Ciloubidouille
23 août 2006

Pain à la chataîgne

Avec mon garçon, on s’est lancé un défi : réussir un pain à la chataîgne pas trop friable. Les précédents n’étaient pas fameux mais je cuisinais au pifomètre…

Sainte MAP ayant pris du repos pendant les vacances, elle était heureuse et de bonne composition 🙂 ! C’est donc avec grand plaisir qu’elle a accueilli de 280ml d »eau, du sel, 25gr de beurre, deux cuillères à café de lait en poudre, deux de sucre :

 

A ça, on rajoute 300 gr de farine normale et 200 de farine de chataîgne, ainsi qu’un sachet de levure :

 

La recette s’arrête là mais avec mon oeil visible (expression africaine :)), j’ai lu la partie toute riquiqui où on suggérait de mettre en plus des lardons et des chataîgnes entières… Vous avez pu constater sur la première photo que j’ai obtempéré.

Pour changer des formes longilignes, j’ai mis mon pâton dans un moule courronne. Pis zhou au four pour 20 minutes super chaudes (que même je vous passe les images, pour ne pas froisser votre pudeur :)…)

Voici la bête sorti de son hammam :

 

Et quand on l’a coupé… mazette… trop bon ! Il a servi pour accompagner un buffet. On l’a tartiné de tarama, de pâté campagnard, de pois chiches… mmmmmmm…

Allez, je vous montre les miettes :

 

Apétissant non ?

 

16 réactions au sujet de « Pain à la chataîgne »

  1. Si on paye, on a le droit aux photos censurés ???

    En le goutant, j’ai senti tout de suite que c’était à la chataigne. Tant mieux, hein ! 😉 Et 1,5 s après, je me suis : wha, c’est trop bon. Je vais en reprendre un (gros) morceau avec que tous ces autres morfales se jettent dessus…

  2. La poolish est une manière de faire le pain, mais en deux temps (il faut préparer un truc la veille).
    Ca donne un pain beaucoup plus aéré 😉 C’est la recette que j’utlise pour mes baguettes 🙂
    J’essaie de faire un post prochainement sur mon blog à ce sujet 😉

  3. Avec ma princesse de fille adorée, comme on n’a pas de mixer robot machin, on fait notre pain avec les petites pâles vendues avec le mixer tout bête (il y a les pales pour monter les blancs en neige et des pales plus allongées spécial brioche). >Il faut juste être patiente pendant 10 minutes car tout est dans la pétrition (ca se dit pas mais c’est joli), on fait reposer le pain 20 minutes, on redonne un petit coup de fouet puis dans un moule à cake et on laisse encore poser une heure puis zhou au four. Et on regarde monter tout ca dans le four comme devant un spectacle. Et puis pour faire du pain brioché, on remplace l’eau tiède par du lait tiède et elle fait palir tous ses copains quand il faut emmener un sandwich tiré du sac pour une compet’ de gym car ma JeannePrincesse, elle se fait ses casse-croutes (c’est joli casse croute non ?) avec son pain maison et elle s’éclate trop de la balle ! mais ce doit être bien aussi avec une MAP, le problème c’est que j’ai une cuisine de 20 centimètres carré !!! mais c’est poas grave on fait plein de trucs quand même. Je te donnerai des recettes que ma fille fait le soir. Je t’embrasse et en core merci pour toutes créations. Aujourd’hui, j’étais toute seule à la maison, j’ai dû passer deux bonnes heures à m’extasier devant ton blog. ceci dit, je n’ai rien créé du tout c’est ballot et demain je reprends le travail ! ben zut alors !!bonne semaine à toutes et tous

  4. Tu sais, j’en ai aussi fait plein de pétrition, avant la MAP. Et c’était très bon pareil :). Ca demande un peu plus de temps, et encore…
    Sinon, demain, tu peux décider ce que tu as envie de fabriquer le WE prochain. Et tu as la semaine pour te procurer le matos ! Zhou :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *