Sucettes à la viande - Ciloubidouille

Sucettes à la viande

C’est l’été, ce sont les vacances, on a envie de se prélasser, de se faire plaisir, on sort les apéritifs et on trinque à la rentrée prochaine, si proche et si lointaine à la fois. Du coup, je vais vous proposer deux recettes super fastoches pour se faire plaisir les longues nuits d’été, avec les enfants et les amis. Il s’agit de sucettes à la viande, faciles à croquer, aussi conviviales que rigolotes.

Pis vous allez voir, on peut les adapter à toutes les sauces !

Moi j’ai confectionné moi-même ma pâte brisée (dans laquelle j’ai rajouté des graines de sésame) mais ça fonctionne aussi bien avec celle du commerce.

Pendant que la pâte repose au frigo, on s’attaque à la farce. Ici du steack, de la tomate concentrée, des oignons, des champignons de Paris, le tout bien relevé. Mais vous allez voir que la recette fonctionne aussi avec un mélange Kiri + jambon, ou petit suisse / moutarde / morceaux de Knaki ou tomate / mozzarella / gruyère… Bref, à vous de trouver l’assortiment qui vous convient, sachant qu’il faut que ce soit un peu humide afin que ça garde du moelleux après la cuisson. Ma première fournée était trop sèche par exemple, j’ai rajouté ensuite de la crème fraiche (on ne se refuse rien, je sais…).

On étale finement la pâte. Plus ce sera fin, moins ce sera pouf pouf ensuite :). Ensuite, on découpe des carrés grâce à un emporte-pièce. Sachant bien sûr que ça fonctionne avec n’importe quelle autre forme. Si vous êtes en location et que vous n’avez pas mis vos emportes-pièces dans vos valises (SHAME ON YOU), un verre fera tout aussi bien l’affaire.

Ensuite, vous positionnez le bâton sur la pâte. Là pareil, un pique à apéritif fait tout aussi bien l’affaire :). Vous déposez au centre un peu de farce et vous mouillez les rebords pour préparer l’atterrissage de l’autre morceau de pâte.

Vous récupérez une autre forme de pâte pour former la sucette. Reste plus qu’à tapoter légèrement pour faire adhérer les deux morceaux.

Et ainsi de suite jusqu’à épuisement des aliments. On finit par un badigeonnage en règle avec du lait ou du jaune d’œuf.

A la fin, zhou, on enfourne pour 10/15 minutes de cuisson à 180°C. Après vous réglez selon votre four hein ;).
Et quand vous apporterez ça, sur la table de l’apéritif, je suis certaine que vous allez entendre des “ooohhh” (ou des “waaaaa” d’ailleurs).


Dans la série “j’utilise mes restes de pâte car je n’avais pas assez de farce”, il y a ces délicieux bâtonnets à réaliser. Pareil, on étale finement, on repeint le tout au jaune d’œuf, on saupoudre d’éclat de cacahuètes, de graine de sésame et de fleur de sel… Un petit séjour au four à 180°c pendant 10/15 minutes et hop, rien que l’odeur attire les enfants…

Je vous remets une autre photo au cas où vous n’auriez pas vu que le côté MioumMioum de cette improvisation délicieuse…

Voilà pour l’article du jour.

A titre d’info, pour ceux et celles qui ne me suivent pas sur Facebook, je vous informe d’un petit article pratique sur Pinterest, le site dont tout le monde parle, pis aussi sur Casetagram, l’outil qui m’a permis de réaliser ma coque iPhone avec mes photos personnalisées, sur mon deuxième blog, l’Appeau des filles.D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez vu, mais Zhom a rajouté un bouton pour “Pinner” (épingler, allez) les photos de mes articles sur Pinterest justement. N’hésitez pas à en abuser, moi ça me fait plaisir.

Encore un merci pour tous vos Fan Arts aussi !! J’adore en recevoir, ça m’impressionne et pis ça me motive !

Enfin, petit point réseaux sociaux pour ceux qui veulent me suivre ailleurs qu’ici, je suis donc chez Instagram, sur Facebook, sur Twitter et sur Flickr.

Voilà pour aujourd’hui. Je vous laisse, je file récupérer ElouanPrinceCharmant et MaëllePrincesse qui rentrent de colo ! J’ai super hâte de les revoir !! Du coup, je me relirai plus tard… 😉

 

 

31 Commentaires

Commenter