Ciloubidouille
9 juillet 2009

Cookies au praliné

J’ai parfois de drôle de choses dans mes placards. Par exemple du praliné. Le praliné kesako ? Et bien si on en croit Wikipedia il s’agit d’ un mélange de noisettes et/ou amande et de sucre, le tout broyé plus ou moins finement. Cette pâte sert de fourrage aux bouchées en chocolat par exemple. Attention à ne pas confondre avec le « pralin », qui est un mélange d’amandes ou de noisettes et de sucre en poudre.

Tout ça pour dire que dès que tu ouvres le pot, se dégage une belle odeur de noisettes grillées… de praliné quoi ! Et d’ailleurs, heureusement, parce que si on se devait se fier uniquement à la vue, ça donnerait un truc pas très glamour, voire scato… 😀

Moi je m’en suis déjà servie pour parfumer des gâteaux, des panacottas, des crèmes.  C’est au tour des cookies de passer le test !

Pour faire mes cookies, j’ai besoin de 125 gr beurre. Un pâtissier m’a filé cette astuce : on coupe le beurre en diagonale quand on veut obtenir une moitié de plaquette. Comme j’ai trouvé ça malin et logique, je vous refile l’idée.

On mélange donc le beurre mou avec 100 gr de sucre roux et on transforme le tout en une crème onctueuse :).

C’est à ce stade qu’on rajoute le praliné. Je vous l’avais dit que l’aspect n’était pas très apétissant ! Mais qu’est-ce que ça sent bon ! Niveau quantité, c’était pifométrique. J’ai du mettre une grosse cuillère à soupe.

On rajoute 110 gr de farine. Même pas besoin d’oeufs, ce qui est toujours pratique en cas de frigo vide…

Reste plus qu’à former des petits tas sur la plaque du four. J’ai rajouté une amande en plus pour la déco, pis aussi pour indiquer le parfum du cookie. En effet, ces derniers étaient destinés à une vente à l’école de mes enfants, alors il fallait indiquer aux futurs acheteurs ce qu’ils allaient manger :).

Pour la cuisson, je suis partie sur 15 minutes à 150° mais comme ça ne suffisait pas, j’ai fini par rallonger le temps de cuisson de 10 minutes environ.

J’ai obtenu ces alléchants cookies à l’odeur enivrante !! Je me suis portée immédiatement volontaire pour les goûter ! Ma frangine et son doudou qui passaient par là ont largement suivi mes exploits culinaires, malgré l’heure très tardive 😀 ! Oui je cuisine souvent à minuit, c’est comme ça ! Ca explique d’ailleurs les tons un peu jaunes de mes photos ;).

Voilà un bol de cookies pour ceux qui restent à la maison.

Une autre fournée est partie directement à l’école portée par la plus jolie des petites filles du monde 😀 ! Ils sont à gauche sur le plateau. Au centre des cookies à la pomme et à droite un gâteau au praliné justement :).

Ca vous tente alors ?

19 réactions au sujet de « Cookies au praliné »

  1. La glace au praliné c’est pas mal non plus. Même pas besoin de conservateurs, elle reste onctueuse après plusieurs jours au congèl’… Enfin, si on arrive à résister.

  2. Yes deuzzz

    Hum même après une grosse part de clafoutis aux cerises que je viens de manger ça me tente bien ces cookies au praliné !

    Et ton gâteau tu le fait comment ?

    Avec les vacances qui approchent à grand pas c’est le bikini qui ne va pas être content… avec toutes ces bonnes choses que tu nous fait 😉

  3. Sympa l’idée, mais je suppose que ta praliné, tu l’as trouvé dans un de tes magasins magiques ??

    Pour ma part j’utilise la pralinoise, qui je suis sure n’a rien à voir !!! Et c’est marrant car la Kermesse a aussi eu le droit a 2 gâteaux praliné 🙂

    Mais çà donne aussi envie de bon matin dans le café…

  4. Oh la vache, c’est rude de lire un article pareil quand on n’a pas ce qu’il faut sous la main pour réaliser la même chose…
    J’ai plus qu’à manger mon chapeau comme oncle Picsou…

    Bisous à MaëllePrincesseJolieJolie !!

  5. Pas mal l’astuce du beurre … faut pas avoir fait BAC+50 pour réfléchir et trouver cette astuce … Mais faut bien la trouver quand même !!!
    J’y avais jamais pensé à couper le beurre en deux !!!

    Bel article encore une fois !

  6. Mmmm, MIAM ! Je sens l’odeur de la praline jusqu’ici ! Biensûr que ça me tente, moi qui suis une gourmande sans précédent… mmm, vivement que je m’y mette aussi ! C’est vrai que le praliné peut ce décliner dans des milliers de recettes gourmandes !A plus !

  7. Purée de pois chiches ! Je viens de me rendre compte que ça fait 32 ans que ce que j’appelle praliné, c’est en fait du pralin, et que JE NE CONNAIS PAS LE PRALINE !!!! Cilou, si t’existait pas, faudrait t’inventer !
    Cela dit, à ma décharge, je suis allée grâce à notre ami (??) Google voir le « Pralin » sur le site de Vahiné (c’est gooonflé), et, sur le paquet, même si « pralin » est marqué en gros, dessous, est écrit en mignonnes petites lettres : « praliné ». Allez comprendre quelque chose, ma bonne dame…
    Sinon, comme Lillou, je suis bluffée par le coup du beurre (qui a dit que c’était ne pas être intelligent que d’inventer le fil à couper le beurre ?). J’adore ces trucs, pour lesquels on se dit : « Bon sang, mais c’est bien sûr, comment n’y ai-je pas pensé plus tôt ? », et que l’on se met à utiliser comme une évidence, comme si cela avait toujours été !
    Sur ce, je m’en vais me préparer une bonne glace saupoudrée de PRALIN…

  8. je viens tres regulierement regarder ton site et je trouve que vraiment tu assures! tu fais ca de maniere tres marrante et fort sympathiQUE C EST UN VRAI BONHEUR QUE DE TE LIRE!!
    mais ou vas tu chercher toutes tes idees???bravo!

  9. Je n’ai pas suivi la différence entre
    le praliné : un mélange de noisettes et/ou amande et de sucre, le tout broyé plus ou moins finement.
    Et le pralin : un mélange d’amandes ou de noisettes et de sucre en poudre.

    j’ai raté un épisode?
    Bises de ta tante énervante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *