Tableau fleur en tissu - Ciloubidouille

Tableau fleur en tissu

Un petit article rapide pour vous montrer un tableau tout aussi rapide à faire ! Je l’ai fabriqué chez mes parents un dimanche après-midi devant la cheminée et plein de témoins. Je peux vous dire que ça a du me prendre une heure environ…. Pas de quoi fouetter un chat. Le résultat est sympa je trouve. Pis déclinable à l’infini !

Une idée de cadeau home made pour Noël ?

J’enchainerais bien comme je le fais d’habitude par des explications détaillées, mais mon souci c’est que j’ai pris toutes mes photos avec un appareil… sans carte mémoire . Pour la petite histoire, je possède deux appareils photo. Or celui que j’utilise le plus me prévient quand il n’a pas de carte, LUI. Ou plutôt, c’est impossible de prendre la photo. Oki, pour le deuxième appareil, il y a un machin qui clignotte dans un coin pour soit-disant prévenir de l’absence de carte mémoire, mais autant vous dire que je n’ai rien vu. Et j’ai ainsi cru prendre des tas de photos (pour cet article et pour d’autres…). Quand j’ai voulu décharger celles-ci, pas de carte… Tout l’historique de la fabrication de mes bidouilles in the wind… Je ne vous dis pas les grosses bouboules sur le moment. Un vrai cafard.

Voilà pourquoi je n’ai pas de photos qui expliquent pas à pas ce qu’il faut faire pour réaliser ce tableau. Heureusement comme il est particulièrement simple, je pense que vous allez néanmoins comprendre sans étape. J’en profite pour tester une nouvelle mise en valeur des photos. Normalement, elles sont toutes cliquables et s’agrandissent ensuite pour que vous puissiez voir plus de détails sans ruiner ma page.

Alors commençons. L’idée de base est de rassembler des tissus que vous aimez bien. Ca fonctionne aussi avec le papier, la feutrine, la mosaïque, etc. Vous dessinez, au dos des tissus, des ronds de différentes tailles en vous aidant de verres retournés par exemple, puis vous les découpez proprement.

Il ne vous reste plus qu’à les positionner sur un tableau rectangulaire pour former un grand bouquet de fleurs. Il ne faut pas hésiter à faire plein d’essais pour marrier au mieux les couleurs des tissus, pis également pour optimiser l’espace. Ensuite, à l’aide de vernis colle, vous les collez au tableau. Essayez de travailler assez proprement pour ne pas que le vernis déborde de trop :). Lissez bien le tissu à l’aide du pinceau.

Une fois les ronds positionnés et un peu secs, vous dégainez votre marqueur noir. Ca fonctionne également avec les tubes de peinture 3D mais je trouve que c’est moins précis. C’est possible aussi que je ne sache pas bien maîtriser l’engin mais mes derniers essais ont donné des lignes maladroites, pas très heureuses. Du coup, je vous conseille le stylo, voire même les feutres de vos enfants pour peu qu’il y ait encore de l’encre dedans… Attention, ça peut baver un peu si comme moi vous dessinez alors que la colle n’est pas bien sèche.

J’ai commencé par retracer le bord de tous les ronds pour mieux les souligner. Puis à l’aide d’une grande règle, j’ai dessiné les tiges en veillant bien à poursuivre le trait entre les différents ronds. Là encore, attention à vos gestes, avec les frottements, ça peut baver et salir le tableau blanc.

Et voilà, il ne restait plus qu’à dessiner quelques feuilles stylisées et hop, un petit tableau sympathique pour la chambre d’une petite fille par exemple. Ou d’une grande. Parce que c’est ma belle-soeur qui est repartie avec le tableau sous le bras. Et c’est également à elle que je dois les photos car quand j’ai réalisé que je n’en possédais aucune, je lui ai téléphoné pour qu’elle shoote le tableau de chez elle ! Merci à toi Julie !

Quant à vous, si le principe vous plait, c’est la bonne astuce pour optimiser toutes vos chûtes de tissus qui trainent :). En réfléchissant, on doit même pouvoir “dessiner” ainsi des camions de pompier, des robots et autres représentations plus masculines pour nos garçons :).

79 Commentaires

Commenter