Calendrier de l'avent - Ciloubidouille

Calendrier de l’avent

Voici le deuxième calendrier maison de cette année. Il est destiné à mon grand garçon.  Le premier calendrier de l’avent était en forme de sapin. Celui-ci est bien plus rustique mais il correspond parfaitement à l’envie d’ErwanouGentilLoup d’être vraiment acteur du décompte. Avec ce calendrier, il peut déchirer l’opercule et découvrir les sucreries qui se cachent derrière. Forcément, il adore. C’est toujours un peu jouissif la destruction !

Je vous le montre.

Pour la structure, j’ai utilisé des pots de petits suisses (au grand bonheur des trois korrigans qui ont eu le droit de les manger par trois, plusieurs soirs de suite) ! J’ai fait néanmoins le service pour éviter au maximum qu’ils séparent les pots entre eux.

Ensuite, j’ai collé douze pots dos à dos avec mon pistolet à colle chaude. Attention, il faut gérer au mieux la température afin qu’elle ne soit pas trop brûlante, au risque de faire fondre le plastique.

Pour continuer à rigidifier l’ensemble, j’ai entouré ma structure de carton en le collant également au pistolet à colle.

Enfin, j’ai rempli les 24 pots de bonbons. Ou plutôt non, j’ai d’abord rempli une face puis l’autre. Vous allez comprendre pourquoi.

Simplement parce que sinon, les bonbons tombent. Je m’occupe de la première face. Je sors du papier de soie, (afin que l’opercule soit fine) et je recouvre les 12 pots en attachant le papier les côtés avec du scotch.

Zhou, la même chose de l’autre côté :). Les bonbons sont emprisonnés mais je peux encore les sentir du bout des doigts.

Je termine mon calendrier en le rendant un chouille plus présentable. Je serviette le dessus à l’aide d’un papier gris et de vernis colle.

Je rajoute des lettres argentées pour former la phrase nominale “esprit de Noël”

Je dessine un sapin.

Pis des boules. Je n’oublie pas d’écrire les chiffres du compte à rebours.

Et voilà la bête en frontal. Erwan est ravi. Vrai de vrai. C’est un calendrier de l’Avent qui lui correspond. Pas précieux pour un sous, plutôt rigolo ! Pis rien qu’à lui…

Enregistrer

60 Commentaires

Commenter