Ciloubidouille
4 octobre 2019 recette beewrap maison

Bee wrap maison, l’emballage naturel réutilisable

Les bee wrap maison sont un des trucs les plus simples à faire du monde. Il vous faut du tissu et de la cire d’abeille. Aussi, quand je vous ai montré les miens puis demandé sur Instagram et Facebook si vous avez vraiment besoin d’un tuto, je ne m’attendais pas à un OUI aussi massif. Surtout qu’Internet regorge de mode d’emploi. Mais j’ai réfléchi et je me suis dit si ça vous manquait autant, c’est qu’il y avait encore un besoin. Alors moi aussi je vous partage mon retour d’expérience sur leur fabrication.

Je crois que plus on est nombreux à échanger ces astuces pour réduire le plastique, plus cela aura un impact :). C’est ma façon d’apporter ma pierre à mon tour pour vous expliquer comment fabriquer un bee wrap maison.

Qu’est-ce qu’un Bee wrap ?

Pour ceux qui ne parlent pas anglais, ce mot est une combinaison de « Abeille » et de « emballage ». En gros, il s’agit d’un tissu enduit de cire d’abeille, qui devient mi rigide, mi malléable.

C’est la version écologique et réutilisable de l’emballage alimentaire, habituellement en plastique ou en alu (le film étirable, cellophane ou l’aluminium donc). C’est donc une astuce plutôt sympa pour aller vers du zéro déchet. Pis c’est joli, ça apporte une touche de couleur que perso j’aime bien.

Comment ça marche ?

De la même manière que le film alimentaire. Tu le places au-dessus du pot que tu veux emballer. Avec tes mains, tu le plaques autour. La chaleur de tes mains fait fondre très légèrement la cire pour que le tissu se modèle à la forme du pot.

Et ça fonctionne avec un peu tout : le fromage, les fruits, les verres, les saladiers, les légumes, les restes de gâteaux… Perso je n’y mettrais pas la viande ou le poisson, par précaution hygiéniste. Mais quasiment tout le reste y passe.

Quand tu as fini, pour le laver, tu passes ton bee wrap sous la flotte. Oui oui, tout simplement à l’eau et éventuellement au savon si besoin. Mais pas à la machine à laver, sous peine de voir la cire migrer on ne sait où (et on ne préfère pas savoir…). Ni au lave-vaisselle. Bref, on évite le chaud patate…

nettoyage à l'eau bee wrap

 

Quel tissu choisir pour fabriquer un bee wrap ?

Très simple… Un beau tissu ! Oui, parce que c’est toujours mieux qu’un moche. Surtout que vous allez l’utiliser souvent. C’est un peu comme vos enfants. Vous en avez pris des super beaux. Ben pour le tissus, c’est pareil, faites-vous plaisir.

Et sinon, prenez une cotonnade fine ;). Ne sortez pas le velours côtelé ou la toile de jute, même si on sait que ça revient à la mode. D’ailleurs, ces gourous de la mode n’ont pas dû vivre une enfance dans les années 80 pour trouver que le velours mérite de revenir sur le devant de la scène. J’ai moyen hâte qu’ils nous réinventent la cagoule.

Pour en revenir au beewrap, le mieux est donc de choisir un tissu en coton. Et pour ceux qui n’aiment pas apercevoir le côté jaune de la force… heu de la cire, optez pour un motif assez foncé. Plus il y a du blanc, plus vous le verrez jaune.

tissu coton pourr bee wrap

Les ciseaux crantés (rapport aux dents de crocodiles) ne sont pas obligatoires mais découper les carrés avec eux aide à éviter l’effilochage. Après, comme tu satures le tissu de cire façon musée Grévin, normalement, le fil, il est moyen mobile…

ciseaux crantés

Quant à la forme du tissu, j’ai envie de dire que c’est une question personnelle… Si vous êtes 12, avec des gamelles de la taille de mon 44, forcément, faut prévoir large. Mais si vous n’avez qu’à emballer les restes de votre mug cake, visez plus petit. Mesurez vos plats quoi :).

carré de tissu pour bee wrap

Quelle cire utiliser pour les bee wrap maison ?

Alors… pas celle-là. Mes grands-parents étaient apiculteurs et j’ai récupéré ces blocs de cire cracra en souvenir. Je ne sais pour quelle raison je me suis dit que je pouvais les réutiliser. Ben non. Le recyclage a des limites. Je me suis retrouvée avec des bee wraps bien moches, avec les traces noires incrustées. J’avais imaginé naïvement que la crasse serait facile à virer. Ben non bis.

cire naturelle

Bref, j’ai investi dans de la vraie cire. Que j’ai achetée sur Amazon (Houuuuuuuuuu). Ce sont des perles de cire d’abeille non raffinée. J’ai regardé les commentaires et elle sert beaucoup dans les produits cosmétiques. Alors si on peut l’utiliser pour le corps, je pense que ça passe pour l’alimentaire.

cire naturelle pour bee wrap maison

 

Faire des bee wraps maison avec un fer à repasser

Il y a deux façons de faire fondre la cire et elles ont toutes les deux des avantages et des désavantages. Enfin deux… Vous devez pouvoir faire ça au bain marie, au sèche-cheveux ou au décapeur thermique. Mais si vous êtes une personne qui vise la simplicité, le fer à repasser ou le four semblent être des options plus raisonnables.

Vous dégainez le carré (ou le rond tiens) qui vous convient et vous le placez sur une feuille de papier sulfurisé.

cire déposée sur tissu

Étape suivante :vous déposez des billes de cire d’abeille un peu partout. Moi je préfère en mettre trop que trop peu mais je sais que tout le monde n’aime pas quand les bee wrap maison sont trop épais.

cire déposée sur le tissu

Vous reposez par-dessus une seconde feuille de papier sulfu.

protéger le tissu à l'aide de papier sulfurisé

Enfin, vous sortez le fer et vous repassez tout simplement votre espèce de mille-feuilles.

Avec la chaleur, les billes de cire vont fondre et imprégner le tissu. Un peu comme Jacob et Renesmée. (Pardon…)

fondre la cire dans le tissu

L’objectif est donc de remplir chaque fibre du tissu avec de la cire d’abeille fondue.

bee wrap au fer à repasser

Là, par exemple, dans le coin à droite, il n’y a pas assez de cire. Enfin, il n’y en n’a pas quoi… Alors on referme le sandwich de feuille et on réchauffe de façon à faire glisser la cire jusque-là. On peut aussi rajouter des billes de cire si on pense qu’il faut plus de matière.

souci bee wrap

On révise : saurez-vous trouver la micro zone non imbibée ?

problème de bee wrap

Plus dur…

cire imprégnée dans tissu

Une fois qu’il y en a bien partout, on peut décoller le bee wrap maison sans se brûler.

bee wrap au fer à repasser

En une poignée de secondes, la cire se fige et le carré de tissu avec. On obtient cette raie manta trop graphique…

bee wrap maison

Victoire, vous avez votre bee wrap maison ! A vous la folle aventure vers le zéro déchet !

bee wrap maison

 

Avantage des bee wrap au fer à repasser :

  • C’est rapide
  • Assez facile
  • C’est rigolo (plus qu’au four).
  • Ca permet d’être précis

Désavantages des bee wraps au fer à repasser :

  • La cire peut déborder et imbiber Jacob… heu la planche à repasser.
  • Ça peut donc toucher le fer également.
  • Si tu veux te lancer dans une grande série, c’est un peu lent.
  • Ça sent un peu.
  • On gâche du papier sulfurisé, ce n’est pas vraiment écolo.

 

Faire des bee wraps maison au four :

Allez, on passe à la version four. Le principe est le même, on place le carré de tissu sur une plaque.

bee wrap au four

On met plein de graines de mimosas. Enfin, de cire :). C’est beau non ?

bee wrap maison

bille de cire bee wrap

On peut faire de grandes pièces :).

cire tissu beewrap

On met à chauffer à 90°C environ. Et on attend 3/4 minutes. C’est chouette à regarder fondre…

bee wrap maison

cire qui fond dans le four pour bee wrap

Et une fois que tout le tissu est bien gorgé de cire, on peut le récupérer, le faire sécher 1 minute et l’utiliser dans la foulée ! Magique non ?

cire fondue dans tisssu

Avantage du four : on peut faire des séries !

superposer les tissus beewrap

Ça fonctionne aussi très bien.

superposition de bee wrap

 

Avantage des bee wrap au four :

  • C’est rapide
  • Très facile
  • On peut en mettre deux
  • On peut faire de plus grandes pièces (avec le fer, c’est compliqué sauf à recouvrir sa planche de papier sulfurisé).
  • C’est plus économe en cire car le résidus est réutilisé pour les bee wraps suivants.
  • Ça ne risque rien pour le four.
  • Tu peux utiliser la chaleur d’une fin de cuisson.

Désavantages des bee wraps au four :

  • La cire est chiante à nettoyer. Perso, j’ai dédié une plaque à ça (mais bon, j’en fais beaucoup pour les vendre). Quand j’aurais fini je pourrai la laver à nouveau.
  • J’ai tendance à oublier parce que je fais autre chose en même temps ^^ !
  • Si tu mets trop chaud parce que tu t’es gourée, tu peux déclencher l’alarme incendie de ta maison à cause des fumées… Voilà voilà…

Conclusion : si vous ne voulez qu’un ou deux bee wrap, optez pour le fer. Si vous vous lancez pour une grande série, le four, ce n’est pas totalement débile :).

bee wrap maison

Le bee wrap in situ

Et voilà. Pour les besoins de l’article, j’ai emballé mon bol vide et mon bocal à confiture avec couvercle… C’est histoire que vous voyiez que ça fonctionne :).

Alors, pour les gens qui se posent la question. Est-ce que c’est bien étanche ? Est-ce que ça remplace vraiment bien le film étirable ? Et est-ce que c’est facile d’utilisation ou chais pas quoi…

La réponse est non. C’est forcément imparfait. Ca ne tient pas aussi bien que le film alimentaire par exemple. Mais est-ce que c’est important ? Non plus. Mieux vaut utiliser ces bee wraps imparfaits que du plastique. Ou même mettre une simple assiette sur le bol aussi, si on va par là.

Bref, ne cherchez pas la petite bête. Si vous ne changez rien dans vos vies, rien ne changera. Alors lancez-vous, essayez. Détournez vos habitudes. Et si le cœur vous en dit, convertissez vos enfants/grand-parents/collègues… Pas parce que c’est tendance. Mais parce que c’est un bien joli chemin que celui de l’amélioration humble et constante de son humanité.

recette bee wrap maison

Et si vous vous lez, vous me montrez ?

Il est presque une heure du mat. Demain je pars pour Barcelone où ma soeur organise un marché. Je vais vendre mes bee wraps entre autre. Si par hasard, c’est un flop et que je rentre avec, est-ce que ça vous intéresse que je vous les vende à vous ?

Laissez-moi un commentaire pour me le signifier. Ou juste parce que vous êtes gentils ^^ !

59 réactions au sujet de « Bee wrap maison, l’emballage naturel réutilisable »

  1. Super merci !!
    Je cherchais une solution depuis longtemps mais je n’étais jamais tombée là-dessus.
    Et sinon, j’aime bien le concept ce qui est bon pour le corps est sûrement bon pour le manger 🙂

  2. Super et grâce à toi je connais maintenant le bee wrap car faut pas croire mais tout le monde n est pas à la page comme toi et n hésite pas à continuer à nous faire découvrir des nouveautés merci

      1. je le pense
        tout parait simple et donne envie de créer ici
        merci de partager tes passions (bientôt la mangeoire même si j’en ai plein ; j’attends d’ouvrir une boite :!!)

  3. Billet parfait qui fait bien l’article et tu me confirmes que la cire ne se trouve pas partout… et on en parle d’Amazon ?
    J’essaie dès que je l’ai reçue !
    Bon marché catalan !

    1. Amazon, on peut en parler. Je plaide coupable à ce niveau. J’ai du mal à m’en passer. J’ai réduit les quantités d’utilisation drastique, mais quand c’est vraiment trop pratique, je passe par là.

  4. bonjour ciloubidouille

    mais c’est génial!!! tu sais que tu devrais vendre des kits « wraps » genre les feuilles de papier sulfurisés, la quantité de cire et les 2-3 feuilles de tissus, ton tuto, ça marcherait du tonnerre!!!
    j’ai plein de question : quand tu réchauffes parce que y a des trous, ça refait fondre la cire correctement, ça fait pas des épaisseurs trop différentes?
    dans le four, comment tu arrives à imbiber tout le tissu? y a pas des trous? et j’ai pas compris comment tu as fait avec les 2 tissus superposés, y a forcément un morceau pas « ciré »
    pour l’utilisation, bah oui on pourra pas tout remplacer mais pouvoir déjà emballer les gâteaux au lieu de prendre des sacs congél, c’est pas mal! pour le lavage par contre, si tu mets du savon et de l’eau chaude (jusqu’à quelle température tiens?) ça fais pas fuir la cire? tu as déjà essayé avec du tissu style coton transparent ou tulle? c’est pour savoir si on peut le faire avec du tissu transparent
    comme j’aime les perles hama, j’aimerais bien essayer ce truc écolo. Merci pour cette astuce que je ne connaissais absolument pas!

    1. Vous êtes plusieurs à m’en parler de cette ciloubox bee wrap. Je vais y réfléchir.
      Pour les questions. Pas de soucis spécial d’épaisseurs différentes car au final, la cire chaude est un liquide qui se répartit. Et quand bien même, ça ne changerait pas son utilisation :).
      Pour les tissus superposés, ben c’est la même chose. La cire fondue s’imprègne dans les deux couches. Je vérifie un peu avant de démouler et je réajuste au besoin.
      Pour l’eau chaude, je ne mets que celle du robinet. Donc rien de très violent. L’eau froide convient aussi.
      Pour les tissus, je n’ai pas essayer non, mais je pense qu’un coton transparent, ça doit le faire. La tulle, c’est en plastique non ? Ça risque de fondre en mm temps que la cire.

  5. Merci pour ce super article ! Ça donne vraiment envie d’essayer et de l’adopter.
    Faut trouver les billes « en local » maintenant 🙂

    Bon voyage à Barcelone et mes +++++++++ pour tes ventes !

  6. Merci pour le tuto et le retour d’expérience !
    Je me posais une question : perso j’utilise le film plastique presque uniquement pour filmer des boules de pâtes à tarte ou à cookies le temps qu’elles reposent au fridge, enfin tu vois quoi. Est-ce que le bee wrap convient à cet usage ? Merci !

  7. Moi j’en fais depuis un petit moment, plutôt des petits parce que c’est ce que j’utilise le plus. C’est vrai que c’est pénible à fabriquer, il y a de la cire un peu partout (la mienne vient de la ruche où je travaille, c’est un bloc à râper…) sur les outils etc… mais c’est quand même très chouette à utiliser ensuite!

  8. Merci pour cet article qui complète bien ceux que j’ai déjà vus 😉
    Pour la cire j’en ai trouvé en magasin bio. Prochaine étape : un apiculteur local
    Je ne lave pas les miens à l’eau chaude, j’avais lu uniquement eau froide. Ça ne pose pas de problème pour les tiens ?
    Bon we barcelonais !

  9. Je crois que l’on a besoin que le tuto vienne de Toi, comme une d’amie qui nous dirait « j’ai découvert un truc super et simple à faire, je vais t’expliquer »!

  10. Super ! J’avais déjà vu des tas d’article mais , je ne sais pas pourquoi, quand c’est vous qui expliquez on y croit! J’ai l’impression que c’est largement faisable. Le ton si drôle et tonique que vous utilisez et vos photos de démo m’ont convaincue: je me lance , promis, juré!
    Merci encore pour tous ces bons conseils !

  11. Sympa, le tuto.
    Perso, j’utilise beaucoup le cellophane pour filmer « au contact », sinon, la pâte à gâteau ou la crème peut sécher ou s’oxyder en surface.
    Est-ce que le beewrap est assez souple pour rentrer dans le bol/saladier de façon à peu près hermétique ?

  12. Petit retour d’expérience après plusieurs mois d’utilisation (pour info : je suis adepte de la méthode « fer à repasser », c’est plus facile de voir où il manque de la cire et rectifier au fur et à mesure. Pour le papier sulfurisé, pas de gâchis : je pose mes deux feuilles l’une sur l’autre, côté ciré au milieu, et je les enroule, jusqu’à la prochaine fois. Pour être encore plus « zéro déchet », je coupe les carrés (différentes tailles) dans les chemises usées de Monsieur. Je m’en sers pour couvrir des bols mais aussi emballer des fruits ou légumes entamés, qui se conservent beaucoup plus longtemps ainsi que dans du fil plastique (l’effet antibactérien de la cire ?). Je les lave à l’eau froide. Quand le bee wrap commence à ne plus être imperméable (trop plié), je le mets de côté puis je fais une « lessive » à l’eau froide et savon de Marseille quand j’en ai plusieurs, je rince bien, je les sèche et je les repasse entre mes feuilles de papier sulfurisé, en rajoutant quelques pastilles de cire si besoin. Une fois, j’ai dû en laver un à l’eau chaude (il était vraiment sale) et après séchage, il était encore couvert de petites bouloches de cire que j’ai pu faire refondre.

  13. Alors contrairement à -presque-tout le monde, je ne suis pas trop emballée (c’est le cas de le dire :-)).
    Il y a un côté « pas assez hygiénique/propre » qui me gêne un peu. Le fait de juste le rincer peut-être, je ne sais pas …
    Je trouve aussi que lorsqu’on veut emporter son bol/saladier/assiette quelque part, il faut que ce soit étanche et là, clairement ça ne l’est pas. Donc risque de fuite de la salade de fruits qui devait arriver pour le dessert chez les amis :-).
    Ensuite, lorsqu’on plaque le tissu autour du bol, ça ne fait pas craqueler la cire et il n’y a pas de petits bouts qui tombent dans le bol ?
    Je ne cautionne pas pour autant l’alu (que je n’utilise plus) ou le plastique mais je crois que je ne suis pas encore prête ….

    1. pas de petits bouts qui tombent: c’est ni plus ni moins que la toile cirée qui se rigidifie au froid et se détend au chaud
      le tissu doit être gorgé et non pas recouvert de cire
      pas hermétique, à utiliser à la place de l’alu
      Le mieux est encore d’essayer: bon bricolage

  14. Bonjour
    Super ! Je vais essayer. Mais voici quelques questions
    si je souhaite emballer des sandwichs, par temps de chaleur, est-ce que la cire fond? Pour les nettoyer, éponge ou machine?

  15. Bonjour
    Super ! Je vais essayer. Mais voici quelques questions
    si je souhaite emballer des sandwichs, par temps de chaleur, est-ce que la cire fond?

  16. J’ai vu plusieurs tutos et ça fait un moment que j’avais envie d’essayer, et puis après reflexion … finalement, je ne me sers quasiment jamais de papier alu, et encore moins de film plastique, j’utilise des assiettes pour couvrir les bols ou les plats. Et pour transporter des trucs, on utilise les boites qui ont des couvercles qu’on a déjà, ou des torchons.
    Alors le jour où je n’aurais plus tout ça, je verrais ….
    Bon, j’avoue aussi que j’ai une énorme provision de film plastique, suite à une intervention chirurgicale pour Chéri, il fallait emballer son bras avec perf avec ce truc, j’en ai acheté (mais par quoi le remplacer dans ce cas ?) et pas tout utilisé, j’en ai pour des années !!!

  17. Les explications techniques d’un tuto, c’est une chose, et tu le fais très bien! Mais toi tu donnes envie en plus 😊 et alors en acheter des tout fait (même par toi^^) maintenant que j’ai lu ton article, ça me frustrerait un peu en fait !!
    Mais pourquoi pas une ciloubox par contre… pour la cire notamment et puis pour transformer une vague envie « tiens ça serait cool de… » en « go, j’ai tout ce qu il faut, y a plus qu’à !! » le côté « pochette surprise » moi j’aime bien 😍
    En tous cas merci pour ton article, c’est très agréable que tu demandes l avis de tes lecteurs, que tu en tiennes compte et que tu sois aussi réactive !!!

  18. N’hésite jamais à nous faire un tuto même si tu penses qu’il a été déjà fait quarante-douze mille fois par d’autres zinternautes. D’abord parce qu’on ne va pas forcément sur d’autres sites de « bidouilles », et donc on a pu ne pas les voir passer. Ensuite parce que tu expliques beaucoup mieux que la plupart des gens : ça me paraît bien plus clair et plus facile avec toi. Et enfin parce qu’on adore te lire, quel que soit le sujet, car ton style donne toujours l’impression de bavarder avec une copine qui nous fait découvrir des trucs, qui ne nous passionnent pas forcément à la base mais qui finissent par nous intéresser parce qu’elle s’y intéresse, elle.

    Bref, MERCI pour cet article et tous les autres !

  19. Moi j’ai aussi du mal à adhérer comme Magmag mais en petit colibri je me dis qu’il est temps que je m’y mette…
    Merci pour le tuto top une fois de plus…
    La bee wrap box je vote pour… écouler le surplus me botte aussi!
    Bon marché catalan!

  20. super tuto #commedhab je viens d’en faire au four, j’ai pas de fer j’ai qu’un steamer. super facile, je suis trop contente. Un grand merci

  21. Alors moi Amacrot je refuse ces gens sont de sauvages exploiteurs fabricants de chômage. Je précise que les billes de cire à épiler sont très bien pour ça. Et si vous avez une vieille râpe, qu’il vous reste un pain de cire, rapez rapez mesdames (mais avec un seul P ce n’est pas très musical). La cire qui fond ça devient liquide donc…. Merci en tout cas pour ce tuto c’est toujours tellement un plaisir de te lire.

  22. Vos tutos sont toujours agréable (voir très marrant suivant lequel) à lire, qu’on ait envie d’essayer ou non. Bravo et merci
    Petite note sur le choix du tissu: vu que c’est pour de l’alimentaire, il serait mieux de le prendre certifié (coton bio et teintures « propres », voir non teint), par exemple GOTS. Et dans tous les cas le laver avant une fois pour faire sortir les résidus de fabrication. (Ça vaut pour les vêtements aussi, et ça va dans la démarche écologique).

  23. Merci merci merci. Pareil que certain(e)s, je connaissais déjà, déjà vu des explications mais avec toi, et bien, ça donne vraiment envie de se lancer! Il est déjà tant de penser aux cadeaux de Noël en plus. Quand ils sont faits maisons et plein de bon sens comme ces bée wraps, c’est le top! Merci merci merci

  24. Comme Fofo , même si on en a déjà vu plein des tutos, ceux de Cilou on y croit ! Sûrement parce que quand ça foire, tu n’hésites pas à le dire sans complexe.
    Donc mercîiiiiii !
    Par contre Amatruc. .. j’ai arrêté. C’est vrai que des fois c’est plus dur de trouver sur place ou sur des sites plus locaux. Dans le pire des cas, je me passe de ce que je cherchais. Consommer moins c’est bien aussi (dit le renard) 😉

  25. Apres une cousinade cet été, mes cousines m’ont expliqué leur technique et avec mon namoureux, on s’est lancés ! on est passés par le magasin bio, acheté notre cire, trouvé un vieux tissu au grenier, sorti le fer et c’est parti ! Apres quelques adaptations et une table à repasser jaunâtre :), on a nos bee wraps que j’utilise régulièrement ! Conquise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *