Découverte du Géant Vert - Ciloubidouille

Découverte du Géant Vert

Lundi soir dernier, avec une dizaine de blogueuses estampillées “cuisine”, j’étais invitée à une curieuse dégustation. La marque “Géant Vert” m’avait conviée dans un restaurant éphémère, dans le quartier de Bastille, pour (re) découvrir ses produits. Et pour cela, elle avait mis aux fourneaux un grand chef espagnol, Alberto Herraiz, chargé de mettre en valeur le contenu de ses boîtes de maïs, d’asperges, poivrons, fonds d’artichaut, etc. Je ne suis pas une grande habituée de ce genre de manifestation, mais je reconnais avoir passé un chouette moment, agréablement entourée de blogueur(se)s sympathiques !

Je vous explique le déroulement de la soirée, puis je vous montre ce que moi, j’en ai fait des produits Géant Vert ;).

Le truc sympa dans le marketing, c’est que parfois on a des budgets suffisants pour se permettre de réaliser de jolis événements. Ici, les gens de chez Géant Vert avaient opté pour un chouette parti pris. Tout était dans un camaïeu de verts. Le géant (vous savez, celui qui lâche des Hohoho, dans un concours de gravitude avec le Père Noël), toujours légèrement vêtu de sa tuniques de feuilles de maïs, nous accueillait dans une entrée verdoyante, du sol au plafond.

Dans le restaurant lui-même, pareil, plein de pousses vertes, de bois, de lumière. Très chouette décor.


Et sur un mur, un rétroprojecteur pour suivre en direct certaine recette préparée par le chef.


On était tous là, blogueurs et journalistes, pour fêter les 50 ans de vie française du Géant Vert (même si pour info son histoire a d’abord commencé aux USA).

Les invités ont commencé à investir les lieux. J’ai pu rapidement rencontrer mes acolytes. Au fait, à quoi reconnait-on un blogueur ? A son appareil photo bien sûr ! Les journalistes étaient venus avec… rien ! Et nous, on a dégainé appareil photo et smart phone avec une aisance très caractéristique 😀 ! J’ai ainsi fait la connaissance d’Anne, Audrey, Joelle, Gwen, Nathalie, Ophélie, Dorian, Vanessa, et Marie.

Passons maintenant à la bouffe dégustation 😀 !


En guise d’apéritif, voici les amuse-bouches. Les carottes sont agrémentées d’une sauce faites à base de maïs, le poivron a mariné dans une sauce au vin et est farci d’un quartier de pamplemousse. Enfin la tomate repose sur un lit de tapenade et sur une chips de betterave. Personnellement, j’ai trouvé ça trop vinaigré à mon goût. Mais j’ai tout mangé 😀 !

On s’est installé à table et on a regardé le chef (Alberto Herraiz) refaire l’entrée, juste pour nous.

Le plus dur étant de choisir où regarder : l’écran ou le chef ? 😀

Anne de Papilles et Pupilles a choisi Alberto !

Et l’entrée, qu’était-ce donc ? Et bien un velouté d’asperges, avec des fines lamelles de parmesan, du jambon fumé poelé, et des amandes fraiches. Là, j’ai trouvé ça trop salé… N’allez pas croire que je suis difficile, mon surnom c’est Karadoc 😀 ! Non non, c’est bien l’avis général que je retransmets par la même occasion. En revanche, j’ai bcp aimé l’idée et je crois que je referai cette petite soupe !

Je n’ai pas pris la photo du plat principal ! Dommage, parce que pour le coup, c’était super bon ! Du thon mi cuit sur un lit d’asperges vertes, le tout coincé entre deux fines tranches de pain grillé… miam ! Mais si vous allez sur d’autres blogs, vous la trouverez sans problème.

Par contre, le dessert… heu… ce n’était pas bon. Ou plutôt, comme dirait ma mère, ce n’était pas à mon goût :D. Je n’ai pas apprécié l’alliance du poivron vinaigré avec la glace vanille. Trop étrange pour moi.

Si je résume cette soirée, je peux dire qu’elle était très bien organisée, que je me suis bien amusée et que… la nourriture ne m’a pas plue. Attention, pas d’amalgame, ce n’est pas du fait des aliments en eux-mêmes mais plutôt à cause des recettes je crois ! D’ailleurs, j’en ai la preuve. J’ai décidé de cuisiner des asperges du Géant Vert à mon tour, pour savoir ce qu’elles valaient.

J’ai commencé par tailler à mon tour des fines tranches de pain (si possible un peu rassi, c’est plus facile à découper)

A côté, j’ai laissé mariner quelques minutes un mélange d’huile d’olive, d’ail et de basilic finement ciselé.

J’ai étalé au pinceau ma mixture sur 4 tranches (mais j’aurais du le faire sur les huit, chais pas pourquoi j’ai voulu les distinguer ainsi en fait). Et hop, j’ai placé le tout sous le grill pour obtenir des tranches bien dorées.

Pendant ce temps là, j’ai épluché la peau de trois poivrons préalablement cuits une heure à 150°C dans leur manteau de papier alu. Je les ai taillés en fines lamelles et légèrement poêlés ensuite.

Enfin, j’ai écrasé à la fourchette un avocat avec du fromage frais, ici de la Madame Loïc.

Et bien sûr, j’ai sorti ma boîte d’asperges Géant Vert. J’ai simplement égoutté l’eau de la conserve.

Il ne me restait plus que le montage à faire. J’ai posé une première tranche de pain grillé, sur laquelle j’ai étalé un peu de purée d’avocat. Ensuite, du poivron. Les fameuses asperges. Re de la sauce, une dernière tartine etdes asperges. Voilà le résultat. Plutôt joli non ?

Ben à manger… une tuerie ! Frais, croquant, fondant, parfumé… Vraiment super bon.

Même que deux tartines par personne, ça avait un goût de trop peu… ! Pas grave, on en refera !! Hihihi ! Enfin, Ho Ho Ho 😀

A propos de ricanement, Géant Vert lance un concours de Ho Ho Ho sur leur site. Si vous avez l’âme joueuse, n’hésitez pas à y participer !

Sinon, rien à voir avec la choucroute, mais j’ai reçu un mail d’un de mes lecteurs. Il voulait mettre en avant le site d’une de ses voisines, une petite fille handicapée qui a besoin de vos dons pour tenter une opération aux USA. Si le coeur vous en dit, allez donc lire les aventures de la petite Lilou. En tant que maman fraichement renouvelée, ces histoires me touchent particulièrement.

18 Commentaires

  • Sympa d’être invitée à ce genre de soirée ! je pense que je n’aurais pas adoré les recettes non plus mais c’est quand même sympa à voir, je pense 😉
    Et c’est qui Karadoc ?
    J’adore la photo des gens qui regardent tous dans des directions différentes 🙂
    Biz !

  • Houlà, l’alliance poivron rouge/glace, ça devait être quelque chose… effectivement, je crois que je n’aurais pas aimé non plus… comme la plupart du reste d’ailleurs. Par contre, ta recette, elle m’a l’air bien tentante. Sinon, comment tu fais pour être invitée à ce genre de soirée ??? oui, je sais, yen a pas dans ma Haute Saône profonde, quoique, ça pourrait être sympa avec du comté, des morteau et de la cancoillotte…
    Bizzzzzzzzz et @ bientôt.

  • géant vert aurait du faire sa petite fête chez toi !!
    Ta recette est bien plus appétissante !
    J’avoue que l’alliance poivron-vanille, euh………

    super tes photos !

  • Ho, ho, ho, gééééééé-ant vert !
    Et le VRAI géant vert, il est même pas venu à son anniversaire, avec son air fier et sa belle tunique ?

  • bin moi j aurai aimé gouter l alliance du dessert pour dire mon avis!
    pourquoi pas! si c est une bonne vanille…
    enfin je ne cuisine pas et ne suis pas gourmet! donc des que je peux gouter…je teste!
    sympa la soirée!

  • Ah les bons ogm !Big- brother vous invite influenceuses malhonetes ou décérébrées !On vous donne le gout du mais qui nourissaient les oies au gavage chez -nous ! Et vous etes heureuses comme cà !Global-food is watching you !

  • Quelle belle façon d’agrémenter les asperges! Merci pour la recette!
    Pour le desset, je pense que j’aurais réagi comme toi, surtout si le poivron était vinaigré… Alliance pas facile.
    Par contre, j’ai déjà mangé dans un resto japonais de la glace aux haricots rouge et, malgré une hésitation naturelle au début, j’ai adoré!
    A essayer 🙂

  • Si j’osais, je dirais bien ‘Ouais, encore une recette Cilou à tester’… comme beaucoup d’autres (remarque, je suis déjà passé à l’acte pour quelques unes),
    mais celle-ci présente un avantage certain : elle me ferait utiliser les boites d’asperges que mon zhom n’arrête pas d’acheter et dont je ne sais que faire … voilà une bonne idée pour son anniv ce week-end, une bonne recette d’asperges ! Arf, arf, arf …
    (mais tes photos donnent envie quand même, hein ^^ )

Commenter