Ciloubidouille
28 juin 2020 Accras de morue : la recette facile et délicieuse

Accras de morue : la recette facile et délicieuse

Aaaah les accras de morue ! Un délice de mon enfance ! Parce qu’on ne dirait pas comme ça mais je suis née à Fort de France. Si si ! Mon parrain est d’ailleurs martiniquais et je suis allée plein de fois en Martinique. Pis aussi en Guadeloupe d’ailleurs, via un blogtrip. J’ai appris à concocter deux ou trois recettes du cru, dont les accras de morue. Enfin, je les fais à mon goût parce que je ne mange pas épicé, mais libre à vous de rajouter du piment et d’autres fantaisies.

Moi je les aime croustifondants, bien dorés, bien parfumés… Et à chaque fois que j’en fais, ils ont TOUJOURS un goût de trop peu. Alors n’hésitez pas à doubler les proportions.

Histoire des accras de morue

J’adore prendre le temps de regarder d’où viennent les choses que je mange. Et quand les recettes viennent de loin, je sais que ça va m’embarquer loin ! Du coup, je vous partage mes recherches et voici la petite histoire des accras de morue. Selon Wiki, un accra est un beignet aux légumes à la base, qui nous vient d’Afrique à la base et plus précisément du l’ancien Royaume du Dahomey.

Au 17ème siècle, ce royaume patriarcal africain couvrait les actuels Bénin, Togo et Ghana. La colonisation passant par là, en 1894, ce nom désigne désormais un territoire de l’Empire colonial français. Il semblerait que les accras aient fait leur apparitions vers le Bénin à cette époque. D’ailleurs, le mot pour les désigner vient de la langue éwé du Dahomey et signifie beignet de légumes.

De nos jours, les accras (et le boudin), c’est la base de l’apéro traditionnel antillais. En Martinique, on le cuit avec de la morue mais également avec des crevettes ou des coquillages. C’est un peu la bonne occasion de vider ton frigo. Nous on a des tartes à tout, eux ils ont les accras à tout.

accras de morue

Ingrédients pour réaliser des accras de morue à votre goût

  • 400gr de morue (ou de thon, de crevettes, de coquillages…)
  • un oignon
  • une échalote
  • des herbes fraiches (moi j’ai mis ciboulette et coriandre, mais ça pourrait être persil, basilic, thym, si ça vous chante)
  • 3/4 gousses d’ail
  • 200gr de farine
  • 250gr de lait
  • 1/2 sachet de levure
  • 1/2 citron vert

Il y a des recettes d’accras avec des œufs que certains rajoutent entiers ou séparés (les jaunes + les blancs montés en neige). Je m’en passe sans souci.

 

Point morue

Comme je le disais plus haut, les accras antillais sont traditionnellement faits avec de la morue. Moi je la trouve en supermarché et souvent elle est plongée dans le sel. La première chose à faire c’est donc de dessaler la morue. Et ça, ça prend quelques heures mine de rien. Les morceaux de poisson doivent faire trempette dans de l’eau claire changée régulièrement. Pffff 4 heures de bain ! Désormais c’est clair, je veux bien me faire traiter de morue si j’ai la vie qui va avec   !!

Ensuite, faut encore cuire le poisson 15 minutes avec éventuellement une feuille de laurier. Très souvent, je me passe de cette étape et je me contente de bien les faire frire…

 

Préparation de la pâte à accras :

Normalement, tout commence par un mixeur, parce que ça broie finement. Moi je préfère tout hacher à la mano car j’aime bien que mes accras ne soient pas ronds. Plus la pâte est lisse, plus les beignets le sont. Bah moi, j’aime quand ils ont une gueule un peu explosée.

Je rassemble tous ces éléments en petits morceaux dans un bol : la morue, l’ail, l’oignon, l’échalote, les herbes.

Dans un autre saladier, je prépare la pâte à beignet : je mets les 200gr de farine, je rajoute les 250gr de lait progressivement, pour éviter les grumeaux. Et puis je verse tout ça avec les ingrédients coupés. Je mélange bien pour que la pâte recouvre tout.

Enfin, je verse le demi-jus de citron, le demi-sachet de levure et je saupoudre de poivre. A ce stade, si vous voulez des accras pimentés, soit vous avez déjà mis des morceaux de piments dans la farce, soit vous rajoutez de l’huile pimentée (ou une sauce bien corsée).

recette facile accras de morue

 

Cuisson des accras:

Pour cuire les accras, vous pouvez simplement utiliser une poêle, si celle-ci est assez profonde pour accueillir une belle quantité d’huile, ou un wok. On est dans du beignet les amis, pas de la friture à la poêle. Faut que ça baigne ^^ !

Moi j’ai une friteuse et j’en profite pour l’utiliser dehors. Les odeurs n’imprègnent pas la maison ainsi.

Vous déposez une petite cuillère de pâte dans l’huile bien chaude et vous attendez qu’elle ressorte dorée. Ca peut prendre une ou deux minutes. Et c’est prêt.

Les accras de morue se dégustent chauds, sans forcément de sauce à côté. Mais si vous avez envie de gras en plus, avec une bonne mayo maison, ça doit pouvoir se faire. C’est vous et votre gestion des glucides qui voyez ^^ !

accras de morue

La recette des accras de morue en vidéo

J’ai bricolé une petite vidéo express pour vous donner encore plus envie de vous lancer !

Alors ? Qui a envie de dépayser son prochain apéro ? Et qui a envie de partir aux Antilles là, maintenant, tout de suite ?

26 réactions au sujet de « Accras de morue : la recette facile et délicieuse »

  1. bon alors moi rien que par fainéantise je vote pour la 2ème recette qui m’a l’air plus facile et je trouve qu’ils ont meilleurs mine en plus 🙂

  2. Miammmmmmmmmmmmmmmm, j’adore ça les acras ! Et je n’ai jamais essayé de les faire moi même ! Tes ingédients sont pour quelle quantité de morue (approximativement hein … ) ?

  3. 400 gr sur la recette mais un peu au pif pour moi. J’ai mis un morceau de morue qui était déjà tranché chez mon poissonnier et je suis incapable de te dire quel poids il faisait… Pas bien… 😀 ! En fait, on s’en fiche un peu, ce qui donne le goût des acras, c’est bien sûr ça mais surtout le herbes et le piments je trouve ;). Souvent en en mange aux crevettes et c’est bon pareil !!

  4. Les accras c’est la première chose que j’ai appris à cuisiner en arrivant en Martinique 🙂
    Les tout premiers que j’ai goutés étaient à la queue de langoustes fraichement pêchées par un ami de mon mari : un vrai régal !!

    Ma recette est la même que ta seconde sauf que je remplace la levure par du bicarbonate… (astuce d’un cuisinier antillais) !

  5. Il faut immédiatement arrêter ces recettes, elles sont trop bonnes. Plus je fréquentes ce site plus j’enfle. Pitié ! c’est trop bon

  6. Je vais l’a tester ce WE car je reviens des Antilles et j’ai fait une cure là-bas et les tiens ont l’air vraiment extra’s… Pourrais-tu me dire pour combien de personnes est ta recette ? Merci Cilou et à bientôt

    1. celui-ci il est vieux !! J’ai recyclé un article de 2007 et je l’ai laissé parce qu’il me faisait rire également :).

  7. J ai justement un paquet de des miettes de morue salée dans le frigo je vais tester
    Ce qui changera de la brandade. 😊
    Merci pour cette recette🤗

  8. Rien que pour la musique, ça valait le coup de regarder les vidéos sur fb! Et d’aller sur le blog pour consulter la recette !
    J’en profite pour te dire que je te suis depuis des années ( sans jamais rien écrire !) , et je suis ultra fan de tout ce qui passe par ta tête ! Idées créatives mais aussi jolie vision de la vie ! Alors un grand merci pour tout le temps et l’energie que tu mets à partager tout ça avec nous!
    Petite question pour finir : je me tate à faire cette recette pour la fête que j’organise pour mes 40 ans… Mais par soucis d’organisation, j’aurais bien aimé les faire a l’avance ( et les rechauffer au four): as-tu déjà essayé de les congeler ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *