Sapin en carton - Ciloubidouille

Sapin en carton

Cette année encore, pas de vert sapin dans notre maison, pas de bonne odeur de sève et pas d’épines non plus. Celui de l’année 2006 était un sapin en métal. Ceux de 2007 étaient des sapins en ceintres et en rouleaux de PQ ! Pour changer encore de principe, je me suis tournée vers le carton, grâce à ceux offerts par la copine de Loller. Noël 2008 est un bon cru car j’ai encore fabriqué deux sapins. Je vous montrerai le deuxième dans un prochain article. Faut bien rentabiliser les bidouilles du WE. En plus, ça a dépoté car j’ai été aidée des Marie, de ma BS Aurélie et d’Alyn.

Voici le mode d’emploi pour fabriquer un sapin en carton avec de la récup !

L’ingrédient de base est soit du temps, soit des amis. Parce que l’air de rien, c’est le genre de travail répétitif qui peut décourager plus d’une bonne âme. Enfin, on ne pousse pas des wagons dans les mines non plus hein. Mon sapin, à trois, on a du le réaliser en une grosse heure. Autant dire que seul, ça doit bien prendre le double. Après, deux heures dans une vie, pour un sapin original et fait maison, ce n’est pas si pire, comme dirait l’autre ;).

Bref, une fois que vous avez rassemblé plein de bonne volonté, il ne vous reste plus qu’à trouver du carton. Pas besoin d’un carton de super qualité, l’idéal est plutôt qu’il soit fin. Gardez vos grosses cannelures pour d’autres créations. Et c’est parti, vous découpez aux ciseaux ou au cutter de longues bandes de 3 cm environ (Merci les Marie pour l’aide aux préliminaires :D) . Pas besoin d’être régulier, les différences de tailles apportent un charme supplémentaire à l’ensemble.

 Ensuite, arrive la partie la plus pénible, à savoir enrouler sur elles-mêmes les bandes de carton. Une par une. Oui messieurs dames ! Ben, mine de rien ça te ruine les mains en moins de deux. Tu te découvres des muscles nouveaux qui n’avaient rien demandé visiblement 😀 !

Ensuite, sur un immmmmense triangle en carton, tu colles au pistolet à colle tes frisottis. C’est évidement la partie la plus rigolote 🙂 ! On sent de suite que ça va être chouette ! Enfin, disons plutôt que ça va me plaire 🙂 !

Un petit zoom pour vous vous laisser admirer les graciles courbes de mon carton. C’est pas beautiful ça ?

Bandes par bandes, on parvient au somment de l’arbre. J’accroche une étoile également et à l’aide d’une ficelle planquée dans le carton, je suspends mon sapin à un clou, le long du mur de ma cuisine. Sur la photo, il fait riquiqui, mais en vrai, il doit bien mesurer 1mètre 50 ! Ca en jette !

Regardez ces jolies bouclettes quand on prend la photo de côté 🙂 !

Il ne reste plus qu’à illuminer mon sapin grâce à une guirlande IKEA qui s’allume grâce à des piles. Pas besoin d’avoir un fil disgracieux qui pendouille jusqu’à la prise ! Le défaut c’est qu’il n’y a que 10 loupiottes en revanche. Faudra que j’y retourne mais j’ai la flemme.

Et voilà mon beau sapin, roi de ma maison pour un Noël. Je suis ravie. Et les enfants aussi. Ce soir, je leur ai demandé “ça vous dérange qu’on n’ait pas de vrai sapin ?”. ErwanouGentilLoup a répondu dans la seconde “ah non, pas du tout. Avant on en a eu un, et il était tout pourri”… heu… les enfants sont formidables 😀 ! Il n’était pas si pire que ça mon sapin 2005 ?

Un grand merci à Alyn et à Aurélie pour leur patience et leur bonne volonté !

55 Commentaires

Commenter