La trace de mon papi - Ciloubidouille

La trace de mon papi

La trace de mon papi

Hier, le lendemain de son anniversaire, mon papi a respiré une dernière fois l’air que nous partageons tous.

95 ans de vie, de joies, de peines. Et puis nous tous, sa famille, immense, autour de lui jusqu’à la fin. Mon papi laisse une trace rayonnante. Vibrante. Vivante.

Je voudrais tout dire de lui, lui rendre le plus juste des hommages, parler de son amour des gens, de sa générosité inconditionnelle, de son caractère joueur, de sa sportivité, de son regard doux, de sa boîte à secrets, de ses sardines grillées, de sa burette à huile, de ses jambes de cycliste à cheval, de ses airs de Sean Connery, des parties de belote ou de pétanque, parler de ma mamie aussi…

L’amour que je porte à mon papi est un vase infini rempli de souvenirs précieux, aussi puissants qu’ineffables. Il est mon enfance, mon passé. Mon futur aussi tant je l’ai dans la peau. Et puis, il y a nous, sa tribu hyper présente, enfants, petits enfants, arrières… il est mort entouré d’amour, de chants, de rires.

Ma peine est immense. Vraiment. Elle me fait physiquement mal. Mais notre famille, mon Dieu, quel merveilleux baume pour adoucir ma tristesse. Si la trace est ce qui subsiste du passage de quelqu’un, alors je vais suivre la tienne Papi. Je t’aime tellement. Je nous aime tous à travers toi. Et je te remercie pour cette vie si jolie.

9 Commentaires

Commenter