Fête des pères (mères, GM...) - Ciloubidouille

Fête des pères (mères, GM…)

Voici une idée de tee-shirt customisé pour offrir aux gens qu’on aime. Ici c’était pour la fête des pères, mais ça doit fonctionner avec les grand-mères, les mamans, etc… parce que ça parle d’amoûûûûr ! 

Pour le matériel, c’est assez simple. Il faut un tee-shirt de couleur claire (sauf si on a du papier transfert prévu pour tee-shirts foncés), du papier transfert donc, une imprimante couleur et accessoirement deux ou trois enfants minimum… Moins c’est faisable, mais faut savoir bidouiller en retouche photos.

Objectif : écrire le mot LOVE avec le corps de nos petits chérubins.

Dit comme ça, ça a l’air simple…

Et pourtant, on se rend vite compte que la première étape est la plus complexe… Prendre des photos des chérubins en question s’avère vite une mission diabolique… Entre les “maiiiiiis, il me toucheuuuu” de Maëlle (“Oui c’est le but ma chérie…” ), les bras qui gesticulent d’Elouan (savent pas se contrôler à 4 mois les enfants, c fou ça !!) et les “j’ai faiiiiim” d’Erwan, ben on hésite franchement à contacter le SAV pour leur signaler un léger malentendu entre le bon de commande initial et la commande elle-même…

Bref, perchée du haut de mon échelle, j’ai réussi à prendre ces quatre clichés là :

Give me a L :

Give me a O :

Give me a V :

Give me a E :

Et voilà… Vous comprendrez aisément pourquoi je ne me suis pas lancée dans un texte plus compliqué comme “Je t’aime papa chéri adoré d’amour” hein…

J’ai ensuite inséré ces quatre photos sur Word, réglé leur taille pour que tout rentre sur une page et j’ai lancé l’impression sur une feuille de papier transfert ! Important : bien que ce soit noté sur le mode d’emploi, je le répète ici, ça peut servir ;)… il faut préciser à l’imprimante qu’il s’agit d’un transfert, histoire qu’elle imprime les photos en mode “miroir”. Pour un paysage, ce n’est pas forcément grave si la photo est inversée, mais quand on veut écrire un mot, autant qu’on puisse le lire après !

Les photos paraissent un peu ternes mais étrangement, ça va s’arranger ensuite ! Je les découpe régulièrement pour les préparer :

Je dégaine le tee-shirt et le fer à repasser. Je positionne les clichés en faisant bien attention à l’ordre des lettres ;).


Puis je passe mon fer une bonne minute sur les transferts. Le papier jaunit très légèrement. Il faut bien repasser sur les bords des photos afin que l’adhérence soit parfaite.

Suspens…

 

Alors ???

Ca a marché !!! Youpiiiii !! 

Hop une petite photo pour la postérité… Sauf que là, c’est pris via un miroir et que donc, on ne peut pas lire le mot LOVE   !

Réaction du papa le lendemain : heureux et fier ! Mission accomplie !

 

26 Commentaires

Commenter