Recette de crevettes au kadaif hyper croustillantes

Faites croustiller vos crevettes avec de la pâte à kadaïf !

J’ai hésité à parler de cette recette de crevettes au kadaïf car figurez-vous que je l’ai déjà fait. Bon, ça date un peu… C’était en 2006 (boudiou, ça ne me rajeunit pas). J’ai publié un article sur ces crevettes croustillantes délicieuses. Cela dit, je pense que vous êtes bien plus nombreux à me lire maintenant qu’à cette époque où mon blog avait quelques mois.

Peut-être êtes-vous passé à côté de cette recette qui remporte un franc succès à chaque fois que je la propose. Je vais donc remédier à ce manque gastronomique tragique et vous la présenter à nouveau. Bis repetita placent (il parait).

Ingrédients pour la recette de crevettes croustillantes :

Il vous faudra :

  • des crevettes, des gambas, des homards… Mais si vous ne mangez pas de fruits de mer, n’hésitez pas à les remplacer par ce que vous aimez : un bâtonnet de carotte cuite, de courgette, un morceau de soja, du poulet, de la pomme…
  • de la pâte à kadahttps://fr.wikipedia.org/wiki/Nouilles_kadaifïf : moi je vis dans une banlieue où on en trouve facilement, mais je suppose que ça se déniche également dans le rayon « saveur du monde » de votre supermarché, pas loin de la pâte phyllo qui me sert aux baklavas. Ce sont les vermicelles blancs que vous voyez sur la photo, fabriqués à partir de farine de blé, d’amidon de maïs, d’eau et de sel. On les trouve beaucoup dans la pâtisserie orientale.
  • du beurre salé
  • de l’ail et toutes les poudres d’épices que vous aimez.

Et voilà, rien de plus. Fastoche non ? Je ne donne pas de quantité, car ça dépend du nombre de crevettes que vous avez :). Et la pâte à kadaïf se conserve bien.

Recette des crevettes au kadaif :

On commence par broyer l’ail et le rajouter dans le beurre fondu. C’est le moment aussi de rajouter des épices si vous en avez envie.

Je débute par cela pour laisser au beurre le temps d’adsorber les saveurs.

Une fois la mixture prête, on peut passer à l’étape d’enroulage. C’est l’enfance de l’art, vous allez voir. Vous prélevez un peu de filaments de kadaïf. Vous les rassemblez en les alignant, comme une mèche de cheveux.

Vous placez la crevette ou ce que vous voulez d’autre à l’extrémité et vous enroulez les vermicelles autour de la crevette.

recette de crevettes au kadaif croustillant

Ensuite, vous recommencez l’opération crevettes au kadaif autant de fois que nécessaire. Moi j’ai rempli une plaque car même si on n’est que trois à en manger, quand j’en fais, c’est dévoré rapidement…

Enfin, vous badigeonnez le dessus de tous les petits tas de crevettes au kadaif avec le beurre parfumé à l’ail.

recette de crevettes au kadaif croustillant

Il ne reste plus qu’à enfourner 10mn dans un four bien chaud (201°C disons). C’est juste pour que ça dore hein, car tout est comestible tel quel finalement.

Et quand ça sort du four, écoutez-moi le chant du beurre sur la plaque… Ça me fait tellement envie ! Pas vous ?

Et ensuite, on obtient ces délicieuses crevettes croustillantes qui disparaissent mystérieusement dès que je les sors du four :).

recette de crevettes au kadaif croustillant
recette de crevettes au kadaif croustillant

Essayez, et vous me direz si ce n’est pas votre nouveau pêché mignon salé.

Normalement ça se sert avec une sauce dans laquelle on plonge les crevettes au kadaif. Je ne l’ai pas faite parce que je ne suis pas très trempouille (mon côté Roger Rabbit). Mais souvent, je les ai vu servies dans une chantilly salée, une sauce au citron et/ou aux herbes fraiches et même de la mayo.

Suivez vos envies, elles connaissent le chemin.

recette de crevettes au kadaif croustillant

Petit bonus, je vous ai fait une vidéo récap 🙂

J’espère que cela vous plaira :).

Et voilà pour cette recette de crevettes au kadaif.

Mais comme du kadaif, justement, il m’en restait plein, j’ai tenté de refaire un plat mangé en Grèce, cet été. Ça a été un peu compliqué, car le plat en question, je ne m’en souvenais plus trop. J’avais gardé en tête qu’il y avait du fromage, de la pâte à kadaïf, que ça croustillait et que c’était drôlement bon… Démerdes-toi avec ça Sherlock.

Mais Internet aidant, je me suis rendue compte que c’était plutôt un dessert. Du künefe, si je ne me goure pas. Et que c’est visiblement plutôt turc que grec ^^

Comme je voulais du salé, j’ai bricolé ma tambouille. J’ai habillé le fond du plat avec des vermicelles de kadaif.

J’ai émietté par-dessus un carré de feta.

J’ai saupoudré de pistache, parce que c’est bon les pistaches.

Et j’ai recouvert le tout du reste de la pâte à Kadaïf. Et j’ai arrosé avec le même mélange que celui des crevettes : du beurre à l’ail. Pas besoin d’en mettre une tonne, le gras fond et s’infiltre vers le bas et puis le fromage aussi est déjà assez gras.

Un peu de pistaches encore, pour les mêmes raisons.

kunefe salé à ma façon

Et au four pendant 15 minutes à 190°/200°C.

kunefe salé à ma façon

Niveau goût, je n’ai rien retrouvé de mes souvenirs gustatifs de mes vacances, mais c’était très bon quand même. A refaire, je rajouterai un peu de crème ou du yaourt pour humidifier un peu. C’était un poil trop sec à mon goût. Mais MaëllePrincese et zhom ont adoré ainsi. Bref, les goûts, les couleurs, toussa toussa.

Vous me direz ?

kunefe salé à ma façon

Et voilà. J’espère que je vous ai convaincu de sauter sur le premier paquet de pâte à Kadaïf que vous croiserez. C’est tellement bon le côté croustillant qu’il apporte aux plats salés et sucrés ! Mioum !

Bon appétit ^^

 

13 Commentaires

Commenter