Ciloubidouille
30 octobre 2016 4 jours à Londres en famille #1

4 jours à Londres en famille #1

On rentre à peine de Londres alors je m’empresse de rédiger cet article. Je sais que d’autres destinations attendent depuis longtemps mais tant pis, je préfère le publier avant que ma mémoire s’effrite. Pour mes autres voyages, ce ne sera pas pire que maintenant ^^ !
On est donc partis 4 jours en famille, avec mes 4 enfants donc. Je vais régler rapidement les détails techniques : on a est venus en train, via l’eurostar. On trouve ça plus pratique que l’avion et moins cher aussi. Le train nous emmène au cœur de Londres et c’est super pratique. Il y a moins d’attente (parce que le train, tu dois avoir passé la douane trente minutes avant le départ. Alors que l’avion, faut venir plus longtemps à l’avance. Et puis une fois atterri, c’est long aussi pour sortir. Sans parler du trajet qui doit te ramener à la capitale britannique (temps + coût). Bref, notre choix a été vite fait).

On a dormi à l’hôtel Premier Inn Euston, qui est à 300 mètres de la gare de St Pancras. Mais mon amie Louise qui vit à London nous a dit qu’on aurait dû regarder plutôt airbnb, parce que c’est souvent plus avantageux que les hôtels. On y pensera pour la prochaine fois :).

Je vais couper ce séjour en deux articles, sinon c’est trop lourd.
On est donc partis de Paris vers 11h (il y a plein de trains plus tôt mais on ne voulait pas se grouiller, on avait envie d’un départ tranquille). A 13h 30, heure locale, on était sur place. On a largué nos valises à l’hôtel et on est partis direct en vadrouille.

Comme on va souvent à Londres finalement, j’ai cherché des choses qu’on n’avait pas encore faites. On a donc commencé par un drôle de musée.

Nous sommes allés visiter le Hunterian Museum. C’est un musée un peu particulier qui regroupe une collection étonnante d’animaux, d’organes en tout genre et même de morceaux d’humains mis en bocaux dans du formol. John Hunter, c’est le nom du chirurgien écossais du 18ème siècle qui a rassemblé ces drôles de pièces et qui a donné son nom au musée. On trouve des squelettes étonnants (les enfants ont été impressionnés par celui d’un géant de 2m30 et celui d’une personne à l’ossature déformée). Des tableaux « pédagogiques » de l’époque, des instruments de chirurgien vintage… ^^

Forcément, c’est un peu spécial comme musée. Si vous êtes un poil sensible à l’idée de regarder un tas de choses mortes flottant dans un bocal, faut zapper la visite. Mais nous, on a adoré. Les enfants ont passé du temps à regarder les curiosités exposées, à s’appeler pour montrer la trouvaille encore plus étranges d’à côté. Et puis nous, on a pu répondre à plein de questions sur comment on fait les bébés (merci le placenta encore relié au cordon, aux nombreux fœtus à tous les stades de développement…), on a parlé biologie des animaux et avec nos maigres connaissances, ajoutées à celles des enfants, on a passé un super moment.

Ne nous fiez pas à la tête perplexe de SiloëJolieFée. Elle a autant aimé la visite que nous. Je crois que ça bien plu à son petit cerveau vif…

Bref, si vous avez envie de passer un peu de temps dans un musée singulier, le Hunterian museum est fait pour vous ! Les photos y sont interdites… Alors j’ai limité les infractions ^^ !

The Hunterian Museum est situé près du métro Holborn, sur Lincoln’s Inn Fields. Il n’est pas bien signalé car il fait partie du Royal College of Surgeons. Et presque comme tout le temps à Londres, il est gratuit.

On est repartis en vadrouille dans le quartier. Et on s’est dirigés vers Carnaby Street, qui est une rue commerçante piétonne populaire, connue pour ses boutiques de mode un peu pointues. Elle est située dans le quartier de Soho, près d’Oxford Street et Regent Street donc.

On n’a pas trop fait de shopping parce qu’en dehors de moi, personne n’aime acheter des fringues dans ma famille. Mais on est entrés dans quelques jolies papeteries, car MaëllePrincesse cherchait un cahier pour commencer son bullet journal. Elle n’a finalement rien trouvé mais on en a pris plein les yeux. Ils sont drôlement doués les anglais pour ce genre de produits mignons, cahier, trousse, crayons, gommes… Tu as bien plus d’envies que de besoins quand tu te balades dans leurs boutiques.

Le quartier est particulièrement prisé des touristes. Il y avait foule ! Bon on cumulait le samedi et les vacances françaises ET anglaises… Forcément, ça fait beaucoup. On a regardé les artistes de rue, ceux qui dansent, ceux qui sont déguisés, ceux qui font de la magie…

Truc rigolo, il y a plein de « tuktuk » à Londres. C’est un moyen de transport apprécié des touristes visiblement.


L’objectif de la promenade était de se rendre dans le quartier de Neal’s yard. J’avais vu passer de chouettes photos sur Instagram. Bon comme d’hab, les couleurs avaient dû être bien saturées par des filtres ou photoshop, parce que la réalité est bien moins colorée mais ça reste un petit coin très mignon. Toutes les façades des maisons ont été repeintes de manière artistique, ainsi que les encadrements de fenêtres.

On a beaucoup aimé se poser quelques instants dans cette bulle apaisante. Il y a de quoi s’installer pour manger ou simplement boire un coup.

C’est mignon non ? On ferait bien la fête des voisins ici non ? ^^

On est passés devant le théâtre où se joue actuellement à billet fermé la pièce d’Harry Potter. J’aurais adoré pouvoir y assister mais ce n’était pas dans notre budget de toutes les façons.

En poursuivant la balade, on a rigolé sur le quartier chinois. Maintenant on sait qu’il faut plus que 50 lampions et deux restaux de nouilles pour faire un vrai quartier chinois ;).

J’avais noté de passer au Rainforest cafe qui était indiqué comme sympa pour les enfants. Alors je ne vais pas cracher dans la soupe hein, parce qu’ils se sont donnés les moyens du concept.

M’enfin, peu de chance que j’y retourne une autre fois. Sympa, bien fichu, mais pas ce que j’étais venue chercher. J’avais rêvé d’un truc moins Disney…

L’endroit est archi décoré façon jungle. Des plantes partout, de faux animaux, etc… Après l’endroit est bruyant au possible, mais le fait qu’on soit samedi a dû jouer.


Il y a une partie bar et une partie restaurant. On s’est épargnés le restau, on a juste pris le goûter.

C’était pas fameux, glaces bien artificielles, gâteaux du commerce… Mais les enfants ont aimé. Rapport aux bonbons sans doute :).

On s’en est retournés vers Carnaby Street. Pour info, elle se trouve à seulement 5 minutes à pied des stations de métro d’Oxford Circus et de Piccadilly Circus, donc en plein cœur du quartier du West End à Londres.

La nuit, c’est encore une autre ambiance. Je n’ose pas imaginer comment ça doit être chouette à Noël…

On est tombés sur une boutique Irregular Choice, qui est une marque de chaussures anglaises complètement barrée, que j’adore (je possède 3 de leurs modèles). Les enfants ont tout de suite reconnu la marque et on s’est bien marrés à regarder ce qu’ils proposaient de nouveau.

Et là c’était un peu comme au musée Hunterian, tout le monde s’interpellait pour se montrer sa trouvaille ! Faut avouer que niveau créativité et amusement, ces pompes sont extraordinaires !

Niveau prix, c’est cher hein… mais ça reste un luxe accessible (environ 100/150€ la paire). Perso, je ne les trouve pas toujours très confortables, surtout quand elles ont des talons vertigineux. Mais elles proposent du 42, et ça, c’est quand même cool !

Perso, je rêve de celles-ci ! Je les trouve troooop belles ! Et pas trop perchées.
Pour info, il y en a plein de Irregular Choice à Londres. A Camden par exemple, vous pouvez en trouver une boutique. Mais celle-ci était particulièrement grande.

Celles-ci sont un peu too much, même pour moi, mais j’adore quand même. Je les garde pour une autre vie, où je serai une vraie artiste :).

En chemin, on est passés faire un tour à Anthropologie, situé 158 Regent Street. Je vous en avais déjà parlé en 2012 dans un article sur le shopping à Londres. J’adore rêver dans cette très jolie boutique. On y vend des choses également inaccessibles à ma bourse mais c’est pas grave. Je n’y vais pas pour acheter, juste pour regarder l’endroit et profiter de son ambiance qui me plait.

Il y a une tonnes de produits sympas et chers ! C’est plus facile de trouver des choses à acheter chez Fleux à Paris finalement ;).

Sur le miroir, il y a écrit : You can rarely see what is right in front of you… J’aurais adoré le prendre mais je me dis que c’est à ma portée de reproduire cette idée.

Bref, une belle balade au pays des riches ^^ ! Ça fait toujours plaisir, hihihi.

N’empêche, je me demande ce qu’il aurait pris à la place de son pain au chocolat, le pauvre Copé…

Le soir, on s’est rendu dans un théâtre sous vos conseils.

Nous sommes allés voir Charlie et la chocolaterie, une comédie musicale qui m’a donc été recommandée par vous, via Facebook. On n’a pas regretté. Même si on n’avait pas le niveau d’anglais pour suivre, même si les petits étaient fatigués (on a perdu SiloëJolieFée un peu avant l’entracte…), tout le monde a apprécié !

On a été bluffés par la mise en scène en fait. La machinerie derrière est impressionnante. Les tableaux se suivent sans se ressembler, avec une richesse de décor et une créativité ingénieuse épatante ! Interdit de faire des photos (et c’est très surveillé), donc vous ne pouvez que me croire sur parole. Mais c’est vraiment waou… Moi qui me demandais comment ils allaient réaliser la magie décrite dans la pièce de Rowling sur Harry Potter, je sais maintenant que c’est carrément à la portée des metteurs en scène actuels.

Voilà pour notre première journée à Londres.

* * * Jour deux * * *

Le lendemain, nous avons décidé de partir manger à Portobello. On s’y est rendus en métro, en prenant la carte Oyster qu’on a chargé en livres. Ces mêmes cartes nous ont servi tout notre séjour. Et avant de partir, on a récupéré les sous en trop qui restaient dedans plus les 5 livres de caution. Hyper pratique et bien moins cher que les tickets à l’unité (ça divise par deux environ).

Une fois sur place, on est partis visiter un autre musée. The Museum of brands, packging and advertising… Soit le musée des marques, des packagings et des publicités.

Là encore, je n’avais pas trop d’idées sur ce qu’on allait y trouver ni si ça allait intéresser mes enfants. Et finalement, ils ont beaucoup aimé. Techniquement, rien de foufou. Juste des objets entassés derrière des vitrines. Alors pourquoi ça nous a plu ?

Ben bêtement parce que c’était intéressant de voir l’évolution de la publicité. On a guetté l’arrivée des marques qu’on connaissait. On s’est marrés des phrases de pub, des images d’époque…

C’était rigolo de voir les jeux de l’époque, les objets du quotidien. Le monde a changé, mais parfois, on se dit que pas tant que ça. Seule sa forme évolue mais le fond, c’est pareil.

Les enfants ont vite remarqué que les jeux changeaient en période de guerre. Que pendant la seconde guerre mondiale, les vilains étaient allemands et que tous les produits allaient dans cette propagande. C’est un peu fou… On nous apprend souvent la propagande soviétique à l’école, mais visiblement, on a fait aussi notre part de simplification de l’histoire…

Avec les enfants, on n’aurait jamais pensé que le slogan de Kit kat remontait d’aussi loin ! Have a break,have a Kit Kat !

On a cherché les marques qu’on connaissait comme Toblerone, Ovaltine, Cadbury, Nestlé, Rolo…

On a vu les premiers paquets de Céréales, les premières Barbies (et Pénélope…?), les premiers Cluedo… bref, les premières fois des produits qu’on affectionne. C’est certainement ça qui nous a plu finalement, parce que c’était ancré dans nos vies, quelques soient nos âges. C’était vieillot et rigolo. Et je ne vous parle pas des réactions des enfants face aux premiers aspirateurs, ordinateurs, premières télés, radios, machines à laver… Des yeux grands ouverts !

A la sortie du musée, on a récupéré la rue de Portobello, qui est à 50 mètres.

Grand soleil, de bonnes odeurs… Perfect timing pour aller dénicher de quoi manger.

Petit arrêt pour deviner qui est qui. Vous sauriez vous ?

Partout des petits stands de ravitaillement. Chacun a choisi ce qu’il voulait manger. Il y en avait pour tous les goûts.

La rue est un immense marché, assez touristique hein… donc très mignon…

Du coup, tu hésites à acheter un peu de tout ! C’est très appétissant.

Bon en revanche, faut manger debout… Les enfants ont fini par se regrouper au pied d’une porte, mais ça ne plaisait pas des masses à la marchande d’à-côté. Truc nul aussi : l’absence de poubelles !! C’est super pénible.

Une fois passée la zone food, on arrive sur les antiquaires. Les stands vendent tout et n’importe quoi. C’est sensé être une zone de produits vintages ou antiques donc mais je n’ai aucune idée de la qualité de ce qui se vend.

Avec ce beau samedi ensoleillé, la zone était blindée de monde. Mais franchement, ça reste plaisant. C’est les vacances, tu lèves le nez vers les jolies devantures, tu regardes les gens… C’est la belle vie.

Tu peux en profiter aussi pour écouter les musiciens de rue. Il y en a de très bons !! Je me suis régalée avec ces deux-là.

Petite photo d’avant Halloween ^^ !

Difficile de prendre des photos sans personne dessus en revanche ! ^^

En même temps, c’est un style :).

La boutique Alice est la star de la rue. Tout le monde se prend en photo devant. Ne me demandez pas pourquoi. J’en sais rien.


Bref, un chouette quartier pour se balader, malgré la foule.


Pour s’oxygéner encore, nous sommes allés dans un parc pas loin.

Nos 4 rigolos ont profité de la structure de jeux sans complexe !

On a joué avec les mouettes et les écureuils londoniens.


C’est dommage qu’on n’ait pas de parcs aussi vastes à Paris, avec des lacs, des étendues d’herbes… Ça fait envie !

On a repris le métro pour finir la soirée à Camden. Les enfants avaient envie d’y retourner. Faut dire que l’endroit est vraiment chouette. J’ai déjà publié plein de photos dans des articles sur nos précédentes virées sur Camden.

Petit arrêt obligatoire chez Nicola Quilter. Je suis décidément fan de cette dame et de ses jupes ! J’ai aimé noter qu’on en voyait de plus en plus dans les rues de Londres.

Sinon, la rue est toujours chouette à parcourir, avec ces façades en 3D ou ses peintures murales si originales.

Je regardé mes précédentes photos, je vous confirme que la déco des maisons changent. Merveilleuse excuse pour revenir régulièrement…

Bon pas toutes hein… Le dragon, je l’ai en photos sous toutes ses coutures.


Là encore un monde fou… On n’a perdu aucun enfant ! (C’est pas faute d’avoir essayé ^^).


Camden est un quartier très vivant, rempli de boutiques et de magasin de street food. C’est également un endroit très beau, remplis de sculptures, de beaux graffitis, le tout dans une architecture très chouette. Il y a toujours un truc à voir.

Nous on s’est rendu au Cereal killer bar, qui est un bar où on peut grignoter des centaines de céréales différentes, anglaises ou étrangères. On est vraiment dans le concept bobo/gogo hein, parce que payer 5 euros un bol de céréales, c’est pas vraiment dans un délire de décroissance hein..


M’enfin les enfants ont bien aimé, forcément. Pis c’était un des rares bars qui avait poussé la déco Halloween un peu loin (sinon, c’est super rare de croiser des monstres et autres toiles d’araignées. J’avais imaginé que Londres serait orange et noire. Mais non. C’est visiblement une tradition plus américaine qu’anglaise).


Je l’ai déjà dit, mais je trouve génial et humainement très agréable tous ces anglais qui s’habillent exactement comme bon leur semble. Et les seuls que ça fait retourner, ce sont les touristes :).

Comme je vous le disais, plein d’art de rue. Les enfants aiment ces œuvres qu’on peut toucher :). Ça nous a rappelé Pékin et sa zone 798 avec ses œuvres en plein air.

C’est joli non ?

Pour les fringues, croyez pas que ce soit Halloween. Le gothique a toujours le vent en poupe ici :).


Un petit havre de vie joyeuse, créative et animée. Moi j’aime bien. Ça donne envie de tester tous les bars, toutes les gourmandises…

On a acheté simplement un petit porte-monnaie à SiloëJolieFée. Parce que c’était pas vraiment gratuit quand même…

Des idées de peintures murales. J’aime bien ce style.

A MaëllePrincesse, on a offert un portrait réalisé en 15 minutes par un chinois. C’était chouette pour elle de pouvoir bavarder en mandarin. Mes deux ados continuent les cours de chinois et ils adorent ça.

La fatigue se faisant ressentir chez les enfants (ElouanPrinceCharmant s’est endormi pendant le temps du portrait ^^), on s’est décidés à rentrer. On a opté pour la balade le long du canal.

On est rentrés à la lueur du jour tombant, et des lumières qui s’allumaient.

De Camden, on met 20 minutes pour rentre à Saint Pancras. C’est une petite promenade vraiment chouette.


Et voilà St Pancras, à la nuit venue. Je comprends que ce soit le pays de Poudlard…

On a fini la soirée en dégustant de délicieuses pizzas de chez Pizza Union, à 200 mètres de la gare. Je vous recommande l’endroit, c’est bon et pas trop cher.

 

Je vous raconterai la suite de ces 4 jours à Londres dans un prochain article.

Si vous voulez d’autres lectures sur le sujet, je vous remets les autres articles de mes précédents passages à Londres :

Une journée à Londres
Shopping à Londres en un jour
Visite des Studios Harry Potter
Londres en famille (3 jours) Roadtrip en Angleterre et en Écosse

 

Profitez bien de ce WE prolongé si vous avez la chance d’en avoir un. Sinon je penserai aux travailleurs qui iront travailler comme moi lundi :).

Enregistrer

Enregistrer

28 réactions au sujet de « 4 jours à Londres en famille #1 »

  1. Waouuu !!! Quel programme… Je ne connais pas bien Londres car je n’y suis allée qu’une fois. Il y a bien longtemps en plus. Là, avec tous les tuyaux que tu donnes, c’est sûr je vais me programmer vite fait une petite expédition ( cadeau de Noël ? ^^)
    J’adore comme tu associes tes enfants à tes voyages, en leur donnant à voir et à comprendre. Merci pour tes articles, ils sont toujours très réussis. Donne-nous vite la suite !!!

  2. Que de souvenir. J’y étais pour un shopping de Noël en décembre dernier. J’ai adoré cette ambiance de Noël completement différente de chez nous. Trop envie d’y emmener mari et enfants. Merci pour ce joli tour d’horizon. Bon wk end. ????

  3. C’est trop fort! On a fait pareil la dernière fois qu’on est allé sur Londres! J’adore cette ville! Mais je pêche encore et toujours des idées dans tes articles! La prochaine fois on fera camden 🙂

  4. On aurait pu se croiser 🙂 Moi aussi comme Ellie j’adore tous les détails que tu nous donnes avec générosité et toutes ces bonnes idées pour que chacun y trouve son compte. J’ai découvert à Londres cette fois ci le garden in the sky pour la vue splendide sur tout londres et un afternoon tea du tonnerre. Merci pour tous ces articles super intéressants, que je déguste

  5. tu nous donnes vraiment envie de découvrir Londres. J’y suis allée en voyage scolaire….il y a longtemps !
    A noter dans ma liste de voyages à faire !
    Merci pour ce bel article et ce beau partage avec tes enfants nous montre bien qu’ils s’intéressent beaucoup et à tout.

  6. Encore un chouette article qui donne envie d’y aller autrement … J’y suis allée plusieurs fois très jeune et une fois en famille chez des copains avec nos 3 enfants en bas âge.

    Ce sera peut-être pour les grandes vacances. Je relirai, en tous les cas, attentivement tous les articles pour ne rien louper.

    J’attends la suite avec impatience.

  7. Merci encore pour cette découverte de Londres… Quelques adresses que je vais te piquer quand nous irons à Londres avec nos 4 zamours.
    Et ravie de voir que tu aimes comme moi le côté « je m’habille comme je veux et je ne suis pas jugée » des anglais !!!

  8. Bravo pour ton article très documenté et surtout plein de Peps ! Je pense qu’à mon prochain voyage,je ferai un copié collé de ton parcours (hormis le 1er musée trop glauque pour moi). Question : tes gamins carburent à quelles vitamines pour faire autant de choses dans la même journée ?

  9. J’adore! Mais pourquoi, quand j’y suis allée, j’ai pas réussi à voir le 1/4 des beaux endroits que tu nous fais découvrir ? Merci encore pour tes partages!

  10. Et bien encore une fois merci Cilou pour cet article qui nous a bien inspiré ! Je reviens d’une semaine à Londres avec toute ma troupe et nous avons un peu marché dans vos traces par moment ( bon il y avait beaucoup de traces surtout ce week-end c’était noir de monde impressionnant la différence avec la semaine)
    Bref c’était vraiment sympa mais je n’ai pas su trouvé la boutique de Nicola Quilter ! Moi qui ai plusieurs de ses jupes ( grâce à toi aussi)
    Si tu peux me préciser un peu de quel côté (mon homme a horreur du shopping et je n’ai pas trop pu m’attarder mais j’y retournerai…. certainement….)
    Sabine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *