Activité tampon patate avec des jeunes enfants

Faire des fleurs à partir de tampons en pomme de terre

Si je songe à mon enfance, le tampon patate fait partie de mes plus anciens souvenirs créatifs. Il n’est pas relié à mes parents, parce que ces derniers n’organisaient pas spécialement d’activités artistiques avec nous (pas de reproche hein, ils ont fait des tas d’autres choses super). Ça vient des animateurs du centre aéré que je fréquentais. J’en profite au passage pour remercier tous les gens, dont c’est le métier, qui se décarcassent pour occuper des petits têtes blondes, brunes et rousses. Faisant partie de cette équipe professionnelle régulièrement, j’en connais les joies et les frustrations. Alors je lève mon verre à ceux qui passent quelques heures dans la vie de ces enfants et qui peuvent les marquer sans même sans rendre compte. J’en suis la preuve. Tchin tchin !

Mais revenons à cette activité de tampon patate, qui comme vous vous en doutez, a pour ambition de fabriquer un tampon à encrer à partir de pommes de terre. Un bricolage maison ludique et facile à mettre en place.

Mes conseils pour réaliser un tampon patate !

Je ne suis pas experte mondiale mais je peux quand même vous partager quelques astuces 🙂

  • Privilégiez les pommes de terre que vous ne consommerez pas. Les fripées, les germées, les vertes toxiques… Au lieu de les jeter, organisez une activité (ré)créative :).
  • C’est un moment génial avec des enfants, mais perso, je me suis bien amusée aussi. Alors pas besoin de louer des mômes si vous n’en avez pas en stock, lâchez-vous ! Ça travaillera vos talents de manipulation et votre préhension fine d’adulte ^^
  • Avec une patate, on peut faire plusieurs tampons patates. Faites des tranches épaisses et pas juste deux moitiés. Servez-vous de chaque tranche ou chaque bout de pomme de terre pour composer un projet. On n’a pas besoin que de grosses pièces.
  • Si on souhaite néanmoins fabriquer un tampon plus grand que la largueur de la patate, on peut ruser en la tranchant en diagonale. On gagnera de la surface.
  • Pour trancher justement, c’est pas mal d’utiliser un grand et large couteau et de couper en une fois. Pourquoi ? Un tampon doit avoir une surface plane et bien droite. Si elle est hachurée par des coups de couteaux successifs, ça se verra sur le dessin final.
tampon patate tuto
  • Pour la découpe, c’est comme vous le souhaitez. Moi j’ai utilisé un couteau le plus souvent, mais j’ai aussi testé l’emporte-pièce pour le tampon patate en forme de feuille. C’est plus précis.
  • Sinon, en gros je trace forme directement sur la patate avec un feutre avec lequel je n’entretiens aucune relation sentimentale et ensuite, je vire la matière autour pour ne garder que celle qui m’intéresse. Ou alors j’y vais au feeling, ce qui est mon option préférée.

Voilà en gros pour les conseils avant de se lancer dans un tampon patate.

tuto tampon pomme de terre

Tampon patate : comment ça fonctionne ?

Pour la peinture, je prends de l’acrylique ou de la gouache, selon ce que j’ai sous le coude. Enfin, un truc pas cher. J’étale plutôt au pinceau mais je sais que les enfants préfèrent option : « on met de la peinture dans une assiette et on trempe la pomme de terre dedans » :). Suivez votre joie.

L’avantage du pinceau est sa possibilité de mettre plusieurs couleurs facilement :).

Ensuite, optez pour une feuille de papier avec un bon grammage car la couche de peinture est assez épaisse, donc humide, donc fait gondoler le papier.

Les formes que j’ai gravées sur chaque tampon patate sont des éléments pour composer des fleurs : pétales, feuilles, centre, pistils (vaguement)…

tampon patate pomme de terre

Je découpe ensuite tous ces éléments avec des ciseaux. Pas de panique si la peinture n’est pas parfaite, au contraire, c’est ça qui apporte du joli à mon sens. Mais si ça vous fait vriller la tour de contrôle, alors remblayez les trous au pinceau :).

Il ne me reste plus qu’à les assembler au pistolet à colle sur des pics en bois pour créer des fleurs.

On n’est pas non plus à la recherche du vraisemblable… On fait juste un assemblage mignon. Basta :). Et comme souvent, c’est le nombre qui fait le succès.

Pendant l’atelier avec les 10 enfants, il y a eu une jolie production de tampon patate… J’adore cette photo, totalement surexposée mais qui ravive les couleurs :).

tampon patate

Activité fleur en papier à l’aide de tampon

Et voilà le résultat de leurs bouquets de fleurs. Ils ont découpé leurs pommes de terre avec l’aide de leur parents (=mamans…) mais ils étaient loin d’être passifs. Ça négociait sec sur les formes, les couleurs de peinture, les bouquets qu’ils voulaient… C’est rigolo qu’on doute autant de nos choix artistiques alors qu’enfant, on est déter, comme disent les jeunes.

A la fin, ça rend super bien en plus. Même celui qui veut mettre les feuilles au centre des fleurs ^^ ! Ça vous avait choqué ? Non hein… Quand je vous dis que c’est l’ensemble qui rend tout chouette !

Certains ont même profité pour dessiner, parce que pourquoi pas :). Bref, encore une animation d’ateliers créatifs hyper sympa. J’ai hâte d’ouvrir à nouveau les portes de chez moi, pour vous accueillir. Mais d’ici-là, n’hésitez pas à me consulter si vous avez envie que j’intervienne chez vous.

  • Je peux faire des ateliers créatifs pour adultes sur le temps de la pause déjeuner dans votre entreprise (exemple ici : atelier créatif en entreprise pour Halloween).
  • Je peux bosser avec votre CE pour intervenir régulièrement.
  • je peux travailler avec vous pour créer une intervention de type team building créatif.
  • J’interviens aussi souvent pour des ateliers de particuliers : anniversaires d’enfants, d’ados, d’adultes, enterrement de vie de jeune fille (exemple d’atelier créatif pour ado)

Bref, j’ai résumé mes différentes interventions dans cet article qui parle de mes ateliers créatifs pour particuliers et professionnels 🙂. N’hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions de devis et d’organisation en m’écrivant par mail : ciloubidouille chez gmail.com

Voilà pour ma p’tite promo :). On n’est jamais à l’abri d’une bonne nouvelle et que ça vous motive ^^ !

Bonne journée à tous !

 

6 Commentaires

  • je ne peux qu »adhérer -confirmer – en tant qu’instit de maternelle 🙂

    et mêmes souvenirs perso aussi
    merci Cilou
    le résultat est magnifique
    même si c’est le processus qui est le principal quand le résultat est là en plus c’est valorisant aussi
    🙂

    et puis c’est beau car c’est leur projet,, leur création de tte façon

  • J’adore la photo des patates colorées ! Ça fait un peu penser à un tableau de Takashi Murakami en relief!😉🌼🌸 tes petits stagiaires ont fait de magnifiques œuvres, et ils ont eu l’air de prendre beaucoup de plaisir! 😊 C’est vrai que c’est encore une bonne idée à reprendre pour une classe!

  • C’est marrant, parce que j’ai bien l’impression que c’est un de mes plus vieux souvenirs créatifs aussi! Je ne sais plus avec qui, ni ce que ça donnait. J’ai en mémoire les sensations de la découpes de la patates au couteau, le fait de riper et de rater, recommencer, enfoncer ces patates dans la peinture et que ça déborde. C’est ça mes souvenirs, des sensations.
    Alors Merci Cécile pour cette remontada sensationnelle !

  • Je crois avoir égalemetn deja fait cette activité quand j’étais petite, comme quoi ça a l’air d’être un incontournable. Ici je tacherai de m’en rappeler quand ma petite sera un peu plus grande pour qu’elle puisse faire les tampons elle aussi plutot que de ne faire que la peinture.

Commenter