Ciloubidouille
5 mars 2019 bilan ciloubidouille

Premier bilan de la Renarde

Le bilan de ma situation professionnelle, c’est la chose que je fais le plus ces derniers temps. Je ne parle pas de rédiger cet article non, mais simplement de répondre à la question : « Alors, tu en es où ?« . J’ai un peu honte de l’avouer mais il se trouve que parfois cette interrogation me bassine. Sans doute parce que j’ai l’impression confuse de devoir rendre des comptes. A pôle emploi, à ma couveuse, à moi, aux amis, à la famille, aux gens qui me suivent via Internet et à ceux qui me croisent parfois au détour de mes ateliers ou de mes divers déplacements. Sans parler d’avoir la pression de donner de bons résultats. En gros, il faut que j’ai absolument quelque chose à raconter et en plus que ce quelque chose soit chouette.

Pourtant si je rédige cet article, si je réponds toujours gentiment à ceux qui me demandent des nouvelles, c’est parce je sais deux choses : les intentions sont bonnes (c’est primordial). Et puis parce que je ne raconte jamais cette histoire aux mêmes personnes. Si je me lassais de parler de ma vie aux gens qui s’y intéressent, ce serait triste. Bien plus que de ne savoir quoi leur dire.

Les bienfaits de se raconter

Alors je prends tout le positif. Après tout, c’est de l’intérêt. Cette question signifie : « Je pense à toi« , « Je me préoccupe de ce que tu fais« . C’est assez merveilleux finalement. J’ai conscience que c’est une chance avoir des amis impliqués, car j’ai croisé aussi des gens qui te lâchent dès que tu n’es plus à 100% sur eux.

Les gens ne sont pas contre moi

En gros, cet agacement raconte bien plus mon état d’esprit que celui de mon entourage. Parce qu’évidemment, je projette beaucoup, j’anticipe les pensées des autres, au lieu de me concentrer sur mon ressenti. J’ai l’impression que si mes réponses parlent de doutes, d’échec, de solitude, de questionnements personnels, les gens vont les juger et me trouver nulle.

Ce qui est fou, c’est que je SAIS que ce n’est que dans ma tête, que les gens sont bien plus bienveillants qu’on croit. C’est moi qui me diminue, pas les autres.

Alors je mets mon énergie, celle du moment, celle qui m’anime, à trouver les mots qui expliquent au mieux ma situation. J’essaye.

Et au fur et à mesure, ça m’aide de verbaliser mes réalisations et mes sentiments. C’est une sorte de bilan en continu, un questionnement perpétuel qui fait que je finis par savoir où j’en suis ^^ ! Mieux, souvent, en expliquant et en analysant ma situation à mes amis, je trouve des pistes, des idées qui m’aident. Et parfois, bien-sûr, les lumières viennent de l’extérieur.

Joli miroir

Le bienfait supplémentaire, c’est que j’ai changé d’état d »esprit face à ces questions. Maintenant, dès que on me demande de faire le point, je le prends comme un exercice positif. Une chance supplémentaire d’apprendre à parler de moi avec bienveillance, un exercice pour trouver tout le bon et d’habiter positivement le cheminement de ma vie. Je parle toujours de mes doutes, de mes échecs et de tous les écueils que je rencontre, si ils sont mon actualité, mais sans drama. C’est normal de croiser ces émotions-là. C’est normal d’être parfois inquiète, de se vouloir plus forte, plus efficace, plus ceci, plus cela…

Bref… Vous pouvez me poser la question sans souci :). Bon, et maintenant qu’on a dit ça, on le fait ce bilan ?

Entrepreneuriat chéri ?

Monter sa boite n’a jamais autant eu le vent en poupe. Qui ne connait pas une personne qui est en train de tenter l’aventure de entrepreneuriat ? Si tu ne rêves pas de lever des fonds pour ta start-up ou de lancer la super appli qui va renverser la planète, si tu n’as pas envie de de venir coach, sophrologue, consultant ou vendre tes créas sur Instagram, tu n’es pas du tout dans le coup. ^^

Moi, je n’ai jamais eu ce rêve. Et je ne suis pas encore convaincue des bienfaits de entrepreneuriat (très souvent = tu es liiiiiibre) (gros moui). Je vous explique pourquoi.

Un mauvais départ ?

A la fin de mon CDD, de retour chez Pôle Emploi, j’ai d’abord cherché un boulot de salariée. Je savais exactement ce que je voulais.

  • Une petite structure
  • Une société dont l’activité me parle
  • La possibilité de jouer de mes différentes compétences : marketing/communication/content manager/community manager
  • Une boîte réceptive à ma créativité
  • Une envie de bosser sur des médias différents comme la vidéo ou l’audio
  • Des collèges enthousiastes
  • Un salaire correct
  • Un travail pas trop loin de chez moi (94, Paris Sud-Est) ou en télétravail.
  • Plein temps ou mi temps accepté

Le canard à 5 pattes ? Peut-être, mais je n’arrive pas à croire qu’il soit impossible à dénicher des emplois de ce type. Il y a plein de gens qui bossent dans ce genre de structures, alors pourquoi pas moi ? Il parait qu’il faut demander ce qu’on veut à l’univers pour avoir une petite chance de l’obtenir. Je ne m’en prive pas :). D’ailleurs, si derrière votre écran, vous êtes la ou le chouette patron d’une boîte comme celle-ci, contactez-moi :). On verra ce qu’on peut faire ensemble.

Ne m’envoyez pas de petites annonces en revanche, je n’y crois plus. J’ai tellement répondu, en multipliant les formes, les approches, les styles de CV, de lettres de motivation. Pour zéro réponse à 95%. Je mise sur le réseau, sur des gens qui connaissent, qui recommandent. Ça ne marche pas tellement plus mais ça plait davantage à ma vision de la vie :). C’est un autre de mes bilans ;).

Je vous colle quelques-uns  de mes dessins pour alléger ce pavé ^^ !

bilan lancement auto entrepreneur

L’auto bilan de compétences

A force de chercher partout sans trouver, je suis passée par la phase très classique du « je suis nulle » (bis repetita), « je ne vaux plus rien« . Mais au lieu de me morfondre, ça m’a fait réagir. Très rapidement, je me suis dit : « si tu crois que tu as moins de compétences, parce que tu as passé trois ans en Chine, fais le point. Vérifie où tu en es, ce que tu vaux, et remplume-toi au besoin« .

Et là, je me suis mise à dévorer les podcasts de marketing, les livres numériques bourrés de conseils, les vidéos ou les ebook de pontes du digital. J’ai même fait une formation en marketing digital. Résultat ? Non seulement, je me suis rendue compte que je n’avais pas perdu quoi que ce soit, mais qu’en plus, je me démerdais plutôt pas mal.

Point forts, points faibles

En gros, là où je panique, c’est dès qu’il faut parler le jargon numérique anglais ou dès qu’il faut utiliser des outils bourrés de stats qui ne servent pas à grand chose. Mais si je remets tout en marketing français simple, si je vire les données qui parasitent, ça va déjà beaucoup mieux.

Et là où je suis forte, c’est clairement dans ma créativité marketing. J’ai une bonne connaissance des réseaux sociaux, avec un recul (nécessaire) sur ce qu’on peut attendre d’eux. Je sais écrire pour le web autant que je sais écrire tout court, je sais créer du contenu sous des tas de formes différentes, soit en texte, photo, audio ou vidéo. On parle de content manager ;). Je peux animer une communauté, alimenter un espace digital, réfléchir à une stratégie selon des objectifs variés. Là c’est ma carte community manager. Je suis capable de faire un audit d’une présence sur Internet et apporter des pistes d’amélioration. Même si parfois, l’amélioration consiste à dire « stop, on arrête de tout faire n’importe comment, on diminue nos activités mais on les fait bien ! Quand on gérera cette étape, on pourra voir à en rajouter d’autres« . Mon petit côté responsable marketing plein de bon sens…

Le bilan là-dessus, c’est que je ne suis pas superwoman. Je ne suis pas parfaite ni ai envie de l’être. Mais je suis volontaire, j’ai une tête plutôt bien faite, j’ai pas mal d’heures de route en développement personnel et j’ai une grosse force de frappe si le projet m’emballe. En gros, je suis la personne qui ne sait pas tout faire mais qui est capable de retrousser ses manches pour trouver les bons outils, débroussailler le terrain, réfléchir à des stratégies et recommencer autrement si ça n’a pas fonctionné.

Reste à trouver une société qui me fera confiance :).

on ne change pas, on s'épanouit

Mais pourquoi elle me parle de salariat la dame ?

Parce qu’elle réfléchit de manière globale. Plus le temps passe, plus je laisse les fenêtres de ma vie ouvertes. Je monte un projet entrepreneuriat, c’est vrai, et je m’investis dedans. Mais contrairement à des tas de personnes qui ne jurent que par le salariat ou entrepreneuriat, moi je suis beaucoup plus centrée sur l’intérêt de mon quotidien. Peu importe  la forme. Si en vous écrivant tout cela, je déniche un poste génial en salariat, je prends. Mes projets entrepreneuriat continueront mais à un autre rythme, et ça me va.

Si c’est cette activité de free-lance qui s’avère être mon chemin du bonheur personnel, alors je vais l’emprunter avec autant de joie :). Je ne suis pas sectaire, je vise tout ce qui est bon pour moi.

bilan auto entrepreneur

Le droit à l’errance

De quoi l’avenir est fait ?

Très simple, de toutes les graines que l’on plante. C’est un sujet qui revient très souvent en ce moment à la maison. J’ai deux trois ados qui se posent des questions sur leur avenir. L’aîné a de la chance : il sait ce qu’il aime. Il s’est donc orienté vers des études supérieures qui lui correspondent. Mais va-t-il faire ça toute sa vie ?  Le cas de MaëllePrincesse, qui est en première SI, est différent, elle n’a pas d’envies particulières, comme beaucoup de jeunes de son âge. Elle a cependant une autre forme de chance, elle est douée dans des tas de secteurs. Elle carbure autant aux sciences qu’au français par exemple. Mais ça la stresse cette histoire d’orientation, elle se dit qu’elle risque de faire des mauvais choix. Quant à ElouanPrinceCharmant, il réfléchit aussi car il a la possibilité de demander une place dans un prestigieux lycée parisien quand il rentrera au lycée (il est actuellement en 4ème). Mais il y a les copains, le trajet, le changement d’ambiance qui lui posent soucis.

Quand on parle de tout cela, je cherche à les rassurer. Je pense que l’impact des études n’est pas primordial. Et qu’on se tourne doucement vers un monde où les diplômes tels qu’ils sont actuellement auront moins de valeur qu’une expérience de vie ou une personnalité. Je leur donne l’exemple de leur vieille mère qui a fait des études littéraires avec une spécialisation édition, qui s’est tournée directement après vers la communication, jusqu’à ce qu’Internet naisse. J’ai fait un virage digital à chaque nouvelle invention : forum, blog, réseaux sociaux, smartphones, tablettes… Pour finir actuellement par vouloir vivre de mes talents manuels et créatifs ^^ ! Je ne sais pas quel bilan je peux tirer de ce parcours alors donner des conseils d’orientation ???

Avancer et ajuster

Du coup, je leur dis que tout ceci n’a pas tellement d’importance, que les mauvais choix ne sont que des bonnes décisions qui ont poussé à leur sauce. Que tout peut se contourner, se réinventer. Et qu’il faut surtout avoir de l’énergie et de l’envie d’une vie intentionnelle. Je leur affirme ma confiance en eux, en leur possibilité de TOUT faire, quitte à repartir de zéro. Souvent la condition est de bosser. Mais le travail n’est pas un gros mot :). C’est une affirmation de ses choix.

On dit que nos actions sont nos votes. Si j’achète du bio, je vote bio. Si je vais voir tel film, je vote pour cette forme de culture. Quand je ne change pas mon téléphone, je vote. Quand je mange des fraises en décembre, je vote, etc… Et bien quand je travaille pour mes projets, c’est pareil. Je vote pour moi, je me choisis. Je pourrais voter pour ma famille, mes enfants, mes amis toussa toussa.

L’avenir n’est fait que de nos choix mais ces choix peuvent toujours évoluer et être changés ! C’est tout l’art de vivre :).

élargir sa zone de confort

Crise de la quarantaine ?

C’est de cela dont je parle quand j’écris « le droit à l’errance ». Souvent, j’ai la flemme d’expliquer pourquoi j’ai voulu monter ma boite, alors je dis que c’est la crise de la quarantaine, l’envie d’aller vers un job qui a plus de sens, vers une quête d’épanouissement, blablabla :). Il y a peut-être de cela, puisque j’ai 41 ans et que le sens de ma vie m’importe. Mais je ne trouve pas qu’il s’agisse d’une crise. On est loin de l’irruption volcanique, de la décision fofolle de tout plaquer. On serait plutôt dans la réflexion lente, avec des phases de doutes. Je sinue, je fais des détours car je n’ai pas de boussole, pas de ligne d’arrivée. Je tente des trucs, parfois je me goure. Mais surtout, je me sens vivre.

Quand je suis partie vivre en Chine trois ans, c’était un projet peut-être plus foufou que celui de monter une boite. Il impliquait le quotidien de toute ma famille, il me faisait perdre ma vie professionnelle. Niveau bilan, j’y ai perdu à plus d’un niveau et gagné à d’autres. J’ai dit oui et encore maintenant, je ne sais pas si je n’ai pas fait une grosse bêtise pour ma carrière. Mais comme je suis revenue avec une famille reboostée, des voyages plein les yeux, le sentiment d’avoir fait des rencontres qui ont impacté ma vie, mon cerveau positive ce bilan :).

Et au retour de cette expatriation, je me suis sentie comme à la fin d’un cycle scolaire, avec l’idée qu’il fallait que je réfléchisse à mon orientation. J’étais comme mes ados. Je me suis posée plein de questions.

 

Tenter ma chance

Quand j’ai vu que trouver le job de mes rêves était compliqué, j’ai suivi la petite voix qui sommeillait en moi. Je l’avais souvent entendue, et pour tout vous dire, c’est vous, mes lecteurs d’ici ou de là-bas, qui l’avez le plus murmurée… Et si j’essayais  de vivre de mon savoir-faire manuel ?

La première idée que j’ai eu, évidente, a été de me lancer en tant qu’animatrice d’ateliers créatifs. J’avais tellement expliqué mes bidouillages sur mon blog qu’il était naturel de proposer une version réelle de cet accompagnement.

Animatrice d’ateliers créatifs

Je n’avais pas tellement de référence. Pour moi, l’animatrice type était souvent salariée de grosses boîtes de loisirs genre Cultura, de structures municipales parascolaires ou une blogueuse influenceuse instagrameuse de folie invitée partout. Je n’ai jamais eu le syndrome de l’imposteur en matière de compétence. Je sais que je suis douée pour apprendre aux autres, j’avais très envie de partager des valeurs et de la réassurance. Puis bon, plus de 900 tutos sur ce blog sont là pour prouver que je suis plutôt manuelle :).

En revanche, monter un business, bosser seule, là… plus dur !

Vivre de mon blog

Très vite est venu la question du blog. Allais-je créer les ateliers de Ciloubidouille ? A cette époque, ça m’était impossible psychologiquement. Je n’avais pas envie de relier les deux. Je voulais une page blanche. Et je refusais de rajouter du commercial à mon blog, qui avait presque toujours été épargné par les partenariats et autres formes de publicité.

Création du compte des ateliers de la Renarde

J’ai donc créé les Ateliers de la Renarde. Et ça a super bien bien marché. Au bout de peu de temps, j’avais déjà 1500 abonnés sur Insta, tout le monde m’envoyait des visuels de renards, preuve que cette nouvelle identité a bien été acceptée. Je suis désormais ciloubidouille et une renarde :).

bilan les ateliers de la renarde

 

Bilan du lancement des ateliers de la renarde

J’ai testé pour vous les accompagnements

Avant de me lancer, j’ai cherché des structures pour m’accompagner. Via Pôle Emploi dans un premier temps qui propose des aides pour monter sa boite (en plus de ton conseiller classique). J’ai trouvé ça cool et plein de pistes. Ça m’a mis le pied à l’étriller, mais au final, j’ai trouvé ça trop impersonnel, trop générique. C’est difficile de réfléchir à son projet quand tu es entourée à chaque séance de futurs maçons, sophrologues, coachs, cuisiniers, guides touristiques, gérantes de crèches, masseurs… Les tours de table prennent des tournure d’auberge espagnole, sans parler du fait que je devais à chaque fois expliquer ce qu’est une animatrice d’ateliers créatifs… (soupir). J’ai ressenti le besoin d’être mieux entourée/comprise et je me suis tournée vers une couveuse. J’ai envoyé mon dossier qui a été accepté.

Qu’est-ce qu’une couveuse ?

Si tu tapes couveuse ou incubateur sur Internet, tu vas vite te prendre pour un agriculteur ^^ ! On te propose des machines pour faire grandir les poussins en batterie industrielle… Je comprends néanmoins pourquoi les fondateurs de ce genre de structures ont choisi cette analogie.

Une couveuse est une société qui accueille les porteurs de projets, comme on nous appelle, pour leur permettre de débuter leur activité et la tester grandeur nature. On y aide les bébés entreprises à grandir (et j’espère dans de meilleure condition que les vrais poussins). La couveuse héberge administrativement et parfois juridiquement les futurs entrepreneurs (pas besoin de s’immatriculer). Elle gère leurs factures, elle leur propose des formations sur les statuts, la compta, la communication, l’identité, la clarification du projet…

On a une personne référente qu’on voit tous les mois pour nous aider à avancer. La durée d’un cycle est de 4 mois, renouvelable une fois. On paye une somme forfaitaire pour entrer (120€ par cycle dans mon cas) et on s’engage à rétrocéder 10% du montant de ses factures. A la fin, tout l’argent qu’on a gagné est transformé en feuille de paie. Donc, en gros, si tu as gagné 1000€, la couveuse en prend 100 puis fait la fiche en comptant les charges patronales diverses… à la fin, il te reste une paie d’environ 500€ à la grosse, que tu déclares à Pôle Emploi. Ça décale d’autant le paiement de tes allocations chômage. Est-ce que je suis claire ?

Bilan de la couveuse :

J’ai trouvé ça mieux, plus adapté. Néanmoins, rien d’idéal non plus. J’avais fantasmé un référent plus engagé, qui pense à moi même quand je n’étais pas en rendez-vous et qui m’envoie un mail pour me dire : « je suis tombé sur ce truc qui peut t’intéresser », « j’ai parlé de toi à machin »… Bref, je me disais que je pourrais profiter davantage d’un suivi personnalisé, d’un gros réseau et d’un enthousiaste pour mon projet.

J’ai eu une fille qui a bien perçu mon autonomie. A tous les rendez-vous, je lui disais mes avancements, et je pense que j’en faisais plus que la plupart des gens qu’elle croisait. Elle n’a pas dû sentir mon besoin de sa présence et ne m’a pas été d’une grande aide. Après, c’est aussi sans doute de ma faute. J’avais à cœur de lui montrer mon cheminement. J’aurais peut-être pu lui demander plus d’aide ?

Mais à la fin, je suis quand même contente, parce que ces structures ont aidé au sérieux de ma démarche, m’ont encadrée même à l’insu de leur plein gré. Je ne faisais pas rien dans mon coin. J’étais dans une couveuse et je travaillais sur ce que je voulais faire de ma vie.

Lancement des ateliers

En octobre 2018, j’ai donc ouvert officiellement les ateliers de la Renarde. Auparavant j’avais fabriqué mon site Internet, monté mes réseaux, rameuté ma communauté. Bien-sûr, j’avais fait des études de marché, de concurrence, j’ai lancé un immense sondage sur les loisirs créatifs  sur lequel j’ai passé des heures d’analyse (merci encore de vos réponses). J’ai dessiné des tas de renards pour finalement trouver ma charte graphique. Bref, un travail de fond de pré-lancement. Un bilan avant le début des opérations.

Puis j’ai mis en ligne des propositions d’ateliers. Je me souviens de ce moment, mi-stressant, mi-jubilatoire. Je voulais faire des offres un peu rares. Des nanas qui proposaient d’apprendre le tricot, le crochet, la punch-needle ou la broderie, on en trouvait partout. Moi je voulais vraiment permettre du bricolage, j’avais envie de papier, de carton, de béton… même de bullet journal !

Je vous montre quelques extraits.

atelier créatif pour fabriquer un mini jardin

fabriquer un kokedama à partir de plantes artificielles

atelier pour fabriquer un calendrier de l'avent à partir de boite d'allumettes

atelier pour apprendre à faire des cartes de Noël en papier

atelier boite à message à partir de boite d'allumettes

apprendre à fabriquer un pini pinata

Les lieux :

J’ai mis du temps à me décider. Chez moi, pas chez moi ? Faire entrer des gens dans ma bulle ou non, vaste débat interne. Et puis, je n’habite pas Paris intra-muros, même si je suis en banlieue proche. Ce n’est pas forcément vendeur pour mes p’tits élèves :).

J’ai fini par accepter, plus par nécessité que conviction. Si je ne faisais pas ça, l’organisation devenait bien trop compliquée pour un début. Alors je me suis dit l’inverse. On commence chez moi et si un jour ça décolle, il sera toujours temps de trouver d’autres lieux. Pis j’ai de la place, le cadre est sympa, tout mon matos est à disposition… Pas si mal comme formule non ?

 

Bilan des changements pour la renarde :

Nous sommes désormais en mars et j’ai beaucoup appris de ces derniers mois.

Ma première réflexion est que j’adoooooooooooooore animer des ateliers. Ce me procure une réelle joie. Je me sens bien auprès des adultes qui n’osent pas se lancer, ceux qui ont 10 idées à la seconde, les enfants un peu timide qui finissent à quatre pattes en train de coller tout ce qu’ils peuvent, ceux qui s’appliquent parce qu’ils pensent qu’il ne faut pas déborder… Je discute avec tout ce petit monde, j’encourage, je dédramatise, j’explique, j’aide, je félicite… A la fin, je finis souvent épatée de leurs productions.

La seconde réflexion c’est qu’il va m’être difficile d’en vivre rapidement. Je me suis rendue compte de cela dès décembre. Ça a amené d’autres décisions à prendre. D’ailleurs, c’est peut-être ça être à son compte : passer son temps à faire des bilans. ^^

Premier ajustement : on se recentre

Je retourne sur Ciloubidouille. Gérer deux sites web, deux communautés, c’est chronophage et pas très rentable. Par conséquent, je ne fais rien de bien des deux côtés. Alors zhou, je rapatrie mes activités sur Ciloubidouille. Certes, je ne voulais pas mêler le business à mon blog, mais tant pis. A moi de me débrouiller de le faire intelligemment. A vous de comprendre que ma vie change et que j’évolue :). On va s’en sortir non ?

Que vais-je faire de mon site de la renarde ? Pour le moment, je le garde. Je pense en faire une vitrine pour les pros qui auraient besoin d’ateliers pour leurs équipes.

Deuxième ajustement : ateliers à la carte

Je garde les ateliers mais autrement. J’en propose moins. Un par mois je pense. Juste pour mon plaisir.

Inversement, j’ai constaté que vous preniez davantage l’initiative de me contacter pour organiser des ateliers entre amis ou avec vos enfants. Je reçois des mails hyper gentils dans ce sens. Alors je vais régulièrement vous le suggérer. N’hésitez pas. Si vous avez envie d’organiser un atelier avec moi, envoyez-moi un mail. Les tarifs sont simples : 40€ par personne pour un atelier de 2h chez moi. Je peux me déplacer aussi mais ça dépend du lieu et du nombre de personnes :).

Si vous avez envie de bricoler entre midi et deux, sur la pause repas, je peux aussi vous rejoindre sur votre lieu de travail, idem à condition qu’il y ait suffisamment de monde :). Ça marche aussi si vous avez l’âme anglaise et que vous voulez faire un break créatif avant de rentrer chez vous ;).

Il y a toujours aussi la possibilité d’offrir des ateliers en cadeau à ceux que vous aimez.

Un truc que j’adorerai faire, c’est un atelier enterrement vie de jeune fille. Si c’est dans les tiroirs de quelqu’un parmi vous, contactez-moi et je vous proposerai une ou deux formules sympa.

 

venez participer à des ateliers créatif pour vous changer les idées

Troisième ajustement : atelier pour les pros

J’ai fait des ateliers pour des sociétés et ça s’est super bien passé. C’est rigolo de voir des gens qui se côtoient pour le travail devenir des apprentis bidouilleurs, se parler différemment, rire ensemble…

Alors si vous avez envie d’organiser des ateliers créatifs avec vos équipes, proposer des activités manuelles à votre CE ou vos RH, n’hésitez pas :). Contactez-moi et je vous ferai des propositions.

 

Ajustement sur Ciloubidouille

J’ai longtemps refusé les billets sponsos et autres offres de partenariat, sans même les regarder. Maintenant, je vais les prendre en compte et réfléchir si l’équilibre se fait entre mes valeurs, mes besoins financiers et le respect que j’ai pour mes lecteurs.

Il est hors de question de vendre mon âme ou de vous prendre pour des cons. Mais je cherche désormais des sources de revenus. Monétiser mon blog va faire partie des prochaines pistes et réflexions. Je vous tiens au jus :).

 

Nouvelle idée : création de box créatives

En plus des ateliers, je vais désormais proposer des box. Là, on est clairement dans un bilan qui a mis du temps à maturer ^^ !

Kesako ?

Les box c’est le nom qu’on donne maintenant depuis quelques années aux colis thématiques qu’on reçoit si on s’abonne ou si on achète juste un coffret. Il existe des box pour un peu tout : le thé, le vin, la cosmétique, les snacks, les animaux, le jardinage…

Dans mon cas, ma box sera un kit de matériel créatif. Je vous proposerai un tuto, comme d’habitude, sur mon blog. Et à la fin de l’article, si vous le souhaitez, vous pourrez acheter le kit proposant tout le matériel pour réaliser la création du jour chez vous.

C’est pour qui ?

Si vous êtes comme moi, hyper créatif, qu’il vous suffit de regarder un image pour avoir 10000 idées de comment passer à l’action, cette box n’est pas pour vous. Comme on dit dans le marketing, vous n’êtes pas la cible. ^^

Non, ce projet est plutôt destiné à satisfaire deux types de personnes :

  • ceux qui ont envie de se lancer et qui en 1 clic vont recevoir tout le matériel pour passer à l’action. Pas besoin de se taper 15 boutiques. Il suffit juste d’ouvrir le kit et de s’installer pour bricoler.
  • ceux qui aiment faire plaisir et qui vont offrir cette box à des amis, à leurs enfants, etc.

Pis ceux qui ont envie de me soutenir, de voter pour moi ^^ !

Mes objectifs :

En créant ce service, je cherche à répondre à tous ceux qui me disent : « maiiiiiis pourquoi tu es trop loin ?« . Bah parce que je ne peux pas vivre partout ^^ ! Dorénavant, il existera ces kits pour reproduire certains de mes tutos. Pas tous.

De plus, je souhaite garder l’esprit de partage de mon blog tout en limitant l’empreinte écologique. Je ne vais pas faire payer mes tutos, ils resteront en libre accès comme d’habitude. Je ne vais pas non plus imprimer des pas à pas ou fabriquer des box personnalisées. Non. Vous recevrez tout le matériel nécessaire dans un emballage le plus simple possible, sans sachet plastique ni trucs inutiles. Je vais tâcher de garder tout cela joli hein, mais sans suremballage.

Je vais commencer petit. Une dizaine d’exemplaires par kit je suppose. Et en fonction de vos réactions, j’ajusterai. Soit j’augmenterai les quantités. Soit je rangerai cette idée dans le tiroir des « bonnes idées mais mon public n’était pas prêt » ^^ !

 

Et le roman ?

J’en ai parlé sur Intagram, alors puisque je ne suis pas à quelques kilomètres près pour ce bilan à rallonge, je fais le point aussi ici.

Ça peut se résumer à « j’avance ».
Et même que je peux rajouter que ça me donne aussi beaucoup de plaisir.

Je referai un point plus sérieux à ce sujet dans 4 mois je pense.

 

**********

 

Voilà pour la tartine. Si vous m’avez lue jusqu’au bout, glissez le mot BILAN dans votre commentaire ^^ !

104 réactions au sujet de « Premier bilan de la Renarde »

  1. Bilan(s) très intéressant(s). J’admire l’entrepreunariat, sans que ça me fasse rêver pour moi, mais le fait d’aller au bout des choses, d’oser, c’est une vraie force. J’aime beaucoup l’idée de la box créative et je te souhaite d’avoir un public réceptif !

  2. Super bilan.

    J’adore l’idée des box car je suis trop loin de chez toi pour faire des ateliers et les « autres box » je n´adhere pas car c’est obligatoirement un abonnement à plusieurs là c’est à la carte le top 👏

  3. j’ai lu tout ton bilan, je suis sûre qu’il pourrait être précieux pour toutes celles qui ont des envies similaires mais vagues (suivez mon regard sur IG !) … de mon côté, j’ai bcp apprécié le passage sur les choix d’un lycéen et dans la vie en général : je suis prof principale en Tle et c’est vraiment un gros boulot de coaching perso (que j’adore !!!), bien plus humain que le simple fait d’apporter de l’info et des dates de forums ! Ton éclairage me parle bien, je le garde dans un coin !
    Et sinon, à titre perso, l’entrepreunariat c’est vraiment pas pour moi ; mon cher et tendre arrive au bout de 10 ans de direction de sa propre start up et ça l’a clairement mis sur les genoux (pause forcée pour qq mois … avant de rattaquer car quand on est patron/son propre patron, on peut pas se défiler …), pas question d’être 2 à vivre à ce rythme de fou (et c’est vite calculé ; entre gagner 3 clopinettes pour mes créations en bossant comme une dingue jusqu’à risquer d’y perdre l’enthousiasme, ou continuer mon job que j’adore aussi, avec une paye honnête même si peu de perspectives d’évolution … je reste prof !!)
    bref, plein de réussite à toi et tes projets, et merci pour tes partages variés !

    1. Je comprends très bien ce choix. Je me laisse encore un peu de temps pour tenter l’aventure :). Et ensuite, ben… on verra !
      Merci aussi pour tes mots sur les miens. Pas facile d’être parents quand ils grandissent je trouve :).

  4. bilan 😉 oui j’ai été jusqu’au bout je me retrouve beaucoup dans ce bilan…j’ai pendant 3 ans été aussi animatrice loisirs créatifs( avec les enfants plutôt) j’ai créé des faire parts, relooké des meubles bref j’ai adoré …puis arrêté au bout de 3 ans et la depuis 3 ans je suis repartis sur une autre route mais aussi dans entrepreneuriat et revenue plus a mon premier métier…mais j’ai pris plaisir , j’en prends encore et c’est bien la l’essentiel…l’aspect financier rentre en compte mais pour le coup cumuler plusieurs choses c’est aussi juste possible! j’ai les mêmes questions avec mes 2 grandes ados ( toutes les 2 en terminale) une qui ne sait pas trop ce qu’elle veut faire (en tout cas rien qui ne lui parle pour toute sa vie ;-)), une qui a toujours su mais avec de gros soucis de santé doit renoncer et du coup trouver un plan b (enfin on en est plutôt au plan j ou k depuis le temps qu’elle doit en changer mais bon…) en tout cas je pense tenir a peu prêt le même discours que toi…même si souvent décalé des autres…et elles ont l’exemple de leurs parents qui ont eu plusieurs vie pro et pour qui tout va bien…
    bref aussi un peu la même sensation quand on me dit  »et ton boulot tu en es ou? » mais comme tu dis les intentions sont bonnes….

    bref plein de bonnes choses pour la suite ce dont je ne doute pas…j’ai lu une phrase il y a peu  »je ne sais pas ou je vais mais je suis sur MON chemin… »

    1. Etre sur son chemin… c’est le plus important. Courage à toi pour ton ado avec des soucis de santé. C’est parfois un peu la double peine. Mais ça peut aussi être sa plus belle force.

      1. merci, oui je le pense aussi qu’elle est d’une force extraordinaire, ses soucis sont pour la vie alors je souhaite juste qu’elle se sente alignée avec elle même et je suis persuadée qu’elle y arrivera 🙂

  5. alors là c’était long mais je suis allée au bout de ton bilan. C’est jamais simple la remise en question bah j’ai l’impression que tu le fais bien et que tu te remets en question en permanence et que tu réajustes ton tir et franchement je trouve que c’est chouette. J’aime beaucoup l’idée du kit même si pour moi je ne l’utiliserai pas forcément j’arrive toujours à bidouiller quelque chose par contre c’est une bonne idée de cadeaux.

  6. Merci de nous livrer ton bilan ici et de te livrer !
    Je suis une fan, j’habite loin, mais tes tutos tes idées me permettent aussi de me lancer dans des bidouilles avec mes enfants et qu’est-ce qu’ on est fiers!
    Toi aussi tu peux être fière de ton chemin!

  7. ahahah sacré bilan ! bien dynamique ! je croirais presque un projet d’avenir 😉
    c’est le côté passionnant (et éreintant) des incertitudes et de la nouveauté, cela nous amène à faire des choix et chaque ficelle tirée nous en présente une nouvelle, et l’invitation à se situer encore davantage. la vie en tranches de vie. merci pour le partage de la réflexion 😉

  8. Quel bilan ! C’est pas évident de trouver sa voie. Enfin… J espère que tu trouveras ce qui te permettra de vivre et surtout de t épanouir !
    Bonne chance
    Ps : t écris super bien 😉

  9. BILAN !

    Pour tes enfants je suis tout à fait d’accord question orientation. Rien n’est figé et heureusement ! Imagine qu’on doive tous savoir ce qu’on veut à 18 balais ! Un copain de mon fils a fait une STMG et est maintenant en médecine … Il était tout simplement pas prêt quand le système le lui demandait. Du coup il a mis un peu plus de temps pour y être !

    Pour ta carrière, j’espère que tu t’épanouieras quoique tu fasses.
    Pour ce qui est du blog, je te fais totalement confiance. Je n’ai aucun doute que tu trouveras le bon équilibre entre le blog actuel et la niou version.

    Bravo encore pour cet article. Tu ‘as pas seulement un don pour une écriture sympa mais aussi pour te livrer juste ce qu’il faut.

    Bonne journée !!!

  10. Bilan lu avec grand intérêt:-)
    .J’y ai suivi tes réflexions et l’image qui me vient à la fin de cette lecture, c’est un chemin qui prend des virages, qui fait parfois du sur-place mais qui avance tellement !
    Quel parcours, quelle force d’analyse, quelle énergie ! Bravo pour cette écrit qui porte et donne des ailes… J ‘aime retrouver dans tes mots des ressentis similaires.
    Belle route à toi, tu vas aller loin 🤩

  11. Voilà un bilan plutôt complet !!!!

    Moi je te suis depuis quelques années et je ne rend compte à tes enfants et mes enfants qui grandissent 😉 Artur a 15 ans, Ruben 13, aaron 10 et Léonie 7 😉

    Le premier article que j ai lu était sur des lettres à décorer à fabriquer 😉 sympa on a fait et depuis la deco a changé et là maison aussi 😉

    Bref nous évoluons tous 🙂

    Je trouve l idée des box génial , tu avais fait un truc de noël une petite boîte que ma fille et moi avons adore faire 😉

    Cela ne me choque pas que tu mettes du sponsoring dans ton blog à partir du moment ou celui ci est réfléchi et te correspond 😉
    Les collants , les loisirs créatifs, la bouffe …

    C est beau et encourageant de voir aussi tes changements , rien n est figé … la vie !

    Alors c est beau bilan que tu partages avec nous et je pense quand même que ce n est pas un bilan ( ça fait fin) mais plutôt un réajustement de tes envies et de tes besoins ( y compris financier).

    Je t envoie des ondes de positivités et de joie 🙂

    Corinne

  12. Merci pour l’honnêteté de ce BILAN! Moi aussi je suis une bricoleuse/bidouilleuse! A l’approche des 40 ans je tente un virage professionnel vers le social. Mon entourage ne comprend pas, pourquoi ne pas me lancer, vendre mes créations, monter une marque. Franchement, je ne me vois pas en vivre…. mais on verra bien ce que l’avenir me réserve!

  13. J’ai bien lu tout ton bilan. Je suis en Entreprise Individuelle depuis presque 10 ans mais en réalité, je suis mon mari qui est le moteur de l’affaire et bien que cela m’apporte parfois beaucoup de joies, je vois bien que ce n’est pas vraiment mon truc, finalement.
    Donc ton article me parle bien, avec ses questionnements sur le sens à donner à sa vie et comment concilier ce qu’on aime faire et l’argent dont on a besoin pour vivre.
    C’est stressant cette pression que l’Education Nationale met sur les jeunes pour qu’ils s’orientent, qu’ils décident quel métier ils voudront exercer dans plusieurs années. Bienheureux encore ceux qui n’ont pas de grosses difficultés scolaires et à qui on ne ferme pas certaines voies…
    N’aie pas d’inquiétudes sur l’évolution de ton blog, nous, tes lectrices, connaissons ta droiture et nous avons confiance en toi. Continue sur ta lancée, nous te suivons… Et bonne écriture !

  14. super Bilan ! tu es épatante ! (et puis tu n’as pas tout écrit en gras et ça c’est très agréable pour mes vieux yeux ). Continue comme ça, tu es pleine de ressources et de … créativité, mais ça tout le monde le sait 😉

  15. Merci pour ce chouette bilan ! J aimerais tant être aussi courageuse que toi ! Jamais j aurais osé me lancer.. Je te souhaite plein de réussite. Sincèrement. Tes idées sont bonnes et originales. Je ne connaissais pas les couveuses. Je trouve le concept très bien. Et les box c est une très bonne idée également. Un grand bravo 👏 👏 👏

  16. C’est tellement riche humainement, en tout cas, tu apprends! Mon mari (qui a monté sa boîte) dirait Hard choice, easy life, easy choice, hard life…

  17. Contente d’avoir des nouvelles. Voici des pistes je ne sais pas si tu as pensé à celles-ci : proposer tes services aux collectivités (Mairie, ATSEM, animateurs, …) aux maîtresses d’école, aux RAM (relais d’assistante maternelle), micro-crèche, CE d’entreprise pour les fêtes, faire des goûters d’anniversaire pour les enfants et ados, les maisons de retraite … C’est normal que les débuts (bilan, oups je ne savais pas où le placer) soient difficiles il faut le temps que ton activité s’installe mais je ne doute pas que tu vas réussir !! Bon courage à toi et à bientôt !!

  18. J’ai lu ton Bilan, et je fais partie de ceux qui se demandent pourquoi tu habites aussi loin… Alors oui l’idee des Kits me semble une super idee et j’ai hate de recevoir le premier (pour les mini boites par exemple…)

  19. Bilan lu jusqu’au bout en une seule fois 😉 ceci dit, je le trouve extraordinaire, bon, faut dire que je suis une grande fan de tout ce que tu fais, de qui tu es….et l’idée des box me ravit, génialissime pour toutes celles et ceux qui habitent loin 🙂 continue comme ça, tu es quelqu’un de chouette.

  20. Wahou, il m’aura fallu m’y mettre 2 fois pour arriver à la fin de ce BILAN mais je suis bien contente d’avoir vaincu cette longue longue promenade réflexive.
    Je crois en toi et je te sens bien armée pour savoir faire les bons choix et savoir rebondir quand ton ciel est plus gris que bleu.
    Je ne suis pas hyper fan des billets sponsorisés, surtout ceux qui en font des tonnes, mais bon, il faut bien que tout le monde vive et je suis certaine que tu sauras nous faire ça en douceur. J’ai hâte de découvrir tes futures box.
    Tu tapes dans tellement de domaines que c’est sûre que tes écrits font vibrer tes lecteurs, pas les mêmes à chaque billet mais on se reconnaît forcément à un moment ou à un autre.
    Tu oses des trucs ou des réflexions plus ou moins dingos, tu les réussis et même si tu te plantes, tu le partages avec nous.
    C’est sûrement parce qu’on te sent honnête envers toi même, vraie, sincère, vaindicative qu’on est si accroché à ton blog et à tes articles.
    C’est rare et précieux des gens comme toi.
    Bonne continuation

  21. Nous avons tout lâché pour créer notre boite en 2013, bilan plutôt positif, car nous avons pu larguer les amarres parisiennes pour nous installer enfin en Provence sous les oliviers (un vrai bonheur) l’été dernier. Ne lâche rien, certes il faudra plus travailler que dans le précédent salariat, parfois pour moins (et encore ça se discute), mais quels bénéfices (qualité de vie, estime de soi). Nous ne regrettons rien bien au contraire, mais je pense que le plus important dans tout ça c’est de faire confiance à sa petite voix intérieure qui saura te guider vers tes vrais priorités…

  22. Super Bilan !! montrant à la fois le bien et le moins bien de ton aventure avec toute bienveillance.
    Toujours admirative des tes mots, de tes pensées … tu as cette qualité de ne pas changer de chemin, de rester toi, d’accepter les difficultés et de rebondir. Bravo pour cet état d’esprit dans ce monde de brut 🙂 !! c’est un beau message que tu fais passer à travers ton blog. Je suis plusieurs blogs et ton blog est le seul que je trouve « vrai ». Tu ne triches pas avec les lectrices et lecteurs.

    L’idée de la box est super intéressante … C’est une super idée … j’ai hâte de découvrir la 1ère. Tu as une idée de quand ?
    Je serai très contente de participer « à mon niveau » à ton plaisir de partager. Depuis le temps que je te suis, et que tu m’as aidé « sans que tu le saches » à organiser les anniversaires de mes enfants. C’est le minimum que je puisse faire pour te remercier.

    Bonne route à toi

  23. Sacré bilan ! Tu as l’art d’ecrire Et ta remise en question est tout aussi instructive ! C’est intéressant de voir ton cheminement. Très ancré dans le réel, on n’est pas dans le paraître Instagramable, et je pense que c’est aussi pour ça que j’aime tant te suivre ! Tu ne vends pas du rêve, tu vends du réel, du vrai ! Avec toi on sait où on va !
    Et tu n’as que des bonnes idées ! Parce que les box, c’est une super idée !! (Le bouquin n’en parlons pas !!😜👍🏻)
    Et ton regard et ton chemin sur l’entrepenariat m’intéresse et va rester dans un coin de ma tête !
    Quant aux questionnements de tes ados, ma 12 ans se les pose déjà 😫
    Enfin bref, continue à nous partager ton cheminement, ça nous aide à grandir en même temps que toi !😉

    1. Pour moi aussi, ces 4 années passées en Chine m’ont quand même foutu un sacré coup de frein pour mon boulot. M’installer en libéral en tant qu’infirmière par exemple… reprendre 18 mois à temps plein en hôpital me décourage. En fait, après réflexion, contrairement à toi , cette expat et ben…heu…comment dire ….les points positifs….heu…mes enfants parlaient chinois …oui et alors ? Ma grande est médecin l’ année prochaine, autant te dire que le chinois est loin et mon petit, après un début en prépa a bifurqué au bout de 3 semaines en staps. Alors oui l’orientaion arrive tôt chez nos ados…et peut être aux mauvais moments….je suis d’accord avec toi quand tu dis que si on est déterminé on y arrive…mais le plus important est qu’ils fassent ce qu’ls ont envie, et qu’ils soient bien dans leurs baskets ….les mentions TB, les félicitations, les super lycées j, ai connu …..mais aujourd’hui un aléa de la vie fait que tout ça, avec le recul, on s’en fout . L’important n’est pas la, et tes messages me font penser que toi, tu l’as bien compris. Chapeau pour ton enthousiaste et tes audaces …

  24. Coucou. Merci pour ce partage et ce bilan. Bon courage pour la suite et moi je dis : persévère !!
    Je pense que la demande est là, car de plus en plus les gens se mettent aux DIY, aux ateliers créatifs etc. Moi même je me suis inscrite pusisurs fois aux ateliers de Leroy Merlin, et en général c’est toujours plein. Et pourtant je trouve ces ateliers « bof » vu le prix qu’on paye. Mais ça ne m’empeche Pas de m’isncrire car Par exemple à côté de chez moi, il y’a pas grand monde qui propose des ateliers.

    Bonne continuation à toi et continue de nous épater sur CIloubidouille. 🙂

  25. Hello!
    c’est bien d’arriver à faire un bilan aussi complet.
    Pas simple, l’auto entreprenariat.
    Comme toutes le disent, tu as une belle énergie.
    Tes kits m’intéressent car je suis une bricoleuse à la petite semaine et cela me plairait bien d’avoir tout le matériel sous la main pour réaliser quelque chose qui m’aurait plu sur ton blog.

    Quant à l’orientation, c’est toujours un souci (j’ai 3 enfants de 30 à 21 ans). Pas de difficultés scolaires et pourtant casse-tête quand même : l’ainé a fait une école d’ingé mais en a eu ras le bol en 2ème année car il trouvait ses collègues trop fils à papa et aucune conscience de la vraie vie. Il est parte en alternance en 3ème année : je ne savais même pas, à l’époque, que c’était possible. Cela s’est développé depuis.

    La 2ème, bac S mention très bien. A toujours dit qu’elle ferait psycho (et elle l’a fait). Pas facile car profs et famille (pas nous) trouvait que c’était du gâchis! Elle a fait le conservatoire en musique ancienne en parallèle, mais nous lui dissions de faire des études à côté car il faut bouffer dans la vie, malgré tout 🙂

    La 3ème a souffert de phobie scolaire, mais a avancé malgré tout. Elle a fait un portail socio, éco, sciences po. En 2ème année elle voulait faire éco et socio. Mon dieu, mon dieu! Trop compliqué à mettre en place pour la fac. Elle fait donc éco. Mais râle car c’est de l’éco Macron. Rien sur les écos autres. L’année, elle n’aurait que 2 heures sur l’économie sociale et solidaire. Donc, elle s’engage l’année prochaine vers une 3ème année en licence de l’éducation. C’est une autre de ses qualités, la transmission (ça doit te parler).

    Voilà, si je me suis permise ce pavé, c’est que je pense que ça peut aider d’autres personnes d’évoquer différents parcours.
    Si cela ne te convient pas, tu peux le supprimer, je comprendrai.
    Bonne journée.

  26. Bilan! J’ai été jusqu’au bout et je suis admirative de l’énergie qui t’habite. Actuellement en pleine réflexion pour une éventuelle reconversion, tes mots sont d’une grande aide. Tu peux être fière de ton chemin.

  27. Des fois quand je fais le bilan de ma propre vie je vois plus de negatif que de positif. Lire le tient me premet de réaliser que ce boulot que.j’aimais tant et qui est devenu penible quand on m’a changée de poste comme le fait si bien l’administration. Ce job donc me permet de faire toutes les bidouilles dont j’ai envie sans me préoccuper trop de la fin du mois. Toujours heureuse de lire tes réflexions!

  28. Waouh, quel bilan !
    Cet article me fait vraiment écho (car je dois changer de travail, à contre-coeur). Les doutes, les angoisses, les rabaissements auto-infligés alors qu’il n’en est rien…
    Merci pour cette sincérité
    J’aime beaucoup l’idée des box et j’aimerais un jour venir faire un atelier (peut-être celui du bujo).
    Dans tous les cas, Bonne continuation à toi.
    Longue vie à ciloubidouille et à la renarde

  29. Merci pour ce BILAN c’est toujours sympa de voir l’évolution d’une personne que l’on suit depuis si longtemps.
    Que de doutes alors que derrière notre écran on vous trouve toutes les qualités du monde!
    Moi, ça ne me dérange pas des billets sponso. Si vous pouvez être rémunérée pour tout le partage que vous faites, ça serait un juste retour des choses.

  30. Bilan 😍
    Je trouve ça très courageux de partager tous tes doutes, tes questions, tes réponses qu’elles soient négatives ou positives.
    Je me suis sentie très proches et j’ai bcp aimé ta réflexion et les conseils que tu donnes à tes enfants sur leur avenir. Moi même je me suis plantée mais ça m’a permis de me forger aussi. J’espère que je pourrais autant aider mes enfants que tu le fais pour les tiens. Quant au sponsoring, perso ça ne me choque pas. On cherche toujours les avis de personnes sur tel ou tel produit et avoir un avis de qqun à qui ont fait confiance même si on ne l’a jamais rencontré mais de qui on se sent proche en terme de philosophie de vie et de pensée c’est important.
    Enfin au sujet de la box, je trouve que c’est une très bonne idée. Par ex j’ai toujours voulu tester le kokedama mais je n’ai pas eu le temps de chercher les produits pour le réaliser alors qui sait peut être un jour dans une box ciloubidouille 😊
    Continues de nous faire rêver et de nous donner l’envie de créer

  31. Je suis allée au bout de ton bilan fleuve ! Et je trouve que fleuve qualifie bien le parcours. Tour à tour lent, rapide, calme, tumultueux, bouillonnant, sinueux, droit, avec plus ou moins de débit, seul ou bordé de badauds en tous genres, limpide, plus sombre, sauvage, fougueux, canalisé, souterrain… mais toujours avançant, traçant son propre lit.
    Suivre ton parcours est passionnant et inspirant, et c’est toujours un régal de te lire !
    Quel que soit la direction prise, je ne doute pas des réussites futures.
    Je partage tes réflexions sur l’accompagnement des ados dans leur.s choix de vie. Et quelle satisfaction ensuite de les voir s’épanouir dans la/les voies qu’ils ont choisie.s et de continuer à faire partie de leur cheminement !
    J’aime beaucoup l’idée de l’atelier entre ami.e.s, je vais creuser cette piste…
    Hâte de lire la suite ! Bon courage
    Oups, je m’aperçois que je suis passé au tutoiement sans y prendre garde… Ça ne te dérange pas ? De fréquenter tes écrits donne l’impression de te connaitre « pour de vrai ». L’effet Ciloubidouille à ben pas douter ! 😊

  32. Et bien… ça c’est du bilan bien costaud.
    Merci de nous faire partager ce ressenti, ces moments nécessaires pour avancer… je retiens l’idee Des box, je me vois déjà en offrir!
    Des bises

  33. Bilan positif!!
    Merci de nous faire partager aussi honnêtement ton parcours, tes questionnements, tes ajustements en cours de route…
    C’est très inspirant!
    En tout cas tu mènes ta barque!!

  34. Merci pour ce bilan !
    Je me retrouve pas mal dans les doutes, hésitations, changements de chemin à la marge ou pas… J’apprends aussi de ton ouverture aux choses, moi qui ai tendance à fermer et contraindre pour arriver à choisir. Pour ma part, je n’arrive pas à choisir entre salariat et entrepreneure, du coup je suis les deux, chargée d’études dans une agence d’urbanisme du lundi au mercredi, pâtissière du jeudi au samedi, j’essaie de garder le dimanche pour ma famille. C’esr l’organisation du moment, elle changera probablement en fonction des besoins des uns et des autres (dont moi !). Et c’est possible grâce à mon mari et mes enfants bien sûr, qui vivent ce choix avec moi.
    Sinon autre sujet, ma fille aînée, qui a eu son bac en juillet dernier a été scolarisée au lycée Louis le Grand après le collège en ZEP/REP. C’etait formidable pour elle, même si ses débuts en maths en seconde ont été douloureux. Si tu veux échanger avec moi là-dessus, n’hésite pas à me contacter par mail !
    Merci encore pour le partage de ton expérience, c’est enrichissant et motivant.

  35. Super heureuse de lire ce(s) bilan (s) à tout point de vue !
    Encore plus heureuse de voit que tu as identifié les limites de ton projet et que tu as des pistes pour le faire évoluer !
    Des billets sponsos sur ton blog, ca ne me choquera pas du tout, et un kit qui reprend les matériaux nécessaires au tuto, mais c’est la révolution !!!!! (Et l’idéal pout les gens comme moi qui vivent en pleine cambrousse et doivent faire 1:00 de route pour trouver tel matériel)
    Plein de courage et de bonnes ondes pour la suite !!!!

  36. Et bien voilà ! On en parlait ça avance ! Le « je reste et je réajuste » m a toujours paru top pour avancer !!
    Tout ceci est quand même un bilan plutôt positif : tu ne t es pas pris un gros mur ! Tout va bien ! Belle vie à tes idées !!
    Bérénice

  37. J’ai lu le bilan complet, c est comme si tu avais créé ce post juste pour moi ! J’avais des tas de questions à te poser, je t en ai déjà posé pas mal sur insta auxquelles tu as gentiment répondu .. je n’ avais pas osé poursuivre le questionnement, pour approfondir un peu. J’ai bien fait d attendre !
    Étant moi même dans ce mouvement, d envie d’entreprenariat , ce post est vraiment utile pour moi!

    Merci !

  38. Ouahh !!! Moi qui n’aime pas lire, je dévore tes textes à chaque fois.
    Je pense que tout le monde peut se retrouver dans ton bilan car on a toutes des doutes, des « et si j’avais essayé » ou des « je suis trop nulle ». Mais toi tu arrives à mettre des mots sur tout ça et à en tirer du positif !!
    Mais tu as un truc que beaucoup n’ont pas: tu oses, tu tentes, tu te lances grace à ta force intérieure incroyable.
    Tu donnes un exemple extraordinaire à tes enfants.

  39. Bravo j’ai adoré te lire et comme beaucoup je me retrouve dans tes doutes ,tes changements de route et tes questionnements.
    J’adhère à l’idée de la box c’est une excellente idée à tenter . Merci encore pour tes mots et tes idées .

  40. Je l’ai lu jusqu’au bout ce bilan! Bravo quel chemin parcouru… Bien sur qu’on ne se colle pas une etiquette sur le front des le bac (heureusement!). Bonne continuation dans ces projets et surtout la box , que j’attends avec impatience!

  41. Bilan ! Super partage et envie de te livrer qq retours…
    Pour les box, tres bonne nouvelle idee ! apres la publication du tuto, pourquoi ne pas faire un systeme de reservation en pre-vente pour savoir sur combien de kit tu peux prévoir
    Pour ton bilan de freelance je comprends etant dans le meme cas 1ere année. Je compare a un sport de combat type judo : les victoires sont des vraies victoires personnelles de meme que les defaites sont également personnelles. On ne peut plus se cacher derriere l’equipe en salariat, il faut apprendre decouvrir son veritable ego. A la fois, plutôt que le statut de « recherche d’emploi » complètement sapeur de morale et de confiance, l’etape lancement en freelance permet d’etre actif dans sa demarche au travail et de se reposer les questions de valeur sous un autre angle très intéressant. Tout le monde parle de 3 ans pour trouver son rythme de croisiere en indépendant et les allers-retours en font intégralement partie, la procrastination et l’euphorie aussi.
    Quant a l’accompagnement de nos ados, pas simple de trouver le juste équilibre. Faut il les pousser à fortifier leurs points forts ou leurs points faibles ? Les encourager à suivre leurs penchants naturels ou les pousser un peu dans leurs efforts pour qu’ils n’aient pas de regrets ? Au final, j’expose les différentes options en en faisant le plus possible le tour et le choix final appartient au concerné. Je lui dis « ta mère ta coach ».

    1. Bonjour Cilou, belle mise à l écrit de ce que tu nous racontais samedi : ton bilan est positif et humble, tout à ton image 😍
      J ai hate de recevoir ma première ciloubox 😉
      Et je te remercie encore pour l excellent moment passé à l atelier. Je crois en toi !

  42. Super bilan sincère et sensible à l’image que j’ai et que j’aime de Ciloubidouille. Je fais aussi partie des gens qui habitent en province et qui soupirent de ne pas pouvoir venir à tes ateliers. Donc je crie un grand OUI à la box qui pourrait arriver jusqu’à moi et que je pourrais également offrir. Bravo pour ton optimisme et ta joie de vivre créative. Continue à mettre du soleil dans ma vie. Un très grand merci !

  43. Merci pour cet article sur toi et tes cheminements.
    Avec Ciloubidouille, l’amie virtuelle, j’ai eu (et je ne suis pas la seule) 2 gros coups de blues: l’annonce de ton départ en Chine (oh non, elle va arrêter le blog, on n’aura plus de nouvelles d’elle et de sa famille, qu’allons-nous devenir!!! Je plaisante mais j’ai appelé Mamilu au téléphone pour lui dire, tellement ça m’avait fait quelque chose…) et fort heureusement tu ne nous a pas abandonnées, bien au contraire.
    Plus récemment quand tu as lancé La Renarde car je me suis dit que tu allais arrêter le blog et ne plus faire que les ateliers (et ne vivant pas à Paris, c’est pas évident de venir)…Mais en fait, ta générosité fait que tu continues à partager avec nous gratuitement sur le blog toutes tes astuces et j’avoue que ça me bluffe!! D’autant plus que maintenant ta créativité devient ton gagne-pain, donc merci, tes tutos avaient déjà de la valeur, mais ils en ont encore plus maintenant (on a récemment réalisé la pinata licorne pour l’anniversaire de ma plus jeune, et sans toi amis jamais de la vie on ne se serait lancées)
    Quand on cherche à créer (et chez nous on crée), on se tourne vers toi (ton blog) en 1er. ma fille de 12 ans regarde régulièrement ton blog en autonomie, ma belle-mère te suit bref, tu es un membre virtuel de la famille (et je pense que c’est pareil pour la plupart des gens qui te lisent).
    J’ai eu une petite frayeur aussi (en fait il y en a 3, pas 2) quand tu t’es mise à parler de plus plus d’Instagram (je te suis sur Facebook et j’adore tes stories- ma fille de 9 ans aime celles où apparait Siloë!) parce que j’ai eu peur de t’y perdre (c’est un format qui ne me parle pas trop), mais bon, on t’aurait suivie là-bas, je pense, au bout du compte, si le reste n’était plus utilisé…

    Bref, tout ça pour dire …MERCI!!!

  44. Bonjour
    Devenez conseillère pour la couveuse
    Vous au moins vous donneriez des idées… Car vous connaissez les attentes et les aides que les gens qui montent leur projet ont besoin

  45. Bilan lu 🙂
    Perso, j’ai créé ma boîte (en m’associant avec 2 amis) il y a 3 ans.
    Pas une grosse prise de risque puisque c’était dans l’activité que je pratique depuis 15 ans.
    Bilan très positif malgré quelques insomnies (on ne va jamais y arriver) et des montées de stress (quand ton 1er réflexe au réveil est d’ouvrir l’appli de la banque de la boîte pour voir si ton client t’a enfin payé et qu’il faut bientôt verser les salaires….)

    Bref, je voulais surtout te dire que ne dois surtout pas lâcher instagram et les stories.
    Te voir en vrai est excellent je pense pour te faire connaître et donner envie de travailler avec toi.
    Mise tout sur ta personnalité 🙂

  46. Les mauvais choix ne sont que des bonnes décisions qui ont poussé à leur sauce …

    Alors là, tu as fait ma journée !!! Moi qui rumine toujours le passé (ce qu’il y avait de bien, les choix que j’ai fais, les regrets, etc), j’avoue que cette phrase prend tout son sens. Merci 🙂

    Merci également pour se bilan sans complaisance mais avec grande bienveillance. Il me faudra réfléchir sur le diagrame d’Ikigai. Après un burn out l’année dernière, j’ai décidé de prendre un temps partiel pour créer mon activité d’artiste peintre. Mon idéal : avoir une boutique atelier où je puisse travailler, vendre, présenter mes oeuvres, proposer du matériel de papeterie et créatifs. J’aimerai bien démissionner mais c’est moi qui ait un travail permanent avec de gros avantages. Du coup même s’il n’est plus épanouissant, je suis bien obligé de rester.

    En ce qui concerne l’orientation scolaire, j’avoue que c’est un peu la cata ici : ma fille aînée est en 4° et ses résultats ne sont pas mirobolants et son 12 de moyenne obtenu de haute lutte parentale. Son idéal dans la vie : rester sur le canapé à s’enfiler des absurdités à la télé. Je n’ai aucune idée d’où elle a prit ça et quand on parle d’orientation, elle hausse les épaules et dit « je sais pas » … Je l’encourage à aller sur un bac techno, histoire d’avoir du « pratico pratique » et pas de l’assimilation à coup de par coeur comme en général … mais c’est dur de rester neutre.

  47. Bilan 😏
    C’est un retour hyper complet et vraiment intéressant ! Cette volonté de voir les choses de manière positive, je t’avoue que ça m’impressionne beaucoup…
    Sinon, je suis à côté de chez toi, mais je suis intéressée par les box 😁 en fait, ça me semble une évidence cette idée maintenant que tu en parles !
    Et merci de rester sur un principe de tutos gratuits… sachant que tu es en réflexion sur le sujet financier, c’est une position que je trouve vraiment généreuse !
    Quant aux billets sponsos, bon, déjà c’est ton blog, tu fais bien comme tu veux! Et franchement, ce sera ta plume et ton honnêteté, je pense que ce sont des billets que j’aimerais tout autant que les autres ! Et savoir que ça te permettra d avoir un retour financier (même limité ) sur tout ce que tu donnes via ce blog bah en fait, ça fait bien plaisir !!!

  48. AAhhh qu’est ce que j’aime ce bilan !!
    Il te ressemble tellement !
    T’es comme un requin, en fait, il te faut toujours avancer…. toujours aller de l’avant !!
    Courage et bonne continuation !

  49. Merci beaucoup pour ce bilan partagé. L’idée des box m’enthousiasme vraiment … car j’habite trop loin pour venir à un atelier 🙂
    Vivement aussi des nouvelles du roman : ça m’intrigue beaucoup !
    Bon courage pour la suite !!!

  50. Bilan reussit ciloubidouille👍👍 moi je trouve toutes tes réflexions interessantes et je te souhaite de pouvoir mieux vivre de ce que tu aimes faire et ce a tout pount de vue. 💪💖💞

  51. Bilan…. TU ES TOUT SIMPLEMENT GÉNIALE ! Bravo!!! Je te suis depuis …15 ans 🤪🤪🤪…enfin… de mémoire !! J aime ta joie de vivre ta bienveillance et tout le bonheur que tu nous transmets !
    Je suis complètement emballée par l idée que tu puisses nous proposer des box ! Yes !! Je suis trop loin de toi pour pouvoir venir faire un atelier mais quel plaisir je vais avoir à pouvoir faire des créations , attendre le facteur !

  52. bonsoir ciloubidouille,
    tu es quelqu’un de courageux! je n’ai pas lu tout ton billet (fatigue en ce moment) mais j’ai retenu l’essentiel, tu as pas mal galéré, appris de ton vécu et surtout jamais baissé les bras (c’est quand même ce qui te caractérise en même temps, ton enthousiasme légendaire), je suis contente de lire que tes ateliers prennent, je vais imprimer ce cv improvisé qu’est ton post, on sait jamais si je rencontre des gars qui cherchent des gars qui…. sinon les box c’est une bonne idée, c’est comme les chouette kits non? tu peux utiliser du papier journal comme enveloppe mais tu as surement déjà peaufiné les détails ! j’ai hâte de voir les kits que tu vas proposer et je te souhaite une bonne route, se remettre en cause à quarante ans c’est dur! mon conjoint l’a fait avec plus ou moins de succès mais le temps d’errance, de réflexion, c’est dur pour lui et il faut être un soutien à côté!
    bravo pour ta persévérance et à très vite sur ton blog

  53. BilAN BilAN , cher BiLaN !
    Bravo à toi. Depuis que je te lis (cela fait qq années, dans « l’ombre » !) je trouve que tout se tient, tout est logique ! Tu fais les choses, cela s’enchaine et se tient ! Tu évolues et avec qq pauses , comme celle-ci, tu fais des petits sauts de puces sur ton chemin de vie !
    je dis : bahhh continue ma grande parce que là tu tiens un truc ! En pleine conscience, tu fais le point ! Quel dynamisme et quelle franchise ! Tes enfants ont une chouette maman et tes conseils sont les meilleurs. Ma fille en 1ère doute aussi , je lui dis de faire un premier choix dans un domaine qui lui correspond le plus (elle a vu un conseiller d’orientation il y a10jours … mouaip bof on verra !! ;-))
    Je lui dis que la vie est faite de rencontres et qu’elle ne fera pas forcément le métier qu’elle aura appris ! Combien de personnes autour de nous font qqchose en rapport avec leurs études ! Le but est de savoir s’adapter … Dur dur !
    Alors je te souhaite une belle route et puis : oui aux box ! c’est cool ça !!
    Je permets de t’embrasser ! Vas y ! Fonce ! Comme toujours !!! A plus !

  54. Pour ma part, je suis bien contente d apprendre que ton BILAN PRO t amène a envisager des box!
    Une Belle idée que voilà!
    Je me vois bien en faire livrer une a une amie qui vit loin, m en offrir une a faire seule ou avec mon garçon, et même m en offrir une et a une amie aussi poir partager un après midi convivial et créatif. Et c est vrai que lorsque je peux, j aime soutenir les belles initiatives.
    Alors go!!
    J aime aussi que tu rassembles ton energie sur Ciloubidouille.

    Go Go Go Girl!!!

  55. BILAN positif +++… je prends toujours du plaisir à te lire et celui la a fait écho à ma situation !
    Je retiens « avancer et ajuster » « tout peut se contourner, se réinventer ».

    Belle continuation et la box (Top)

  56. Merci pour ce débrief de ton parcours, c’est vraiment très intéressant de te lire (jusqu’au bout: bilan!!!), tu as une capacité incroyable à faire le pas de côté qui te permet sans doute d’avancer en te sentant en sécurité sur le grand chemin de la vie professionnelle. J’aime assez l’expression « descendre de vélo pour se regarder pédaler »,tu l’incarnes bien, je trouve! Bref, je te souhaite bonne route et j’ai hâte de découvrir les boxes!!

  57. Bilan ! Bravo, super parcours ! L’important c’est de s’écouter et de faire ce qui te plaît. Tu es formation, j’aime te lire, tu es inspirante !
    Bonne continuation et hâte de te lire encore et encore !

  58. Quel BILAN ! Bravo pour ce texte où tu te livres avec le juste niveau de transparence, et où tu nous donnes à penser…
    Je te retrouve, avec tes doutes et tes talents, tes envies, tes tentatives, et tes succès. Avec la permanence de ton questionnement. Et ton regard de vérité.
    Ce qui est beau, c’est de te voir avancer 🙂

  59. oups pardon pas passée hier et auj pas trop possible
    mais j’ai quand même lu tout (vite donc je relierai )
    merci à toi de partager ces réflexions
    l’expérience de l’une ne peut qu’enrichir les autres
    bonne suite pour tout ça
    les boxs, idées à développer en effet

    à bientôt / demain

  60. C’est un bilan que j’avais besoin de lire.. Il m’apporte ce côté rassurant de me dire que  » même elle !  ».. La ciloubidouille fait rêver… Son parlé, ses idées, ses doutes, sa vie quotidienne, ses amours de famille, d’amis, ses voyages, ses collants ! .. Merci de m’apporter cette sensation de bonheur au travers de vos récits vrais et de partager vos doutes, vos questionnements, votre réalisme.. De ce bilan, j’arrive à déculpabiliser, à m’estimer un peu plus.. Vous êtes la nana qu’on adore ou par jalousie/frustration que l’on méprise et que l’on critique.. Je vous ADOOOORE !!.. Merci pour votre bilan réconfortant..

  61. Merci pour ce bilan
    Super la Box

    Pourquoi pas un groupe privé sur facebook , payant à l’année par exemple , avec des ateliers mensuels en live ou fiches DIY .
    Ce serait pour celle qui ont du matériel.

  62. Je te suis depuis quelque temps… j’ai lu avec attention ton Bilan… tes Bilans…
    Tu as raison, les bilans, quand on est à son compte , c’est quasi hebdomadaire .. bilans pour savoir si tu fais les bons choix..
    J’aime te lire, je t’envie parfois, souvent.
    J’ai ton âge, 5 enfants, un mari auto entrepreneur qui déborde d’idées .. qui se remet en cause souvent mais qui garde le fil de son envie.
    Je passe un BTS en 1 an, je me suis lancée la dedans pour avoir toutes les cartes..- plus de cartes !- entre mes mains pour avancer .. pour offrir de jolies choses à mes enfants … (moi le financier est important car pas simple) .. mais on fait aussi des bilans.
    Comme tu dis tu évolues, tu n’es plus la même ciloubidouille que celle qui a ouvert ce blog il y a des années, normal que ça change..vis ta vie comme tu le veux TOI . Sois ta meilleure amie.. tu as surement les cartes entre les mains ..tout est là… belle continuation à Toi. Même si tu es « publique » , tu as tous les droits.. surtout le devoir de continuer de faire ce que Toi tu veux!
    Belle journée à Toi. .. et merci 🙂
    (bon j’espère que tu lis 😉 )

    1. Bien-sûr que je lis !!
      Bravo pour ton projet BTS, c’est extra !! Le financier est aussi important ici ;). La maison à payer, les études des enfants, les travaux, les vacances… l’amour et l’eau fraiche ne suffisent pas ^^ !

  63. Maman au foyer complément à côté des ses pompes en ce moment , j’admire vraiment ton parcours !!!
    J’adore l’idée des box !!! Les magasins de loisirs créatifs sont assez rares et pas très bien fournis dans le coin et comme j’adore tes créations , je vote pour ;-)))))
    J’espère seulement que les frais de port vers la Belgique ne seront pas trop énormes !
    Continue à nous éblouir avec tes réas magnifique , J’ai adoré le petit oiseux sur insta !

  64. Quel beau bilan ! C’est super de partager ton expérience et je pense que ça va grandement aider celles et ceux qui souhaitent se lancer. Moi-même je suis en plein dedans et ce que je lis chez toi me donne envie de plonger dedans à corps perdu 🙂
    Garde le cap, suis tes envies, reste à l’écoute de ton instinct et tout ira bien !
    Ps: super intéressée si tu lances des kits créatifs !
    Très bonne continuation !

  65. Je te suis depuis Pfff, pas le début de la création du blog mais presque. Je dépose rarement des messages ici, mais je ne loupe pas un article. Je me souviens quand j’ai découvert ton blog, je n’ai pas pu le lâcher, je l’ai parcouru intégralement depuis les premiers articles que j’avais loupé pour être sure de ne pas en rater un . Il m’a littéralement illuminé en me disant « mais c’est ça, ces anniversaires là que je veux pour mes enfants ». Ça tombe bien moi aussi j’aime bricoler avec mes mains. Puis au-delà des anniversaires j’ai découvert d’autres bricolage et surtout une réflexion sur la vie car j’avoue, au début j’etais tellement admirative que mon manque de confiance en moi me rendait parfois un peu jalouse : mais comment fait-elle avec quatre enfants pour trouver du temps et réaliser toutes ses créations + alimenter un blog .
    Tu es partie en Chine et bam encore un peu envieuse et puis depuis six mois nous sommes dans la même situation ou presque : sans job après 18 ans dans une même boîte où je me prenais bcp de plaisir maintenant il faut que je repense mon avenir professionnel.
    Comme toi, tout le monde me dit « mais tu as de l’or dans les mains, tu veux pas monter ta boîte? ».
    Comme toi, je ne suis pas entrepreneur dans l’âme mais les jobs qu’on me proposes ne me font plus vibrer.
    Comme toi, une petite voix intérieure n’aime pas trop la question «  alors tu en es où? ».
    Alors encore une fois merci pour ce BILAN et merci pour tous les articles de ce blog.
    Longue vie à Ciloubidouille et quelque soit son évolution je suis sûre que je trouverai toujours mon compte. Je te fais confiance à 100 % pour ça.
    Je te souhaite le meilleur parce que tu le vaux bien !

  66. Bilan plutôt positif😉
    Félicitations car il faut une sacré dose d’optimisme pour se lancer….je ne comprend pas qu’il n’y ai pas 10 patrons qui t’appelent par jour pour te proposer un job! Ce monde est fou!

  67. J’ai lu ton bilan jusqu’ au bout. Bravo.
    J’ai hâte de m’offrir tes box et si ma soeur est sage je lui ferai ce cadeau.
    Merci à toi de faire revivre ma créativité car mes enfants sont grands maintenant pour bricoler avec moi.
    Bonne soirée

  68. Toujours aussi vive, aussi sincère et tellement vraie , tes créations nous ravissent, ton bilan est remarquablement écrit et profond.
    J’ai été animatrice (Benevole) dans une Asso pendant 12 années, cela a été un moment important dans ma vie de femme (ne travaillant pas à l’extérieur de la maison) tes réalisations sont vraiment intéressantes, les explications sont précises et drôles (on ne connaît pas l’ennuie avec toi !!!) c’est top !
    Tu es une Belle personne, une maman qui donne envie (moi je suis maintenant une grande mère !!!)
    Je voyage avec tes voyages ! Merci merci !
    Tout ça pour te dire que tu envoies du rêve tout en étant « bien sûr terre »
    Mille merci et quoi que tu fasses, je te souhaite une belle vie !
    Manou 35

  69. Bonjour

    je suis ton blog depuis quelques années surtout pour les anniversaires que je reproduisais en rajoutant du décors et des touches de nous (moi et mon mari) et nous avions nous même penser à organiser des anniversaires ou des fetes à thème directement chez les gens en prenant tout en charge de A à Z mais on ne s’est jamais lancé, ça pourrais aussi être dans tes cordes car que ce soit les anniversaires ou les fêtes pour adultes tu as toujours été tres douée en organisation et en restitution dans ton blog
    Voila je voulais juste te faire part de cette idée suplementaire
    Bonne continuation, ça ne peut que marcher
    Claire

  70. L’idée de la box est excellente ! Etant mamie, j’adorerais offrir ces box (boxes?) à mes petits-enfants et réaliser les bricolages avec eux ! Je m’inscris comme future cliente…

  71. Quel Bilan ! Quelle belle énergie tu as et que tu sais si bien cultiver aussi. Continue Cilou, accroche toi, tout ce que tu fais, bricoles ou écris est formidable, plein de joie, de beauté, de bienveillance, d’amour. Ne lâche pas. ..nous avons besoin de toi aussi pour mettre un peu plus de soleil dans nos vies et faire de jolies créations grâce à toi. Je trouve l’idée des boxs formidable ! Et j’attend avec impatience ton roman. Merci pour tout ce que tu nous donnes. Quelle belle personne tu es.

  72. Un bilan très bien écrit et qui me parle tellement …
    L’impression d’y être, puis finalement se requestionner, se recentrer, douter, retenter, redouter, retenter autre chose un peu pareil, retenter quelque chose aux antipodes, se fatiguer à tout ça …
    Je pense que c’est le chemin tout simplement et je me demande si elle existe cette destination professionnelle ou extra-professionnelle où on se dit « oui, j’y suis, c’est exactement ça, tout est OK »
    Ton recentrage et tes nouvelles pistes me paraissent très pertinents, belle continuation <3<3<3

  73. Ooooh voui des kits!

    Je suis toujours en admiration des photos de tes ateliers, et je regrette à chaque fois d’être si loin (pourtant, je ne suis pas une gaga d’atelier, aucun n’avait réussi à me faire un déclic pour passer le cap).

    Difficile de se lancer mais je suis toujours impressionnée par tes projets et ta gnaque à les concrétiser.

    Les coups de mou c’est propre à chacun, mais sache que je suis toujours admirative de ta personnalité, tes envies et ta motivation, ça me requinque et me redonne toujours envie de me relancer dans les diy et cie à chaque lecture de tes articles 🙂

  74. Bonjour ciloubidouille
    Forcement « bilan »puisque je devore toutes tes publi je ne suis vraiment pas une maman moderne en mode web mais si il y a bien un truc que je suis sans faille c’est ton blog le seul et l’unique jamais je n’ai ecrit mais j’espere que tu ressent le bien que cela apporte aux gens qui te lisent .c’est une ‘vrai petite echappee’quand un article ou une photo apparait et tes texte sont souvent aussi doux à lire pour le moral que pour les yeux .comme on dit dans le nord :c’est bin bon à sin coeur’je te souhaite une pleine réussite à tout les niveaux et je crois en toi et je suis certaine que la lumiete est toujours à chaque coin de rue .qu’importe le chemin !!mille merci pour tes bidouilles qui me valent « wahoummm de mes enfants et des troppppp bien super tata « de mes nieces!!!tu es un diffuseur de bonheur !!!je sais que ca ne veut rien dire mais je reconnais mon esprit creatif dans tes idees je suis certaine que tu visualiseras de suite l’image 😆😉😊ne lache rien…à tres vite
    Ps:merci de prendre de ton temps pour nous faire participer à ton cheminement…on se sent moins séparé par cette ecran si impersonnel😌

  75. Bonjour Cecile, bravo pour le bilan !! 🙂
    Tu avances, tu avances et je ssuis l heureuse spectatrice de toute cette énergie.
    je suis tres interessee par tes box creatives, j ai deja plein d idees de personnes que je pourrais abonner. Comment souscrire ?

    Merci ! (et « bises » aussi, si tu es preneuse 🙂 )

  76. Bonjour
    Ça faisait un petit moment que ne m’etais pas promenée sur votre site wouhouuuu ! Que de changements ! Que de beaux projets et belles réalisations ! quelle énergie ! Je pense que vous tenez le bon bout. Continuez comme ça et bon courage pour la suite. Très beau bilan ! Bravo !!

  77. Bilan 🙂
    Juste un mot pour que je suis votre travail depuis longtemps et que je vous souhaite courage pour la suite ! C’est toujours un plaisir de lire vos billets, peu importe le sujet, vous êtes aussi une source d’inspiration sur la manière dont on peut prendre la vie du bon côté (même si on comprend bien que le blog est plus « rose » que la vie car il profite du recul d’internet !). Mais bref, merci, pour tout 🙂

  78. Bonsoir, j’ai bien lu tout ton bilan, très intéressant, mais pas toute la tartine des commentaires :-). Comme souvent, j’ai l’impression de me reconnaître dans tes propos, justement à l’heure où je m’apprête à toquer à la porte d’une société de comm’ et de reputation management pour leur proposer mon petit potentiel créatif. A la lecture de ton idée de box, il m’en vient une autre: pourquoi ne pas combiner le principe de la box et celui du concours?? Compte tenu du nombre de personnes intéressées par tes idées, tu pourrais proposer une box contenant du matériel et une idée directrice générale (jardin de fées ) que chacun pourrait interpréter à sa manière, puis soumettre le résultat à ton «jugement» ou à des votes, pour remporter une petite gratification? Peut être que cela existe déjà mais personnellement, je pense que ça pourrait bien booster la créativité de tes fidèles lecteurs, moi incluse :-). Merci pour la qualité de tout ce que tu nous proposes depuis des années et bonne continuation sur le joli chemin de ta vie.

  79. Mais quel bilan! Je te trouve très courageuse. Pas toujours facile de se lancer dans de nouveaux projets.
    Ce que j’aime dans ta démarche et dans tes articles en général, c’est que tu n’embellis pas les choses. Tu es capable de dire là c’est dur ou c’est raté… mais j’avance.
    Je partage tout à fait ta vision sur l’orientation de nos jeunes, comment les aider à trouver leur voix…
    Sinon, pour les box, j’ai l’impression que tu as eu ta réponse 😉
    Belle continuation!

  80. Et bien, ce bilan méritais d’être lu en entier, jaime ta façon de voir la vie avec tes coups de blues et ta manière de positiver et te remettre en question. Je te souhaite pleins de réussite pour la suite et je suite sur que ça sera le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *