fabrication de chapeau en feutre à l'atelier Mimimeparis

Comment j’ai fabriqué mon chapeau chez Minime Paris

Je me suis inscrite à un atelier Fabrication de chapeau en feutre via Wecandoo et j’ai adoré cette expérience créative. Je vous la partage parce que je pense que c’est une chouette idée de cadeau de Noël. (D’une manière générale, offrir un atelier créatif, c’est TOUJOURS une bonne idée de cadeau –> message très subtil passé ^^). Et puis parce que, dans le cadre de cette expérience-là, j’ai adoré à la fois les gens qui nous aidaient à réaliser notre couvre-chef mais également l’endroit où avait lieu l’atelier.

Si vous vous intrigue, comme d’hab, suivez le guide :). C’est parti

L’atelier créatif Minime Paris

Même si vous n’êtes pas très chapeau ou confection originale, visiter Minime Paris ne devrait pas vous déplaire… L’endroit est situé vers les Halles et la décoration est très surprenante. Tous les murs sont tagués, du sol au plafond, le mobilier personnalisé a l’air d’appartenir au chapelier fou d’Alice, des néons apportent luminosité étonnante, et l’accumulation d’objets hétéroclites rendent la visite souriante et stimulante.

Chez Minime Paris, on te propose, via des ateliers, au choix de :

  • customiser ta veste en jean, ton sac, tes fringues de manière très créative
  • fabriquer ton pull de Noël 100% unique !
  • customiser ta paire de sneakers,
  • créer ton chapeau en feutre donc…
l'atelier créatif minime paris qui organise des ateliers de fabrication de chapeaux en feutre

C’est aussi une boutique en ligne où tu peux acheter des tissus foufous, des patchs brodés délirants, des accessoires pour transformer les choses chez toi.

l'atelier créatif minime paris qui organise des ateliers de fabrication de chapeaux en feutre

Voilà pour les photos d’ambiance. Ça change des ateliers créatifs tout proprets qu’on a l’habitude de voir sur Instagram non ? Moi j’adore ! C’est un endroit que je trouve très inspirant et très permissif.

l'atelier créatif minime paris
l'atelier créatif minime paris

Et bien-sûr, on peut admirer les chapeaux réalisés par leurs bons soins qui ne détoneraient pas sur une tête d’anglais à Camden market.

chapeau en feutre originaux minime paris
chapeau en feutre originaux minime paris

Sur beaucoup des chapeaux présentés, il y a quelques petites heures de boulot je pense… Parce qu’enfiler des perles, ça ne prend pas 5 mn.

J’aime beaucoup l’idée que le travail manuel, c’est l’emblème du temps long et intentionné. Ce sont les détails, les minuscules étapes accumulées jusqu’à créer un truc extra-ordinaire. Quand je dis cela, je ne parle pas de résultat. Celui-ci peut être beau ou pas, selon vos yeux exigeants ou bienveillants. Non, le beau, je m’en fous, il ne figure pas dans mes objectifs de réalisation personnelle. Quand je serai vieille, au bilan de ma vie, je ne me dirais pas « quelle vie géniale car j’ai fabriqué des choses belles« . Non. J’espère que je me retournerai juste en disant : « quelle vie géniale car j’ai tenté plein de choses avec envie et intention, sans pilotage automatique de ma pensée et de mes actions ».

L’extraordinaire, c’est simplement d’avoir stoppé sa vie ordinaire (et là aussi, pas de jugement sur l’ordinaire) pour initier une activité créative qui fait du bien, qui vide la tête, qui parle de soi et de son rapport aux autres…

chapeau en feutre originaux minime paris

Fabrication de chapeau en feutre : les étapes

Allez, j’arrête mes réflexions-là pour revenir à la fabrication de chapeau en feutre, en l’occurrence, le mien ^^ ! Quand on arrive chez Minime Paris, on nous demande de choisir entre plusieurs formes. Moi j’ai pris l’option Cowboy :). La jaune.

Ensuite, il faut sélectionne ta feutrine. Au début, tout le monde part de ce même chapeau de hobbit de la contrée.

Pour former la feutrine à la forme choisie, tu as besoin d’un moule en bois, qui ne s’appelle pas moule mais j’ai oublié le nom + d’un fer à repasser pour la vapeur.

Tu commences par humidifier ton chapeau avec un pchitpchit rempli d’eau. Puis tu le places sous un long jet de vapeur pour que les fibres de la feutrine se réchauffent et puissent se déformer.

Après, ce sont des petits muscles qui travaillent. Tu tires de manière homogène et régulière sur la feutrine pour qu’elle se plaque à la forme en bois et donc à celle que tu veux pour ton chapeau.

Et voilà ce que ça donne à mi chemin de la fabrication de chapeau en feutre.

A partir de là, tu rajoutes une ficelle que tu serres fort à la base puis que tu cloues sur un grand plateau en bois.

Le fer à repasser refait son apparition pour à nouveau travailler la feutrine et rendre les bords plats. On repasse à la vapeur, tout simplement.

Un coup de brosse pour nettoyer tout cela.

On passe à l’étape couture. On rajoute le sweatband, qui est ruban qui se position à l’intérieur du chapeau. Il sert comme son nom anglais l’indique pour la sueur mais c’est aussi l’élément qui est utilisé pour ajuster la coiffe à la tête qui la porte.

Enfin, on découpe les rebords à la dimension qui nous plait. Moi j’ai opté pour de larges rebords mais j’aurais pu préférer des petits flancs :).

L’ultime étape est la customisation : choisir le ruban décoratif, les petits éléments, les plumes…

J’avais envie que ce soit MON chapeau donc. Or mon nom de famille parle d’étoiles, de galaxies… J’ai sélectionné des plumes couleurs de la nuit (coucou peau d’âne). Pour le bandeau, j’ai pris du cuir noir, discret qui a fait plusieurs tours comme les anneaux de ma planète.

Et j’ai rajouté 4 étoiles brillantes, je ne vous explique pas pourquoi… ^^

Et voilà… dans la grande liste des choses que je voulais faire, je peux cocher la fabrication de chapeau en feutre ! Je ne porte pas de chapeau au quotidien mais ça m’arrive à l’occasion. D’ailleurs là, je n’ai pas hésité. A la première occasion, je l’ai porté. Me voilà dans le métro avec mon couvre chef unique !

Je vous ai refait une photo moins spontanée mais où on voit mieux le chapeau. Je suis hyper heureuse de l’avoir confectionné. Je me dis que c’est totalement un objet que mes enfants pourront garder à ma mort. Oui je sais, c’est un peu saugrenue comme idée, mais c’est celle qui est venue, alors je l’accueille ^^ !

fabrication de chapeau en feutre

E vous alors ? Il vous plait ce galurin ? Vous avez aimé mes explications ? Ça vous donne envie d’aller fabriquer le vôtre ? Le lien affilié est ici, au cas où.

fabrication de chapeau en feutre

Je vous embrasse et vous souhaite une vie où on vous dit « chapeau » tous les jours ^^ !

Merci de m’avoir lue.

 

19 Commentaires

  • Moi j’adore les chapeaux.
    Voici un atelier où j’aimerais participer !
    J’aime la forme que tu as choisie pour ton couvre-chef mais pour ma part, j’aurais préféré plus de couleurs, de fantaisie…

  • Article super intéressant. Déjà la découverte du lieu qui a l’air bien sympa. Et puis voir les étapes de fabrication d’un chapeau c’est une première pour moi. J’adore ça les chapeaux. L’hiver j’en porte tout le temps. Le tien te va super bien et en plus il raconte une histoire !

  • La création de chapeau, c’est pas un truc qui m’attire forcément (en fait ça m a juste jamais traversé l’esprit 😅) sûrement parce que je porte pas de chapeau, c’est stylé, mais trop original, voyant pour ma personnalité timide (faussement extravertie) !
    En revanche, ma maman adore … Je me mets à rêver à un atelier à trois avec ma frangine, voire à 4, avec ma belle soeur aussi, si ça la tente, un truc entre filles … faut que je regarde le prix quand même, j’imagine que le savoir faire, le temps, le matos, etc, ça a un prix (et c’est bien normal !)
    Et rien à voir, mais j’aime bcp les petites vidéos très courtes pour illustrer tes propos, c’est pas la première fois que je me le dis en lisant un de tes articles mais je crois que je l’avais pas encore écrit… C’est chose faite 😁

  • Magnifique! Et maintenant, j’ai enfin compris pourquoi les cow-boys ont une ficelle autour de leur chapeau (j’ai longtemps cru que c’était pour faire joli😉)! En tout cas, tu es radieuse, avec ton couvre-chef! J’aimerais qu’il y ait ce genre d’ateliers dans ma ville!

  • C’est chouette de vivre un moment atelier créatif grâce à tes articles .
    J’ai des chapeaux , preuve que j’aime, mais je ne les porte pas souvent.
    Merci pour le partage , je crois que je me serais bien amusée!

  • Super chouette !
    Le résultat est superbe !

    Je viens justement d’acheter des ateliers wecando pour plein de cadeaux de Noël !
    Avec ma soeur, on a fait un atelier de création d’un service de vaisselle : 4 heures à ne pas cogiter mais juste à travailler avec ses doigts, ça fait un bien fou !!! Et surtout la fierté : ils sont tellement beaux mes petits bols !!

  • fan de chapeaux ,fan d’atelier créatif ,fan de découverte et d’apprentissage ,(d’où ma frustration actuellement)
    ça ne peut que me plaire

    et je souscris totalement à tes réflexion sur les essais, les tentatives, les expériences bien plus que le résultat » beau » ou du moins « léché »
    c’est ce que je valorisais défendais ds ma classe (et expliquats aux parents en début d’année

    pas compris par toutes mes collègues d’ailleurs ………….. mais peu importe moi je voulais que mes petitous essaient sans honte freins ou tabous bidouillent essaient reprennent ^parftagent etc prennent du plaisir !

    le processus tout autant que le résultat
    bonne journée
    et il est trop chouette ce chapeau
    ton chapeau 🙂

  • Bonjour,
    L’atelier fait rêver… et je ne m’étais pas imaginée la création d’un chapeau ainsi. Tu as éclairé ma lanterne !
    Et je sors d’un atelier wecando 2 jours de poterie raku !!!
    Belle journée

  • Coucou,

    Quelle super ambiance. Tous ces trucs pour customiser les chapeau, c’est absolument génial.

    Bonne journée

    PS: Le truc en bois, c’est une forma à chapeau. Tout simplement !

Commenter