Calendriers de l'avent pas cher - Ciloubidouille

Calendriers de l’avent pas cher

Petit préambule d’avertissement…
Je demande aux Marie ainsi qu’à mes frangines de sortir de cette fenêtre Internet
si elles ne veulent pas connaitre par avance le contenu de leur calendrier de l’avent !

Pour les autres, c’est bon, vous pouvez rester ^^ On va donc parler de calendriers de l’avent, certes, mais de calendrier super pas chers (j’entends à la fabrication hein, parce que si vous décidez de mettre des pépites d’or dedans, je ne peux rien faire pour vous…). Avec un pistolet à colle et du papier cadeau, vous devriez arriver à réaliser ces calendriers sans souci. J’ai mis “Ces” car je vais vous en présenter trois ! C’est folie ce soir !

Faites chauffer la colle, on y va.

Tout d’abord, il faut rassembler les petits cadeaux. Ici des vernis, du thé, des chocolats, des trucs pour le bain…

Pour le 24, j’ai joué la carte humour, elles auront le droit à une petite culotte de chez Undiz !

Allons-y pour le premier calendrier. Je déroule ma feuille de papier cadeau en veillant à déposer les cadeaux côté joli. Ce n’est pas forcément crucial, c’est juste que je voulais utiliser le côté marron de mon papier et non son côté argenté. Vous, vous faites bien comme vous voulez. Je me débrouille pour former un sapin en disposant mes 24 petits lots.

Avec un autre morceau de papier cadeau, je découpe avec des ciseaux crantés des carrés assez larges.

Ce sont eux qui vont venir recouvrir chaque petits tas. L’avantage de cette technique, c’est qu’elle peut servir quand les cadeaux offerts ne sont pas de tailles homogènes. On adapte la taille du papier à l’objet.

Pour la méthode, rien de bien sorcier, on dépose un carré de colle au bord des bouts de papier puis on les positionne de façon à envelopper le cadeau.

On appuie bien sur les contours en veillant néanmoins à ne pas se brûler. Au besoin, on peut rajouter de la colle s’il reste encore un petit trou.

Je vous épargne les photos de l’emballage des 24 surprises. Au final ça donne ça. J’ai choisi de dessiner un sapin, mais ça aurait fonctionné pareil avec un bonhomme de neige, un gros cadeau, une guirlande…

Pour rajouter un peu de fun, j’ai découpé une étoile dans une patate et je m’en suis servie de tampon.

Pour le coup, j’aurais du m’y prendre avant l’emballage car tamponner des objets en relief, ce n’est pas forcément évident ^^. Y a plein d’endroits que la peinture n’atteint pas 😀 !

Et voilà la bestiole mise en scène. Pour le découpage, vu que c’est destiné à des adultes, je les ai laissés se débrouiller. Mais avec des enfants, je conseille de faire une légère encoche au cutter au centre de chaque poche. Et pour la cacher, rajoutez par dessus un élément de décor, comme une étoile en carton justement avec le numéro du jour. Ce sera plus facile pour eux à ouvrir.

Voilà pour le premier calendrier de l’avent.

J’ai eu l’idée du calendrier n’°2 en pensant aux gens qui n’ont pas beaucoup de temps, pas tellement plus de sous, mais qui sont tentés par la réalisation d’un sapin calendrier de l’avent. Au lieu de recouvrir un par un les cadeaux comme précedemment, on procède autrement. On fait des bandes. Ici six, mais c’est aménageable selon vos besoins. Il faut que la bande soit bien large de façon à être pliée en deux sur la largeur. Puis avec le pistolet à colle, on dépose des traits de colle de façon à créer autant de compartiments que nécessaire.

On obtient ces sortes d’alvéoles où on peut glisser les cadeaux. Reste plus qu’à remettre un filet de colle au bout pour clôturer chaque mini sachet. Enfin, on colle les bandes les unes sur les autres, en décalage.

Et on obtient cet autre calendrier. Là encore, super simple à faire, et vraiment économique. Un peu comme les calendriers faits avec des rouleaux de PQ sauf que vous n’avez même pas besoin de les collectionner toute l’année pour cela ^^

Dernier calendrier pour cette fois-ci. Vous emballez vos surprises dans 24 petits triangles en papier cadeau, toujours à l’aide du pistolet à colle. Là aussi, présentation utile quand on a des présents de tailles différentes.

Vous récupérez un rouleau en carton (ou un morceau de bois, ça fonctionne pareil.

Et vous commencez à coller les sapins, un par un, un peu comme si vous construisiez une forêt 😀 !

Pour les besoins de ma mise en scène, j’ai bombé des fougères avec de la neige artificielle…

Puis j’ai mis toutes mes fougères au fond d’un saladier tout en longueur et j’ai placé ma forêt de cadeaux par-dessus. Ah, j’avais oublié de vous dire qu’au sommet de chaque sapin, j’ai mis des petits triangles décoratifs. Mais je crois que vous l’auriez deviné…

Et voilà la présentation. Celui-ci n’a donc pas besoin d’être accroché au mur, ce qui est parfois appréciable.

Sur aucun de mes calendriers je n’ai rajouté de décompte, j’ai juste désigné l’endroit (oralement) où était le cadeau du 24 décembre. Les copines devront choisir tous les jour elle-même les cases à sacrifier. Mais c’est évidemment possible de le faire.

Alors vous en dites quoi de ces calendriers de l’avent à trois euros six cents ? Allez-vous sortir votre rouleau de papier cadeau ?

46 Commentaires

Commenter