Visiter les temples d’Angkor en deux jours – Cambodge #1

Nous sommes donc au Cambodge. Je ne connaissais rien de ce pays avant de venir, mais tous les expatri√©s du coin parlaient de cette destination comme un de leurs plus beaux voyages, arguant qu’on allait se r√©galer. Pour moi, le Cambodge se r√©sumait aux temples et aux mines antipersonnel (je vous la fais courte hein). D√®s notre arriv√©e √† Siem Reap, on a vite fait la rencontre des deux. Les temples, parce que forc√©ment, le Cambodge en fait la publicit√© partout, mais les mines aussi car on pr√©vient les touristes de ne pas sortir hors des lieux s√©curis√©s. Sans parler des personnes amput√©es qu’on peut apercevoir r√©guli√®rement. De plus, de nombreuses Ňďuvres de charit√© sont visibles dans la ville et m√™me plus loin. Je ne vous en parlerai pas plus, je ne sais rien de cette guerre, je n’ai pas d’avis pertinent √† partager, mais je ne voulais pas zapper ce sujet totalement. Les grandes victimes de ces mines sont pour la majorit√© des enfants, qui marchent dessus quand ils jouent ou travaillent dans les champs pr√®s des villes. Difficile de fermer les yeux sur cet aspect du Cambodge car c’est encore inscrit fra√ģchement et douloureusement dans leur quotidien.

Voil√†. Heureusement, nous sommes partis en vacances avec Silo√ęJolieF√©e. Et en ce moment, notre derni√®re a des pouvoirs magiques. Elle nous en parle souvent, comme on parlerait d’un ami imaginaire. Quand elle ferme les yeux, elle nous dit qu’elle fait reposer sa magie. Quand on lui donne la main, elle nous demande de prendre l’autre, car elle a mis sa magie dans celle-ci et qu’elle ne veut pas qu’on l’√©crabouille… Bref, une fois mont√©e sur notre Tuk-Tuk en direction des temples, elle a l√Ęch√© ses pouvoirs pour qu’on passe tous une excellente journ√©e. Et sa magie a op√©r√© ! ^^

Un Tuk-Tuk c’est quoi d’abord ? Et bien c’est une carriole accroch√©e √† une moto. √áa se prononce touktouk. C’est le moyen de transport le plus facile √† trouver et √† utiliser au Cambodge. Normalement, c’est limit√© √† 4 voyageurs, mais pour de courtes distances, ils acceptent qu’on monte tous les six. Une course vaut entre 1 et 2 dollars (on paye tout en dollar am√©ricain ici).¬† Mais on peut les ¬ę¬†louer¬†¬Ľ √† la journ√©e pour 20/25$ et faire le tour des temples.

Nos deux Tuk-Tuk se suivaient tranquillement (√ßa doit faire du 30km/h) et on a beaucoup appr√©ci√© le souffle du vent pour nous rafraichir de la canicule ! Il a fait minimum 30¬į depuis qu’on est arriv√©s.

Les premi√®res impressions sont de se dire que plein de choses ressemblent √† la Chine qu’on habite. Ces boutiques de ferraille par exemple.

Ou ces marchands de cerf-volants. Mais √ßa s’arr√™te vite. Le Cambodge est bien plus tropical, plus ¬ę¬†vacances¬†¬Ľ ^^ !

Pour notre première journée, nous décidons de suivre les conseils du guide du Lonely et faire le tour de temples mineurs (mais importants quand même).

L’entr√©e aux temples a √©t√© vite r√©glement√©e et organis√©e par les Cambodgiens. On paye un billet √† la journ√©e. Nous on a pris un forfait trois jours qui nous a co√Ľt√© 40$ par personne (sachant que les enfants de moins de douze ans ne payent pas). Avec ce pass, on peut se rendre n’importe o√Ļ sur la zone d’Angkor.

En fait, c’est d’ailleurs le truc qui m’a le plus √©tonn√©. J’avais imagin√© des temples paum√©s dans la jungle, dans un cadre super naturel, limit√© abandonn√©s. Alors pas du tout ^^ ! On dirait au contraire qu’ils ont √©t√© mis dans un immense parc, bien entretenu, avec des routes goudronn√©es (et vu l’√©tat des autres, je peux vous dire que la diff√©rence est notable), des petits panneaux, des petites boutiques… La premi√®re impression est loin d’√™tre celle des livres de Kipling, que j’avais fantasm√©e. On est dans du business.

On commence notre visite par le temple de Pr√® Rup qui date de 961. Comme vous pouvez le voir, le temple est bien d√©gag√©, il tr√īne au milieu d’une pelouse rase… No jungle nowhere. N’allez pas penser que √ßa g√Ęche (totalement) le plaisir. Tout le monde a pouss√© des ho et des haaa devant cet immense √©difice. On parle de Temple-Montagne et pas besoin d’√™tre l’architecte de l’√©poque, au doux nom de Kav√ģndr√Ęrimathana , pour comprendre pourquoi ^^ !

Le Pr√© Rup √©tait un temple d’√©tat, ce qui signifie qu’il √©tait au centre d’une ville qui s’√©talait √† sur un kilom√®tre autour, mais visiblement, ils n’ont pas trouv√© beaucoup de traces de cette vie-l√†. Le temple lui-m√™me n’est pas un lieu d’habitation, √† part pour quelques pr√™tres.

On a tous escalad√© la montagne, bien s√Ľr. Et sous le soleil, sans chapeau, sans cr√®me… bref, de vrais touristes nigauds !

Premier temple, premi√®re victoire. Les enfants ont compris le principe et l’ont adopt√©. Ils avaient peur de tomber sur des temples comme ceux qu’on trouve en Tha√Įlande ou √† Bali, o√Ļ ils peuvent bien moins circuler.

L√† ils ont pu s’en donner √† cŇďur joie, escalader, courir, sauter… C’est m√™me assez fou autant de permissivit√©.

Je ne peux pas vous donner beaucoup d’explications sur les √©difices eux-m√™mes, nous avons pris le parti de ne pas prendre de guide. Nous avons achet√© sur place un livre d’o√Ļ je tire les maigres informations que je distille ici. Mais quand tu visites, c’est pas facile de jongler entre le livre, le temple et les enfants.

On retrouve tr√®s souvent les lions gardiens dans les temples et celui de Pr√© Rup n’y fait pas exception.

Les temples sont tous dans un √©tat de d√©molition avanc√©, mais ils sont √©galement tous sujet √† des restaurations. Toute la plan√®te se mobilise pour pr√©server ce patrimoine. Des dons affluent de France, des USA, d’Angleterre, de Chine, de Russie, c’est m√™me impressionnant de voir √ßa.

Et pour le coup, la survie des temples du Cambodge doit beaucoup √† la France. En effet, au d√©but du 20√®me si√®cle, les √©crits des conservateurs, religieux ou naturalistes fran√ßais relatant leurs voyages √† Angkor ont enthousiasm√© les europ√©ens. A l’√©poque, l’√©cole fran√ßaise d’Extr√™me Orient a d√©plac√© des milliers de m√®tre cube de terre pour d√©gager des monuments, et des conservateurs passionn√©s comme Jean Commaille ou Henri Marchal ont consolid√© les structures, consign√© des notes, de hypoth√®ses, des observations que tout le monde s’accorde √† trouver indispensables encore maintenant. Plus tard, d’autres conservateurs comme Jean Laur et Bernard-Philippe Groslier ont contribu√© tr√®s activement √† la restauration des temples et √† permettre in fine, en 1992, l’ inscription d’Angkor √† la liste du Patrimoine mondial.

Bref, il y a un petit c√īt√© Cocorico √† d√©ambuler sur ces magnifiques pierres. ^^

Pour les enfants, le terrain de jeu est immense, les parties de cache-cache sont infinies…


Et pour ceux qui savent s’attarder sur les d√©tails, les pierres racontent de bien jolies histoires.


A la fin de la visite, on reprend le tuk-tuk, en tachant de conserver gr√Ęce et √©l√©gance ^^

Sur la route, on croise beaucoup d’artisanat. De la vannerie √† gogo, le genre de truc que j’aurais bien achet√© pour les d√©tourner, mais qui ne rentrent pas dans les valises, h√©las.

Plein de chapeaux aussi…

Chose √©tonnante, cet immense parc historique qu’est Angkor n’est pas qu’un simple espace touristique. Des milliers de personnes y vivent √©galement. On les croise, bien cal√©s au fond de notre tuk-tuk. On aurait bien envie de demander au chauffeur de s’arr√™ter, mais on n’ose pas trop quand m√™me…



Angkor est situ√© sur une vaste plaine, parfois qui ressemble parfois √† la brousse, parfois √† des rizi√®res sans terrasse, parfois √† la jungle. Et partout, comme un trait d’union g√©ologique, de l’eau ! Des lacs, des mares, de rivi√®res… Et dans l’eau ? Des gens qui p√™chent, √† l’aide de filets ou √† la main.

Des nombreuses √©coles sont aussi pr√©sentes √† Angkor et elles drainent forc√©ment des √©coliers de tous √Ęges, qui circulent pour la plupart en v√©lo, dans leurs uniformes. On voit des gamins qui ont l’air d’avoir 5/6 ans en ramener d’autres qui ont 3/4, sur des v√©los bien trop grands, quand ce n’est pas sur des scooters ! C’est √©tonnant ces diff√©rences. Entre une amie qui vit √† Londres et qui rapporte s’√™tre fait d√©noncer par le facteur car elle a laiss√© sa fille de 12 ans seule chez elle et des pays comme au Cambodge o√Ļ les petits sont dans une autonomie difficilement concevable pour les europ√©ens que nous sommes, il y a un delta √©norme qui fait s’interroger. Qui a raison, qui a tord ? Qui n’a pas le choix ? Quelle autonomie est profitable, laquelle devrait √™tre √©vit√©e pour les bienfaits de l’enfance ? Pas facile √† d√©terminer je trouve. Surtout pour moi qui suis tr√®s dans le laisser-faire exp√©rimental avec mes enfants et qui me demande souvent jusqu’o√Ļ l’accompagnement est profitable et quand atteint-il ses limites.


Le genre de paysages qu’on traverse.



Deuxi√®me temple en vu, celui de Banteay Srei. C’est une structure pas tr√®s grande, comparativement, et tr√®s abim√©e par le temps. Mais on y vient surtout pour la finesse de ses bas-reliefs, parmi les plus jolis d’Angkor.

Et effectivement, c’est tr√®s travaill√©. On retrouve toutes les influences des religions indiennes. Car comme pour le bouddhisme en Chine, les cambodgiens ont adopt√© les croyances principales venues d’Indes (mais contrairement √† d’autres pays, ils n’ont gard√© que celles-ci). Les diff√©rentes sectes indiennes n’ont jamais trouv√© le m√™me √©cho que l’adoration faite √† Vishnu, Krishna, √áiva et… √† Bouddha ! Les indiens riches et prosp√®res de l’√©poque ont impressionn√© les peuples d’Asie du Sud-Est, et leurs habitants ont attribu√© ce succ√®s √† leurs divinit√©s. Ils n’ont jamais √©t√© chercher plus loin leurs bonheur th√©ologique et se sont content√©s des divinit√©s indiennes les plus importantes.

Sur la photo de droite, on peut voir Indra surmonter Air√Ęvata, son √©l√©phant √† trois t√™tes. Indra est le gardien de l’est, ce qui tombe bien, c’est par l’Est qu’on est sens√© entrer dans un temple.

La plupart des temples sont consacr√©s √† √áiva, car les rois de l’√©poque voyaient dans cette divinit√© le Dieu qui prot√©geait leurs empires.

A la diff√©rence des autres temples, celui-ci n’est pas d’appartenance royale. Les terres ont √©t√© offertes √† un conseiller du roi dans les ann√©es 950 environ et celui-ci s’est empress√© de faire construire son propre temple.

Bien plus petit que les autres temples visit√©s, il avait √©chapp√©¬† l’int√©r√™t des conservateurs fran√ßais de l’√©poque jusqu’√† ce qu’un certain Andr√© Malraux y vole 4 apsaras et les ram√®ne en France !!!¬† (on l’a forc√© √† les rendre d’ailleurs, non mais ^^). Les apsaras sont des nymphes c√©lestes. On les trouve parfois sous forme de statues mais le plus souvent directement grav√©es dans les murs. Du coup, tout le monde parle d’Apsara mais en fait, le mot exact pour d√©signer ces bas-reliefs repr√©sentant les nymphes est Devata, si j’ai bien compris.

Bref, depuis cet √©clairage pas glorieux, le temple fait partie de ceux qu’on visite et pr√©serve.

C’est un temple vraiment ¬ę¬†mignon¬†¬Ľ, si tant est que √ßa veuille dire quelque chose ^^ !

 

Comme la plupart des temples, le nom qu’il porte n’est pas celui d’origine. La traduction de Banteay Srei semble dire √† la fois ¬ę¬†citadelle des femmes¬†¬Ľ ou ¬ę¬†citadelle de la beaut√©¬†¬Ľ (qui a dit que c’√©tait pareil ? ^^). En fait, cela fait certainement r√©f√©rence √† la d√©licatesse des sculptures. Et faut reconnaitre que c’est magnifique.

Et accessoirement, c’est calme. On peut prendre le temps de se promener sans jongler entre les touristes par centaine.

Bref, certainement pas le temple le plus connu mais il faut le détour quand même, si on sait prendre le temps des détails.

L’autre avantage, c’est qu’il est entour√© de sentiers offrant de beaux points de vue sur la campagne environnante. On peut parfois y faire de po√©tiques rencontres.



Je crois d’ailleurs qu’on doit pouvoir faire des tours de pirogue, moyennant quelques dollars.

Nous on s’est content√©s de noix de coco fra√ģches, pour leurs eaux et pour leurs chairs translucides d√©licieuses.

Délicieux à manger en roulant vers un autre temple !

C’est reparti…

Il est l’heure de manger et les √©choppes le long de la rue envoient dans l’air des promesses de bonne chair. Les cuisini√®res s’affairent √† m√™me la rue.

On remarque vite qu’elles cuisinent dans de grands woks chauff√©s par des fours en terre tr√®s artisanaux.

Enfin, certains sont encore plus simples √† construire… ^^

Et tout le long du chemin, la vie au quotidien qui défile sous nos yeux.


Le conducteur du Tuk-tuk nou conduit dans un restaurant qu’on devine √† touriste. On r√Ęle dans notre barbe mais au final, pas de regret, la nourriture √©tait tr√®s bonne et l’accueil tr√®s correcte.

Ces rouleaux de printemps étaient particulièrement délicieux, avec une sauce à tomber !

Juste en face du restaurant, l’entr√©e discr√®te du troisi√®me temple de la journ√©e… Ca tombe bien dis-donc ^^ !

Nous voil√† √† Banteay Samre qui nous offre une premi√®re bonne surprise : il n’y a personne ou presque. Comme c’est un temple assez √©loign√©, il re√ßoit bien moins de visiteurs.

Comme partout, on propose des urnes pour aider les n√©cessiteux, en √©change d’un b√Ęton d’encens.

Ce temple est assez √©tonnant. Il d√©gage un m√©lange de force et de finesse. Tout fait assez massif mais c’est all√©g√© par des gravures vraiment jolies.

Il est dot√© d’une tour centrale unique (c’est assez rare, en g√©n√©ral elles vont par trois) et on fait pourtant le tour avec plaisir, sans avoir l’impression de suivre d’un chemin tout b√™te.

Elle fait un peu azt√®que non ? C’est rigolo d’ailleurs, je me suis dit souvent que nombre de ces temples n’auraient pas d√©pareill√© en Am√©rique latine, si on avait remplac√© les Bouddhas par les Dieu Serpents de Quetzacoalt… ^^

Les enfants visitent, se cherchent, s’appellent, se cachent…

Comme c’est la tradition familiale, on fait des Jump Shots ^^

Silo√ęJolieF√©e est g√©r√©e par son grand fr√®re. Cet adolescent est la gentillesse et la patience-m√™me avec elle.



Quelques zooms sur les gravures.




Bref, encore une belle visite.

Sur la route, on recroise les marchands de vanneries…


 

On poursuit notre première journée de visites par le temple de Ta Som.

Dans ce temple, des apsaras en veux-tu, en-voil√†. Et donc des Devatas ^^ ! Ces √™tres c√©lestes √©taient la r√©compense des guerriers morts vaillamment au combat… Amis sexistes et prox√©n√®tes du 9√®me si√®cle, bonjour ^^ !

Celle de droite combine deux éléments assez remarquables : elle se coiffe les cheveux et a des oreilles étirées par ses pendants.

Bref, on sent bien qu’ici les murs racontent des histoires, mais ce n’est pas toujours √©vident de les comprendre sans un guide. Apr√®s on peut s’en passer hein, √ßa reste une visite esth√©tique et il y a d√©j√† de quoi s’en prendre plein les mirettes.

Au milieu des temples, des petits marchands ambulants vendent de leur artisanat.


Il y a quelques ann√©es, les touristes venaient visiter ce temple pour une t√™te de Bouddha compl√®tement coinc√©e dans un Fromagier, ces arbres gigantesques aux puissantes racines. Mais cet arbre est mort et les d√©combres ne sont plus tr√®s exploitables. En fait, l’√©tat de pseudo abandon de ces temples, o√Ļ on laisse quelques arbres s’incruster entre les pierres, rend le site plus vivant mais cause quelques d√©g√Ęts collat√©raux…

Maintenant, on vient pour cet arbre l√†, et c’est vrai que c’est magique √† voir !

Je vous parlais d’eau, pr√©sente partout. Quand bien m√™me les temples n’ont pas de douves ou de bassins, ils sont des lacs/mares naturels.

Ce temple est particuli√®rement endommag√© mais il est justement envo√Ľtant pour ces m√™mes raisons.

Au re-voir Ta Som, maintenant, on repart pour un temple un peu sp√©cial…

Le temple Neak Pean est situ√© sur une presqu’ile et la vue sur le lac au milieu duquel il tr√īne est superbe !!!

Une passerelle en bois relie la berge au temple. A l’√©poque, le lac √©tait fameux pour ses propri√©t√©s curatives miraculeuses…

Ma√ęllePrincesse d√©file comme une vraie mannequin ^^ !

Le temple en lui-m√™me ne produit pas d’effet Waou… C’est un petit monument au milieu d’un bassin cruciforme. Et comme les acc√®s sont condamn√©s, on ne peut pas faire le tour…

Ca reste une halte plaisante, mais plus pour la nature. L’√©tendue d’herbe que vous voyez au pied de la passerelle est en fait une √©tendue d’algues flottant dans un mar√©cage.

Voil√† les plantes qui flottent. C’est tr√®s joli √† observer.

On reprend le tuk-tuk pour le dernier temple de la journée.

Il s’agit du temple de Pr√©ah Khan. Bien plus qu’un temple, c’√©tait √† l’√©poque une universit√© bouddhiste o√Ļ enseignaient plus de 1000 professeurs !

Au Cambodge, ils aiment bien les lions Gardien et aussi les serpents gardiens. Celui-ci s’appelle N√Ęga, et il fait la transition entre le monde des hommes et celui des Dieux. Il faut plusieurs hommes (sans t√™te dor√©navant) pour le porter de chaque c√īt√© du pont.

Voil√† les deux serpents de chaque c√īt√© du pont. Chose marrante, sous le pont, il n’y a pas de passage pour l’eau de pr√©vu.

Voilà un des gars (avec sa tête) qui porte le serpent.

Dans les d√©combres, des cambodgiens ont √©tabli un petit village artisanal ce qui fait qu’on croise souvent des habitants.

Balançoire naturelle. Le temple est situé dans la jungle.


On arrive au b√Ętiment principal, assez bien conserv√©.

Et l√†, on rentre dans un d√©dale de coursives o√Ļ on a failli perdre ElouanPrinceCharmant !

On sent bien que ce temple servait autre chose qu’un simple temple au vu de la multiplication des salles.

Les sculptures sont moins bien conservées pour le coup, même si plus récentes, car le temple date des années 1150 environ.

M’enfin, il y a encore de beaux restes ^^ !

Tout s’√©croule, on h√©site parfois √† avancer ^^ !


Et ici encore, les arbres recouvrent des parcelles de temple.


Un gardien second√© par ErwanouGentilLoup… ^^

Le genre de salle o√Ļ on devait enseigner ?

Nous, on soutient les arbres ^^ !

Et voil√† pour cette premi√®re journ√©e, on repart conquis par ces pierres mill√©naires, qui ont enflamm√© notre imagination et nos vell√©it√©s d’aventures. Nos petits Indiana en ont pris plein les yeux et ces derniers ne r√©sistent pas longtemps sur le chemin du retour…

 

J’esp√®re ne pas vous avoir compl√®tement paum√©s ^^ ! Ce n’est pas facile √† rendre en photo/r√©cit cette promenade dans Angkor.
Ca vous a plu ? Demain, c’est rebelote avec la deuxi√®me journ√©e de temples, les plus importants du domaine. Enfin si j’arrive √† me connecter hein, toujours la m√™me histoire…

La suite de la visite des temples d’Angkor en deux jours (clic).

Similar Posts:



Fashion_728x90

A propos de l'auteur /


46 commentaires

  1. Kris13360

    Merci pour cet article, c’est magnifique !

  2. Irène

    Voil√† qui est tr√®s √©vocateur pour ma petite famille qui est partie √† la d√©couverte d’Angkor en avril dernier (depuis le Vietnam o√Ļ nous habitons). Nous avons √† peu pr√®s les m√™mes photos, sur les tuk-tuks, sur la balan√ßoire en liane… Cela reste un de nos plus beaux voyages! Les enfants se sont d√©couvert une √Ęme d’aventuriers!
    Profitez bien de ces d√©couvertes qui aident sans doute (un peu) √† pallier l’√©loignement de vos amis et de vos familles en cette p√©riode de retrouvailles festives… Belle fin d’ann√©e √† la famille Ciloubidouille!

  3. Luly

    Merci pour cette magnifique visite, avec des commentaires vraiment pertinents.
    J’ai visiter Angkor Vat il y a presque 10 ans, le souvenir est encore tr√®s vivant. J’ai particuli√®rement aim√© la terrasse des √©l√©phants et les Face Towers.
    C’est fou de r√©aliser qu’un site d’une telle ampleur a √©t√© oubli√© mais au moins, il a √©t√© pr√©serv√©.
    Lorsque nous sommes arriv√©s sur le site, nous sommes all√©s sur les bords du lac de Siem Reap : j’ai pris l’une des plus grosses claques de ma vie mais cela m’a aid√© √† relativiser mes petits malheurs et ma vie de privil√©gi√©e.
    Bonne poursuite de visite !

    • Ciloubidouille

      Dans mon guide, ils disent qu’Angkor Vat n’a jamais √©t√© oubli√© des cambodgiens, il a toujours √©t√© le lieu de p√®lerinage et de d√©votions. Ce sont les europ√©ens qui l’ont d√©couvert tardivement, mais les cambodgiens savaient parfaitement o√Ļ il √©tait et l’utilisaient (ce n’est pas le cas de tous les autres temples). ūüôā

  4. Anne

    Merci pour cette jolie balade!
    Encore une destination sur ma to-do-list !!! J’aime tellement l’Asie du Sud est!
    Et entre ton top model de grande et la ravissante petite aux pouvoirs magiques c’est formidable !

  5. RET6

    Tu as un tr√®s joli talent de narratrice, on a l’impression de visiter avec toi ! C’est vraiment chouette, merci !

  6. MHF

    Superbe reportage
    Merci pour ce partage
    Bonne suite de voyage

  7. Chapapillon

    Quel merveilleux voyage !! Merci de nous avoir fait partager cela. Petit plus, vous nous donnez envie d’avoir 4 enfants… (mais, bon nous ne pourrons pas aller au-del√† de 2). Bravo pour ce long post : la lecture en est fascinante et pas lassante.

    • Ciloubidouille

      Si d√©j√† j’arrive √† ne pas d√©courager d’en avoir 4, je suis contente ^^ !

  8. lullaby

    Sympa la lecture de ton article qui donne envie d’√©vasion, et tout √ßa d√®s le petit-d√©jeuner alors que la neige fait doucement son apparition ici, finalement un peu d’√©vasion ici aussi ūüėČ

  9. cixi78

    ca fait rever…
    merci de prendre le temps de partager ca ūüôā

  10. obébé

    un grand merci pour ce beau morceau de voyage, que tu nous fait partager ! merci pour les indications, les précisions que tu te donnes la peine de nous donner , et surtout les belles photos !
    ici en France, on est sous la neige, alors ça nous change !
    Vite vite la suite !!

  11. Magali

    Merci pour ce beau voyage par procuration! J’aime suivre toutes vos aventures au bout du monde! Les photos du temple envahi par l’arbre sont magnifiques et se rapprochent plus il est vrai de l’imaginaire collectif des temples perdus dans la jungle… ūüôā

  12. Agnès56

    Merci pour ce beau voyage. Que Siloé cultive bien ses dons magiques, ça peut toujours servir !

  13. Chatouille

    J’ai beaucoup aim√© cette visite, magnifique !

    Bonne continuation …

  14. ACT

    Bravo et merci de ce si long partage de voyage !

  15. christiane

    Merci pour ce beau reportage. Bonne continuation pour vous et votre jolie famille.

  16. Cathy

    Merci pour ce beau voyage.
    Excellente fin d’ann√©e √† vous 6

  17. floflo47

    En un mot…WAOU, vraiment tr√®s chouette ce r√©cit (avec mon th√© ūüėČ )
    C’est √† chaque fois un vrai r√©gal de voyager avec la CilouFamily. Entre photos et narration, j’ai pass√© un beau moment, Merci et Joyeux No√ęl √† vous 6

  18. Anne Balleix

    Merci pour ce beau reportage! c’est chouette de partager avec vous cette visite ! Bonnes f√™tes √† vous tous au bout du monde. Merci encore pour le chaleureux partage.
    A bient√īt
    Anne

  19. karine

    Quelle chance!!! Profitez bien… C’est un plaisir de vous suivre dans ces aventures.

  20. bea

    trop bien, merci pour ce nouveau voyage. je veux bien t’envoyer un peu de fraicheur de France, envoie-nous qq rayons de soleil ^^ ūüėČ

  21. caroludoma

    magnifiques ces photos et ce voyage, j’adore visiter mais aps l’occasion d ‘aller si loin !!!!

  22. amandine

    En photo, ça fait déjà rêver alors en vrai ça doit être superbe! En tous cas, tes enfants ont une chance incroyable de pouvoir vivre tout ça! Cette parenthèse en Chine est une parenthèse tellement riche pour eux!
    Je commente moins mais te suis toujours…

  23. coralie

    Merci pour ce beau r√©cit de voyage ūüôā

  24. Barbara

    merci d’avoir pris le temps
    la peine
    de nous faire cet article et poster ces photos
    un régal cette visite (comme le style comme toujours merci merci merci ps ils sont magnifiques (les temples mais surtout les enfants) à demain ou un autre jour on peut attendre ça vaut toujours le coup

  25. di l'on

    Merci Cilou pour ce beau partage. Les photos font r√™ver, les commentaires sont int√©ressants et les photos avec les enfants font qu’on n’a pas l’impression de lire un livre mais de suivre les pas d’une famille qu’on aime….

  26. Clyne

    Merci pour ce r√©cit plein de d√©tails comme je les aime ūüėČ
    Tu m’as fait voyager (et j’ai envie d’y aller maintenant !).

  27. Ga√ęlle

    Merci, cette balade fut tr√®s agr√©able !! ūüôā

  28. Emilie

    Un grand merci pour ce récit. Les photos sont belles et je prends beaucoup de plaisir à lire tes aventures en famille!

  29. Kashou

    magnifique! Merci pour ce partage!!!! Qu’est ce que √ßa donne envie….

  30. annabel

    Je me suis regalee √† lire cet article pdt mon petit dejeuner!!! Tu px nous dire o√Ļ vous etiez heberg√©????

  31. Marie

    Un grand merci pour le temps pass√© √† √©laborer cet article et nous permettre ainsi de faire √©galement un fabuleux ¬ę¬†voyage¬†¬Ľ. Rien √† redire, le dosage texte/photo est parfait !

  32. Sippette

    J’ai l’impression de me retrouver dans une BD de Yoko Tsuno! Merci de partager tous ces moments. J’ai eu une pens√©e pour toi car nous rentrons de Londres et j’ai d√©couvert Winter Wonderland ūüėČ

  33. cinna

    Merci de partager tes photos avec nous. C’est tr√®s joli. J’ai un peu l’impression de voyager dans ces contr√©es lointaines.

    Je te souhaite une très bonne et heureuse année!

  34. dilon

    Merci pour ton joli tr√®fle et tes douces pens√©es pour cette nouvelle ann√©e. Que 2015 soit aussi pour toute la famille Ciloubidouille rempli de joie, d’amour, de cr√©ativit√© et de tout ce qui rend une vie belle. Plein de gros bisous enneig√©s

  35. Tysae

    Merci pour ce joli récit de voyage au Cambodge! Je file vers ton deuxième article!
    Bises bretonnes.

  36. Valérie

    Un grand merci pour cette belle visite. J’ai voyag√© avec toi. Je ne me lasse pas de te lire ^_^
    Bises

Postez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *