Fabriquer un porte-monnaie lapin - Ciloubidouille

Fabriquer un porte-monnaie lapin

J’ai toujours un mal fou à trouver des boutiques qui vendent de quoi faire du bricolage ou des loisirs créatifs à Wuhan. A vrai dire, j’aurais pu arrêter cette phrase à “j’ai du mal à trouver des boutiques”, mais on a dit qu’on positivait ici… Ce qui est paradoxal, parce que dès que tu mets le nez sur Taobao, le site chinois qui me ravitaille en TOUT, tu tombes sur des milliers de kits créatifs. Les chinois sont bien plus consommateurs que nous de ces lots où tu trouves de quoi fabriquer un projet de A à Z. En France (en GB, aux USA…), la tendance est plus au recyclage, au détournement, à la personnalisation. Il faut apporter sa touche, sa plus-value. Là, c’est du tout cuit. Et moi, parfois, ben j’aime bien car ça rend les projets plus accessibles.

Du coup, j’en ai commandé quelques-uns et je vous propose de découvrir le premier. Il s’agit d’un porte-monnaie lapin qui faisait de l’oeil à mes filles. De la couture donc.

Je vous épargne l’emballage, un simple sac en plastique qui ne ferait rêver que votre congélateur. Dedans, tout ceci : trois morceaux de tissus en coton, un morceau de moumoute blanche, de la bourre, de la feutrine et un système de fermeture de porte-monnaie.

Et un patron imprimé sur une feuille A4. Je vous ai dessiné par-dessus les dimensions pour que vous ayez les cotes. Et vous pouvez enregistrer cette photo en cliquant ici. Pour les explications, j’ai eu un autre papier, mais c’était du chinois. Du vrai… Des photos aussi hein, mais pas forcément aidantes. J’espère que les miennes seront plus efficaces ^^ !

On commence par découper les éléments du patron, en laissant quelques millimètres de papier autour de chaque forme. Et puis on se lance.

Le rond de 8cm de diamètre sert à faire la queue du lapin. Donc on découpe cette forme dans le tissu en moumoute blanche.

Ensuite, on passe un fil, en longeant le cercle, pour former une bourse.

On remplit la bourse avec de la bourre et on serre le fil. On fait des nœuds et c’est fini. Pas besoin de couper le fil, il resservira quand on devra accrocher le pompon.

On passe aux oreilles. Vous choisissez un coupon dont l’imprimé fait très “intérieur d’oreilles” ^^ ! Et vous découpez deux fois cette forme.

Rebelote avec le tissu en moumoute blanche et la feutrine.

Vous empilez selon un sandwich, mais attention au sens ! D’abord la feutrine, puis le tissu en coton, côté joli au-dessus, enfin la moumoute côté poilu en-dessous.

Vous cousez les trois épaisseurs SANS coudre la partie basse. C’est ce trou qui vous permet de retourner l’oreille, comme une chaussette.

On passe au corps du lapin. Pour la tête, on découpe cette sorte de lune plate, de 12cm de long, dans la moumoute blanche.

On découpe le dos du lapin dans un autre tissu en coton, assorti au reste (ou pas, tiens, après tout, vous faîtes bien ce que vous voulez). 11 cm de haut et 13 de ventre.

Voilà ce que ça donne les deux morceaux découpés côte à côte.

On positionne les différents éléments : d’abord le tissu du dos, face jolie visible. Puis les oreilles, côté intérieur d’oreille visible, enfin tête de lapin, côté moumoute caché. Zhou, un coup de machine à coudre tout droit pour assembler les trois épaisseurs. Notre lapin commence à ressembler à une coccinelle ^^ !

On reprend les deux morceaux du patron pour reconstituer un puzzle hyper compliqué : le ventre du lapin ! On découpe cet espèce d’œuf dans la moumoute blanche.

Il ne reste plus qu’à coudre ensemble le ventre et la coccinelle (suivez bon sang ^^). On positionne moumoute sur moumoute, pour former un gant et on ne coud que la partie “dos”. On laisse la tête tranquille.

On passe maintenant à la doublure intérieure. On choisit un dernier tissu en coton et on découpe deux œufs (deux ventres) dedans.

On fait la même chose avec la feutrine et voilà le résultat.

On les positionne à leur tour avant de les coudre. Feutrine, puis les tissus coton côtés imprimés face à face, puis feutrine.

Là encore, on ne coud que la partie “dos”. On se retrouve avec un deuxième gant.

Cette fois-ci, on va coudre la tête du lapin. On superpose donc les deux gants mais on ne relie que les parties centrales, deux par deux. Et on ne coud que la tête, remember.

Ensuite, on retourne le gant de la doublure et on enfile par dessus le gant du lapin.

Il ne reste plus qu’à coudre les dernières parties des gants qui n’ont pas été solidarisées, au niveau de la tête. Puis à retrousser le lapin pour qu’il se retrouve dans le bon sens.

C’est le moment de sortir le dernier accessoire : le système de fermeture du porte-monnaie. Vous avez vu, il y a des petits trous exprès pour la couture. Et chaque partie est composée de rails pour laisser passer les différentes épaisseurs de tissu.

On glisse la tête du lapin entre les rails et on coud les deux ensembles.

Touche finale, le pompon à accrocher au cul du lapin (logique).

Et voilà la bête ! Oui, il a une oreille plus grande que l’autre. Oui, j’ai oublié (volontairement) de lui coudre des perles noires pour les yeux (elles étaient fournies dans le kit). Et oui, j’ai rajouté un cordon pour le transformer en petit sac-à-main, à la demande de ma fille.

Mais MaëllePrincesse le trouve parfaitement à son goût.

Il faut reconnaitre qu’il a une bonne tête non ?

Alors, ça vous tente ? Et les kits créatifs ? Vous aimez ça ?

34 Commentaires

Commenter