Entrepreneuse créative, un état d'esprit complexe

La créativité sphérique de l’entrepreneuse

Je suis une entrepreneuse créative. Une fois que j’ai dit cela, je n’ai pas dit grand chose. Surtout qu’on oublie qu’il existe beaucoup de concepts différents derrière la créativité. On la voit surtout artistique. Mais pour moi, être créatif, c’est essayer d’adopter un état d’esprit tourné vers la solution, vers la curiosité et vers le lien (humain ou intellectuel). C’est un processus bien plus intellectuel que manuel.

Dans mes différents boulots (coach en visibilité digitale, créatrice de produits… créatifs ^^, créatrice de contenus, illustratrice, animatrice d’ateliers manuels ou de formations marketing…), la créativité est mon trait d’union. C’est le principal outil de ma boîte.

Assez logiquement, quand on demande aux gens l’adjectif qui me colle le plus à la peau, celui-ci ressort en masse. Créative est mon super pouvoir. Pourtant, moi je ne le considère pas comme quelque chose de rare. A mes yeux, tout le monde est créatif. Un peu comme tout le monde a des muscles. Ça vient avec une autre bonne nouvelle : à partir du moment où tu en as, tu peux t’en servir.

La créativité est donc aussi dans TA boîte à outils :). Et je te souhaite de t’en servir autant que possible.

entrepreneuse créative

Entrepreneuse créative : bouclier magique ?

Si je vous raconte cela, c’est pour soulever le capot des idées préconçues. Oki, je suis créative. Non par magie ou chance, mais parce que je travaille dessus depuis toujours. Est-ce que tout est simple pour autant ? Non…

Je m’en suis bien rendue compte ces derniers temps. Quand j’ai annoncé la vente de mon calendrier de l’avent créatif, vous vous êtes ruées dessus et mes 60 exemplaires ont été achetés en une matinée. Grosse joie dans mon cœur. Immense reconnaissance. Une Cilou sur son nuage.

Mais ensuite, il a bien fallu partir en production. Et là… Je peux vous dire que les émotions rencontrées ont ressemblé davantage à du stress, du doute, du découragement… Le tout mélangé avec une bonne dose de fatigue et d’agacement (les deux cohabitent très souvent ensemble chez moi).

Où était passée la joie ? Et bien je n’en sais fichtre rien. Pourquoi les émotions positives ne réussissent pas à faire table rase des émotions plus relou ??? Pourquoi faut-il qu’on ne capitalise pas sur nos succès ? Pourquoi la créativité ne vient pas à ma rescousse ?

Je sors de la Poste où j’ai enfin déposé toutes mes commandes, après 10 jours de boulot. Je devrais être soulagée, fière de moi. Et une partie de mes émotions y ressemblent. Mais le gros de la troupe de mes pensées piétine allégrement ce bien-être.

Et si j’avais oublié des trucs ? Et si ça arrivait cassé ? Et si les gens trouvaient mes idées ridicules ? Et si le côté « fait main » imparfait leur semblait nul ? Et si…

En fait, je suis également créative en pensées négatives ^^ !

Il y a une injure de Fritz Zwicky, brillant astrophysicien découvreur des supernovas, connu pour ses idées tantôt géniales, tantôt farfelues, que j’aime bien. Il parle de « Spherical bastards » que je traduis en « abruti sphérique ». Ça signifie que dans toutes les dimensions où tu regardes les abrutis sphériques, ils restent des abrutis.

Moi j’ai une créativité sphérique. J’utilise ma capacité à faire des liens, des connexions dans tous les sens. Parfois les bons, parfois les mauvais. Parfois j’ai des idées folles qui m’embarquent et me permettent d’avancer dans une direction qui m’enchante (youpi). Parfois mon cerveau se roule dans une succession de scénarios horribles qui ne me mènent qu’à du stress et du doute (pas youpi).

Je suis certaine que cela vous arrive également et que vous avez cette même capacité à imaginer le pire. Vous aussi, vous vous projetez dans des possibles pas franchement joyeux, qui vous freinent dans vos actions et qui bouffent votre confiance en vous. C’est le lot de l’humanité, système archi complexe qui est livré sans notice d’explications.

Le fait qu’on galère ensemble est une bonne nouvelle. Si, si. Parce que ça veut dire que vous êtes comme moi : des créatifs sphériques ! Si vous avez le pouvoir de visualiser le pire, vous avez AUSSI le pouvoir d’utiliser votre cerveau pour créer le meilleur 🙂 ! Ça va dans les deux sens.

A votre tour, vous pouvez devenir une entrepreneuse créative de votre vie. Vous aussi, vous pouvez reprendre les rênes de vos envies. Je ne vous vends pas le succès ou je ne sais quelle réalisation magique. Non. Juste une vie plus intentionnelle où votre créativité est au service de vos intentions.

entrepreneuse créative

Je suis une entrepreneuse créative qui doute, qui stresse, qui s’imagine le pire. Mais je suis aussi une femme qui fait, qui agit, qui dépote même à la fin. La joie qui me guide n’est pas là constamment, mais quand elle jaillit, je sais que je suis à ma place. Et c’est la seule réalisation personnelle qui m’importe.

Merci de me soutenir comme vous le faites. Merci de croire en moi et d’arroser les graines que je vous propose. Vous êtes des gentils sphériques ^^ !

 

35 Commentaires

  • Bravo! Cette joie intense, c’est une drogue ou un moteur qui vaut toutes les autres émotions qui suivent ou l’accompagnent 😁 et tant qu’elle est là au moins autant que les autres, alors créons! L’avantage c’est que même si tout n’est pas parfait, elle est communicative et elle rassemble! Bravo pour ça aussi!

  • C’est fou comme le doute peut enlever ce bonheur et cette fierté de lancer des projets. Mais tant que l’on ose plus qu’on a peur, et que l’on se lance, on avance. J’admire cette énergie que tu mets à developer cette créativité, car il en faut de l’énergie pour passer outre les pensées négatives. J’ai la chance de pouvoir être créative et d’avoir un métier qui permet aussi les doutes et les inconnus (chercheuse). Mais je reste néanmoins une personne qui doute beaucoup. Alors merci pour cette nouvelle définition qui me correspond un peu

  • Je crois que les articles où tu partages ton cheminement sont ceux qui me touchent le plus. Merci.
    Pour ma part, j’ai un coté ballon de baudruche, sphérique mais parfois dégonflée… tu me donnes souvent un peu d’air pour me regonfler.

    • Effectivement, on ne ressemble pas toujours à une forme bien gonflée. Mais on reste multidirectionnel et ça, c’est cool. Ca permet de changer de cap et de faire des pas de côté.

  • Quand tu doutes imagine l’immense bonheur que nous éprouvons en recevant tes créations. J’ai pris 2 calendriers de l’avent un pour moi (parce qu’il n’y a pas de raison 😉) et un pour ma frangine. Je piaffe d’impatience de l’ouvrir, de prendre du temps pour bricoler ! Merci de nous offrir tout ça et merci aussi de partager tes doutes. L’humanité de tes articles fait du bien et me motive énormément.

  • C’est toujours intéressant d’avoir un aperçu de l’envers du décor, c’est vrai qu’on peut avoir l’impression que tu ne doutes pas (ou peu) ou en tous cas que tu arrives toujours très bien à le gérer.. certes c’est le cas, tu le gères, mais c’est loin d’être facile (comme pour tout le monde quoi :-)) Donc encore plus bravo pour ce projet ! Et merci de partager aussi cette facette, ça contribue aussi à me faire réfléchir et avancer (le fait d’avoir ce genre de crainte – ça va pas plaire, on va trouver ça nul- c’est tout le monde, mais c’est pas non plus une raison pour ne pas y aller !)
    Et en deux mots : je suis assez convaincue que ce que tu vas proposer va me plaire… Et plaira sûrement , au moins globalement, au 59 autres chanceux… Et au pire, même si un bricolage ne plaît pas à certain(s), bah ça veut pas dire que l’idée est pas bonne, juste qu’elle ne leur a pas parlé, à ce moment là 😊

    • Je vais tâcher de ne pas prendre les goûts des autres pour une attaque personnelle ou une remise en question de mes compétences oui 😉

  • Je pense qu’il n’y a pas à douter (même si c’est plus facile à dire qu’à faire !) : si les gens ont acheté les yeux fermés les calendriers, c’est qu’il te suive sur internet, voit ton parcours et adhère (j’imagine) à ta manière de voir les choses, de créer et de partager ta créativité. Alors si parfois tu doutes, pense à ta « commu » qui ne doute pas de toi ;D

  • Alors c’est marrant parce que je suis venue ici après avoir vu ton post sur Instagram, où je te remercie d’être toi et toi ici tu nous remercies 😅

    J’ai tellement hâte, mais je crois que c’est la première fois depuis des années que je suis heureuse d’attendre mon calendrier de l’avent, mon cadeau, aussi imparfait sera t il.

    Ceux qui ont commandé te connaissent et doivent avoir le même raisonnement que toi, nous ne recherchons pas le beau mais la créativité uniquement. Le beau on s’en fout, le parfait on s’en fout, moi j’y vois un colis fait et pensé avec joie, j’y vois le temps passé, j’y vois déjà mon petit sourire en ouvrant le colis.

    Bravo encore Cécile

  • Créative polyhédrique 😉 je viens de passer 4 jours assez durs dans un processus totalement similaire au tien. Je me retrouve en ce que tu écris. Merci pour ces articles qui parlent de toi, de nous.

  • BRAVO et ÉNORME !!!
    Courage je te souhaite de vite récupérer,tu dois être épuisée physiquement et psychologiquement.
    Merci pour tes partages, tes doutes la vraie vie simple et réelle, si je peux me permettre je te trouve
    FA -BU-LEU-SE alors ne t’inquiètes pas.
    Nous sommes en ébullition à la maison…en attente du paquet  » magique »…d’un petit peu de bonheur, de paillettes que nous allons partager avant Noël grâce à toi et ta créativité.
    Namasté

  • On aime ta créativité et la façon dont tu la partages, c’est « boostant » 😉 Merci
    (Je pensais que tu allais raconter comment tu as fait les calendriers)

  • Ce post me parle tellement après avoir dû organiser le gros anniversaire de mon homme. Rien de bien grandiose en soi, une soirée simple avec des amis et de la famille que l’on aime, 40 personnes. Et puis la panique, les angoisses, l’idée que je ne saurais pas recevoir les gens, m’adapter et satisfaire chacun … mais pourquoi?? Pourquoi se gâcher de si beaux moments alors que dans le même temps je mets tout en œuvre pour faire au mieux.
    Ton article me rebooste car je me sens moins seule, je reprends confiance. Merci

  • J’aime bien cette expression de gentil sphérique !!!
    C’est vraiment fou cet élan qui t’emporte que ce soit celui qui fait germer toutes ces super idées que tu partages, ou celui qui t’emmène dans la spirale infernale du doute et du syndrome de l’imposteur.
    Heureusement on est plutôt nombreux à savoir où onet les pieds quand on vient ici… Et à ne jamais être deçus !

  • Tout d’abord … chapeau bas ! 60 calendriers de l’Avent ! Un truc de ouf ! Tu vas trouver l’énergie pour les 4 prochains pour tes 4 fantastiques ?
    Grande chance d’habiter en France et de recevoir le calendrier de l’avent Ciloubidouille. C’est justement le côté fait main imparfait que tout ceux qui ont commandé recherchaient !

    Merci de prendre le temps de partager tes états d’âme. Dans chaque article on a droit à un petit bout de toi qui donne envie de continuer à te suivre.

  • 🙂 pas assez créative et motivée ce matin pour faire un long commentaire
    mais merci pour ces pensées partagées
    et j’adhère aux commentaires précédents lus avec attention aussi
    c’est ça le partage les échanges créatifs

    douleurs et … m’empêchent d’agir et même de penser actuellement mais tu me stimules alors un jour ça reviendra ! bientôt j’espère bonne journée

    bravo pour les paquets les calendriers et tout et tout !

    et s’il est bon certes de douter et se remettre en question
    franchement tu peux être fière de tout ce que tu as accomplis
    de ce que tu accomplis!♥

  • Moi qui fais chaque année des calendriers créatifs pour ceux que j’aime, qui trouve toujours qu’ils sont moins bien que ce que j’aurais voulu, qui me laissent chaque année vidée, mais qui aime toujours la joie qu’ils procurent, je comprends. Et j’attends comme une gamine ce calendrier parfait parce que pas fait sans vie de manière industrielle.

  • oui les doutes font partis de nous toutes je pense…ça me parle bien tout ça 🙂 je vois trés bien ce que tu décris, cette joie, puis ….bing angoisse et stress… mais je suis sure que la joie va vite revenir à la charge…

  • Hey
    Je comprends tes doutes parce qu’ils vivent en moi régulièrement. C’est toujours intéressant de voir comment ils sont gérés par les uns et les autres.
    J’étais en vacances quelques jours dans le Var quand tu as sorti ton calendrier, et j’avais un réseau soit inexistant, soit très mauvais. J’ai espéré en avoir un car ça indiquait qu’il en restait 2, en vain…
    J’espère que l’année prochaine je ferais partie des 60 🙂
    Bonne soirée

  • Tu portes bien les bois sur ta première photo! J’adore ♥
    Je suis entrepreneuse depuis peu, et c’est en partie grâce à toi et tes encouragements d’être soi. Ta phrase « ce que je suis suffit », résonne en moi maintenant. Ben oui, pourquoi vouloir me transformer, m’adapter, me contorsionner, pour faire plaisir aux autres, pour ne pas les heurter? Je suis ce que je suis. Et je trouverai bien des gens qui m’aimeront comme je suis. Alors je me répète que je peux continuer à tracer mon chemin comme moi je l’imagine. Et j’en suis fière!!

Commenter