Ciloubidouille
16 décembre 2012 Sapin suspendu en crépon

Sapin suspendu en crépon

Pas facile d’écrire un article en regardant Love Actualy ^^. Je ne me pose pas souvent devant la TV et du coup, quand je suis devant mon grand écran, j’ai du mal à faire deux choses en même temps. En fait, le souci de la TV, c’est que si je me laisse aller, ben je la regarde 😀 ! Mais il faut pourtant que j’avance dans mes petites productions bloguesques. Et même si j’ai envie de rire ou de pleurer avec les acteurs, je ne me l’autorise pas souvent. C’est bête, parce que je me dis parfois que vous venez par ici pour décrocher un sourire, une graine d’envie, une pousse d’idée ou tout simplement 5 minutes de détente. Vous ici, moi devant un livre/la TV/le Ciné… même combat.

Alors zou, ce sont les pubs, je m’y mets ^^.

Aujourd’hui, je vais vous raconter l’histoire d’un sapin. Un sapin qui avait perdu ses épines et qui en était tout renversé. Dépité, ce fantôme de Noël alla chercher du papier afin de pouvoir raconter sa métamorphose.

Il choisit les plus belles feuilles qu’il avait dans son stock à la cave. Il pris le soin de sélectionner les vertes qui lui rappelaient sa montagne adorée ainsi qu’un papier argenté qui lui permettait de rêver aux reflets brillants de la neige.

Pressé d’en finir, il démarra sur les chapeaux de roues, mais finit par se lasser des chapeaux et ne garda que la roue.

rendu furieux par sa fin précipitée, il désossa l’objet métallique en prenant bien soin de ne garder que les photos floues.

Puis lentement, aussi lentement que ses épines étaient tombées, il découpa de fines bandes de papier.

Il fit des tas de longues bandes, de moyennes bandes et de petites bandes. Il en profita pour jouer avec une petite fée qui avait apporté le jeu qu’elle avait entièrement dépiotté dans son calendrier de l’avent bien avant l’arrivée de Noël…

Il accrocha à la roue toutes les bandes de papier qu’il avait cisaillées, et pour chaque ruban accroché, il fit un vœu, un unique vœu, toujours le même vœu. Il plaça les plus longues bandes au cœur de la roue afin que son secret gagne en force et en puissance.

Il termina son œuvre par les plus petits morceaux, qu’il colla en couronne tout le long du cercle métallique.

Satisfait, il regarda son œuvre et il sourit.

A ce moment précis, un tourbillon magique s’empara e son âme et la projeta dans le sapin. Il se retrouva suspendu au plafond d’une demeure où résonnaient les cris d’enfants.

Heureux, il ferma les yeux et remercia le génie de Noël d’avoir exaucé son vœu.

Mais tout le monde le sait, les lutins sont pointilleux, ils continuèrent secrètement leur travail. Ils allèrent voir les rennes de Santa pour leur emprunter leurs nez rouges. Car chacun sait que ce sont eux qui ont inspiré la tradition des boules de Noël.

Puis ils demandèrent à une des étoiles du ciel de venir célébrer ce miracle avec eux. Celle-ci, en voyant le conifère paré de tous ces rubans se mit à rougir d’émotion.

Doucement, il s’approcha de lui. Et comme toutes les étoiles amoureuses, elle se posa au sommet de son arbre élu.

Enivrés par tant de de magie, les nez rouges s’accrochèrent aux ramures du sapin, comme pour célébrer l’esprit de Noël et l’amour, toujours renouvelé.

Désormais, au cœur d’une demeure de France, au-dessus de têtes d’enfants remuants, trône un sapin de papier embelli par une étoile amoureuse.

Ils vivront heureux le temps des fêtes et des chansons. Puis ils s’envoleront vers d’autres cieux, unis pour l’éternité.

Moi je file vers mon oreiller. Que le marchand de sable vous berce et vous éloigne du croque-mitaine… (Oui je reviens du film « les 5 légendes » et j’ai adoré).

Mot clé :

36 réactions au sujet de « Sapin suspendu en crépon »

  1. J’y crois pas !!! je suis arrivée la première ! Du coup, moi qui ai toujours considéré comme puéril le petit jeu de la « prem’s », voilà que je m’y suis laissé prendre ! Et j’ai envie d’en profiter pour t’envoyer (pour la première fois que je t’écris) une déclaration d’amitié.
    Merci Cécile d’égayer notre quotidien, comme une amie qui ne nous connaît pas, mais sur laquelle nous sommes nombreuses à compter de par le monde. Chaque fois qu’il y a un nouvel article de Ciloubidouille, il nous amuse, nous intéresse, nous attendrit, et nous réchauffe toujours le coeur. Bref, Ciloubidouille nous fait du bien !
    Puisses-tu percevoir en retour toute mon affection et mon admiration.

  2. J’adore cette idée! Un peu tard pour cette année mais je garde en mémoire et en plus c’est assez adaptable à d’autres saisons, non?
    Très poétique!

  3. Fan de ton approche, ta petite histoire est simplement magique. Mais j accroche pas trop avec le sapin desolee.
    En tt cas apres un week end a strasbourg et colmar tu m as renvoye dans la magie de noel!!

  4. Bonjour Cécile,
    Je suis, la plupart du temps, un « sous-marin » (je crois qu’on dit ça…), je ne commente pas souvent, quoi! Mais je m’inspire régulièrement de tes jolies idées… Alors Merci !
    Le Père Noël devra-t-il coller les cadeaux au plafond ? 🙄
    Joyeux Noël à toi et ta grande famille!

  5. Un grand merci à toi Cilou pour ce très joli conte. J’ai passé un moment magique à te lire, sans parler de ton sapin : c’est une idée vraiment super et il est magnifique !!!! Bises 😉

  6. Bonsoir Cilou,
    Voilà plus d’un an que j’aime venir admirer-farfouiller-lire-picorer votre blog.
    J’y ai déjà trouvé des idées reproduites : le calendrier de l’avent avec les photos des enfants, le livre transformé en calendrier de l’avent, etc.

    Cet AM, entre 2 réunions, je saute dans ma voiture et qu’entends-je à la radio : une émission présentant Ciloubidouille, suivie de la voix suave de LA Ciloublidouille, du-blog–dont-je refille l’adresse à mes copines !!!

    Bon désolée, une autre réunion m’attendait, j’ai juste écouté la promo du pistolet à colle, le sapin en boules et je suis descendue de ma voiture quand vous parliez du sapin en papier journal…

    J’aurai eu plaisir de vous entendre plus longtemps !

    A bientôt !
    Moulinette (une working maman de 4 enfants too ! ;))

  7. Cela fait du bien de voir des choses si simples, si belles grâce à la poésie… Tous les jours, aller sur ton blog est mon petit bonheur, merci.
    Encore une fois bravo, et j’en profite pour te souhaiter de belles fêtes à toi et ta tribu. Valwi

  8. bonsoir,
    joli texte qui révèle bien toute la poésie de ton monde…

    mais le « sapin » à l’envers, non, je ne l’aime pas trop… on dirait des algues…
    (je vais me faire lyncher par toutes tes fans…)

    merci quand même pour tous les autres articles qui me font rêver et font briller mes yeux et mon coeur!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *