Les repas en famille nombreuse - Ciloubidouille

Les repas en famille nombreuse

Les repas en famille. On a toujours sacrifié le petit dej. Celui-ci, c’est chacun pour soi, au rythme des réveils décalés de chacun. Mais les midis et les soirs, dès que c’est possible, on mange tous ensemble. Ca papote, ca se raconte, ca se chambre. C’est aussi le moment où on tente d’organiser les différents projets. Le volume sonore est (très) élevé... On est loin du temps où les enfants n’avaient pas le droit de parler à table ^^ ! Et chez vous ? Repas en famille ? Repas en décalé parents/enfants ? Chacun se gère ?

 

Dans notre famille, on a toujours sacrifié le petit dej.

Celui-ci, c’est chacun pour soi, au rythme des réveils décalés de chacun. Mais les midis et les soirs, dès que c’est possible, on mange tous ensemble. Ça papote, ça se raconte, ça se chambre.

C’est aussi le moment où on tente d’organiser les différents projets. Le volume sonore est (très) élevé… On est loin du temps où les enfants n’avaient pas le droit de parler à table ^^ !

Et chez vous ? Repas en famille ? Repas en décalé parents/enfants ? Chacun se gère ?

1 Commentaire

  • Le petit déj a été longtemps partagé en famille aussi, mais en ce moment, les horaires sont plutôt décalés, selon les heures de début de cours ou de boulot des uns et des autres. Mon aîné, à mon grand regret, ne déjeune plus le matin !
    Le midi, à part le WE, chacun mange aussi de son côté. Ceux qui sont en repos ou en télétravail prennent plaisir à se concocter un bon déjeuner à la maison. Et le soir, on dîne ensemble autant que possible, sauf quand l’un sort de cours trop tard et que d’autres ont une réunion, là on se croise. Il m’est arrivé de faire trois services certains jours, mais le même menu pour tous.
    Et justement, nous en parlions hier : c’est la joyeuse ambiance, ça va du délire familial (avec mimes) à la discussion philosophique ou historique de haut vol. Ma grande comparait avec la famille d’une de ses amies où les enfants, mêmes les grands ados, n’ont pas droit à la parole !

Commenter