Ciloubidouille
30 juin 2006

Porte crayons hérisson

Je ne sais pas chez vous, mais dans ma maison, la gestion des crayons de couleurs a toujours été un peu pénible. Il manque toujours un crayon pour terminer un bouchon et réciproquement… En furetant dans des sites de déco, j’ai trouvé une bonne idée et je l’ai adaptée 🙂 !

Le matos :

De la pâte à modeler qui durcit à l’air :

Des crayons de couleur :

Et… une pierre ou deux 😀 :

 

L’objectif premier est d’arriver à modeler un hérisson. Enfin, moi j’ai pris le parti du hérisson parce que je trouvais que ça s’y prêtait, mais on peut préférer un coeur, une simple boule, un tas informe… C’est comme-on-veut-on-choise.

Je me suis servie des pierres pour deux choses : lester mon hérisson et économiser ma pâte à modeler 😉 !

Alors les hérissons chez moi, ils sont en forme de poire… si si !

Une fois que la forme vous convient, vous lissez votre sculpture avec de l’eau et vos petits doigts. Ca glisse, ça mouille, ça salit… Et vous frissonnez en songeant à cette scène d’anthologie dans Gost… Patriiiiiiiiiiick

 

Oups… je m’égare…

 

Ensuite vient le moment barbare, celui où votre esprit sadique se révèle… Il faut piquer le hérisson pour le parer de ses épines ! Ca a l’air simple comme ça, mais faut quand même réfléchir à la répartition des feutres dans l’espace, voire à l’agencement des couleurs. On n’est pas là pour rigoler hein… De la bidouille soit, mais du profesionnalisme toujours !

 

Manifestement, ça plait déjà 🙂 :

 

Mais il faut pourtant ruser et empêcher les petites mains baladeuses d’aller tripoter le hérisson tout frais ! Parce que ce n’est pas sec. Il faudra bien compter une bonne journée, voire plus selon la température extérieure, avant de leur autoriser de toucher avec les yeux… Nan mais ! Là, c’est le temps du radiateur (pas tant pour la chaleur mais pour la circulation d’air ;)).

 

Une fois bien sec, on peut passer à la phase peinture. J’ai pris l’option du tout bleu mais vous pouvez bien sûr choisir d’être plus réaliste :).

 

Ensuite, il ne reste plus qu’à replacer les feutres, en prenant soin de coller les bouchons un par un avec une bonne colle. Parce qu’il faut toujours garder à l’esprit l’utilisation finale, à savoir une mise à disposition totale de cette objet dans des mains d’enfants… no comment… 😉

Et voilà le résultat :

 

Mes enfants sont ravis. Et moi aussi parce que j’ai un objet aussi pratique de déco à leur proposer.

Ca vous tente ?

15 réactions au sujet de « Porte crayons hérisson »

  1. j’pensais pas rendre aussi sexy la realisation du hérisson pique crayons, mais c’est en tout cas une invitation à aller plus loin dans l’experimentation de la pate à modeler…sinon, l’idée en elle meme est sympa mignonne comme tout, mais quand ça chute, ça donne quoi????

  2. Alors oui, les bouchons sont fixés. Parce qu’ils sont minipulés et remanipulés par des enfants aussi enthousiastes que peu attentifs 😉 !
    Heu et sinon, quand ça tombe, je suppose que ça casse 🙂 ! Et hop, on réfléchit à une nouvelle idée :p

  3. Comme quoi les bonnes idées ne se démodent pas, j’en ai fait un quand j’étais à la maternelle ! Il y a quelques années… (25 tout de même) et il est toujours vivant

  4. petits doigts. Ca glisse, ça mouille, ça salit… Et vous frissonnez en songeant à cette scène d’anthologie dans Gost… Patriiiiiiiiiiick ======> Ohhhhhhhhhhhh my daaaaaaaarling « unchain melody » en moi…. geante ton idee…… j’esssaye avec mes mini « monstrouille » et je te montre le résltat.

  5. C’est super !
    Je chercher une idée de porte crayon en pâte à sel pour ma fille qui ne range as évidemment…..
    J’ai juste pris la base d’un crayon que j’ai envelopper d’un papier aluminium, et j’ai laisser celui ci à l’intérieur de la pâte pour la cuisson ce qui permet à la pâte de ne pas se rétractée.

    Merci encore
    😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *