Ciloubidouille
1 février 2016 Sri Lanka en Famille – Tangalle – Mirissa – Galle #3

Sri Lanka en Famille – Tangalle – Mirissa – Galle #3

Je vous avais laissé les pieds dans l’eau il me semble… Je profite d’un passage éclair en France pour disposer d’une connexion digne de ce nom et télécharger les photos que je veux. Joie dans mon coeur.
Quand zhom a dessiné le parcours de nos vacances au Sri Lanka, il a opté pour une semaine en vadrouille et une semaine à la mer. Parce qu’on ne savait pas vraiment si l’île nous plairait et que la mer, c’est un choix plus sûr pour passer de chouettes vacances en famille. A refaire, je pense que je rajouterais des jours de vadrouille et limiterais le sud de l’île, parce que ça me correspond moins. Mais zhom et les enfants ne changeraient rien au programme je pense. Alors lisez donc ce dernier opus de notre périple au Sri Lanka pour vous faire une idée. Vous pourrez ensuite dessiner vos propres vacances en conscience :).

Une fois au sud de l’île, on a posé vos valises à Tangalle pour 4 nuits, dans un hôtel sommaire au bord de l’eau. Sommaire mais tenus par de très gentilles personnes. Moi ça me suffit.

La première exploration des lieux a également convaincu mes 4 fantastiques.


A l’heure où j’écris, j’ai un doute sur la météo. J’ai l’impression qu’on a eu du soleil pendant toutes les vacances. Le cerveau est bien fait, on enjolive souvent notre passé. En revanche, je sais que quand on est partis visiter le parc de Yala, on a cumulé les mauvais points. Dans le guide, ils disaient : n’y allez pas l’aprem, on voit moins d’animaux. Nous forcément, on a choisi l’aprem.
Ensuite, ils disaient, n’y allez pas un jour férié, il y aura plein de monde. Bingo… C’était un jour chômé au Sri Lanka.
Et enfin, ils conseillaient d’éviter les jours de pluie. Mon dieu, le déluge qu’on s’est tapé à ce moment-là… ^^ ! On a eu tout faux ! Mais pour ces mêmes raisons, on a eu aussi le sourire de A à Z.

Je ne saurais dire s’il faut conseiller de visiter ces parcs (il y en a plein dans le coin, remplis d’animaux différents), certains sont controversés, trop touristiques ou trop je ne sais quoi. Mais nous on a passé un excellent moment. C’est certainement le jour où on a le plus ri de notre séjour. Après, ça dépend de toi, de ta façon de voir le monde et d’en profiter. Mes enfants, mon mari et moi, clairement, on s’est marrés. Parce qu’on était ensemble, dans cette jeep remuante, sous un tonnerre étourdissant, à guetter des formes dans les buissons et à l’horizon. Un moment improbable. Je peux comprendre que ça puisse en saouler d’autres.

On a vu des paons, des buffles, des sangliers, des biches et plein d’autres oiseaux en pagaille.

Le parc est quadrillé par des routes en terre pleines de trous. Interdiction d’en sortir, pour respecter l’espace des animaux. Tous les véhicules empruntent les mêmes voies, alors parfois ça crée des bouchons.

Les chauffeurs se connaissent tous et dès qu’ils le peuvent ils se renseignent mutuellement sur les endroits du parc où ils ont vu des animaux. Là par exemple, on a eu la chance de croiser un ours.

Aussitôt, toutes les voitures se rapprochent au maximum (et nous, on avait un chauffeur qui avait de l’honneur et voulait ABSOLUMENT être devant… soupir…). En deux minutes, on se retrouve avec un bordel incroyable de Jeep, de touristes surexcités…


Et un ours qui manifestement a l’habitude du show… qui grattouille pénard la terre pendant que le monde s’agite autour de lui.

Niveau photos, ne vous attendez à rien d’époustouflant. J’ai tout fait à l’iPhone. Autant vous dire que les zooms sont limités. Pour repérer les animaux, va falloir vous accrocher ! En même temps, on les a vus de loin nous aussi ! Sont pas bêtes hein… la majorité se planque. Mais le parc n’en reste pas moins très joli, avec ses plans d’eau et sa mangrove.

Là il y a un crocodile… sauf que même moi qui sais où il est, je ne le distingue pas ^^ ! (Sur le rocher à gauche de la chute d’eau).

Il y a un animal caché sur cette photo. Vous l’avez ?

Bref, un safari pas très photo… En revanche, pour le reste, ça l’a fait. L’eau tombait en trombe, accompagnée d’éclairs et de coups de tonnerre. Impressionnant… et drôle, surtout quand c’est combiné à une conduite chaotique en jeep… Ambiance fin du monde…

Ah oui, un conseil, embarquez des jumelles si vous en avez. Nous on avait uniquement celles du guide, clairement pas suffisant à 6.

Quand je vous disais qu’il pleuvait…

Les chauffeurs de Jeep, ça les a calmé direct la puissance de l’orage. Du tout, ils se sont tous regroupés… sous des arbres !

Et nous, on a multiplié les risques en sortant de la Jeep et en se cachant sous des tôles métalliques… On est des punks ! (N’empêche quand je les vois aussi souriants, je me dis que j’ai de la chance d’avoir des enfants si cools en maintes circonstances, si positifs.)

On a quand même vu un ours énoooorme, à un endroit où il n’y avait personne (comprendre des voitures). On s’est sentis les rois du monde !

Bref, je vous raccourcis la visite et vous épargne les autres photos floues. Je termine par celle-ci, parce qu’on voit l’océan indien au loin… En conclusion, Yala est un joli parc, même dans des conditions pourries, mais faut pas espérer trop de choses non plus. En même temps, j’imagine que vous pourrez forcément faire mieux que nous en matière d’animaux :).

Comme d’habitude, on est revenus à l’hôtel en croisant moult vaches circulant librement sur les routes. C’est sans doute le côté indien de l’île. Des vaches (sacrées ?) partout, que les conducteurs évitent sans râler. Le jour ça va, mais la nuit, parfois ça surprend… (et ça fait peur).

Le lendemain, on a bullé pour cause de petite fille maladounette qui vomissait. C’est passé assez vite, peut-être un truc mal digéré ? Mais on a préféré faire une pause.  Nous à bouquiner et les trois autres devant des écrans ou à la mer.

A un moment, on a vu qu’elle allait mieux… Quelques indices ?


Alors on est partis manger à côté d’une belle plage pour faire plaisir aux enfants qui en rêvaient depuis le début des vacances.


Je crois qu’on peut dire qu’on l’a trouvée… Mazette… tout ça pour nous ? Wawaou…


Il parait qu’il faut se méfier de la puissance des vagues au Sri Lanka, la baignade peut être parfois dangereuse. Je veux bien le croire, parce qu’on a croisé de sacrés rouleaux. Mais à dose raisonnable, c’était super pour jouer. On a passé des heures à défier les vagues !

Je ne vais pas vous saouler à vous raconter nos jeux de plages, ce sont les mêmes que les vôtres. Il faisait beau, la plage était superbe, la belle vie… parfait en somme !


On s’est quand même amusés à prendre des films au ralenti pour obtenir des images comme celle-ci. Beaucoup d’entre vous me demande comment je fais pour avoir des ados aussi coopératifs. Je ne sais pas trop quoi répondre. Un mixte entre « ils ont l’habitude » et « ils aiment bien » ? Pis bon, je ne propose pas des trucs trop relous non plus, ça doit jouer :).

On a fini par rapatrier notre plage à nous, qui n’était pas si mal non plus (avec quand même plus de cailloux dans l’eau, donc plus dangereuse). Fin de soirée à regarder le jour s’éclipser vers d’autres contrées.



Du coup, le lendemain, on est restés à profiter du coin. Une plage moins carte postale mais tout aussi chouette.




Il devait pleuvoir loin en mer car on a eu un ciel fabuleux, tout en nuance de gris !

L’après-midi, on a loué des kayacs pour explorer la mangrove de Tangalle. J’ai adoré cette balade !! Les enfants aussi. Les grands étaient autonomes et Zhom gérait SiloëjolieFée. Je me suis dit que c’était chouette d’avoir des enfants plus grands…


La mangrove, pour ceux qui se posent la question, c’est le mot technique pour désigner un type d’écosystème, avec une végétation qui pousse dans les marais. On croise des arbres aux racines apparentes de ce style, c’est très typique.

L’endroit est grouillant d’une faune riche : oiseaux principalement mais également des animaux plus camouflés. On essaye de les débusquer discrètement du regard.

Enfin discrètement… je pense qu’ils doivent entendre nos conversations joyeuses et bruyantes à des kilomètres !

On s’est quand même retrouvés nez à nez avec des varans qui pataugeaient. Contrairement à ceux d’Indonésie, cette espèce n’est ni agressive ni venimeuse, même si ces animaux restent impressionnants.


Pour le reste, je ne vous explique pas la joie des enfants à se promener sur l’eau. Ils avaient très envie de se mouiller et de jouer à se faire renverser. Mais ça, c’était avant les varans ^^ !

Pis bon, l’eau n’est pas vraiment translucide hein… Ça limite la tentation.

Et finalement, on trouve son compte d’aventure en passant par des passages étroits, vaguement secrets, où on doit se baisser, dégager des branches… On se prend pour de courageux explorateurs du dimanche.


J’adore cette photo de ma Jolie. Je crois que je pourrais en faire un poster.

En rentrant on est tombé sur un pêcheur au filet qui nous a montré sa maigre pêche. Je n’ai pas eu le temps de le prendre en photo quand il lançait son filet, mais c’était beau à voir.


Retour au bercail… Ça doit être sympa d’avoir ce paysage sous les yeux à longueur de temps…



Le soir, pour manger, il y a l’embarras du choix. Des centaines de restau le long de la plage ou dans la ville. C’est toujours coloré, à l’image de ces temples.

On a opté une fois pour un restau de la plage, pour manger des fruits de mer. Belle ambiance, avec le bruit des vagues et les lueurs des éclairages locaux…

ErwanouGentilLoup s’est prêté au jeu du cracheur de feu…

Sauf que finalement, ça s’est avéré une galère sans nom. On a attendu 2 heures (en vrai hein) pour n’être servis que de deux plats sur 6… on est repartis en râlant et on a fini à la cantine de notre hôtel !

On a fini par quitter Tangalle pour s’installer 3 nuits à Galle, autre ville du Sud. Et c’est en s’y rendant que je les ai aperçus pour la première fois. Qui ça ? Les pêcheurs sri-lankais à la posture si typique

Perchés sur des piquets de bois, ils tentent d’attraper les poissons du coin.
Enfin ça, c’est la légende. La réalité, c’est qu’ils posent. Les gens que vous voyez sur les photos ne sont pas des pêcheurs du tout. Simplement des types qui ont compris que cette coutume plaisait beaucoup aux touristes. Dès que tu t’approches d’eux, il faut payer afin de pouvoir prendre ta photo. Ça parait dingue hein…

Moi j’ai refusé de payer parce que l’approche du rabatteur m’a gonflée. Mais je me mets à leur place. Le véritable travail de pêcheur est fastidieux et peu rentable. Là il suffit qu’ils prennent la pose pour gagner instantanément 10 fois leur journée de travail, sans pénibilité aucune… Le choix doit être vite fait…

On a croisé aussi les vrais pêcheurs, ceux qui se mettent à 15 pour tirer de la plage d’immenses filets largués plus loin en bateau. C’est sûr que c’est un métier plus physique…


Cette partie de la côte est très touristique. On a croisé d’un coup la moitié de la France (il y avait des promos sur les billets pour le Sri Lanka en décembre ou quoi ???). Les plages sont jolies aussi, mais selon les heures, il peut y avoir du monde.

Les plages plus populaires sont facilement reconnaissables. Aucune fille ne se baigne en maillot de bain. Soit elles sont couvertes et voilées, soit elles sont habillées. Les garçons sont torse nu, en caleçon, mais les filles gardent pantalon, tee-shirt, etc et cela dès leur plus jeune âge… Je reconnais que ça fait gloups dans mon cœur de féministe. Je ne comprends PAS pourquoi… Il n’y a RIEN qui justifie dans notre humanité que les femmes doivent cacher leurs corps. Pas plus que les hommes.
Il faut que je vous parle d’ailleurs du regard des hommes sur MaëllePrincesse ou sur moi. C’était vraiment horrible et trèèèès agaçant de les surprendre à toiser notre fille, avec un mélange de mépris et de concupiscence, un dédain, une sexualisation, un jugement et en même temps une vulgarité dans leur propre attitude… Ça m’énerve rien que d’y repenser. C’est vraiment le gros HIC de mes vacances. L’attitude des hommes, de tout âge, sur les femmes. De ce que j’ai entendu, je ne suis pas prête à aller en Inde pour le coup… Vous confirmez ?

Ici, sur une plage à Mirissa.

On ne s’est pas baignés du coup. On cherchait un blow Hole qu’on n’a jamais trouvé. Il s’agit d’une sorte de geyser qui jaillit des rochers à une très haute altitude… Nous, on l’a loupé ! Et on est parti du coin…

Pour les encas, je pense qu’on a largement dépassé le quota des 5 fruits et légumes… Grosse régalade.


Le 30, on est parti visiter Galle, qui est une ville fortifiée dont les remparts datent de la colonisation néerlandaise. Elle fut longtemps le port principal de l’île avant d’être supplantée par Colombo. C’est aussi une ville qui a pris de plein fouet le tsunami de 2014.
Nous on est arrivés un jour de fête populaire, avec défilé de vieilles voitures et de gens en costume.


Grosse présence militaire dans les allées. Des théâtres de rue racontant des scènes de l’histoire du Sri Lanka on suppose (assez violentes d’ailleurs, avec des acteurs avec de fausses mitraillettes fusillant d’autres acteurs… On est loin de Robert Hossein…)

C’est sympa parce que ça permet de toucher du bout des doigts le folklore de l’île.


Quand tu te promènes dans l’enceinte de la ville, tu tombes sur des tas de maisons coloniales, c’est étonnant. D’ailleurs le site est classé au patrimoine mondial.

Ambiance de kermesse dans toute la ville… Les gens semblaient en vacances, souriants, festifs…

On a grimpé les quelques marches pour accéder aux remparts et regarder la ville d’un peu plus haut.

Ce n’était pas St Malo, mais on a apprécié la promenade. On a même pu profiter d’un soleil couchant…

Mon dragon cracheur de feu…

Et cette si jolie photo… Quel plaisir de la contempler.

J’avoue aussi avec un petit coup de coeur pour celle-ci. Les corbeaux et moi, c’est une histoire d’amour.

On a fait tranquillement le tour de la ville, au milieu de familles sri-lankaises heureuses de se retrouver, de bandes d’amis, de couples d’amoureux…


Au centre ville, la civilisation… Je souris en écrivant cela. Mais quand tu vis en Chine, quand tu voyages beaucoup, quand tu retournes peu en France, déambuler dans des rues proposant de jolies boutiques, des restaurants soignés… Tu as l’impression de retourner en terrain connu et ça fait du bien. On n’a rien acheté, tout était hors de prix, mais on a aimé baguenauder le nez en l’air.


Enfin, on a repéré une fête foraine et on a décidé de s’y rendre pour terminer en beauté cet avant dernier jour de l’année 2015. On cherchait un peu de magie…

On a été servis. Quelle kermesse extraordinaire ! Des manèges vintage qui remplissaient de joie leurs passagers. Avec cette roue fabuleuse qui tournait manuellement ! Des hommes l’escaladaient pour la lancer et lui faire faire des tours. Fallait voir les yeux de mes enfants ! Sidérés !



On a aussi souri des lots à gagner parfois comme ces balais ! On a fini notre énergie du jour là-bas, certains avant d’autres…

Un petit restau d’Hamburgers et de Fish and Chips maisons nous a convaincu que cette année se terminait délicieusement….

Sans oublier des glaces… On a pu envoyer des selfies à la famille avant de filer se coucher.


Le 31 décembre, on a pédalé ! On a repéré une des sociétés qui proposent des promenades en bicyclette dans l’arrière pays.

La visite a commencé par un arrêt chez une dame qui cultivait son jardin, pour nous faire découvrir les différentes plantations locales.

Notre guide nous a fait goûter ou sentir des épices, des feuilles odorantes… des tas de choses dont je ne me souviens plus le nom hélas.

Je me souviens juste de celle qui fait les clous de girofles car sa feuille a la même odeur, c’est étonnant.


Pis j’ai découvert que les cacahouètes poussaient dans la terre. Je n’avais jamais réfléchi à la question, mais chais pas, je voyais plus plus des coques pendant à un arbre.

La dame nous a montré comment elle pêchait.

On a pu aussi observer les trous de serpents (ou de crabe, j’ai un doute…) dans le sol. En fait, j’espère ce que ce sont des trous de crabes, parce que bonjour la quantité de serpents sinon… Il y en a partout !

Chais pas si vous le voyez mais au fond du chemin, il y a un varan qui traverse la rue peinard…

A un moment, on s’est arrêtés devant cet étrange spectacle. Des milliers de coques de noix de coco étendues en montagne !

Et au milieu, des gens qui les manipulaient. Les uns pour les jeter dans une petite mare.

Et d’autres pour les extraire une fois qu’elles étaient bien imbibées d’eau.

Il s’agissait d’une usine artisanale de fabrication de… ficelles en noix de coco !! Impressionnant !!!

Les techniques sont toujours les mêmes. L’objectif est de briser l’écorce de la noix de coco afin de dégager ses fibres.

Du coup, l’écorce passe dans différentes machines afin d’affiner le traitement.

A la fin, on a comme un gros tas de paille, mais sur lequel tu ne te jetterais pas, même pour rigoler, tellement ça a l’air de gratter ^^ !

Le miracle local est donc d’arriver à transformer cet étrange foin en corde ! Les enfants ont trouvé ça magique et… nous aussi !

Enfin la magie… on n’a pas croisé Mary Poppins hein… Personne ne chantait en travaillant et aucun d’entre nous s’est dit « j’arrête tout, je viens vivre ici et je vais faire des ficelles en noix de coco » (alors que j’ai déjà entendu zhom marmonner en Thaïlande qu’il allait larguer femme et enfant pour être moniteur de plongée. Une fois qu’il aurait vaincu sa consommation excessive d’oxygène due à son stress d’être sous l’eau, bien-sûr).

Assister au quotidien de ces gens est à la fois étonnant, intéressant, hypnotisant… Et aussi source de questionnement sur la dureté de leur vie. Sont-ils heureux ? La pénibilité de leur travail est-elle immense ou supportable ? Aucune réponse à vous apporter, je ne sais pas trancher.
Le regard de mes enfants est aussi révélateur de ce qu’ils pensent : de l’admiration (beaucoup) et de la mélancolie.

Il n’en reste pas moins que c’est extra-ordinaire de se dire qu’on passe de ça :

A ça en quelques heures…

C’est aussi fascinant de regarder la précision et l’économie des gestes. L’outillage qui peut nous sembler rustique mais qui est ajusté à la perfection aux besoins. Ces deux hommes récupèrent la paille pour former des ballots.

Ballots qui sont ensuite rapatriés ici pour passer dans des machines qui vont tresser la paille.

Ca tourne de partout, ça envoie de la poussière, ça fait un bruit de dingue…


Et à la fin du processus, on obtient ces cordages, de différentes qualités, de différentes résistances. Perso, ça me fascine.

On a repris la promenade mais pas loin, le temps de s’acheter un jus de… noix de coco ! C’est rigolo d’ailleurs, parce qu’ils te filent une noix par personne mais franchement, sauf si tu as une soif de tous les diables, qui s’enfile le contenu entier d’une noix ??? Chez nous, on en prendrait deux pour toute la famille, ça suffirait pleinement.

J’en profite pour vous montrer ces tickets de jeux d’argent. On en trouve PARTOUT ! Dans n’importe quel bouiboui, tu peux acheter un billet à gratter, une grille de loto ou je ne sais quel jeu de hasard et d’argent. Pour moi c’est symptomatique des pays pauvres, on avait déjà vu ça au Cambodge par exemple, mais à ce point, c’est étonnant.

Le reste de la balade nous a conduit vers ce Bouddha géant qu’on devine à l’arrière plan de cette photo.

SiloëJolieFée a eu du mal à pédaler sur ce modèle de tamdem, il lui manquait quelques centimètres.


Je crois (à vrai dire, j’en suis sûre) que les enfants adoooorent quand on opte pour des visites à vélo. Et je les comprends. C’est toujours plaisant de visiter un pays en pédalant. Ça va plus vite qu’à pied, ce n’est pas éreintant (sauf en montagne hein) et on peut prendre le temps d’observer l’environnement.

A l’entrée du temple où se situe le Bouddha, on a croisé cet arbre étrange aux fleurs si particulières. On a récupéré celle-ci au sol car la veille, l’arbre avait été dépiauté de toutes ses fleurs par des fidèles venus prier et déposer des offrandes.

Et voilà la fameuse statue, à côté d’un stupa. Ainsi que des moines connectés :).


Une fois n’est pas coutume, on a visité le temple. On s’est déchaussés, on a réglé nos fringues pour que les genoux soient couverts (MaëllePrincesse s’est couverte d’un paréo pour cacher ses jambes…). Et on a admiré ce beau carrelage.

Ainsi que cette fresque représentant la vie d’un homme (pour la femme, faudra repasser… avec ou sans le jeu de mot…).


Des fresques colorées et joyeuses comme souvent dans les temples hindouistes.

Dans l’enceinte du temple, un arbre sacré. Je ne sais pas comment ça se fait, qui est l’oeuf, qui est la poule, mais on trouve trèèèèès souvent un arbre vénérable dans les temples. Ils le rajoutent ? Ils construisent le temple autour ? Dans tous les cas, c’est un lieu de prière supplémentaire où chacun accroche des tissus, comme autant de vœux.

On a également pu sonner la cloche moyennant un petit billet du guide. Je ne sais pas bien à quoi ça sert théologiquement parlant, mais je sais que ça a beaucoup plu à SiloëJolieFée…

Et c’était reparti. Bref, une bien belle promenade, pas fatigante pour un sous et bien agréable.

On a pu déguster des fruits et du thé à notre arrivée. Tout le monde a apprécié.

Le soir, on était le 31 décembre. Nous n’avions pas prévu de réveillonner, mais il fallait bien manger. On s’est engouffrés dans un restau où il se disait sur Internet qu’on pouvait, à la nuit tombée, voir des tortues sortir de l’eau pour pondre. De tortues, nous n’avons point vu. Mais on s’est bien marrés à lister les bonnes résolutions 2016 de chacun. On avait le droit de déclarer les siennes et les autres d’en proposer également. On a tout noté, en tâchant d’être raisonnables. On fera le point l’année prochaine ^^ !

Quant au 1er janvier 2016, on l’a mérité… On s’est levés bien tôt (et certains ont terminé leur nuit dans la voiture).

On voulait voir les baleines !! Bon, rectificatif… JE voulais voir les baleines, c’était la deuxième chose que j’avais demandé à zhom en venant au Sri Lanka (j’y avais fait une allusion dans ce premier article sur notre visite de Kandy). J’en avais hyyyyper envie ! On a donc réservé nos places via une des nombreuses compagnies du coin (il y a des pubs pour ça partout dans la rue de toutes les villes du sud du Sri Lanka).


Et on s’est retrouvés au bord de la mer, en compagnie de plein de touristes (mais beaucoup moins qu’en temps normal, il parait, à cause du lendemain de fête).  Et c’est là que j’ai réalisé…
On allait voir les baleines (peut-être), c’est vrai… mais on allait devoir aussi prendre un bateau alors… ? Je ne sais pas comment mon cerveau enthousiaste mais néanmoins expérimenté n’a pas fait le lien.
Parce que c’est simple, moi tu me fais rentrer dans une baignoire et j’ai le mal de mer… Je suis du genre hyyyyper sensible. Je peux prendre sur moi, mais le plus souvent je le prends en dehors de moi, vomissant mes tripes et autres fantaisies culinaires (pardon si vous êtes en train de manger. Mais bon appétit quand même, ne vous laissez pas abattre, bande d’éméthophobes).

Bref, je déteste être sur un bateau. Mais genre vraiment… c’est un truc horrible. Affreux. Beurk. Burp.

Mes 4 enfants ont hérité du gène paternel et tous ont le pied marin. C’est sans doute dans ces moments-là que je vois les limites de mon amour maternel : quelle bande de traitres !! C’est pas juste !

Le bateau s’est élancé. Il allait bien doucement, vous savez à la vitesse où tu le vois qui moooooonte sur la vague et qui redesceeeend de la vague. A l’unisson de tout mon système biliaire, mes intestins et les restes du petit dej.
J’ai demandé à zhom… « C’est quand qu’on sort de la zone portuaire, que le bateau accélère un peu ?  » (car faut le reconnaitre, quand il y a plus de vitesse, c’est étrangement un peu plus tolérable).
Il m’a répondu cette phrase effroyable : « on est déjà sortis de la zone, le bateau est à donf… ».
Heu… alors on va passer 4h sur ce bateau à ce rythme bien gerbant ????? Mais quelle bonne nouvelle… Burp…

Ça explique aussi en partie la qualité des photos. Parce que j’ai pris l’option lâche. Quand j’ai su que ça allait être l’enfer marin, je me suis allongée et j’ai roupillé. Là je remercie mon papa qui m’a légué sa capacité à dormir sur un caillou. J’ai dormi tout mon saoul et je ne me suis levée qu’aux hurlements de la foule. Dès que la première baleine est apparue, j’ai redressé ma barre et dégainé mon téléphone. Tout le monde guettait le souffle projeté de ces immenses mammifères. Faut avoir l’œil d’ailleurs.
J’ai pris photo, vidéo, remous, cris, odeurs du vomi des autres…. J’ai bien tout pris dans les yeux, le nez, le coeur…

Mais malgré mon cœur aux bords des lèvres, j’ai adoré ! C’est vraiment un spectacle époustouflant !! Incroyable ! On se sent petit. On se sent chanceux…

Et pourtant, c’est un peu l’usine. Des tas de bateaux qui les guettent, qui les encerclent… Malgré tout cela (auquel on a contribué hein, ne l’oublions pas), ça reste majestueux à voir. On a l’impression d’une zénitude, d’un animal que rien ne perturbe, un être supérieur, un sage…
Et nous autour qui braillons. Ça résume pas mal le souci de cette planète :).

L’après-midi nous sommes allés au cinéma !! On a vu le dernier opus de Star Wars, en 3D s’il vous plait. Une salle un poil vintage, non climatisée. Pour un tarif ridicule (à moins que le vrai ridicule soit le prix des places en France…).

Places numérotées. MaëllePrincesse qui était en mode bouderie a du revenir vers nous, sa famille… Genre la honte.

On a même eu droit à un entracte ! On a cru que la pellicule du film était cassée. La lumière s’est rallumée et ce monsieur est venu vendre son pop corn… Faille temporelle improbable en pleine guerre des étoiles. La rigolade.

Le lendemain, on a remballé nos valises et nous sommes retournés à Colombo pour prendre l’avion jusqu’à Shanghai. On a bien galéré d’ailleurs. Ce retour a été looooong. maison n’a rien sans rien, il parait.

On ne s’est pas laissés abattre néanmoins… On a fait le plein de glucides. C’est hyper important.

Pis… on a retrouvé les nuages. J’adore tellement le spectacle que nous offrent parfois les hublots de nos avions.


Et voilà pour notre périple au Sri Lanka en famille. Vous pouvez retrouver les deux premiers épisodes ici :

Sri Lanka – Kandy

Sri Lanka – Montagne du centre

 

Sinon, je ne sais plus si j’en ai déjà parlé, mais on part bientôt dans un coin de la planète. Pour le fun avez-vous avez une idée d’où ? Ca va être foufou !

 

53 réactions au sujet de « Sri Lanka en Famille – Tangalle – Mirissa – Galle #3 »

  1. Nous avons eu la chance d’avoir un guide qui ne voulait pas qu’on soit au milieu de la foule. Donc on était partis très tôt le matin, à midi, on a fait une pause, il nous avait installé des hamacs et nous a préparé le repas le pieds dans l’eau, et on a repris le soir. On a vu plusieurs léopards, c’était incroyable. Et dès qu’il y avait du monde, le chauffeur prenait une autre direction. Trop bien.
    On n’a pas trop fait le sud à part cela, car il pleuvait (juillet-aout), on s’est concentrés sur le nord et le centre, sans regrets!
    Alors, prochaine destination? l’Australie, non? je crois l’avoir lu sur un de tes posts, mais je ne sais plus!
    Que de joie et de souvenirs avec tes enfants! Jolie sirène, au passage!
    Le retour en métropole va vous changer, non???

  2. Merci, merci pour ce récit, tout aussi passionnant que les deux premiers… Avec ton art de raconter, tout en équilibre et anecdotes, tu nous fais voyager… Nous, on est loin, mais on est dans vos pas. Vivement vos prochaines vacances ! C’est où, dis, c’est où ?

  3. Les photos sont superbes ! Un grand merci de nous faire voyager à travers tes articles, c’est toujours un régal de s’émerveiller devant tout ça.
    Bon courage pour le retour, des bisous.

  4. Superbe voyage ! Un vrai plaisir que de lire tes récits ! J’aime ta façon de voir la vie, de voir ton rôle de maman, de femme…. Le filtre visuel que tu propose est contagieux ! le passé n’est plus, le futur n’est pas encore… L’instant Present seul existe ! Merci pour ces beaux moments de présent 🙂

  5. J’adore! Ca me fait rever…
    Je trouve que ta famille est super chouette, elle transpire de zen attitude, de bonheur de vivre. Et je me dis que ton zhom et toi y etes pour BEAUCOUP!!! parce qu’on sent que vous leur laisser de la place pour tout, pour rire, s’emerveiller, partager mais aussi pour passer du temps sur leurs ecrans. Moi ca me rend souvent dingue de les voir sur leurs tablettes jouer à des jeux débiles, …. mais finalement, je suis sur mon ordi à te lire, c’est pas pareil????
    Bref, ce voyage donne envie ! Votre famille donne envie, MERCI pour ces bouffées de positif !
    J’avais l’impression, en lisant tes articles, que tu appreciais de plus en plus ta vie d’expat, avec tes loisirs perso, le sport, les voyage, les voisines, les copines, …. mais là sur facebook je me suis dit que peut etre pas tant que ca? Tu sembles déprimée de rentrer… mais ne crois tu pas que tu seras déprimée de partir définitivement de Wuhan? Vous pensez enchainer par un autre lieu d’expat ou alors c’est la rentrée définitive en France? Tes enfants en pensent quoi?
    En tout cas je te souhaite de terminer cette étape de vie avec plein de sourire dans ton coeur, plein de pépites dans tes yeux !
    Merci pour tous ces récits. (Et meme si parfois je suis un peu en manque de bidouille, j’adore ces articles de voyage, tes articles de vie, de partage !)
    MERCI de tant nous donner!!!

    (et pour le jeu… un coin de planete… je pense à Tahiti??? Nouvelle Zélande? )

  6. Quel chouette article ! C’était passionnant ! J’admire l’adaptabilité de tes enfants et leur joie de vivre ! Que de fabuleux souvenirs pour vous sur ces trois dernières années !
    Profitez bien des vos qqs mois d’expat restants !
    Bon retour à Wuhan, tes 5 amours de ta vie apaiseront instantanément ton coeur gros, j’en suis sûre !

  7. superbe!! Quel beau voyage vous avez dû faire!!
    J’envisage aussi de partir avec ma petite famille, de tous vos voyages, quelle a été votre destination préférée?
    Bon journée 😉

  8. Je ne commente pas toujours mais je lis à coup sûr vos récits. Je devine que l’expatriation n’est pas toujours facile mais quand même ces voyages!!! Ça aide à l’accepter non? Quel bonheur et richesse pour votre famille. Et puis la fin approche… Il faut savourer le temps qu’il reste.
    Je n’ai pas d’idée sur votre prochaine destination, le Vietnam peut être?

  9. Prochain voyage : la Nouvelle Zélande ( lu sur ton Instagram il me semble)
    Pour ce qui est du regard sur les femmes ou jeunes filles rien de particulier pour moi en Inde mais je mettais des pantacourts ou pantalons …..c’est peut être ça…..
    Merci pour cette chouette lecture et c’est vrai que le vélo pour découvrir un pays c est top!
    C’est toujours un plaisir de lire tes récits de voyage…..j’espère que tu continueras après ton retour en France même si vous voyagez moins souvent.

  10. Merci pour ce partage.
    Un voyage inoubliable pour tes enfants et moi, j’en prends plein la vue avec toutes ces photos.
    C’est génial !
    Le prochain, au carnaval ?, est prévu en Nouvelle Zélande, d’après ce que tu disais dans ton dernier article.
    J’ai hâte de le lire.

  11. Waouh, drôlement chouette tous ces voyages!
    Quelle chance que cette expatriation qui vous permet d’en découvrir tant sur l’Asie.
    Je ne connais pas le Sri Lanka mais ça donne envie de découvrir.
    Tes photos respirent la bonne humeur et la joie.
    J’ai hâte de savoir où est votre prochain voyage… La Nouvelle Zélande? (moi je rentre d’un voyage là bas et… waouh!!).

  12. Merci pour ce 3 eme volet que j’attendais avec impatience !! Nous partons dans moins de 2 semaines et notre  » fin de séjour plage » se fera à mirissa ( surf pour la grande, snorkeling, et bien sûr… Les baleines ????)
    J’espère qu’on passera un aussi bon séjour au Sri Lanka en famille que vous!!
    Encore un grand merci pour tous ces articles que je suis toujours avec un immense plaisir, le sourire aux lèvres…

  13. Comme d’habitude, superbe article qui permet de se faire une idée du pays. Malheureusement dans de plus en plus d’endroit la femme et même les filles ne sont pas respectées mais considérées comme des articles de consommation …
    Il me semble que vous aviez prévu d’aller en Nouvelle-Zélande pour les prochaines vacances.
    Profitez en bien.

  14. Une lecture et un visionnage tjs excellentissimes…Des découvertes aussi sur les us et coutumes, le sexisme dérangeant, les grosses bêtes cool qui nous indisposeraient dans nos contrées occidentales…
    Bonne continuation, famille de globe-trotters!

  15. Que c’est beau!
    Tes récits me font voyager derrière mon écran et me donnent envie de prendre des billets d’avion.
    Moi aussi, j’adore ces moments passés en famille.
    Sinon, je dis Australie, le rêve de ma cadette.
    Bon retour, à très bientôt.

  16. Merci pour ce bel article encore une fois ! Ca fait plutôt envie, sauf peut-être le vomito on board… mais je ne suis pas malade en bateau, moi, alors oui, ça me fait envie ! Pour la prochaine destination, je dirais… l’Australie ? la Nouvelle-Zélande ? Des bises en direct de mon collège rennais !

  17. coucou
    je te lis souvent mais poste plus souvent des messages via facebook. Merci pour tes articles qui nous font voyager avec ton sens de l’humour et surtout ta pensée positive ! Tu as 4 joyeux drilles qui t accompagnent! Tous ces voyages sont magnifiques (je connais moins cette partie de l’asie)….prochaine étape : new zéland non?!
    Mon beau frere habite en Australie, on reve de lui rendre une petite (longue) visite!
    Je rejoins un des commentaires plus haut: je sais que tu rentres en France en juillet, alors ton bilan de cette jolie parenthese Wuham ? difficile emotionnellement…mais tu as l air de t’être adaptée au mieux voire avoir trouvé un 2eme. Au fait, tu ne fais plus de bidouille en Chine? ou tu n’as pas le temps de nous les décrire?
    PS! j adore vos idées de swap, plaid etc !
    Profite un max, ça passe si vite les derniers mois !

  18. Merci pour ce récit qui nous fait voyager derrière notre écran. Ton voyage m’a trop donné envie de découvrir aussi le Sri Lanka.
    Hâte de découvrir les photos de ton prochain voyage. Il me semble avoir lu que c’est la Nouvelle-Zélande ?

  19. super sympa et rempli d’infos. J’apprecie bcp que tu sois consciente de parfois devoir jouer les touristes et ne pas te lancer dans des remarques trop moralistrices non plus. Quand on part loin, meme si on est conscient d’avoir bien plus de chance economiquement parlant que ceux qui vivent la bas, il me semble qu’il faut aussi « jouer le jeu » et participer a cette industrie touristiques car ils en ont besoin. C’est ce qui les fait vivre. Alors bien sur il faut choisir les entreprises qui font attention. Mais faut aussi faire un peu du piege à touristes parce qu’on est là pour ca…
    Pour la NZ j’espere que vous ferez les deux iles et que vs ne manquerez pas les Kauris, arbre bimillenaires du coté de Dargaville sur l’ile nord. Moi j’ai ete bluffé de leur taille

  20. merveilleux ce partage merci quelle parenthèse fantastique vous avez!!!comme je t’envie et comme je comprend aussi ta difficulté à quitter la France mais pour retrouver tous ces jolis visage souriants ces bras qui calinent allez haut les coeurs cilou plein de bisous français t’accompagnent là bas

  21. Merci pour ce partage. C’est toujours un plaisir de lire les aventures de la famille Ciloubidouille.
    Tu t’interrogeais dans ton article précédent de ce que tes enfants tireront de vos voyages.
    Je pense que la découverte de modes de vie si différents du notre leur permettra d’être plus ouverts et tolérants. C’est en tout cas ce que j’espère lorsque nous voyageons avec nos 3 enfants.
    Bon retour auprès de ta famille !

  22. Encore une fois, ça donne très très envie d’y aller! Tes photos sont superbes! Quelle belle décision que vous avez prise le jour où vous vous êtes dits « on va en Chine »! Quelle belle expérience pour les enfants! Ils ont l’air tellement heureux,ça fait plaisir à voir!

  23. Super, je me suis régalée!! Merci pour ce reportage et toutes ces belles photos! Ça donne envie de voyager! En tout cas, tu m’as fait rêver 🙂
    Pour le prochain voyage, je dirais le Japon! Car ils sont foufous ces japonais!!

  24. Encore un grand merci pour ce fabuleux récit de voyage, ces photos, découvertes, explications… Ca donne envie de voyager et c’est magnifique de vous voir tous autant profiter en famille.

    Côté Californie on a aussi tenté l’excursion baleines, avec le même gros mal de coeur, bloup ! Mais ce fut tout aussi magique !

  25. bonjour ciloubidouille,
    belle fin de récit! je parie sur la jamaique mais pas très sur! enfin si c’est le cas, attention au virus actuel (zyka je crois)
    pour les regards des hommes sur toi et ta fille….ben oui c’est aussi comme ça en inde, c’est une curioisité mêlée à une sexualiation si on peut dire….maintenant l’inde a beaucoup évolué, il y existe des piscines où les femmes peuvent se baigner en maillot de bain mais je ne sais pas si sur les plages elles le font, ça n’a jamais fait partie des mœurs, les indiens n’ont pas le gêne européen du « farniente à la plage », ils font juste trempette donc jamais de déshabillage ….. je me rappellerai toujours d’une drôle de scène en 1988 : à Pondichéry, une femme européenne était allongée sur le ventre sur sa serviette sur la plage et les yeux fermés, autour 6 ou 7 gars qui la matait!!! j’avais dit à mon père « mais ils vont la violer? », il m’avait répondu « mais non, ils sont juste curieux car les femmes en maillot de bain ils n’ont jamais vu »!!!!!
    si tu veux aller en inde, par contre je te conseille la côte est : le kérala, tu adoreras je suis sure!

  26. Toujours un plaisir de lire ces récits de voyage, avec cette petite note bien à toi de te détacher du clinquant culturel et de t’approprier les choses à ta manière. C’est bien plus intéressant et vivant qu’un guide touristique…Et tes enfants font mon admiration! Merci encore

  27. Excellent ! Que c’est bon de voyager avec toi !!! Merci de nous embarquer dans tes bagages ! Et vivement la prochaine destination… Nouvelle Zélande ? Australie ? Mongolie ? Japon ?
    J’espère que tu es bien rentrée à Wuhan, et que tu as retrouvé tes 4 + 1 fantastiques en forme et avec beaucoup de bonheur.

  28. Voilà ça y est enfin j’ai pris le temps de lire en entier depuis un ordi et d’admirer les photos. J’espère que tu as le temps de lire parce que j’ai plein de choses à dire sur le Sri Lanka… et sur l’Inde.

    1. Ton compte rendu m’a vraiment vraiment vraiment donné envie de retourner au sri Lanka. J’ai vraiment l’impression d’être passée à côté et ce n’est qu’à une heure de vol d’ici.

    2. Le Sri Lanka justement : nous c’était à la même période il y a 2 ans. C’était à la fois super et pas super. J’explique : vacances de Noel en famille nous 5 + mes parents + mon frère et sa famille (neveux et nièces) + ma soeur. On se retrouvait une semaine à Ahungalla pas très loin de Galle. Donc ça c’était super. L’hotel était bien, on était ensemble… bonheur.
    MAIS il y a eu un certain nombre de petits couacs (je sais bien qu’il y en a toujours) qui se sont accumulés. Chauffeur qui a failli nous tuer sur la route (si ce n’est d’un accident, d’une crise cardiaque), vol dans notre chambre d’euros et de dollars, bus avec chauffeur loué pour la journée qui nous fait rentrer à 15h, prix absolument faramineusement élevés (10 fois plus cher qu’en Inde pour les robes des filles par ex… donc négociation à mort), demande de pourboires partout tout le temps.
    Rien de dramatique en soi, on a passé de bonnes vacances, mais je pense qu’on était au mauvais endroit à la mauvaise période. J’aimerais bien y retourner et aller un peu dans les terres comme le pic d’Adam que tu décrivais. On verra si j’arrive à convaincre chéri car lui ne veut pas entendre parler de ce pays. Alors que tous les autres voyages il y retournerait les yeux fermés !

    3. L’Inde et les femmes. Cela fait presque 4 ans que je vis ici. J’ai aussi voyagé. Très sincèrement ici je trouve justement qu’il n’y a PAS de regards dérangeant. Il faut savoir que ma région, le Tamil Nadu, est très attachée à ses traditions et ici les femmes sont habillées en saree ou en kurta. Pas d’occidentalisation comme à Bombay ou Dehli. Alors c’est bien simple, tout naturellement, je ne mets pas certaines tenues si je visite, et je dis à mes filles de mettre des robes ou jupes longues, pas des mini shorts. Attention ce n’est pas un jugement, c’est juste que naturellement je fais comme ça. Je ne vois jamais de regard désagréable et je pense que vraiment si cela arrivait ce serait parce qu’ils n’ont pas l’habitude de voir le corps des femmes. Mais ça ne me met pas du tout mal à l’aise. Je suis mal à l’aise qd je croise des femmes en burka intégral. ça oui.
    Après je parle de l’Inde, les sri lankais je ne sais pas. Mais on a beaucoup bougé en Inde et je me suis toujours sentie en sécurité et pas toisée. Je ne montre pas mes gambettes voilà tout ! Disons que je pense qu’une tenue acceptable ici dans la rue serait la même tenue que tu mettrais à l’église en France. Je ne laisserais pas mes filles mettre un mini short et un débardeur pour aller à la messe… et bien ici c’est pour aller en ville. A l’école elles s’habillent comme elles veulent elles sont dans un monde à part. C’est dû à une évolution plus lente de la société? Je pense que ça viendra. justement au Sri Lanka je n’ai vu personne en tenue reconnaissable c’était comme en Europe. Ici tu as vraiment un « uniforme » et qq part je trouve ça chouette, une identité culturelle qui perdure et puis c’est tellement joli, plein de couleurs… C’est mon point de vue 😉

  29. Super articles ! Je commente rarement… Comme toi je suis expatriée. Depuis 3 ans maintenant, au Moyen Orient. Comme vous, nous profitons de chaque période de vacances pour voyager. Nous revenons du Sri Lanka. Nous avons adoré ! Dambulla et Sigiriya plus au nord, Kandy puis Negombo pour cette fois ( déjà été au sud, Galle et Unawatuna). Bref… tes photos sont super chouettes et tes commentaires très intéressants. Je partage la plupart, sauf : la nourriture…. C’est vrai qu’il faut aimer manger épicé, mais ces saveurs ! Miam moam miam ! On adore ! Et puis la 2ème chose où je n’ai pas eu du tout le même ressenti concerne le regard sur les femmes et jeunes filles. On voyage avec notre fille de 12 ans. Comme dit plus haut, il est vrai qu’on porte souvent des jupes ou pantacourts au genou, et franchement aucun regard déplacé… Au contraire, on a trouvé des gens remarquablement gentils, avenants et souriants durant toutes nos vacances. Voilà, c’est juste pour partager mon expérience personnelle et j’entends bien que ton ressenti peut être totalement différent !
    En tout cas, bon retour à Wuhan et bons préparatifs pour la NZ ! Pays où je rêve d’aller me promener aussi !

  30. Super article!!! Tu voulais tester si on lis attentivement tous les articles? Tu as évoqué il y a quelques temps la Nouvelle Zélande…ce qui me rend verte de jalousie depuis que j’ai vu le Seigneur des anneaux où ça a, paraît il, été tourné. J’espère donc que vous irez voir le parc où il reste les décors du film, avec je crois le village des Hobbits… j’écris tout ça sans vérifier sur internet et du coup, je prends le risque de dire n’importe quoi..;

  31. Merci Cilou pour ces superbes photos qui donnent une nouvelle fois envie de partir…
    Vu la dernière photo, j’aurais envie de pronostiquer la Jamaïque comme prochaine destination 🙂

  32. J’ai lu avec grand plaisir ces 3 articles qui m’ont donné de nouvelles envies de voyage. Je ne poste jamais de commentaires mais je lis très régulièrement ton blog; tout me plait les thèmes, le ton….

  33. Rolala tellement de choses à commenter !!! J’ai lu ce dernier opus avec passion 😉

    La photo de tes 4 sur fond de coucher de soleil est sublime ! L’option tandem avec Siloë est une chouette idée ! Et les fruits…. le graal des voyages !

    On revient juste du Costa Rica et c’était vraiment un bonheur !!

    Enfin pour l’Inde, j’y suis allée pour assister au mariage d’une amie indienne et pour visiter quelques jours. On a tous (femmes et hommes) senti le regard insistant des gens mais pas dans le sens que tu décris. En tant que femme, je ne me suis pas sentie défigurée plus que mon mari ou que tout autre « blanc » qui passait. C’est juste mon ressenti… Pour autant, c’est pas le pays que j’ai pris le plus de plaisir à visiter.

    Ton voyage au SriLanka me donne envie, mais moins que d’autres visites que tu as pu raconter. Je ne saurais pas tellement dire pourquoi !

  34. Bonjour,
    je me poilais tout seul à vous lire. merci pour ce touchant récits de voyage qui donne (presque) envie de partir avec des enfants. Je voulais savoir si vous avez encore les coordonnées de l’hôtel sur la plage à Tangalle, c’est exactement le genre d’endroit où j’aimerais me poser lors de mon voyage le mois prochain. Merci et bon voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *