je suis arrivé trop tard à la soirée pour voir les gateaux encore entiers.

    En tout cas, ceux que j’ai mangés étaient trop bon (le hamburger avec ses gros morceaux de chocolat et le flan calculatrice)

  • Les gâteaux que tu as fais ont l’air bien inspirés et bons.

    Par contre, Diantre Éditions n’est qu’une maison d’édition de bds qui utilisent le réseau de ses auteurs, et les impriment en grande partie pour cela.
    Soient les auteurs sont déjà connus avec un blog très visité, ou bien ils ont déjà sorti plusieurs livres.
    Ce qui leur permet de faire passer l’info à des personnes bien ciblées et leur réseau, mais surtout ça permet de faire de la pub pour Diantre Éditions. Diantre prend quasiment aucun risque.
    Alors qu’un éditeur devrait avoir comme tâche de faire découvrir des nouveaux talents aussi.
    Ce sont uniquement les auteurs qui créent leur “buzz” et Diantre qui en profite.
    Diantre ne fait que se greffer sur des réseaux déjà existants et les pomper.
    Ils s’en sortent bien apparemment, pour l’instant, car ils ont bien compris qu’il fallait 4 choses : Numéro 1, avoir du fric.
    Numéro 2, faire des jolis sourires et lécher les bottes de beaucoup de gens (mais tout en jouant aux personnes “intègres” qui défendent leurs idées, bien qu’ils n’en aient pas et soit une pâle copie d’autres maisons d’éditions de bd bien meilleures).
    Numéro 3, un carnet d’adresses (récupéré en grande partie suite aux stages dans les “grandes” maisons d’éditions).
    Numéro 4, exploiter ses amis et bénévoles (dont toi apparemment).

    Je n’aime pas ces manières de faire et ils représentent plutôt la honte du métier pour moi.

  • J’aime pas Diantre :
    Et bien tu as bien raison ! Nous aussi y’a plein de maisons qu’on aime pas !

    1- C’est vrai qu’on essaye de gagner un peu d’argent, c’est toujours mieux sur la durée (même si au final on en gagne pas vraiment, mais c’est pas grave, ça viendra).
    2- En général on nous reproche plutôt l’inverse (de s’engueuler avec les gens) que de leur lécher les bottes, mais tu dois justement faire partie des gens avec qui on s’est engueulé :).
    3- Ah ben oui on a un gros carnet d’adresses je confirme. J’ai envie de dire “encore heureux”. Sinon on serait mauvais en fait.
    4- Ah ça c’est vrai qu’on a plein d’amis enfermés dans la cave qu’on exploite à grands coups de fouets, ça aide !

    Et puis sinon, sur les auteurs, on a quand même plus de gens qui n’ont jamais été publiés que de gens qui ont été édités. Et comme beaucoup de maisons, le fait d’avoir quelques “bonnes ventes” nous permet effectivement de signer des gens pas connus du tout et qui vendront très peu (la majorité donc), je t’invite à faire un tour sur l’ensemble du catalogue, plutôt que de regarder les trucs qui ont beaucoup de visibilité.

    Je te le concède sinon, quand on a des auteurs connus, on les encourage à faire de la pub de leurs bouquins sur leurs sites, parce que c’est quand même bien de se faire connaitre pour vendre des livres :). Mais à l’inverse on est une des rares maisons à permettre aux auteurs de faire aussi la promo des livres qu’ils sortent “ailleurs” pendant les dédicaces/soirées Diantre.

    Cela étant dit je reste bien content qu’on commence à avoir des gens qui nous aiment pas, ça veut dire qu’on est un peu célèbres ! :p
    (bon même si c’est toujours plus sympa de ne pas être aimé par des gens sur qui on peut mettre un nom, m’enfin on peut pas tout avoir).

    Big bizou.

  • oua! je kiffe le gâteaux “”fesse poilues” c’est vraiment sympas ! tu veux faire cuisinière ou auteure? ou les 2!! :mrgreen: j’aimerais avoir autant de talent que toi! moi mes gâteaux ce sont plutôt des “blocs de bèton” 😉

Commenter